NousLisons.fr

Tout pour trouver votre prochaine lecture !

Connexion...
Pseudo :
Passe :
Connexion permanente :
Cocher cette case pour que votre connexion soit conservée même si vous fermez votre navigateur (pendant 3 mois).
Important : Ne la cochez pas si vous êtes plusieurs à utiliser cet ordinateur.
Nouveau passe Créer un compte
Jeux Dons Lecteurs Partenaires Blog
Une page d'amour de Emile Zola
Date origine :
1878
Editeur :
ISBN :
9782070381876
Licence :
70ans
Cette œuvre, au moins dans sa langue originale, est dans le domaine public pour les pays où la durée est fixée à 70 ans après la mort de l'auteur. (dont la France)

Une page d'amour

1878
7 h
D'après votre vitesse de lecture (15 000 mots à l'heure), il devrait vous falloir environ 7 h pour lire ce livre.

Temps restant en fonction de l'avancement :

13 %28 %42 %57 %71 %86 %
6 h5 h4 h3 h2 h1 h
 
 
« “Henri, je vous en supplie... Laissez-moi...” Mais il lui avait saisi les poignets, il l’attirait lentement, comme pour la vaincre tout de suite d’un baiser. L’amour grandi en lui pendant des mois, endormi plus tard par la rupture de leur intimité, éclatait d’autant plus violent, qu’il commençait à oublier Hélène. Tout le sang de son cœur montait à ses joues ; et elle se débattait, en lui voyant cette face ardente, qu’elle reconnaissait et qui l’effrayait. Déjà deux fois il l’avait regardée avec ces regards fous. » 

Si vous avez aimé ce livre, ceux-ci peuvent vous plaire : Ces livres vous sont proposés car les lecteurs de NousLisons.fr qui ont aimé Une page d'amour les ont également appréciés.

Les commentaires :

 
J’ai mis énormément de temps à commencer ce 8ème livre de la série des Rougon-Macquart... Pourquoi? Peut-être parce que j’avais tellement aimé l’Assommoir que je voulais rester sur cette impression. Et pourtant, en moins d’une semaine j’avais lu Une page d’amour! J’ai ressenti une telle dualité, une constante contradiction, Hélène se bat avec elle-même, entre ses envies de mère et ses envies de femme... La petite Jeanne semble profondément liée à sa mère et quand celle-ci semble heureuse loin de sa fille, la petite tombe “bizarrement” malade. Le sujet est profond et l’écriture fluide et addictive. Cependant je suis légèrement déçue car j’ai trouvé le livre plutôt répétitif... Jeanne tombe malade alors Hélène ne pense qu’à sa fille et quand elle va mieux, Hélène se mets à penser à son voisin de docteur... Et aussi vite la petite retombe malade, comme ci le bonheur de la mère était lié au malheur de l’enfant. Je reste globalement sur une bonne impression mais ce n’est pas un coup de cœur :)
Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Accueil Jeux ebooks Gratuits Lecteurs FAQ Partenaires Contact Dons
(c) NousLisons.fr 2012-2021