NousLisons.fr

Tout pour trouver votre prochaine lecture !

Connexion...
Pseudo :
Passe :
Connexion permanente :
Cocher cette case pour que votre connexion soit conservée même si vous fermez votre navigateur (pendant 3 mois).
Important : Ne la cochez pas si vous êtes plusieurs à utiliser cet ordinateur.
Nouveau passe Créer un compte
Jeux Dons Lecteurs Partenaires Blog
Le Linguiste était presque parfait de David Carkeet
Date france :
2013.04.18
Editeur :
ISBN :
9791090724075

Le Linguiste était presque parfait

2013
5 h
D'après votre vitesse de lecture (15 000 mots à l'heure), il devrait vous falloir environ 5 h pour lire ce livre.

Temps restant en fonction de l'avancement :

20 %40 %60 %80 %
4 h3 h2 h1 h
 
 
Quelqu’un traite Jeremy Cook de trou du cul devant la toute nouvelle et très charmante assistante du centre d’étude du langage des nourrissons où il mène ses recherches, et tout est bouleversé. S’il n’y avait que ça... mais l’affable Arthur Stiph, mystérieux collègue obsédé par l’étrange notion de contre amitié, est retrouvé mort, assassiné, justement dans le bureau de Cook. Et, d’un coup, ce dernier doit élucider un meurtre, rédiger une conférence insipide dont le sujet change tous les jours, devenir éminemment désirable et, plus important que tout, découvrir grâce à la linguistique bien entendu, mais aussi quelques coups tordus qui a bien pu lancer cette foutue rumeur comme quoi il serait un mauvais coup au lit. Qui a dit que la vie d’un linguiste était un long fleuve tranquille ?

Si vous avez aimé ce livre, ceux-ci peuvent vous plaire : Ces livres vous sont proposés car les lecteurs de NousLisons.fr qui ont aimé Le Linguiste était presque parfait les ont également appréciés.

Les commentaires :

 
Pour ceux qui hésiteraient encore à découvrir cette merveille hors des sentiers battus, qui se joue allègrement des codes du roman policier, l’avis d’un vieil ami poéticien, narratologue, sémioticien finira de vous convaincre - Tzvetan Todorov, dans Poétique de la prose (Point Seuil) : “Le roman policier a ses normes; faire « mieux » qu’elles ne le demandent, c’est en même temps faire « moins bien » : qui veut « embellir » le roman policier, fait de la « littérature », non du roman policier."
Dont acte.
Coup de coeur du printemps!
Plus sur www.seren.dipity.over-blog.fr !
Près de 500 articles, et autant de lectures!
Je l’avoue, j’ai eu du mal avec cette lecture qui s’annonçait pourtant charmante. Moi qui ai fait des études de linguistique, je m’en léchais les babines d’avance. Car le style de l’auteur m’a quelque peu rebuté et a considérablement ralenti ma lecture. Dommage. Et puis les noms des personnages se ressemblent tous (ou alors je n’étais vraiment pas concentrée) et l’intrigue n’avance pas. J’ai tout de même aimé “Le rata du grognard” du personnage principal, plat qu’il se prépare tous les jours et à tous les repas afin de pouvoir être au maximum de ses possibilités intellectuelles. La résolution du meurtre me paraît légèrement brumeuse et quelque peu capilo-tractée. Un récit qui ne me restera pas longtemps en mémoire, j’en ai peur. L’image que je retiendrai : Celle de la tour ronde dans laquelle travaille tout ce petit monde, autour des enfants et des bébés.
Alex-Mot-à-Mots
http://alexmotamots.wordpress.com
 
Lecture très sympa, légère et surtout drôle parfois pour qui comprend et s’intéresse à la linguistique ou qui est linguiste, comme moi. Certains dialogues sont bien filés, certaines reparties bien placées ; l’enquête est intéressante et souvent addictive, tournée autour d’un “m’boui” à la fois mystérieux et scientifiquement comique. Les réactions et discours de nombreux personnages sont hyper directs et cette franchise implacable qu’on ne connaît plus que sur internet de nos jours s’avère fraîche et revivifiante.
Néanmoins, la fin a clairement été écrite à la va-vite, avec la découverte du meurtrier et sa fin plus que rapide (emballé c’est pesé), et surtout l’absence pleinement revendiquée de l’explication du terme “m’boui”. Pour conserver le charme ? Bof, la linguiste que je suis se sent frustrée de cette privation d’explication après cet interlude littéraire si agréable !
http://livriotheque.free.fr/
http://www.facebook.com/malivriotheque
https://www.youtube.com/channel/UC3O1fss1MLBb5l_M85Z809A
Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Accueil Jeux ebooks Gratuits Lecteurs FAQ Partenaires Contact Dons
(c) NousLisons.fr 2012-2022