NousLisons.fr

Tout pour trouver votre prochaine lecture !

Connexion...
Pseudo :
Passe :
Connexion permanente :
Cocher cette case pour que votre connexion soit conservée même si vous fermez votre navigateur (pendant 3 mois).
Important : Ne la cochez pas si vous êtes plusieurs à utiliser cet ordinateur.
Nouveau passe Créer un compte
Jeux Dons Lecteurs Partenaires Blog
Plein gaz de Stephen King
Date france :
2014.01.8
Titre origine :
Throttle
Date origine :
2009
Traducteur :
Antoine Chainas
Editeur :
ISBN :
9782709644334

Plein gaz

2014
1 h
D'après votre vitesse de lecture (15 000 mots à l'heure), il devrait vous falloir environ 1 h pour lire ce livre.
 
 
Sur une route désolée du Nevada, un gang de motards est pris en chasse par un camion fou, apparemment bien décidé à les éliminer un à un. Il n’existe qu’une seule issue pour sauver sa peau : ne jamais ralentir…
Inspiré par le désormais classique Duel, de Richard Matheson, adapté au cinéma par Steven Spielberg dans son premier film, Plein Gaz marque la première collaboration entre Stephen King et Joe Hill.

Les commentaires :

 
Cette lecture est très courte, et je l’ai choisis dans le cadre d’une Lecture commune avec Lylou bouquine.
C’est à la base une nouvelle qui à été publié dans un recueil dédié à Richard Matheson, He Is Legend. On entre directement dans l’histoire, avec ces motards dont Vince leur chef, Race son fils, et toute la Tribu. Je pense que la présence de la relation père/fils est dû au faite que les deux auteurs ont cette relation. On les suit dans leurs péripéties. Et paf, un camionneur dénué de pitié les prend en chasse. Pendant ma lecture j’ai eu des flashs du film Boulevard de la mort de Tarantino. Certes, les scènes du livre sont plus gores, mais la course-poursuite m’y a beaucoup fait pensé. Les auteurs nous tiennent en haleine, vont t’ils survivent ou pas? Ce qui m’a beaucoup dérangé dans ce livre, c’est que d’une il n’y a aucune séparation, pas de chapitres (bon, c’est vrai que pour 96 pages ce serait difficile, mais cela m’a contraint à lire d’une traite) et que je suis une bille en langage motard. Du coup, j’ai eu du mal à comprendre les références liées au motos...  Ce fut pour ma part, une lecture assez agréable mais sans plus. D’un coté, je suis contente que le livre ne fasse que 96 pages.
Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Accueil Jeux ebooks Gratuits Lecteurs FAQ Partenaires Contact Dons
(c) NousLisons.fr 2012-2017