NousLisons.fr

Tout pour trouver votre prochaine lecture !

Connexion...
Pseudo :
Passe :
Connexion permanente :
Cocher cette case pour que votre connexion soit conservée même si vous fermez votre navigateur (pendant 3 mois).
Important : Ne la cochez pas si vous êtes plusieurs à utiliser cet ordinateur.
Nouveau passe Créer un compte
Jeux Dons Lecteurs Partenaires Blog
La Horde de Ann Aguirre
Date france :
2014.01.3
Titre origine :
Horde
Traducteur :
Charlotte Faraday
Editeur :
Collection :
ISBN :
9782012031081

La Horde

2014
Lecture conseillée à partir de 12 ans (si l'âge conseillé ne vous semble pas correcte, vous pouvez le signaler avec le triangle jaune, à droite quand vous êtes connectés)
6½ h
D'après votre vitesse de lecture (15 000 mots à l'heure), il devrait vous falloir environ 6½ h pour lire ce livre.

Temps restant en fonction de l'avancement :

5 %21 %37 %53 %68 %84 %
6 h5 h4 h3 h2 h1 h
 
 
Salvation est assiégée par les Monstres. La situation semble sans espoir. Les Monstres se sont organisés. Ils organisent des patrouilles, tendent des embuscades, attaquent les campements des hommes qui ont oublié comment se battre. Trèfle, parvenue à leur échapper avec Del, Bandit et Tegan, est leur seul espoir. Elle n’a qu’une certitude : elle est née pour se battre. Et si elle doit mourir, ce sera au côté de Del, et les armes à la main.

Si vous avez aimé ce livre, ceux-ci peuvent vous plaire : Ces livres vous sont proposés car les lecteurs de NousLisons.fr qui ont aimé La Horde les ont également appréciés.

Les commentaires :

 
17/20

Ayant beaucoup aimé les deux premiers tomes de cette trilogie, mes attentes concernant le dernier tome étaient énormes, j’attendais beaucoup d’action et d’émotions et je m’attendais à quitter ce monde, cette trilogie et ses personnages à regret....et bien tout s’est passé exactement comme prévu, et j’ai encore plus aimé ce dernier tome, alors vraiment si vous n’avez pas encore succombé à cette superbe trilogie, il est temps de le faire.   Trèfle, Del, Bandit et Tegan qui se sont vus confier une mission de première importance, partent pour Soldier’s Pond dans le but de ramener des renforts à Salvation, assiégée par les Monstres, toujours plus dangereux et intelligents, qui ont formés une horde gigantesque et menacent donc les villages humains de destruction. La guerre est déclarée et nos quatre amis vont tout faire pour la gagner. Sinon, c’est l’humanité toute entière qui risque de périr...  Le récit et donc l’intrigue reprennent directement après les événements finaux du deuxième tome, l’action redémarre sur les chapeaux de roue dès les premières pages et est tellement soutenue et prenante qu’il est impossible de s’ennuyer. L’auteur pousse son univers au bord du précipice et le lecteur n’a d’autre choix que de vibrer avec les personnages, car les dangers qui pèsent sur l’humanité sont de plus en plus grands, forts et plus proches et dangereux que jamais. On sent vraiment que la série touche à sa fin et que tout va se jouer dans ce tome, j’ai ressenti énormément d’appréhension face à ce dernier tome, la fin d’une trilogie que j’ai beaucoup aimé, et en même temps j’avais vraiment très envie d’arriver à la fin et de découvrir enfin le fin mot de l’histoire, ce qu’il allait advenir, de l’univers créé par l’auteur, des humains et surtout de nos personnages, auxquels je me suis tant attachée. Et l’auteur mène avec beaucoup d’habileté le récit de ce dernier tome, durant lequel les morts s’enchaînent à un rythme effréné dans la guerre qui s’est déclarée entre les humains et les Monstres, durant lequel les rebondissements et retournements de situations sont présents quasiment à chaque page.
Mais pas seulement, car l’auteur mêle habilement action, combats, victoires et défaites, qui sont le lot quotidien de nos personnages à une bonne dose de révélations inattendues, de rebondissements et même de moments d’affection, d’amitié et d’amour. Un mélange parfait maîtrisé à la perfection par l’auteur pour faire de ce dernier tome une apothéose magistrale.  L’écriture de l’auteur est fidèle à elle-même, très fluide et encore plus approfondie et donc accrocheuse que dans les tomes précédents, plus mûre, elle paraît grandir et s’adapter aux personnages et m’a donc totalement séduite. Elle rend le roman très addictif et, associée à des chapitres courts et rapides, qui donnent une très bonne dynamique au roman, ce dernier tome devient un véritable page-turner impossible à lâcher qui se dévore très rapidement. On se plonge instantanément dans le récit et on ne peut plus lâcher ce livre, on veut absolument savoir ce qu’il va se passer ensuite, quel sera le dénouement de toute cette magnifique série et surtout, on veut avoir les réponses à nos très nombreuses questions, car l’auteur a installé un suspense intenable durant les deux premiers tomes, suspense qu’elle a géré avec brio, bravo à elle, c’était parfait.  Dans ce dernier tome, on obtient enfin les réponses tant attendues, et bien que certaines soient magistrales d’autres sont prévisibles. Malgré cela , l’auteur est allée beaucoup plus loin que ce a quoi je m’attendais, elle a créé un univers complet, unique, avec sa propre histoire et des modes de fonctionnements complexes. Un univers riche culturellement mais aussi et surtout une histoire riche en émotions, toutes partagées par le lecteur qui n’a d’autre choix que de les ressentir car l’auteur les impose dans son récit grâce à sa plume divine: l’adrénaline et l’angoisse des batailles, la joie et l’amour des personnages les uns envers les autres, la tristesse et la peur lorsque la mort frappe mais par-dessus tout la foi, l’envie de croire en l’avenir, en un avenir meilleur et heureux, pour l’humanité et pour nos personnages, parce qu’ils le mérite, ces personnages merveilleux.  Ann Aguirre a réussi à créer des personnages superbes, crédibles et attachants, tant dans leurs vies personnelles que dans leur place dans l’action. Tegan et Bandit deviennent de vrais personnages principaux à mes yeux, des personnages avec une vraie profondeur d’âme, une vraie part d’humanité, comme beaucoup d’autres dans cette trilogie, des personnages ultra attachants que j’ai quittés avec regrets. Ce dernier tome voit aussi apparaître de nouveaux personnages qui permettent de faire avancer le récit comme Tully, Spence, Thornton ou Gavin, des personnages secondaires très intéressants et enrichissants, possédant tous un caractère bien à part, un passé unique à chacun et on peut donc aisément s’attacher à chacun d’eux.
Del est tout simplement parfait dans cet ultime tome, totalement humain, avec une psychologie et un caractère magnifiques, avec énormément de forces mais aussi beaucoup de faiblesses, c’est un personnage merveilleux, très complexe, bref parfait d’un bout à l’autre, j’ai adoré le suivre durant ces trois tomes et contempler son évolution aussi bien envers son statut de Chasseur qu’envers sa relation avec Trèfle.
Trèfle est elle aussi un personnage très marquant, de part le fait que l’on suive le récit de son point de vue mais surtout de part son caractère extrêmement fort et courageux, un personnage qui évolue beaucoup durant ces trois tomes et qui se dévoile dans toute sa splendeur dans ce dernier tome, avec un caractère très approfondi et des émotions à fleur de peau, ce personnage ainsi que son évolution ne vous laisserons pas de marbre.
Et, un autre point merveilleusement bien abordé par l’auteur, la relation entre Trèfle et Del. Celle ci prend un nouveau tournant, s’approfondie, et j’ai pris beaucoup de plaisir à lire cette histoire d’amour magnifique et très touchante, entre deux personnages tellement faits pour être ensemble, tellement attachés l’un à l’autre, tellement complémentaires, une relation parfaite et décrite à la perfection par l’auteur, qui arrive à laisser la bonne place pour faire évoluer conjointement l’action ET la romance.  Tout au long du roman, la tension et la peur montent crescendo jusqu’à l’explosion finale, qui a surpassé mes attentes. Une fin magnifique, pleine d’émotions, de tension, de peur, d’amour, d’angoisse, de morts aussi. Une fin digne de toute cette trilogie, que j’ai trouvée très plaisante et apaisante. En somme, la fin parfaite pour une trilogie merveilleuse que j’ai eu beaucoup de mal à quitter. Les +: l’écriture, l’action, les émotions, les personnages et les relations entre eux
Les -:///  Un dernier tome qui surpasse les deux premiers, chapeau bas à l’auteur pour s’être toujours renouvelée et m’avoir tenue en haleine trois tomes durant sans que je ne m’ennuie un seul instant. Un dernier tome qui a comblé toutes les attentes et une trilogie qui devrait en ravir plus d’un alors un seul mot: lancez-vous.
 
Je ne sais pas quoi par quoi commencer, comme je le disais pour les autres tomes de cette trilogie, c’est vraiment une saga coup de coeur, la meilleure dystopie que j’ai jamais lu, parce que même si il y a de l’amour, et que c’est assez prenant dans le livre, il n’y a par exemple pas beaucoup de démonstrations affectives en public et en plus il n’y a pas de “vrai” triangle amoureux, ça nous change.  J’ai encore une fois failli pleuré pour la fin, parce que dans l’auteur sait tellement mettre et écrire ce qu’il faut dans tout le roman mais encore plus dans ses fins qui fait qu’il y a pleins d’émotions et c’est génial tout ce qui passe alors que ce n’est qu’un livre, je trouve qu’on ressent comme Tréfle, la décéption quand elle est là, que la joie ou la bataille, on est Tréfle pendant toute la saga, on refléchit et pense comme elle, on est elle.  Franchement je suis dégoutée que ce soit terminée, cet univers me manquera réellement, et je propose aux studios américains d’adapter cette saga en film pour “replonger” dans cet univers, oui je sais ce serais un peu violent! :’) Mais bon après les jeux de la fin, ça l’est aussi! :) Encore un immense coup de coeur!
leslivresdedidine.blogspot.fr
Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Accueil Jeux ebooks Gratuits Lecteurs FAQ Partenaires Contact Dons
(c) NousLisons.fr 2012-2019