NousLisons.fr

Tout pour trouver votre prochaine lecture !

Connexion...
Pseudo :
Passe :
Connexion permanente :
Cocher cette case pour que votre connexion soit conservée même si vous fermez votre navigateur (pendant 3 mois).
Important : Ne la cochez pas si vous êtes plusieurs à utiliser cet ordinateur.
Nouveau passe Créer un compte
Jeux Dons Lecteurs Partenaires Blog
Salvation de Ann Aguirre
Date france :
2013.08.14
Titre origine :
Outpost
Traducteur :
Charlotte Faraday
Editeur :
Collection :
ISBN :
9782012031074

Salvation

2013
Lecture conseillée à partir de 12 ans (si l'âge conseillé ne vous semble pas correcte, vous pouvez le signaler avec le triangle jaune, à droite quand vous êtes connectés)
5 h
D'après votre vitesse de lecture (15 000 mots à l'heure), il devrait vous falloir environ 5 h pour lire ce livre.

Temps restant en fonction de l'avancement :

21 %41 %61 %80 %
4 h3 h2 h1 h
 
 
La vie de Trèfle a bien changé. Dans l’enclave, elle était une chasseuse, forte et combattive, indispensable à la survie de la communauté. Pourtant, à Salvation où elle s’est réfugiée avec Del, son partenaire de chasse, elle n’est plus qu’un fardeau. Elle ne sait ni coudre, ni cuisiner. Elle n’aime pas aller à l’école. Et pour ne rien arranger, Del prend ses distances. Mais aux alentours de la petite ville tranquille, le danger rôde toujours. Les Monstres ne sont pas loin. Et ils sont de plus en plus intelligents. Ils observent. Ils attendent. Ils ont un plan. Le combat approche. Bientôt, Trèfle va retrouver une raison de vivre.

Si vous avez aimé ce livre, ceux-ci peuvent vous plaire : Ces livres vous sont proposés car les lecteurs de NousLisons.fr qui ont aimé Salvation les ont également appréciés.

Les commentaires :

 
15,5/20  Deuxième tome de la trilogie, Salvation reprend le fil de l’histoire deux mois après les événements finaux du premier tome. Tout à changer, rien n’est plus comme avant pour nos personnages et notre curiosité est enfin partiellement satisfaite puisque nous obtenons quelqu’un es des réponses tant attendues après la fin du tome précédent. Cette nouvelle vie est beaucoup trop différente et ne convient pas à nos personnages qui se sentent inutiles et seuls. Une certaine distance s’est créée entre nos personnages et on sent que ce deuxième tome va être riche en découvertes, nouveautés, rebondissements et très certainement en action, alors sera-t-il à la hauteur du premier tome?   Dès le début du roman, l’auteur place habilement quelques éléments du tome précédent dans le récit afin de nous aider à nous replonger pleinement dans l’univers, tout en nous donnant quelques éléments de réponse à nos très multiples questions laissées en suspens à la fin du premier tome. Quelques révélations étonnantes sont faites concernant l’Enclave, l’auteur nous démontre qu’elle en a encore sous le coude, que son univers est bien plus complexe que nous ne pouvons le penser et qu’elle n’hésitera pas à nous surprendre encore plus dans ce tome. J’ai adoré cet aspect du roman et de l’univers, cette capacité que possède l’auteur de constamment se renouveler, de nous livrer un roman aussi bon que le précédent, car oui il est le digne successeur du premier tome, tout en approfondissant toujours plus son univers. Ann Aguirre réussi à nous rendre totalement accro à sa trilogie grâce aux bribes d’informations dont elle jalonne le récit, tout en maîtrisant totalement parfaitement chaque petite révélation pour ne pas en dire trop et c’est exactement ce qui marche avec moi, me faire chercher, réfléchir à ce que pourrait être la suite de l’histoire, comment l’auteur va faire évoluer son récit, et surtout, quand aurais-je enfin les réponses à mes questions.  L’auteur possède une plume très fluide, simple et addictive, le mélange parfait pour faire de ses romans de véritables page-turner, les pages se tournent toutes seules tellement le roman dans son ensemble est rapide et simple à lire, tout en étant tout simplement passionnant. J’ai trouvé l’écriture de l’auteur encore plus délicieuse que dans le premier tome, avec un peu plus de recherche et de justesse dans le vocabulaire employé, de fait, elle fait passer plus d’émotions plutôt bien réussies et avec un panel assez large: amour, haine et peur sont au rendez-vous et font palpiter le lecteur. Une écriture jeunesse/Young Adult qui atteint néanmoins son objectif: j’ai été incapable de décrocher du roman sans être gênée dans ma lecture par une écriture qui aurait vite pu basculer dans le trop simple. Un bon point de ce côté là.  Nos personnages tentent donc de se faire une place dans une société qui n’est pas la leur, tentent de comprendre les différents mœurs et de se faire accepter tout en se rendant utiles, tâche rendue ardue par la condition de femme de Trèfle qui doit donc faire face à des détracteurs déterminés. Néanmoins, nos personnages trouvent vite une nouvelle occupation et l’action repart sur les chapeaux de roue et ne s’arrête à aucun moment dans le récit. J’était vraiment très impatiente de savoir enfin ce qu’il allait se passer dans la suite du roman, d’enfin obtenir des réponses à mes questions. J’étais très triste de voir les personnages s’éloigner, j’avais très peur de la façon dont l’auteur allait progresser dans son histoire et au final j’ai été comblée par de nombreux aspects. Tout d’abord, les sentiments sont mieux décrits et plus approfondis par l’auteur et m’ont beaucoup plus atteints que ceux du premier tome. De plus, Ann Aguirre possède toujours la même facilité à nous introduire dans son univers, à intriguer le lecteur et à créer énormément d’impatience concernant la suite des événements, elle ne donne que de petites informations et j’ai vraiment apprécié sa façon de conduire son récit, en menant le lecteur par le bout du nez, sans lui en faire savoir plus que ce qu’elle a décidé que le lecteur pouvait savoir. Elle nous embarque dans son roman et à aucun roman je n’ai soupçonné la suite des événements.  L’action est toujours aussi palpitante, les révélations et découvertes sont tout autant étonnantes et intrigantes que terrifiantes. Il est tout simplement impossible de lâcher ce roman car l’action s’enchaîne à un rythme hallucinant, je n’ai pas eu le temps de souffler et encore moins de m’ennuyer. En effet, une lourde menace pèse sur nos personnages et sur Salvation ainsi que sur l’humanité dans son ensemble. Beaucoup de nouvelles questions sont soulevées dans ce tome par les nouveaux personnages et des bribes d’informations qui intriguent et rendent toujours plus accro au récit. On observe beaucoup de changements chez les Monstres, leur caractère change, leur façon d’agir et d’évoluer entre eux aussi et les Monstres ne sont pas la seule source de problèmes et de conflits, en effet, de nombreux conflits personnels sociaux, politiques et militaires ponctuent notre lecture. Néanmoins, on en apprend de plus en plus au sujet des Monstres, qui sont au centre de toutes les attentions et font frissonner les personnages et le lecteur, et chaque révélation engendre énormément de questions, elles aussi en suspens, et c’est avec impatience et beaucoup de curiosité que se déroule la lecture de ce deuxième tome.  Au niveau des personnages, Trèfle évolue beaucoup dans ce deuxième tome, elle mûrit, apprend à penser par elle-même sans se soucier de l’opinion commune et c’est une évolution que j’ai adoré, celle-ci m’a permise de m’attacher encore plus à Trèfle. Del évolue aussi beaucoup dans ce tome, mais j’ai ressenti plus de distance vis-à-vis de lui que dans le tome précédent. Son comportement, bien que compréhensible, m’a déplu et gênée, néanmoins il reste il personnage que j’adore et j’espère le “retrouver” comme avant dans le dernier tome. J’aime toujours autant Tegan et Bandit qui prennent plus de place dans le récit dans ce tome et qui deviennent des personnages à part entière sur lesquels l’auteur s’attarde plus. On s’attache aussi aux nouveaux personnages tels que Mme Oaks et Edmund ainsi que Veinard par exemple, ils ont un véritable rôle dans l’évolution du récit et du caractère de Trèfle. Les relations entre les différents personnages sont très bien décrites et touchantes. Le couple Trèfle/Del est toujours aussi attachant et charmant et leur relation toujours aussi attendrissante et passionnante. Néanmoins, point noir au récit, qui je l’espère sera vite résolu, l’auteur met en place un “triangle amoureux” qui m’a énormément frustrée pour les personnages, de plus je déteste les triangles amoureux qui ont le don de m’irriter au plus au point et celui-ci n’a pas fait exception. Heureusement, celui-ci n’est pas l’élément principal du récit et n’a donc pas trop entravé ma lecture.  La fin est encore une fois abrupte et très intrigante concernant la suite de l’histoire, de nombreuses questions sont encore en suspens et la fin ne laisse aucune idée sur ce qu’il va se produire dans le dernier tome. Cette fin est très frustrante, dans le bon sens du terme, tant au niveau des personnages que de l’intrigue, je me poses énormément de question et, surtout, je me demande comment l’auteur va pouvoir se renouveler dans son récit et comment elle va clôturer sa série. En tout cas, tout cela promet un très bon dernier tome et certainement un dénouement riche en action et révélations. Les +: l’univers, le style d’écriture de l’auteur, les nombreuses questions posées par le récit, l’action, les rebondissements, etc...
Les -: le triangle amoureux frustrant   Un bonne suite, à la hauteur du précédent, qui corrige même quelques défauts. Un récit plus approfondi dans sa globalité: l’action, les relations entre les personnages, les sentiments ainsi que les nombreux rebondissements et révélations sont plus recherchés et mieux maitrisés. Les personnages sont toujours aussi attachant, la tension est à son comble et le troisième et ultime tome s’annonce très riche en révélations.
Je suis très pressée de connaître enfin la conclusion de cette série et les réponses à mes questions, tout en appréhendant énormément le dénouement de l’histoire et de quitter ses personnages.
Vraiment une bonne série jeunesse/Young Adult qui se lit très vite et que j’ai trouvé rafraîchissante par la fluidité de la lecture, et que je vous recommande.
 
Le deuxième tome de cette saga est aussi prometteur que le premier!! Comme dans chaque début de saga, le tome 1 pose les bases: qui sont les personnages principaux, que s’est il passé, etc. Dans ce tome, on en apprend plus sur les personnages et j’avoue que j’adore Trèfle! Elle est une chasseuse mais c’est aussi une fille et elle se découvre beaucoup dans ce tome. On suit également beaucoup sa relation amoureuse avec l’un des protagoniste dont je tairais le nom... Personnellement je la verrais mieux avec l’autre!!! Bref j’ai dévoré ce deuxième tome, à peine deux jours de lecture et le troisième ne devrait pas tarder à atterrir dans mes mains!
 
Ce livre est vraiment, vraiment, un coup de cœur comme le t.1 de cette sage !! Je pense que c’est la meilleure dystopie que j’ai jamais lu, je crois que c’est ce que je vous disais déjà dans la chronique du t.1, si ma mémoire et bonne, donc une vraie continué ! Nous retrouvons donc tous ceux que nous avons quitter à Salvation, village qui n’est pas d’aujourd’hui, déjà détruit et donc reconstruit 2 fois, j’avoue que si il y a un mauvais point, c’est que au tout tout début, ayant lu le premier tome en mars, je ne me rappelais plus qui était Bandit et Tegan, (je sais je sais honte à moi), mais je pense que ce n’est que personnel, trop de livres différents sont passés entre les deux ! Del et Trèfle ne se parle plus, Tegan essaie de se reconstruire mais ne veut pas d’une amie qui rejette les lois du village, comme l’école, le fait que les filles n’aient pas le droit de se battre, comme Trèfle ! Et donc seul Bandit lui reste vraiment fidèle, mais lui l’aime d’amour alors qu’elle se consume pour Del. Trèfle tome dans une très bonne famille qui s’occupe bien d’elle mais voilà, les Monstres (ou Mutants pour la ville) sont de plus en plus présents, intelligent, tel qu’on ne l’imagine pas...  Et Trèfle veut être au cœur de l’action... Donc vraiment, c’est un très bon livre, suite de saga en plus, je ne saurais pas dire lequel de celui-ci ou du premier est le meilleur. L’attitude de certaines personnes dans le village m’ont agacée voir vraiment énervée mais c’est le but de ces personnages, et je trouve que l’auteur a vraiment su les maîtriser pour faire d’eux, ce qu’elle voulait. Une bonne moitié, c’est la vie au village, la seconde, « l’action », ce qui fait qu’on a l’impression que tout est beau tout gentil mais soudain... C’est particulièrement bien fait, parce que dans bon nombre de livres, on pourrait dire que c’est de trop voir que la partie sans « action » est ennuyeuse, mais là pas du tout !  La fin est particulièrement bouleversante, j’ai une fois encore, pleuré sur la fin à partir de la page 340, je pense que ceux qui l’ont lu seront d’accord avec moi pour dire que c’est une fin qu’on attend pas du tout et qui nous rend triste pas forcément pour les personnages principaux mais plutôt pour Mme Oaks et Edmund..... Je crois que j’ai même du attendre un quart d’heure, une demi-heure, en musique, plutôt triste évidemment, pour pouvoir m’en remettre et essayer de prendre un autre livre... Vraiment, vraiment, un immense coup de cœur, pour ce deuxième tome, vivement, et en même temps non, parce que ça sera la fin, le troisième tome de cette trilogie !!
leslivresdedidine.blogspot.fr
Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Accueil Jeux ebooks Gratuits Lecteurs FAQ Partenaires Contact Dons
(c) NousLisons.fr 2012-2019