NousLisons.fr

Tout pour trouver votre prochaine lecture !

Connexion...
Pseudo :
Passe :
Connexion permanente :
Cocher cette case pour que votre connexion soit conservée même si vous fermez votre navigateur (pendant 3 mois).
Important : Ne la cochez pas si vous êtes plusieurs à utiliser cet ordinateur.
Nouveau passe Créer un compte
Jeux Dons Lecteurs Partenaires Blog
Kaleb de Myra Eljundir
Date france :
2012.06.14
Editeur :
Collection :
ISBN :
9782221126820

Kaleb

2012
Lecture conseillée à partir de 15 ans (si l'âge conseillé ne vous semble pas correcte, vous pouvez le signaler avec le triangle jaune, à droite quand vous êtes connectés)
6 h
D'après votre vitesse de lecture (15 000 mots à l'heure), il devrait vous falloir environ 6 h pour lire ce livre.

Temps restant en fonction de l'avancement :

13 %30 %48 %65 %83 %
5 h4 h3 h2 h1 h
 
 
À 19 ans, Kaleb Helgusson se découvre empathe : il se connecte à vos émotions pour vous manipuler. Il vous connaît mieux que vous-mêmes. Et cela le rend irrésistible. Terriblement dangereux. Parce qu’on ne peut s’empêcher de l’aimer. À la folie. À la mort.
Sachez que ce qu’il vous fera, il n’en sera pas désolé. Ce don qu’il tient d’une lignée islandaise millénaire le grise. Même traqué comme une bête, il en veut toujours plus. Jusqu’au jour où sa propre puissance le dépasse et où tout bascule... Mais que peut-on contre le volcan qui vient de se réveiller ?
Le premier tome d’une trilogie qui, à l’instar de la série Dexter, offre aux jeunes adultes l’un de leurs fantasmes : être dans la peau du méchant. Déconseillé aux âmes sensibles et aux moins de 15 ans

Si vous avez aimé ce livre, ceux-ci peuvent vous plaire : Ces livres vous sont proposés car les lecteurs de NousLisons.fr qui ont aimé Kaleb les ont également appréciés.

Les commentaires :

 
18/20  Dès le début du roman, nous faisons connaissance avec Kaleb, un jeune homme de 19 ans, dont la mère est morte en couches et qui vit avec son père, en déménageant régulièrement. On le rencontre à son réveil après une énième bagarre: le ton du roman est donné d’emblée. L’univers se met rapidement en place et on apprend que les déménagements ne sont pas dus au hasard mais doivent garantir leur sécurité à lui et son père. Les consignes sont claires: déménager tous les 2 ans et ne jamais revenir en France, où les parents de Kaleb se sont rencontrés. Très rapidement, Kaleb qu’il se passe quelque chose de surnaturel, qu’il possède un don et que celui ci est très convoité... Kaleb est désormais en danger. Il va donc chercher à se renseigner sur la nature de son don et à l’apprivoiser, mais tout ne va pas se passer comme prévu...  En un mot, WAHOU... ce livre c’est une petite bombe, c’est un concentré d’émotions toutes plus contradictoires les unes que les autres, d’action, de remises en questions, de révélations et de rebondissements, c’est magnifique, j’ai adoré ce roman que j’ai dévoré très rapidement et qui fut une très belle découverte pour moi.  Tout d’abord, le premier point très positif et non négligeable, c’est l’écriture de l’auteure. Dès les premières pages, elle nous emmène avec elle dans ce monde, cet univers extrêmement riche et construit d’une main de maître. La plume de l’auteur est totalement addictive et incontestablement très agréable. D’une fluidité admirable et très naturelle, elle semble donner vie aux mots qui, de fait, semblent couler tout seuls sur la page. Elle sait comment donner une réalité presque palpable à l’action et aux sentiments des personnages, à son univers... Cet univers, magnifique, qui colle si parfaitement à ce roman alliant avec énergie et émotions, une chasse à l’homme haletante proche du thriller et des découvertes étonnantes relevant du fantastique, cet univers qui m’a comblée du début à la fin et qui m’a fait oublié la réalité. L’auteur a vraiment une imagination débordante et déconcertante, elle a su allier à cet univers si particulier des faits historiques parfaitement bien utilisés au service de l’histoire et c’est totalement crédible, chapeau!  La mise en place est très rapide et nous plongeons donc très vite dans l’action accompagnant un Kaleb plus qu’intriguant. Nous faisons rapidement connaissance avec les EDV, les Enfants Du Volcan, et il devient vite impossible de lâcher ce roman tant l’écriture, l’histoire, l’action sont prenantes et attisent à merveille la curiosité. Chaque phrase lâchée nous intrigue, chaque petite avancée dans le roman nous ouvre tellement de portes aux possibilités multiples et variées, qu’il est impossible de ne pas être époustouflée devant cette histoire.  Kaleb, est un personnage vraiment épatant, il est impossible de rester stoïque face à lui, soit on l’aime soit pas du tout. Et je l’ai adoré, c’est un personnage séduisant et qui le sait et n’hésite pas à en jouer. Mais c’est avant tout un jeune homme perdu face à ce don qu’il peine à contrôler, un peu dépassé par les événements, j’ai ressenti beaucoup d’empathie pour lui, j’ai eu peur pour lui mais aussi peur de se qu’il pourrait faire, peur qu’il bascule à chaque instant, qu’il croise la mauvaise personne et que tout espoir soit perdu. C’est un personnage au caractère très complexe que j’ai adoré suivre et auquel je me suit beaucoup attachée, avec une fragilité mais aussi parfois une dureté et une violence assez déconcertantes parfois mais qui malgré ça m’a beaucoup touchée; avec un père débordé et parfois trop absent, qui a néanmoins su prendre son rôle de père à cœur, malgré tout ce qu’il a pu faire pour que son fils ne manque de rien sa dernière apparition dans le roman m’a beaucoup déçue.  Kaleb doit donc apprendre à se débrouiller seul et à maîtriser au mieux ce don. Il se renseigne donc sur Internet et aura pour interlocuteurs, deux personnalités très différentes et intrigantes : Vulcan et Survivor, qui vont nous en apprendre beaucoup sur les EDV et rendre l’histoire encore plus addictive. Les découvertes concernant le don de Kaleb sont plus complètes et on comprend mieux tout ce que cela implique pour Kaleb mais aussi concernant l’univers de l’auteur. Le rythme est effréné et enfle au fil des pages. Nous découvrons ce que risque Kaleb si le réseau SENTINEL met la main sur lui et on a peur pour lui car la menace est réelle et toute proche de Kaleb.  L’utilisation de faits historiques et leur intégration dans le roman est très bien amenée par l’auteur, et c’est vraiment une très bonne idée de la part de l’auteur, j’ai adoré tous ces flashbacks très intéressants et instructifs. L’histoire des jumeaux David et Mary Ann Armstrong dans les années 1600 permet à l’auteur de nous livrer des indices concernant l’intrigue mais aussi de nous faire comprendre l’étendue du réseau SENTINEL, le point de départ de toute cette folie et les risques courus par Kaleb. Et ça fait froid dans le dos, une telle dureté et une telle cruauté envers d’autres êtres humains. Dans cet univers, la moindre faiblesse est exploitée par vos ennemis pour vous détruire, de l’intérieur et de l’extérieur, rien n’est laissé au hasard.  Certains personnages m’ont fait tellement froid dans le dos que je ne voudrais jamais ne serait ce que les croiser dans la rue, d’une cruauté sans égal, froids et durs, incapable d’amour ou détruits par celui ci, ils font régner la peur. Les personnages ont tous une psychologie très poussée et complexe, très intéressante et positive, qui permet au roman et à son intrigue de happer le lecteur. Kaleb fait face à un ennemi sadique, fou et dangereux et on finit par douter des motivations de chacun, on ressent beaucoup d’émotions contradictoires vis-à-vis des personnages, qui nous réservent sûrement encore beaucoup de surprises dans les tomes suivants.  Le récit est jalonné de révélations étonnantes, de rebondissements parfois prévisibles mais toujours amenés au moment parfait pour attiser la curiosité du lecteur et le rendre totalement accro au roman, ce fut mon cas et j’ai adoré me plonger dans cette histoire totalement intrigante, un mélange détonant de thriller, Young Adult et fantastique, géré à la perfection par une auteure que je ne peut que vous conseiller de découvrir le plus vite possible si ce n’est pas déjà fait.  La fin est époustouflante, magistrale. Dommage que j’en ai découvert une petite partie trop tôt mais tout le reste m’a littéralement scotchée. Il est indéniable que la fin est parfaite pour donner envie au lecteur de très vite découvrir la suite afin d’obtenir une réponse aux multiples questions qui restent encore en suspend. Les +: l’écriture, Kaleb, le mélange des genres, l’univers très recherché, les multiples rebondissements et révélations....
Les -: ///  Un excellent livre que je vous conseille si la violence ne vous dérange pas. Une chasse à l’homme de grande ampleur ultra addictive et intrigante, aux personnages extrêmement complexes et aux intentions plus ou moins nobles. Le tout à mi-chemin entre le thriller, le Young Adult et le fantastique, ce livre contient tous les éléments parfaits pour un cocktail explosif qui rend accro.
Laissez-vous plonger dans l’histoire des Enfants Du Volcan....
Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Accueil Jeux ebooks Gratuits Lecteurs FAQ Partenaires Contact Dons
(c) NousLisons.fr 2012-2021