NousLisons.fr

Tout pour trouver votre prochaine lecture !

Connexion...
Pseudo :
Passe :
Connexion permanente :
Cocher cette case pour que votre connexion soit conservée même si vous fermez votre navigateur (pendant 3 mois).
Important : Ne la cochez pas si vous êtes plusieurs à utiliser cet ordinateur.
Nouveau passe Créer un compte
Jeux Dons Lecteurs Partenaires Blog
Shining de Stephen King
Date origine :
2011.11.14

Shining

2011
Lecture conseillée à partir de 16 ans (si l'âge conseillé ne vous semble pas correcte, vous pouvez le signaler avec le triangle jaune, à droite quand vous êtes connectés)
9½ h
D'après votre vitesse de lecture (15 000 mots à l'heure), il devrait vous falloir environ 9½ h pour lire ce livre.

Temps restant en fonction de l'avancement :

6 %27 %48 %69 %90 %
9 h7 h5 h3 h1 h
 
 
Situé dans les montagnes Rocheuses, l’Overlook Palace passe pour être l’un des plus beaux lieux du monde. Confort, luxe, volupté... L’hiver, l’hôtel est fermé. Coupé du monde par le froid et la neige. Alors, seul l’habite un gardien. Celui qui a été engagé cet hiver-là s’appelle Jack Torrance : c’est un alcoolique, un écrivain raté, qui tente d’échapper au désespoir. Avec lui vivent sa femme, Wendy, et leur enfant, Danny. Danny qui possède le don de voir, de ressusciter les choses et les êtres que l’on croit disparus. Ce qu’il sent, lui, dans les cent dix chambres vides de l’Overlook Palace, c’est la présence du démon. Cauchemar ou réalité, le corps de cette femme assassinée ? ces bruits de fête qui dérivent dans les couloirs ? cette vie si étrange qui anime l’hôtel ?

Si vous avez aimé ce livre, ceux-ci peuvent vous plaire : Ces livres vous sont proposés car les lecteurs de NousLisons.fr qui ont aimé Shining les ont également appréciés.

Les commentaires :

 
Shining c’est avant tout l’histoire de Danny Torrance, un petit garçon de six ans qui a le Don. En effet, Danny perçoit des choses que la plupart des gens ne voient pas. Il capte des images du futur comme du passé, entend les pensées de ses parents, voit des fantômes… Dans ce livre, ce Don sera à la fois une bénédiction et une malédiction pour l’enfant. Toutefois, Shining, ce n’est pas seulement l’histoire de Danny, mais également celle de son père, Jack Torrance. Nous commençons d’ailleurs le livre avec lui, et dès le départ nous pouvons sentir à quel point cet homme est désenchanté par la vie. Ancien alcoolique, il a du mal à gérer sa colère et a vu tous ses espoirs lui échapper un à un. Il tente vainement de garder le nez hors de l’eau quand tous ses repères dans la vie coulent peu à peu. C’est dans ce but qu’il accepte un poste de gardien à l’Overlook, un hôtel perdu dans les montagnes près de Boulder dans le Colorado. Pendant toute la saison hivernale, lui et sa famille seront seuls à l’hôtel, vidé de tous ses clients et ses employés. Isolé de la civilisation durant plusieurs mois, il espère ainsi tirer définitivement un trait sur l’alcool et reprendre sa carrière d’écrivain en main. Malheureusement, l’Overlook cache de lourds secrets et il est hanté par une présence maléfique. L’hôtel en a après Danny, il veut se l’approprier, s’accaparer son Don, et pour cela il va utiliser le membre le plus faible de la famille, Jack, et exploiter ses failles. Le livre de Stephen King n’a pas grand-chose en commun avec l’adaptation cinématographique de Stanley Kubrick si ce n’est l’ambiance oppressante qui règne dans l’hôtel. En effet, les évènements ne se déroulent pas de la même manière et si la catastrophe arrive assez rapidement au cours du film, dans le livre nous avons tout le temps de la voir se préparer. Nous apprenons à connaître Jack, à l’apprécier, à le plaindre même parfois. Il est d’ailleurs devenu le personnage que j’apprécie le plus dans le livre. Danny l’aime profondément, tout comme Wendy, sa femme, même si elle garde quelques réserves suite à ses frasques passées. Le voir amorcer sa descente aux enfers a donc été un véritable déchirement pour moi. Danny quant à lui est extrêmement intelligent pour un petit garçon de son âge, beaucoup trop intelligent d’ailleurs. On s’attache rapidement à lui et on serre les dents à chaque nouvelle épreuve qu’il doit affronter. L’Overlook est terrifiant, jamais je n’irais m’enfermer dans un endroit pareil, même si on m’offrait un million d’euros. Si on enlève toutes les manifestations bizarres et inquiétantes qui s’y produisent, il reste un lieu vide, froid, gigantesque, rempli de sons étranges et d’ombres effrayantes. Il devient peu à peu un personnage à part entière dans l’histoire et je l’ai détesté du début à la fin. Le livre est très angoissant, à vous faire faire des cauchemars la nuit, une bonne histoire d’épouvante comme on les aime. J’étais à la fois soulagée et triste de tourner la dernière page, et je pense que je me laisserai tenter par Docteur Sleep, la dernière œuvre de Stephen King dans laquelle on retrouve Danny. 
 
J’ai lu ce livre car j’ai eu le tome 2 Docteur Sleep. Du coup, je me suis dis “Aller c’est le moment de te mettre à ce grand classique de l’horreur”. J’avais déjà lu du Stephen King avec le fameux Salem, que j’avais adoré. Ainsi, je me suis plongé dans Shining sans trop d’appréhension. On suit la vie de Jack et Wendy Torrance, ainsi que leur enfant Danny. Cette famille à tout perdue à cause des déboires de Monsieur. Alors comment refuser une place de gardien dans cet somptueux hôtel.
Voilà, le décor est planté. J’avoue que je n’aimerais pas me retrouver seule au milieu de nulle part pendant tout l’hiver. Et en plus, coupé du monde.
Ce qui m’a le plus plu dans ce livre, c’est que l’on est ballotté entre les trois points de vue des personnages, on ressent mieux leurs peurs et leurs doutes. J’ai quand même trouvé le temps long. On revient sur les mêmes histoires comme par exemple la violence de Jack. Je trouve que s’est beaucoup trop redondant... Je me suis donc empressé de voir le film de Kubrick qui est l’adaptation du roman. Bien que je trouve que l’angoisse est au rendez-vous, je trouve qu’il y a néanmoins beaucoup de passages oubliés du livre. Et c’est bien dommage. D’ailleurs la fin n’est pas la celle du livre. Mais outre ça, j’ai apprécier le film. Je pense lire la suite, mais je vais attendre un peu, car je n’ai pas tant que ça accrocher au livre. J’ai adoré le début, mais je me perdue dans les longueur du texte, pour limite me dire que j’étais pressé d’être à la fin de l’histoire même pendant les dernières scènes d’action.
 
(...)
Parce que Stephen King a magistralement analysé sa propre période noire, parce qu’on n’en guérit jamais vraiment, parce qu’il démontre parfaitement comment la dépendance à l’alcool est obsessionnelle et détruit tout (poussant, certes, la métaphore un peu loin) et si vous voulez vous poser toutes ces questions (et plus encore selon votre propre histoire personnelle), j’ai un exemplaire planqué dans le congélateur.
 
À l’occasion de la sortie récente de “Docteur Sleep” en France, je me suis relu pour la deuxième fois le premier roman-culte, “Shining”, pour être à la page lorsque je vais le lire juste après ma critique. Pour celles et ceux qui ne connaissent rien de “Shining”, voici un petit topo de l’histoire : Jack Torrance, sa femme Wendy et leurs fils de 5 ans Danny emménage pour quelques mois dans le grand hôtel luxueux qui est l’Overlook, perdu en pleine montagne.
Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Accueil Jeux ebooks Gratuits Lecteurs FAQ Partenaires Contact Dons
(c) NousLisons.fr 2012-2020