NousLisons.fr

Tout pour trouver votre prochaine lecture !

Connexion...
Pseudo :
Passe :
Connexion permanente :
Cocher cette case pour que votre connexion soit conservée même si vous fermez votre navigateur (pendant 3 mois).
Important : Ne la cochez pas si vous êtes plusieurs à utiliser cet ordinateur.
Nouveau passe Créer un compte
Jeux Dons Lecteurs Partenaires Blog
Les refuges de pierre de Jean M. Auel
Titre origine :
The Shelters of Stone
Date origine :
2002
Traducteur :
Alexis Champon
Editeur :

Les refuges de pierre

2002
20 h
D'après votre vitesse de lecture (15 000 mots à l'heure), il devrait vous falloir environ 20 h pour lire ce livre.

Temps restant en fonction de l'avancement :

4 %19 %34 %49 %65 %80 %95 %
19 h16 h13 h10 h7 h4 h1 h
 
 
Ayla et Jondalar sont enfin parvenus à la Neuvième Caverne des Zelandonii, où la jeune femme rencontre toute la famille et les proches de son compagnon. Le cœur de ce livre réside dans la tension créée par l’art de guérir d’Ayla, sa grossesse et son acceptation par le peuple de Jondalar, les Zelandonii. Ayla fut élevée par des hommes de Néandertal (le Clan), surnommés « Têtes Plates » par les Zelandonii, que ceux-ci considèrent comme des animaux. Pour que les Zelandonii acceptent Ayla, ils doivent d’abord surmonter leurs préjugés contre les Néandertaliens. Par chance pour Ayla et Jondalar, quelques-uns des Zelandonii au plus haut rang ont déjà des doutes sur ce jugement.
Deux de ces membres, Echozar et Brukeval, sont de descendance néandertalienne (ce sont des « sang-mêlés »). Echozar, au moins, est rasséréné par la propre histoire d’Ayla et par son mariage prévu avec Joplaya, la « cousine » (en fait la demi-sœur) de Jondalar. Brukeval, à l’inverse, rejette violemment son hérédité et refuse d’entendre raison.
Le premier amour de Jondalar, Zolena, est devenue Zelandoni, la Première de Celles Qui Servent. Elle soutient l’adoption d’Ayla parmi la Zelandonia, ne serait-ce que pour son savoir de guérisseuse qu’elle apporte à la caverne, même si Ayla doit également surmonter le sentiment qu’elle n’est pas douée pour cela. Après avoir vu Ayla aider un chasseur mortellement blessé à vivre suffisamment longtemps pour pouvoir revoir sa compagne, la Première a le sentiment qu’Ayla a besoin d’entrer dans le giron de la Zelandonia (des mystiques, nommés d’après le nom de leur Peuple pour s’identifier avec lui) afin qu’elle soit acceptée comme guérisseuse par tout le monde à la Neuvième Caverne.

Si vous avez aimé ce livre, ceux-ci peuvent vous plaire : Ces livres vous sont proposés car les lecteurs de NousLisons.fr qui ont aimé Les refuges de pierre les ont également appréciés.

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Accueil Jeux ebooks Gratuits Lecteurs FAQ Partenaires Contact Dons
(c) NousLisons.fr 2012-2019