NousLisons.fr

Tout pour trouver votre prochaine lecture !

Connexion...
Pseudo :
Passe :
Connexion permanente :
Cocher cette case pour que votre connexion soit conservée même si vous fermez votre navigateur (pendant 3 mois).
Important : Ne la cochez pas si vous êtes plusieurs à utiliser cet ordinateur.
Nouveau passe Créer un compte
Jeux Dons Lecteurs Partenaires Blog
Rose de Tatiana de Rosnay
Date france :
2010
Titre origine :
The House I Loved
Traducteur :
Raymond Clarinard
Editeur :
ISBN :
9782350871608

Rose

2010
3½ h
D'après votre vitesse de lecture (15 000 mots à l'heure), il devrait vous falloir environ 3½ h pour lire ce livre.

Temps restant en fonction de l'avancement :

8 %39 %69 %
3 h2 h1 h
 
 
Paris, sous le Second Empire. Des centaines de maisons sont rasées et des quartiers entiers réduits en cendres. Alors que le vieux Paris s’effondre sous les ambitions du baron Haussmann, chargé de remodeler la capitale, de nombreux Parisiens protestent sans parvenir à infléchir les ordres d’expropriation. Dans sa maison de la rue Childebert, à l’ombre de l’église Saint-Germain-des-Prés, Rose Bazelet mène une vie paisible, rythmée par la lecture du Petit Journal, les visites à Alexandrine, sa locataire et amie fleuriste du rez-de-chaussée, les soins de Germaine et Mariette ses domestiques dévouées. Jusqu’au jour où elle reçoit une lettre de la préfecture : le tracé du boulevard St Germain passe par rue Childebert ; la destruction de son domicile est inéluctable.
Liée par une promesse faite à son défunt mari, Armand, Rose ne peut envisager de quitter la demeure familiale. Déterminée à résister jusqu’à son dernier souffle, elle confie à Amand, son amour disparu, son combat quotidien. De lettres en lettres, elle replonge dans son passé et dévoile peu à peu un secret qu’elle a gardé pendant plus de trente ans.

Si vous avez aimé ce livre, ceux-ci peuvent vous plaire : Ces livres vous sont proposés car les lecteurs de NousLisons.fr qui ont aimé Rose les ont également appréciés.

Les commentaires :

 
J’ai apprécié de découvrir le paris d’avant &le paris d’après via la petite cartographie présente dès le début du livre. On peut très bien imaginer les lieux &les modifications qui y seront faites. On est captivé par les changements de Paris &on a presque envie d’y être ou d’aller voir les lieux directement (d’ailleurs l’auteur à la fin du livre nous conseille de le faire &nous donne quelques indications même !). Je pense que ça peut directement nous affecter &laisser place à notre imagination afin de revisiter le paris qu’on connaît. De plus, je trouve que Tatiana de Rosnay a une écriture littéraire très poétique, belle &je pense que c’est pour cela qu’on peut être facilement être pris et se laisser embarquer par les émotions qu’on peut retrouver dans cette histoire. Néanmoins, je n’ai pas ressenti d’émotions fortes lors de ma lecture, même si certains passages m’étaient très familiers. Je n’ai pas réussi à rentrer dans le livre je pense à cause de la forme du roman. En effet, je trouve le roman mal construit, décousu, on passe du présent au passé sans aucune rupture dans le paragraphe, dans le chapitre même. Ça perturbe la lecture voire la casse &ce sentiment est accentué par le fait qu’il n’y a aucun ordre chronologique dans les lettres. Elles émergèrent dès lors le souvenir évoqué, ce qui peut créer un sentiment de confusion dans l’esprit du lecteur. De plus, j’apprécie le travail qui a été fait sur la forme de l’épistolaire car c’est pas vraiment/totalement un roman épistolaire comme on peut en retrouver en général. En effet, il est quasi épistolaire car il n’est pas composé uniquement de lettres, il y en a très peu d’ailleurs. C’est le premier roman que je lis où le narrateur Rose écrit à son mari de façon directe c’est à dire pas sous la forme de lettres. Ce sont plus les personnes décédées qui sont intégrées en lettres comme celles de son mari Armand ou de Maman Odette (sa belle-mère) ou alors des personnes qui sont loin d’elle (sa fille Violette). Je n’ai donc pas réellement eu de coup de coeur, je suis assez mitigée ! Après je suis très difficile pour avoir des coups de coeur donc bon ! Si je ne me sens pas touchée ou embarquée dans l’histoire, c’est que j’ai pas forcément aimé ! Même si ce roman est très beau, je pense que j’en attendais trop &la forme du roman m’a assez dérouté. Je pense que ça y joue beaucoup aussi. Peut être que plus tard, avec l’age, je me sentirais plus concernée. Par contre, la fin est juste bouleversante ! C’est un peu la goutte qui fait déborder le vase si on a été pris tout au long du roman. Elle est assez poignante surtout avec l’annonce du Petit Journal qui vient clôturer la fin d’un roman &d’une vie.
 
L’avis d’Elsa  Mon histoire avec le livre : Laëti me l’a prêté, puis je l’ai acheté car je souhaite avoir tous les livres de Tatiana de Rosnay Mes impressions : Comme à son habitude, Tatiana de Rosnay nous transporte dans son univers. On se retrouve ici à Paris, sous le Second Empire. J’ai beaucoup aimé cette lecture, bien que ce livre ne soit pas mon préféré. Le personnage de Rose m’a touché au fur et à mesure de l’histoire. L’avis de Laeti Mon histoire avec le livre : J’avais assisté à une conférence en présence de Tatiana de ROSNAY et elle était justement en train de finaliser ce livre, elle en avait donc parlé et dès les premiers mots, l’histoire m’a plu et j’avais hâte qu’il sorte enfin en librairie pour le dévorer! Mes impressions : J’ai été transporté...complètement, dans le Second empire...je me suis attachée à Rose, cette vieille dame qui par amour, ne veut pas quitter la maison de ses souvenirs...
J’ai beaucoup aimé, un de mes préférés de Tatiana de Rosnay pour ma part!!!
La phrase que je retiens :
"Je le sais désormais, en tant que lecteur, il faut faire confiance à l’auteur, au poète”.
Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Accueil Jeux ebooks Gratuits Lecteurs FAQ Partenaires Contact Dons
(c) NousLisons.fr 2012-2022