NousLisons.fr

Tout pour trouver votre prochaine lecture !

Connexion...
Pseudo :
Passe :
Connexion permanente :
Cocher cette case pour que votre connexion soit conservée même si vous fermez votre navigateur (pendant 3 mois).
Important : Ne la cochez pas si vous êtes plusieurs à utiliser cet ordinateur.
Nouveau passe Créer un compte
Jeux Dons Lecteurs Partenaires Blog
Et au pire, on se mariera de Sophie Bienvenu
Date france :
2011

Et au pire, on se mariera

2011
2 h
D'après votre vitesse de lecture (15 000 mots à l'heure), il devrait vous falloir environ 2 h pour lire ce livre.

Temps restant en fonction de l'avancement :

46 %
1 h
Quelle belle surprise que cette nouvelle petite maison d’édition là ! La mèche, division de La courte échelle nous offre des livres beaux et agréables. Format parfait, douceur de la couverture, lettrage séduisant pour l’œil...
Et le contenu, qu’en est-il ? La maison d’édition attaque avec deux titres, La solde d’Éric McComber, et Et au pire, on se mariera, de Sophie Bienvenu.
Cette dernière, au Québec depuis une dizaine d’années, nous avait déjà livré les états d’âme d’un chien sur son blogue Lucie le chien, “adapté” en format livre par Septentrion, dans la collection Hamac (en même temps qu’Un taxi la nuit et Les chroniques d’une mère indigne). Elle a par ailleurs déjà exploré le monde de l’adolescence avec sa série jeunesse (k), parue à La courte échelle.
Dans son premier roman, l’auteure anthropomorphe crée le personnage d’Aïcha, jeune ado du Centre-Sud de Montréal, qui nous raconte son histoire. Enfin, à nous, ou plutôt à une travailleuse sociale. On devine un drame, la tension dans le récit s’intensifie, les mensonges d’Aïcha sont de plus en plus nombreux, sa colère de plus en plus forte.
Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Accueil Jeux ebooks Gratuits Lecteurs FAQ Partenaires Contact Dons
(c) NousLisons.fr 2012-2021