NousLisons.fr

Tout pour trouver votre prochaine lecture !

Connexion...
Pseudo :
Passe :
Connexion permanente :
Cocher cette case pour que votre connexion soit conservée même si vous fermez votre navigateur (pendant 3 mois).
Important : Ne la cochez pas si vous êtes plusieurs à utiliser cet ordinateur.
Nouveau passe Créer un compte
Jeux Dons Lecteurs Partenaires Blog
L'Elite de Kiera Cass
Date france :
2013.04.22
Editeur :
ISBN :
9782221129296

L'Elite

2013
Lecture conseillée à partir de 12 ans (si l'âge conseillé ne vous semble pas correcte, vous pouvez le signaler avec le triangle jaune, à droite quand vous êtes connectés)
4 h
D'après votre vitesse de lecture (15 000 mots à l'heure), il devrait vous falloir environ 4 h pour lire ce livre.

Temps restant en fonction de l'avancement :

25 %50 %75 %
3 h2 h1 h
 
 
Trente-cinq filles sont venues au palais pour participer à la Sélection. Toutes, sauf six, ont été renvoyées chez elles. Et seulement une aura le privilège d’épouser le Prince Maxon et d’être couronnée princesse d’Ilea. America n’est toujours pas sûre de ses sentiments. Lorsqu’elle est avec Maxon, elle est transportée par leur récente et haletante romance, et ne s’imaginerait pas avec quelqu’un d’autre. Mais dès qu’elle voit Aspen dans son rôle de garde au palais, elle est bouleversée par les souvenirs de la vie qu’ils avaient prévu de partager.
Avec le groupe qui est maintenant réduit à l’Elite, les autres filles sont encore plus déterminées à remporter les faveurs de Maxon — et le temps vint à manquer pour qu’America parvienne à se décider.
Juste lorsque America est sûre d’avoir fait son choix, une perte dévastatrice la pousse à se remettre en question une fois de plus. Et alors qu’elle lutte à imaginer son futur, les violents rebelles déterminés à renverser la monarchie gagnent en force, et leurs plans pourraient bien détruire toutes ses chances de fin heureuse.

Si vous avez aimé ce livre, ceux-ci peuvent vous plaire : Ces livres vous sont proposés car les lecteurs de NousLisons.fr qui ont aimé L'Elite les ont également appréciés.

Les commentaires :

Tout d’abord, j’ai été en quelque sorte déçue, mais ce n’était pas une surprise. Malgré le fait que j’avais moyennement aimé le premier tome, je dois admettre que ce qui m’avait auparavant attirée était le concept assez original. Malheureusement, je trouve que ce n’était pas suffisant en terme d’éléments positifs. En effet, dans l’histoire du deuxième tome, on n’y retrouve très peu de rebondissements et d’originalité, ce qui fait de l’histoire assez platonique à mon goût. En vérité, certains passages me semblaient trop prévisibles... Je n’ai donc pas été surprise tout au long de l’histoire - hormis une fois, ce qui est peu - et étrangement, je pense que j’ai eu du mal à le finir tout simplement parce que je n’étais pas assez curieuse pour découvrir la suite. En revanche, c’est une histoire légère et “sympathique” qui se lit rapidement - pour toute personne normale sauf moi lol -, et qui est tout de même agréable à lire tant par la simplicité et la fluidité d’écriture de l’auteur... 
 
Voici encore un livre que j’étais plus qu’impatiente de lire, tout d’abord parce que le tome 1 avait été un coup de cœur et ensuite parce que la fin de ce dernier nous laissaient, pauvres lecteurs, en plein suspense.
J’attendais donc beaucoup de cette suite, surtout qu’un évènement avait complètement redistribué les cartes dans la relation Maxon/America. Parlons des personnages justement. J’avais eu un coup de coeur pour Maxon, que l’on découvrait au fil de l’histoire et à la fin j’étais totalement sous le charme. Avec ce tome, la vision que j’avais de lui a été chamboulée. Il y a eu des passages, et un en particulier, pendant lesquels je l’aurais volontiers secoué. Je l’ai trouvé par moment lâche et surtout cette philosophie de se dire “il faut bien que je me garde une roue de secours” m’a fait monté la moutarde au nez.
Pendant la lecture de ce tome, j’en suis même venue à apprécier Aspen, le troisième protagoniste du triangle amoureux et ça c’est un exploit.
Concernant America, là aussi j’ai pas mal déchanté avec une héroïne qui se révèle indécise, casse-pied, et beaucoup moins rentre-dedans que dans le premier tome. J’aurais aimé la voir se battre, au sens figuré du terme, au lieu de pleurnicher dans son coin.
Je reconnais tout de même que nos personnages sont mis à rude épreuve et qu’il n’est pas toujours facile dans certains cas d’agir d’une manière cohérente. C’est bien pour ça que j’ai essayer de relativiser mes sentiments envers eux à de nombreuses reprises.  Concernant l’histoire, on ne peut pas dire que ça avance vraiment mais j’ai apprécié d’en savoir plus sur la formation d’Illéa et sur les petits secrets de la famille royale qui se révèle beaucoup moins idéale qu’on ne pourrait le croire. Certains rebondissements sont totalement inattendus et j’ai aimé cet effet de surprise que l’auteur a su entretenir. On en apprend aussi plus sur les renégats et sur leurs motivations. Ils multiplient d’ailleurs leurs attaques dans ce tome et on sent que quelque chose d’important est sur le point de se produire.  Comme vous pouvez le constater, ce tome ne sera pas un coup de coeur mais malgré les bémols, j’ai beaucoup aimé cette suite car l’écriture de l’auteur est toujours aussi agréable et l’histoire toujours aussi prenante. J’ai une fois de plus ragé à la fin du livre parce que l’auteur nous laisse encore en pleine interrogation sur de nombreux points et la date de sortie prévue a fini de m’achever! Vivement le tome 3!
 
L’histoire. On se retrouve donc directement dans la suite du tome précédent. Les candidates ne sont plus que 6 et America hésite fortement entre devenir princesse et être avec Maxon ou partir loin avec Aspen et devenir femme de soldat. Lorsque l’on dit qu’America hésite, ce n’est pas un euphémisme. Elle ne fait que ca ! Elle change d’avis à peu près tous les chapitres, au point que s’en devient ridicule. Comment peut-on être aussi peu sûre de son choix ? Elle pense être amoureuse un jour et le lendemain change complètement de sentiments. De plus, je la trouve très désinvolte avec ces deux garçons. Elle les embrasse, leur précise qu’elle hésite mais promet monts et merveilles aux deux jeunes hommes. Une histoire d’amour qui n’avance donc quasiment pas et qui m’a fait douter de la sincérité de notre héroïne. En ce qui concerne la Sélection en elle même, nous perdons deux candidates dans ce tome mais plus par hasard que par choix du prince. J’ai bien aimé comment les “éliminations” se sont faites. J’avais vu venir une partie des événements mais j’ai tout de même était surprise et choquée par certains passages, ce qui a fortement ravivé mon intérêt. J’ai hâte de savoir comment les prochaines éliminations se feront. Nous avons dans ce second tome, des personnages plus approfondis, plus tortueux. J’ai aimé découvrir Kriss qui a une personnalité touchante. Une candidate redoutable. On découvre également un Maxon moins nié, plus sombre avec des secrets. C’est une facette intéressante qui, je l’espère, sera plus développée dans le tome suivant. Nous avons l’occasion de voir plus souvent le roi et la reine. Ils prennent une part importante dans ce tome et ne sont pas forcément des alliés de choix. Les relations entre nos divers personnages s’approfondissent, nous avons une forte amitié qui s’installe entre America et ses bonnes. Une intimité touchante entre Kriss et Maxon. Seul bémol, les relations amoureuse d’America qui stagnent. Ce tome est résolument plus poussé sur la dystopie et sur le psychologique. Je l’ai trouvé moins frivole que le premier car on a des personnages sombres, des guerres, des violences. On entre enfin dans l’univers dystopique que j’attendais et je ne peux que m’en réjouir. En conclusion. Un second plus poussé mais encore trop en surface pour moi. J’attends le tome suivant avec impatience pour que se décante enfin les choses.
 
Je continue sur ma lancée, à peine une journée après avoir lu La Sélection, voila que je me plonge dans la suite : L’élite. Et comme le premier tome, ce roman ne m’a pas fait une journée. Je l’ai dévorée en quelques heures et j’ai une nouvelle fois adoré. Ce tome est plus sombre que le premier et de nombreux drames viennent semer le trouble dans la vie parfaite et romantique du Palais. Maxon m’a encore une fois convaincue jusqu’au bout, j’adore vraiment ce personnage. America doute de plus en plus et comme elle le dit elle-même dans le roman : le moindre petit événement l’a fait changer d’avis. C’est un peu lassant ces changements d’attitudes mêmes si certains sont compréhensibles. Aspen quant à lui n’est pas remonté dans mon estime, selon moi il profite des moments de faiblesse d’America pour se rapprocher d’elle. C’est un deuxième tome à la hauteur du premier, les personnalités se développent et l’histoire prend de nombreux tournants. La fin m’a convaincue, America à pris une grande décision qui annonce un dernier tome des plus intéressants ou America va devoir faire des preuves. Il va falloir attendre mai 2014 pour « The One » et sa couverture magnifique. Une chose est sure, je serais la première à le lire à sa sortie !
 
En un mot : captivant ! Ce deuxième tome attendu depuis un an est à la hauteur de nos attentes et même plus. Le triangle amoureux Maxon, Aspen et America est toujours au cœur de l’intrigue mais celle-ci prend une nouvelle dimension. Lu en l’espace d’une journée, ce tome est impossible à poser. On ne peut s’empêcher de poursuivre notre lecture. Le rythme est fluide, les informations bien distillées et l’intrigue devient de plus en plus intéressante en prenant une dimension politique et sociale. Le choix d’America se complique tout au long des pages et bien heureux qui sait avec qui elle finira. Tantôt proche de Maxon puis d’Aspen, des hommes tellement différents avec des contraintes liés à leurs postes respectifs. Un dernier mot pour dire : Vivement 2014 et le tome 3 !!!
http://my-literary-world.overblog.com/
 
Au début de ce tome j’étais un peu mitigé car elle ne faisait qu’hésiter dans le tome 1 et là c’était repartie comme ça. Je pensais lui mettre une note moins bonne, mais je craque, j’ai envie de lire le 3, l’intrigue me plaît. Je me suis attachée à ce personnage qui m’énerve et j’avoue être inquiète pour elle, je veux lire le tome 3 pour vérifier qu’elle va bien...Je suis bizarre ! Je suis séduite par cette saga, même si ce n’est pas ma préférée.
Mon blog : Un livre peut en cacher un autre
Dernier livre lu : Everything, Everything de Nicola Yoon
Mon objectif pour l'année : 100 (0% atteint)
Cette chronique peut être source de spoil, alors attention ! La Sélection, une série merveilleuse ! Mais je n’ai pas autant été séduite par le second tome comme je l’avais été par le premier, qui est une véritable merveille. Mais pourquoi j’ai été autant déçus ? Relecture ou pas, c’est la même chose. Ma haine envers le personnage du roi est même encore plus forte depuis la dernière fois, la faute à la nouvelle du prince ! Mais pas que. Il y a un je ne sais quoi qui ma refroidis, un peu comme pour le second tome de Divergente que j’ai finis hier matin. Peut-être que j’en attendais trop de ce tome, tellement j’étais impatiente de savoir la suite à la fin du tome 1, et que du coup, boum, bha mince alors, c’est pas tout a fait ça. C’est comme quand vous faites un gateau, que vous le trouvez délicieux le jour même, mais que le lendemain, quand vous en reprenez une part, vous le trouvez un peu sec, qu’il a perdu son moelleux et son charme qui avait séduit vos papilles la veille. Et bien là, c’est la MEME chose ! L’Elite est un très bon livre, une belle lecture qui m’a tenue en haleine du début à la fin, mais qui m’a frustrée à plusieurs moments. J’avais envie à tour de rôle de frapper America ou Maxon (oui, je peux être très violente envers les personnages que j’aime mouahaha ^^), et de mettre Aspen dehors afin que nos deux zoziaux amoureux puissent enfin vivre leur belle histoire. Car quand on finis ce livre, il y a plein de question qui se pose, comme “comment se serait passer le tome si Aspen avait abandonné ?”. Car oui, cette question, j’ai du me la poser au moins milles fois. Car pour moi, Aspen est le grand fautif que je montre du doigt. Je n’aime pas vraiment ce personnage, et je ne m’en cache pas. Car je le prends plus ou moins comme responsable, que c’est à cause de lui, garçon qui a une partie du coeur d’America, que Maxon va voir du côté des autres filles si l’herbe n’y ai pas plus verte. Autre chose qui m’a complètement mis en rogne (je vous jure, je me retournais en grognant dans mon lit après les passages avec ce personnages) : le Roi. Ce personnage, je crois que je n’ai jamais aussi peu apprécier un personnage. Voyez Voldemort, bha à côté, je l’aime un peu plus. Ce n’est pas vraiment comparable, mais bon. Ce personnage est ignoble, sans part d’humanité, qui maltraite les gens, et ainsi de suite. Il me fait penser à Geoffray dans Game of Thrones, même cruauté gratuite envers les gens. Mais bon, je sais pas vous, vous en pensez quoi de ce roi ? C’est comme Céleste, je ne peux pas me la voir. Je déteste les gens comme elle dans la vie de tous les jours, mais là, en bouquin, ça coince :/ Mais après, il y a des personnages qui vous font rire, sourire, vous mettent du bonheur au coeur en les imaginant. Je vous donne May, America (dans ses bons jours), les servantes de cette dernière, certaines filles de la Sélection, ainsi que la Reine, que j’aime beaucoup. L’Elite, ce n’est pas que des mauvais moments. Il y en a, comme dans tous les livres, où il y a cette sorte de creux, de vide, ou tout va lentement et où on s’ennuie un peu. L’Elite, c’est également, derrière tout le côté princesse, paillettes et robes de bal, un roman dystopique qui se matérialise un peu plus ici. Et America sent, que si elle devient la futur princesse, pourra oeuvrer afin de faire changer son pays. Elle s’en rend compte dans ce tome, et on voit que c’est aussi un frein pour elle. Elle aime Maxon, mais elle a peur de tout ce qu’il peut y avoir derrière, de tout ce que cet amour a comme conséquence. Je la comprends sur ce point là. Comment à 19/20 ans ont peut assumer ce rôle là ?  Maintenant que je vous est étalé tous les points négatifs de ce bouquin, passons à pourquoi je l’ai aimé. La note est là, un petit 9/10, car malgré tout ce que je vous ai dit avant, ce livre est vraiment bien. Le style de l’auteur est fluide, simple à lire, agréable, on se laisse porter. On en apprend également plus dans ce tome sur Illéa, qu’est ce que c’est que ce pays sortis de nul part qui remplace les états-unis. Mais également pourquoi les jours fériés ont disparus, qui étais Grégory Illéa, et ainsi de suite. Les personnages faisant partis de l’Elite, sont également plus creusé je trouve que dans le premier tome, où on ne savait presque rien des autres filles. Maxon et Aspen sont également plus développé, plus profond, et à mon grand malheur, le triangle amoureux s’en trouve lui aussi développée. Je ne suis pas forcément fan de ce procéder romantique, car j’ai souvent vite tendance à choisir un des deux rivales (Peeta dans Hunger Games ou Jacob dans Twilight), à l’aimer et à discriminer l’autre. (ne me tuer pas, fanatique d’Aspen). America aussi est plus développé je trouve, on découvre de nouvelles facettes de sa personnalité, sa jalousie pour les deux garçons qu’elle aime, mes également son caractère de feu qui s’affirme plus, sa peur qu’elle met de côté, ses faiblesse, ses forces, mais également sa détermination qui est mis à mal plusieurs fois dans ce tome. Mais surtout, America est une battante, et elle se réveille enfin. J’ai hâte de lire le dernier tome pour savoir qui siégera à côté de Maxon sur le trône, mais également qui l’emportera dans le coeur d’America. Et vous, que pensez-vous de ce tome ? Il vous a plût ou plutôt déçus ?
Moi en tout cas, je vous le RECOMMANDE si vous ne l’avez pas encore lu :)
Cywen, jeune fille de 18 ans amoureuse des livres.
 
J’ai été un peu déçue par cette suite... Elle est un peu plate, il se passe pas grand-chose à part quelques informations mais c’est 300 et quelques pages un peu long... Après l’histoire reste quand même intéressante. Déçue mais cela ne m’empêchera pas de lire le dernier !
 
Attention, risque de spoilers si vous n’avez pas lu le tome précédent ! Comme cette saga me tentait depuis très longtemps et que le premier tome de La Sélection m’avait bien plu, j’ai aussitôt commencé le tome deux ! Je l’ai trouvé à la hauteur du premier volet avec encore plus d’actions et de rebondissements. On retrouve America qui fait maintenant partie de l’élite, il n’y a plus que 6 filles sur 35 candidates, la tension et les rivalités sont encore plus palpables. America est toujours aussi fidèle à elle même, elle reste forte, intelligente et courageuse. Dans ce tome-ci, elle prend encore plus conscience du poids de la couronne mais également des conséquences que peuvent avoir certaines décisions, bonnes ou mauvaises. Pour ce qui est des personnages masculins, dans le premier tome, ma préférence allait à Maxon et comme le choix d’America était déjà plus ou moins orienté, je me demandais pourquoi il y avait encore deux tomes où elle hésitait encore. Hé bien, je la comprends tout à fait ! Dans ce tome-ci, j’ai préféré la compagnie d’Aspen qui est un réel réconfort pour America alors que Maxon s’éloigne peu à peu. Du coup, je serai ravie de connaître enfin sa décision en ce qui concerne ces deux garçons : le prince ou le garde ? Pour le moment, je n’ai plus de réelle préférence… On verra comment tout cela évolue dans le dernier tome. Ensuite, certains personnages deviennent de plus en plus importants, et ceux qui l’étaient déjà sont de plus en plus fouillés et travaillés. Tout n’est pas noir ou blanc. Mention spéciale pour le Roi qui sera, à mon avis, un des personnages les plus redoutables. Il m’a fait froid dans le dos et je n’ai pas hâte que la route d’America croise la sienne à nouveau, même si je sais que c’est inévitable ! Cependant, j’aimerai en savoir un peu plus sur la Reine qui est restée assez discrète jusqu’à présent. Ce que j’ai fort apprécié dans ma lecture, ce sont les rebondissements qui ne manquent pas ! Tantôt joyeuse, tantôt éprouvante, l’action est bien présente et ce n’est pas pour me déplaire. De nouvelles questions apparaissent mais les réponses pas toujours. J’ai hâte de lire le tome 3 afin d’en savoir plus. Que recherchent les Rénégats ? et pourquoi ? sont les deux grandes questions que je me pose et j’espère ne pas être déçue ! Bref, La Sélection #2 : L’élite est un bon second tome, dans la continuité du premier qui m’avait déjà bien plu ! Si vous cherchez une saga sympathique et qui se lit vite, je vous conseille celle-ci !!
 
Le premier volume sortit en avril 2012 m’avait plongé dans une histoire captivante, ce n’était pas extraordinaire et original, mais j’avoue avoir été captivée par cette histoire de princesse ! C’est donc avec beaucoup d’impatience que je j’attendais la suite (qui s’est tout de même fait attendre 1 an !). J’ai été très heureuse de pouvoir commencer le volume un jour avant la sortie officielle en France (merci les grandes surfaces ! / et une bonne semaine avant les américains, ça j’ai pas compris… °0°) et j’avoue que sa lecture a été aussi rapide et agréable que pour le premier. Dans sa globalité, j’ai été plutôt conquise mais j’avoue aussi avoir eu des petits moments ou je ne supportais pas la tournure des événements. Je vais donc vous détailler sa maintenant. 
Pour commencer j’aimerais noter que la couverture est aussi jolie que pour le volume 1 (même si j’avoue préférer le bleu), les visuels sont toujours agréable à voir et j’espère grandement que la dernière couverture sera aussi éblouissante ! 
Concernant le déroulement de l’histoire, je l’ai trouvé assez juste et même si certains éléments ne sont pas assez développés, j’ai aimé le fait qu’on quitte peu à peu le monde doré pour aller vers un déroulement plus sombre. America est toujours en quête de réponse concernant son choix amoureux au début du roman et j’ai eu envie de la baffée plusieurs fois face à son indécision constante, elle a vraiment beaucoup de mal à ne plus regarder en arrière et à certains moments c’est vraiment frustrant. D’un côté on retrouve Aspen, toujours du pareil au même, quoi qu’un peu plus entreprenant. De l’autre on retrouve mon chouchou : Maxon. On en apprend plus sur lui et la relation qu’il a avec son père, j’avoue détester celui-ci maintenant qu’on sait comment il se comporte avec son fils et les candidates. Maxon se lâche un peu plus dans ce volume et cherche une solution de replis dans le cas ou America le quitterait (on a donc quelques scènes rageuses dont une avec la peste Celeste). Concernant les cinq candidates restantes, on peut un peu mieux les cernées (le nombre étant réduit, il est plus facile de mettre une description à l’image d’un nom). Celeste est toujours aussi peste et Marlee vraiment touchante (les événements qui lui sont arrivés m’ont vraiment captivés et j’aurais vraiment aimé que l’auteure s’en préoccupe un peu plus…). Du côté des opposants, nous avons droit à quelques scènes mais trop peu à mon goût. J’ai regretter le manque d’action de certains passage et c’est dommage. 
L’Élite se lis donc très facilement tout comme la Sélection et on est heureux de retrouver les personnages de cette histoire. Mise à part certains passages, quelques redondances et le nombre de pages (moins conséquent que pour le premier), j’ai été heureuse de cette lecture. Certes, ce n’est ni recherché et ni instructif, mais c’est une lecture simple et captivante qui fait rêver ! 
J’attendrais donc le 3eme et dernier volume de la saga en avril 2014 (faut vraiment être patient avec ces romans) avec impatience en espérant que la fin soit à la hauteur de mes attentes. J’espère également pouvoir lire l’histoire annexe Le Prince en français…
 
J’ai enfin replongé dans l’univers d’Illéa qui a été reconstruit sur les ruines des États-Unis aux côté d’America, d’Aspen, du prince Maxon et les autres Sélectionnées. Pour ceux qui n’auraient pas lu le premier tome, je vous conseille de vous référer plutôt à mon avis celui-ci. Je vais essayer de ne pas spoiler ce tome, mais je ne peux vous promettre de pas spoiler le tome 1 ici. Je dois avouer que je sors un peu perplexe de cette lecture, je pense avoir aimé mais il y quelques petits truc qui m’ont chiffonné, notamment avec le personnage d’America. Elle avait pourtant pris une bonne décision à la fin du 1er tome en faisant comprendre à Aspen qu’elle n’était plus libre... Et bien dans ce tome ses résolutions ne sont envolées, un coup ses pensées sont accaparées par Maxon, un autre coup ses pensées sont accaparées par Aspen. Entre Maxon et Aspen sont cœur balance, et ce triangle amoureux prend plus de place dans ce tome que dans le tome précédent, à mon plus grand désespoir. Il y a des fois où j’avais vraiment envie de secouer America, je trouvais qu’elle se laissait pas mal influencer par les paroles ou les actes que Maxon et d’Aspen, bon, elle a dix-sept ans, c’est une ado, alors on va lui pardonner, je pense qu’on est tous imbéciles à cette période la vie. Puis à ce stade, j’ai bien envie qu’elle ne choisisse ni l’un, ni l’autre... Mise à part ceci, j’ai beaucoup aimé les nouveaux éléments qu’on découvre d’Illéa, on en apprend plus cette monarchie (ou dictature ?), notamment grâce au journal intime de George Illéa, le premier roi de ce Royaume. Et ce qu’on y découvre nous sidère, bien qu’il n’y l’a rien de bien spectaculaire, je m’attendais à ce genre de chose. On peut aussi trouver des péripéties au niveau de la Sélection, avec une nouvelle éliminée, et des épreuves pour déterminer quelle Sélectionnée est plus à même d’assumer le statut de princesse et de reine. Des épreuves qui vont causer un peu de soucis à America... Malgré quelques points qui ne m’ont pas trop plût, je pense aimer cette suite, même si elle ne pas autant séduite que le premier tome. J’ai hâte de découvrir le dénouement avec le tome 3.
Cristy, capitaine du Navire dévoreur de livres
 
Même si j’ai adoré ce deuxième tome, la magie de l’Elite n’a pas fonctionné autant que celle de la Sélection! En effet j’ai trouvé America un peu énervante par rapport au premier tome, elle est trop entre Aspen et Maxon, et même si c’est normal qu’elle ait des doutes, Aspen lui a quand même brisé le cœur et de l’autre coté j’ai trouvé que Maxon lui aussi était quelque peu agaçant dans la distance qu’il met entre America et lui alors que si est convaincu de son amour il ne devrait pas faire cela pour moi, mais se racheter et organiser la visite avec Marlee plus tôt, histoire de Marlee que j’ai d’ailleurs trouvé très touchante et qui montre à quel point le fait qu’elle hésite avec Aspen est très mauvais pour America Le projet qu’à America est je trouve très noble et je ne vois pas pourquoi le roi se met dans une telle colère, certes cela peut ne pas lui profiter mais là.. et on découvre Maxon plus touchant que jamais! Vous devez pensez en lisant ceci que je n’ai vraiment aimé ce roman alors que si, c’est juste que le écrit se fait plus niais que dans le premier tome et que les personnages nous montrent quelque facette qu’on aurait aimé ne pas voir, cela dit ce livre reste un excellent ouvrage!!
leslivresdedidine.blogspot.fr
Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Accueil Jeux ebooks Gratuits Lecteurs FAQ Partenaires Contact Dons
(c) NousLisons.fr 2012-2020