NousLisons.fr

Tout pour trouver votre prochaine lecture !

Connexion...
Pseudo :
Passe :
Connexion permanente :
Cocher cette case pour que votre connexion soit conservée même si vous fermez votre navigateur (pendant 3 mois).
Important : Ne la cochez pas si vous êtes plusieurs à utiliser cet ordinateur.
Nouveau passe Créer un compte
Jeux Dons Lecteurs Partenaires Blog
La mer infinie de Rick Yancey
Date france :
2014.10.16
Titre origine :
The infinite sea
Traducteur :
Francine Deroyan
Editeur :
ISBN :
9782221134269

La mer infinie

2014
6 h
D'après votre vitesse de lecture (15 000 mots à l'heure), il devrait vous falloir environ 6 h pour lire ce livre.

Temps restant en fonction de l'avancement :

13 %30 %48 %65 %83 %
5 h4 h3 h2 h1 h
 
 
Comment débarrasser la Terre de ses sept milliards d’habitants ? Retirez aux hommes leur humanité... Cassie Sullivan et ses compagnons ont survécu aux quatre premières vagues destructrices lancées par les Autres. Maintenant que l’espèce humaine a été presque entièrement exterminée et que la 5e Vague déferle sur la planète, le groupe se trouve face à un choix : se préparer à affronter l’hiver en espérant le retour rapide d’Evan Walker, ou se mettre en quête d’éventuels survivants avant que l’ennemi ne referme sur eux son impitoyable piège. Personne ne peut prédire à quels abîmes de cruauté les Autres sont prêts à s’abaisser, ni à quelles hauteurs l’humanité saura se hisser. La bataille finale ne fait que commencer... Ils connaissent notre manière de penser. Ils savent comment nous exterminer. Ils nous ont enlevé toute raison de vivre. Ils viennent maintenant nous arracher ce pour quoi nous sommes prêts à mourir. Le deuxième tome de la trilogie phénomène, bientôt adaptée au cinéma par Tobey Maguire et les producteurs de World War Z, Argo, Hugo Cabret, Aviator, Gangs of New York, Ali.

Si vous avez aimé ce livre, ceux-ci peuvent vous plaire : Ces livres vous sont proposés car les lecteurs de NousLisons.fr qui ont aimé La mer infinie les ont également appréciés.

Les commentaires :

17/20  Nous retrouvons Cassie, Zombie, Sam, Ringer et tous les autres presque immédiatement après les évènements de la fin du premier tome. La tension est à son comble car LA grande question reste pour l’instant toujours sans réponse. Nous sommes replongés immédiatement dans l’action, le récit reprend comme s’il n’avait pas été interrompu, alors évidemment, cela apporte l’avantage de rendre le récit très fluide sans s’encombrer de rappels qui peuvent parfois être ennuyeux. Néanmoins, ici vu la densité du premier tome et la complexité du récit en lui même, je dois avouer que quelques petits rappels n’auraient pas été de trop selon moi. J’ai adoré me retrouver plongée dans ce récit vu l’immense coup de coeur que j’avais eu pour le premier tome, mais il est vrai que l’auteur ne nous rend pas la chose aisée, un temps d’adaptation a donc été nécessaire pour que je savoure pleinement le fait de retrouver cet univers.   Une fois ce petit temps d’adaptation passé, ce qui saute aux yeux, c’est les différences qu’il existe entre ce deuxième volume et le précédent. Alors que le premier était plus basé sur de l’action pure et dure, ici l’auteur met plus particulièrement l’accent sur la psychologie des personnages ou encore sur la complexité de son univers et je dois dire que cela ne m’a pas dérangée. J’ai beaucoup aimé approfondir encore plus cet univers de fin du monde et toutes les questions que cela engendre, toutes les conséquences que cela a sur nos personnages et sur leur psychologies. Evidemment, cela rend le récit plus complexe, parfois même un peu tordu mais je pense (en tout cas j’ose espérer) qu’il s’agit d’une volonté propre de l’auteur de nous faire ressentir un peu de ce que ressentent les personnages, dans cet univers où les apparences sont trompeuses et où on ne sait plus à qui on peut réellement se vouer. Alors oui, ce tome sort du chemin tracé par le premier tome mais j’ai aussi beaucoup aimé ce nouvel aspect du roman (et je peux vous dire que j’ai eu peur avec les avis mitigés voire négatifs que j’ai pu lire).  L’écriture de l’auteur est plus dure dans ce deuxième tome, plus complexe, donc parfois un peu moins fluide que pour le premier tome mais je ne l’ai pas trouvée moins bonne pour autant. Différente: plus noire, plus psychologique et moins axée sur l’action mais toujours aussi prenante, toujours aussi agréable et surtout toujours aussi addictive. Une fois plongée dans ce roman, impossible de s’en défaire et le roman se dévore très rapidement. Vous l’aurez compris, j’ai été totalement captivée par cette écriture, comme je l’avais été lors de ma lecture du premier tome. Seul petit point qui m’a légèrement agacée: le nombre de fois que l’auteur utilise “mer infinie” dans son récit (si quelqu’un peut compter pour moi ;) ). Mais à part ce petit détail, j’ai trouvé l’écriture à la hauteur du défi que représentait ce deuxième tome.  C’est avec grand plaisir que l’on retrouve les personnages du premier tome, des personnages que j’avais adoré du début à la fin, dans toutes les facettes de leurs personnalités, et d’autres qui étaient restés un peu plus dans l’ombre, sur lesquels l’auteur avait moins mis l’accent. Dans ce deuxième tome l’erreur est donc réparée et on en apprend toujours plus sur ces personnages, que l’on apprend donc à aimer toujours plus et à comprendre. Dans ce tome, l’accent est mis sur la psychologie des personnages, sur l’impact que cette “guerre” a sur leur caractère, on entre encore plus dans l’esprit des personnages et j’ai adoré ça, j’ai vraiment eu l’impression d’évoluer à leurs côtés et j’ai vraiment été touchée par l’évolution de chacun des personnages.
Cassie, Zombie, Sam et tous les autres sont toujours plus approfondis. Ils souffrent de plus en plus de la situation, tant physiquement que psychologiquement. Ils sont tous sur les nerfs et ils ont tous énormément évolués. Cassie est toujours un personnage que j’adore, protectrice envers ceux qu’elle aime, courageuse, intelligente, elle est plus tendue dans ce tome et cela se ressent. Zombie, Sam, Poundcake et les autres sont vraiment plus approfondis et c’est avec plaisir que l’on découvre un peu mieux ces personnages. Un bon point donc mais je ne veux pas en dévoiler trop. J’ai ressenti beaucoup d’empathie pour tous les personnages et c’est vraiment quelque chose d’important pour ce genre de roman.  Dans la seconde moitié du roman, c’est Ringer qui est énormément mise en avant. Ce n’était pas spécialement un personnage qui m’avait marqué dans le premier tome mais au final, j’ai beaucoup aimé connaître plus ce personnage. Elle m’a touchée et j’ai été émue par toutes les épreuves qu’elle doit affronter lors de cette seconde partie de roman. L’action est bien présente malgré le fait que l’auteur insiste beaucoup sur la psychologie de ses personnages, les rebondissements sont très nombreux et imprévisibles. J’ai été épatée par l’imagination de l’auteur et tous les retournements de situations qu’il arrive à introduire dans son récit.
Le récit est riche en tension et cela s’accélère encore plus dans la deuxième moitié du roman. Le lecteur, comme Ringer ne sait pas s’il peut se fier aux nouveaux personnages rencontrés, ce que lui réservera le futur, etc. L’auteur n’hésite pas à malmener ses personnages, à les bouleverser, leur faire perdre pieds. Et plus la fin du roman approche, plus les retournements de situation se font nombreux, le rythme s’accélère et les questions se font toujours plus nombreuses, il devient donc impossible de lâcher le roman avant de l’avoir fini.  La fin de ce deuxième tome est juste superbe, ultra palpitante et prenante, elle donne vraiment très envie de découvrir la fin de cette trilogie le plus rapidement possible. De nombreuses questions restent encore sans réponses et l’univers ultra original nous réserve certainement encore plus des surprises que je suis impatiente de découvrir. Après une telle fin, j’en espère toujours plus du troisième et dernier tome. Les +: l’écriture de l’auteur, l’intrigue, la psychologie encore plus approfondie des personnages, l’univers toujours plus complexe, ....
Les -: peut-être parfois un peu trop tordu, l’auteur s’est senti obligé d’utiliser de nombreuses fois “mer infinie” ;)  Un deuxième tome qui met plus l’accent sur la psychologie des personnages, desquels on se sent donc toujours plus proches. Certains personnages un peu oubliés dans le premier tome sont plus mis en valeur, et on découvre de nouveaux personnages qui possèdent un gros potentiel. L’auteur a toujours une écriture très fluide et très prenante, il a su approfondir ses personnages et complexifier son univers sans pour autant mettre de côté l’action et les rebondissements, rendant le tout très addictif. Petit bémol, en voulant parfois trop approfondir son univers, l’auteur nous entraîne parfois dans quelque chose de peut-être un peu trop tordu, et je ne comprend vraiment pas pourquoi il s’est senti obligé de répéter aussi souvent “mer infinie” dans son récit, mais bon, si ce n’est que ça...
Je reste donc aussi attachée à cette trilogie, bien que ce tome ne fut pas un coup de coeur, mais je suis déjà impatiente de lire le dernier tome car je pense que l’auteur nous réserve encore de belles surprises, vu le nombre de questions qui restent encore en suspens.
 
Un énième second tome qui ne rime à pas grand chose...  Même si les personnages secondaires sont mis à l’honneur dans cette suite, la narration et l’alternance des points de vue restent très décousue. L’intrigue en elle-même n’avance pas d’un poil, la stagnation en devient presque énervante dans le dernier tiers où le lecteur n’en peut plus d’attendre qu’une révélation le réveille un peu. Révélation qui arrive finalement mais qui n’est pas non plus à la hauteur de la patience que l’auteur nous demande ! Je lirai sans doute le troisième et dernier tome pour avoir le point final de cette apocalypse mais je suis globalement assez déçue.
Bloggueuse livresque à ses heures perdues... (http://rizdeuxzzz.canalblog.com)
Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Accueil Jeux ebooks Gratuits Lecteurs FAQ Partenaires Contact Dons
(c) NousLisons.fr 2012-2021