NousLisons.fr

Tout pour trouver votre prochaine lecture !

Connexion...
Pseudo :
Passe :
Connexion permanente :
Cocher cette case pour que votre connexion soit conservée même si vous fermez votre navigateur (pendant 3 mois).
Important : Ne la cochez pas si vous êtes plusieurs à utiliser cet ordinateur.
Nouveau passe Créer un compte
Jeux Dons Lecteurs Partenaires Blog
Abigail de Myra Eljundir
Date france :
2013.02.28
Editeur :
Collection :
ISBN :
9782221126837

Abigail

2013
Lecture conseillée à partir de 15 ans (si l'âge conseillé ne vous semble pas correcte, vous pouvez le signaler avec le triangle jaune, à droite quand vous êtes connectés)
4 h
D'après votre vitesse de lecture (15 000 mots à l'heure), il devrait vous falloir environ 4 h pour lire ce livre.

Temps restant en fonction de l'avancement :

26 %51 %75 %
3 h2 h1 h
 
 
Magnétique et sensuelle, Abigail est l’arme la plus redoutable de SENTINEL. La jeune succube se nourrit de votre énergie vitale et vous consume dans l’extase. Inutile de lutter : l’attraction qu’elle suscite est irrésistible. Même si faire l’amour avec elle, c’est s’unir à la mort.
Kaleb Helgusson est plus dangereux encore, car il porte désormais l’empreinte du Mal. Quand leurs routes se croisent, Abigail a beau le repousser, l’empathe l’attire comme un aimant. Au terme d’un affrontement passionnel sans merci, ils découvriront avec effroi ce que la combinaison de leurs dons peut accomplir. Mais seront-ils capables de maîtriser leurs désirs les plus sombres ?

Si vous avez aimé ce livre, ceux-ci peuvent vous plaire : Ces livres vous sont proposés car les lecteurs de NousLisons.fr qui ont aimé Abigail les ont également appréciés.

Les commentaires :

 
Mais ce n’est que le début des nombreux rebondissements de ce tome haletant. Personne ne reste insensible devant la complexité des sentiments qui animent les personnages. Je trouve Kaleb de plus en plus attachant au fil de l’histoire avec tous les paradoxes qui l’habite et les nombreuses émotions qu’il nous fait ressentir malgré son absence d’émotions depuis son choix de se tourner vers le Mal. Des personnages attachants et complexes, une histoire captivante et de nombreux mystères encore à résoudre voici un cocktail explosif de réussite.
http://my-literary-world.overblog.com/
 
17,5/20  Nous retrouvons Kaleb trois mois après les événements survenus à la fin du premier tome, sa rendant en Islande, il est décidé à venger son père, retrouver ses origines et en apprendre toujours plus sur son don. Dans cet avion, il se remémore sa halte en Irlande, où il a rencontré Abigail et où la recherche de ses semblables et d’un moyen de vaincre SENTINEL a commencé. Les deux jeunes EDV vont-ils réussir à mener à bien leurs missions et à rester en vie ?  Tout d’abord, le premier point positif de ce roman est l’écriture de Myra Eljundir qui est toujours aussi envoûtante, riche et descriptive. Les lieux sont très bien installés dans le récit sans l’alourdir ni rompre l’action. Le vocabulaire est recherché et approfondi, un vrai délice à lire. Une plume magnifique et d’une fluidité épatante qui confère aux descriptions une dimension presque réelle et aux sentiments des personnages un naturel prodigieux et qui se transmettent donc facilement au lecteur.  Dans ce deuxième tome, on retrouve tout ce qui a fait du premier une petite bombe. Une action qui redémarre très rapidement, celle-ci est vraiment très prenante et extrêmement présente tout au long du roman, elle ne présente aucun temps morts inutile, le lecteur se laisse absorber par les moments de découvertes et révélations et les moments de violence et d’action pures, un mélange exquis qui prend aux tripes et m’a donné envie de continuer de lire sans m’arrêter pour en savoir toujours plus et être toujours plus plongée dans l’action. Les rebondissements et révélations s’enchaînent très rapidement, sublimes, ces derniers apportent un rythme encore plus haletant au récit. La violence et les morts sont beaucoup plus présents dans ce deuxième tome et sont parsemées dans le récit des les premiers chapitres.  L’auteur opte encore une fois pour une alternance de points de vues, extrêmement positive pour le lecteur qui connaît donc la position de chaque partie s’affrontant dans le récit. Même avec cette alternance de points de vues, l’auteur nous mène par le bout du nez et nous retourne le cerveau avec de très nombreuses interrogations concernant la prophétie, le Bien et le Mal, qui est vraiment ce qu’il prétend et qui ment? Car chaque partie semble comploter contre les autres et tenter de les réduire à néant d’une façon ou d’une autre, cela nous permet d’en apprendre plus sur les différents personnages, leurs sentiments et leurs réelles intentions... J’ai adoré me perdre dans ce roman au fil des pages et me poser un nombre incalculable de questions, tout cela le rend extrêmement addictif et je l’ai dévoré à une vitesse folle.  L’univers de l’auteur est lui aussi beaucoup plus approfondi dans ce tome et permet d’en apprendre toujours plus sur les EDV, les différents dons existant et ce qu’ils impliquent. Cet approfondissement de l’univers est vraiment très intéressant et permet au lecteur de se longer toujours plus au cœur de la trilogie de Myra Eljundir et contribue au fait qu’il est quasi impossible de se détacher du roman. Nous découvrons alors ce que sont un dompteur, une conteuse, un révélateur, ou encore un synesthète.  Dans ce second tome, nous faisons la connaissance de beaucoup de nouveaux personnages ultra intéressants et ayant chacun leur importance et une rôle bien précis à jouer au cours du roman. Nous faisons aussi plus ample connaissance avec la nouvelle Abigail, la succube est un personnage complexe, auquel j’ai eu beaucoup de mal à m’attacher. Ma relation à ce personnage est mi-figue mi-raisin, j’ai parfois eu l’impression de la comprendre et de m’attacher à elle mais à d’autres moments je l’ai trouvée arrogante, trop sûre d’elle et elle m’apparaissait comme vraiment antipathique. C’est seulement grâce à sa relation avec Kaleb que je l’ai un peu appréciée mais cela n’est pas aller plus loin, c’est un personnage qui, en définitive, ne m’a pas plue, bien qu’elle soit très intéressante et intrigante.
Entre Abigail et Kaleb, l’attirance est instantanée et irrésistible, leur proximité augmente leurs dons respectifs qui gagnent en intensité, créé des déchaînements de violence et sème la mort sur leur passage.
Kaleb est un personnage qui m’atteint toujours autant, c’est un peu la cerise sur le gâteau dans ce roman, toujours aussi poignant et attachant, il n’est pas aussi mauvais que ce que l’on dit de lui, il est sensible et fort, courageux et intelligent. Il est dépassé par son don et les conséquences que celui-ci peut avoir. De plus, la proximité d’Abigail ne l’aide pas à garder les idées claires. C’est un personnage pour qui j’ai ressenti énormément d’empathie depuis le premier tome, que j’ai très souvent envie de réconforter et de prendre dans mes bras. Un personnage central unique, à la psychologie complexe et attachante, que la vie n’a pas épargné et ses mésaventures ne sont pas prêtés de s’arrêter. En un mot, un personnage parfait, que j’adore.  Il ne passe pas une seule page sans que l’action s’intensifie, les révélations et rebondissements se fassent plus nombreux, les scènes de violences plus horribles les unes que les autres, les morts se multiplient et le nombre de questionnements augmente. La guerre pour le pouvoir est en marche et s’annonce plus sanglante que jamais, une guerre qui oppose des dons d’une force inimaginable qui pourrait avoir des conséquences désastreuses. Ce deuxième tome est le tome de transition parfait à cette guerre et promet un troisième et ultime tome explosif et qui, je l’espère, surpassera encore les deux premiers tomes.  La fin est stupéfiante, époustouflante, jamais je n’aurais imaginé ça, j’ai été totalement soufflée, scotchée par cette fin qui est juste Wahou!! Un énorme cliffhanger qui met les nerfs en pelote. Wahou!! Je n’ai pas de mots, il faut que je lise la suite le plus vite possible. Les +: l’univers, l’écriture, l’action, les révélations et rebondissements, Kaleb, la fin,....
Les -:///  Un deuxième tome à la hauteur du premier, qui réunit tous les éléments indispensables qui ont fait du premier tome un roman magnifique, une action qui ne s’arrête jamais, une violence encore plus présente dans des scènes parfois dignes d’un roman de thriller ou d’horreur, un univers complexe et mène d’une main de maître par Myra Eljundir, un personnage central, Kaleb, ultra touchant, marquant, grandiose, des rebondissements et des révélations magnifiques, troublantes et imprévisibles. En un mot, le cocktail parfait pour un roman et une trilogie explosifs. À ne pas rater, mais à ne pas mettre entre toutes les mains.
Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Accueil Jeux ebooks Gratuits Lecteurs FAQ Partenaires Contact Dons
(c) NousLisons.fr 2012-2021