NousLisons.fr

Tout pour trouver votre prochaine lecture !

Connexion...
Pseudo :
Passe :
Connexion permanente :
Cocher cette case pour que votre connexion soit conservée même si vous fermez votre navigateur (pendant 3 mois).
Important : Ne la cochez pas si vous êtes plusieurs à utiliser cet ordinateur.
Nouveau passe Créer un compte
Jeux Dons Lecteurs Partenaires Blog
Fenêtre sur crime de Linwood Barclay
Date france :
2014.04.24
Titre origine :
Trust your eyes
Traducteur :
Renaud Morin
Editeur :
ISBN :
9782714454218

Fenêtre sur crime

2014
9 h
D'après votre vitesse de lecture (15 000 mots à l'heure), il devrait vous falloir environ 9 h pour lire ce livre.

Temps restant en fonction de l'avancement :

11 %22 %33 %44 %56 %67 %78 %89 %
8 h7 h6 h5 h4 h3 h2 h1 h
 
 
Aux États-Unis, de nos jours Illustrateur de 37 ans, Ray doit abandonner sa vie de célibataire et ses activités professionnelles pour retourner dans la maison familiale suite au décès accidentel de son père. Il y retrouve Thomas, son cadet, et du même coup toutes les difficultés qu’il pensait avoir laissées derrière lui. Thomas est en effet atteint de schizophrénie, il vit replié dans sa chambre et passe ses journées sur son ordinateur, devant un programme de cartes interactives baptisé Whirl360. Convaincu de l’imminence d’une attaque terroriste, Thomas s’est donné pour mission de mémoriser les plans des grandes villes de la planète afin, le moment venu, de venir en aide aux agences de renseignement. Mais aujourd’hui, Thomas est plus agité qu’à l’ordinaire. En explorant virtuellement Manhattan, il pense avoir surpris une scène de meurtre, une femme à une fenêtre, la tête dans un sac, asphyxiée et n’a désormais de cesse que de harceler Ray pour qu’il aille vérifier sur place. De guerre lasse et bien décidé à prouver à son frère qu’il a certainement rêvé, Ray se rend donc à Manhattan, déclenchant malgré lui une spirale tragique…

Si vous avez aimé ce livre, ceux-ci peuvent vous plaire : Ces livres vous sont proposés car les lecteurs de NousLisons.fr qui ont aimé Fenêtre sur crime les ont également appréciés.

Les commentaires :

 
En bref, c’est une bonne lecture dans l’ensemble. Je ne me suis pas ennuyée mais je n’ai pas non plus été captivée. Linwood Barclay avait pourtant toutes les clés en mains : un personnage fort, deux enquêtes intéressantes aux tournures surprenantes et un bon rythme.
Bloggueuse livresque à ses heures perdues... (http://rizdeuxzzz.canalblog.com)
 
16,5/20  Ray, illustrateur, retrouve la maison familiale et son frère Thomas après la mort accidentelle de leur père. S’il prévoit tout d’abord de rapidement vendre la maison et de placer son frère, schizophrène, dans un établissement spécialisé, tout ne va pas se passer exactement comme prévu et les quelques semaines qu’il va passer aux côtés de son frère vont être très mouvementées. Après avoir surpris ce qu’il pense être un meurtre, Thomas va entraîner Ray dans une enquête beaucoup plus complexe et sordide que ce qu’ils avaient osé imaginer au départ. Entre problèmes familiaux et complots politiques machiavéliques, en passant par un chantage désastreux et un passé terrible,tout finit toujours par se savoir.... même si pour cela il faut parfois mettre sa vie en danger.  Avec Fenêtre sur crime, je découvre Linwood Barclay et c’est donc sans aucune attente précise que je me suis lancée dans cette lecture. Je dois donc avouer que je ressors extrêmement satisfaite de ma lecture, celle-ci a dépassé tout ce que j’aurai pu espère retrouver dans ce thriller. Ici, morts violentes et soudaines sont au programme mais aussi complot, politique, sexe, hommes peu scrupuleux et j’en passe. Le tout dans une ambiance qui devient de plus en plus oppressante pour un résultat que j’ai trouvé vraiment très bon et donc un thriller qui saura, selon moi, ravir son lectorat. Ce fut en tout cas une franche réussite pour moi puisque j’ai passé un très bon moment de lecture avec Fenêtre sur crime grâce au style de Linwood Barclay, des intrigues extrêmement riches en rebondissements, une action toujours plus prenante et des personnages attachants.  C’est déjà sur une note sinistre que commence ce roman, la mort soudaine et accidentelle du père de nos deux protagonistes principaux Thomas et Ray, obligeant ce dernier à prendre la place de son père dans la vie de son frère, schizophrène. Subvenant à ses besoins, lui préparant ses repas et gérant la maison, il va bien malgré lui être embarqué dans ce qu’il pense être un délire de son frère. Les premiers chapitres nous permettent de faire connaissance avec les deux frères, d’apprendre à les connaître et de poser les bases des différentes intrigues dont on suivra le fil par la suite. Agréable et vraiment très fluide, ce début de roman se lit vraiment très facilement et permet à l’auteur d’introduire une foule de questionnements qui happent la curiosité du lecteur et le rendent donc rapidement accro au récit dont les pages se tournent avec énormément de facilité. L’auteur parvient donc à initier beaucoup de choses en ce début de roman mais cela engendre néanmoins un petit bémol: tout cette mise en place dure assez longtemps et pourrait faire parfois baisser l’attention du lecteur. Heureusement, l’écriture de l’auteur permet de ne pas décrocher.  J’ai beaucoup aimé l’écriture de Linwood Barclay, approfondissant les moindres détails, ne laissant rien au hasard mais aussi très souple, très agréable à suivre, une plume qui nous plonge rapidement et avec facilité dans son univers. Une très bonne écriture, parfaite pour ce type de roman et qui possède ce petit truc en plus, cette petite particularité qui rend le récit ultra addictif, et ici il s’agit de l’art avec lequel Linwood Barclay installe un nœud complexe d’intrigues, les informations qu’il nous distille au compte goutte et qui nous font penser que nous avons dénouer ce nœud. La facilité avec laquelle l’auteur installe d’incroyables retournements de situation et des révélations à couper le souffle est tout simplement déconcertante. La plume tout simplement magique de l’auteur nous entraine des les premiers chapitres, joue avec nos nerfs jusqu’à la tout dernière page et c’est justement un des grands atouts de ce roman, c’est ce qui fait que ce thriller tient debout et fonctionne; en bref, on adore.  L’intrigue est facilement séparable en deux parties. Il y a celle qui se concentre plus sur Ray et son frère, sur leurs relations, ce qui fait leur quotidien, la mort de leur père etc et l’intrigue principale de ce récit, la tentative de résolution de meurtre orchestrée par Thomas et Ray.
L’intrigue secondaire, que l’on peut parfois penser être moins intéressante, moins approfondie, tout simplement moins riche, fait ici partie intégrante du récit. Après avoir découvert plus amplement les personnages principaux, nous sommes plongés dans leur nouvelle vie, dans les défis qu’ils doivent relever tous les deux tous les jours. Outre la maladie de Thomas qui se manifeste parfois de façon inattendue et le début d’une histoire amoureuse dans la vie de Ray, deux intrigues servent de fil conducteur à la découverte de se personnages et plus particulièrement de Thomas. La découverte de recherches étranges dans l’ordinateur de son père, les conditions douteuses de sa mort ainsi que le mutisme de son frère face à ses interrogations persuadent Ray d’approfondir ses recherches. L’aspect “vie personnelle” est très intéressant dans le récit, nous offrant des pauses bienvenues dans l’histoire de meurtre parallèle, elle est très bien approfondie et nous réserve là aussi une bonne dose de découvertes palpitantes ou angoissantes qui maintiennent en haleine. Bien qu’il ne s’agisse pas là de l’intrigue principale, j’ai beaucoup aimé cet aspect du roman qui permet d’en apprendre toujours plus sur des personnages qui se révèlent vraiment très attachants.  Comme tout le roman, les personnages sont très bien réfléchis, très approfondis, ils portent vraiment ce récit et surtout ils sont crédibles et très attachants. L’auteur ne néglige aucun personnage et chacun est important pour le récit, à tel point que les narrateurs sont fréquemment échangés, cela permet aussi au lecteur d’avoir toutes les cartes en main pour apprécier encore plus sa lecture.
Tout d’abord, il y a Ray et Thomas, personnages centraux du roman, ce sont sur eux que l’auteur se concentre le plus. Ils sont vraiment extrêmement bien approfondis et il est très facile de s’identifier à eux et de s’y attacher. Thomas est très attachant avec ses réactions parfois démesurées et irréfléchies. Il se comporte parfois comme un grand enfant et est tout simplement attendrissant. Les chapitres de son point de vue sont quelques peu décalés et ont le mérite d’entretenir les questionnements sur l’existence ou non de certaines choses. Quant à Ray, j’ai eu beaucoup de peine pour lui en voyant tout ce qu’il lui arrive et j’ai ressenti beaucoup d’empathie pour lui également. Il sait se montrer doux et gentil envers son frère tout en étant ferme. Sa toute nouvelle histoire d’amour est évoquée quelques fois mais n’empiète pas sur le récit et apporte encore plus à ce personnage déjà attachant.
En ce qui concerne les méchants de l’histoire, ils sont eux aussi très approfondis et les chapitres de leurs points de vue nous permettent de mieux comprendre leurs motivation et, pour certains, d’avoir de la peine pour eux, pour ce qu’ils ont vécus dans le passé et qui les a poussé à devenir ce qu’ils sont aujourd’hui.  L’intrigue est vraiment un nœud très complexe qui s’articule non seulement autour de Thomas et Ray mais aussi autour d’autres personnages très puissants et influents qui n’hésitent pas à agir en dépit de la justice. Résultat, l’intrigue principale, celle qui nous tient en haleine jusqu’au bout est vraiment extrêmement bien menée et l’auteur y révèle des trésors d’ingéniosité. Il parvient à surprendre son lecteur presque à chaque page, à faire monter la tension chez le lecteur comme chez les personnages. L’enquête est vraiment très bien ficelée, l’auteur nous dévoile exactement ce qu’il faut pour répondre à nos questions tout en nous entraînant sur de fausses pistes et l’alternance de points de vus est d’autant plus importante ici. J’ai adoré la façon qu’a l’auteur de jouer avec les mots pour nous offrir des révélations toujours plus extraordinaires, la facilité avec laquelle il nous mène par le bout du nez, c’était génial. Chaque détail est pensé pour nous emmener exactement où il veut. Je n’y ai vu que du feu et chaque révélation était une superbe découverte. Je me suis régalée avec cette enquête, ce thriller qui sort un peu de l’ordinaire m’a vraiment fait passé un très bon moment.  J’ai adoré la fin, très bien menée avec une tension qui monte crescendo, une action omniprésente, et bien sûr encore et toujours des révélations inattendues. Cette fin est vraiment très bien réfléchie, elle clôt à merveille ce roman sans laisser aucune part d’ombre, elle sait nous tenir en haleine et répondre à toutes nos interrogations jusqu’à la toute dernière page. La fin idéale pour ce roman selon moi, elle est vraiment très crédible, je n’aurai pas voulu qu’elle soit autrement. Les +: les intrigues très bien menées, l’écriture très fluide et riche, la complexité des personnages et l’empathie que l’on ressent pour eux, les multiples et inattendus rebondissements, l’action prenante, la fin parfaite
Les -: un début un peu long  Fenêtre sur crime est un très bon thriller qui ravira les fans du genre grâce à une intrigue de haut niveau vraiment très bien ficelée, riche en rebondissements et retournements de situation inattendus et ultra palpitants, le tout avec un rythme impeccablement maîtrisé et une action qui monte crescendo. Des personnages attachants que l’on prend plaisir à suivre et une plume fluide et addictive portent le tout jusqu’à une fin en apothéose. Fenêtre sur crime est fait pour vous si aimez les histoires bien maîtrisées et les surprises et qu’une mise en place un peu longue ne vous fait pas peur.
Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Accueil Jeux ebooks Gratuits Lecteurs FAQ Partenaires Contact Dons
(c) NousLisons.fr 2012-2020