NousLisons.fr

Tout pour trouver votre prochaine lecture !

Connexion...
Pseudo :
Passe :
Connexion permanente :
Cocher cette case pour que votre connexion soit conservée même si vous fermez votre navigateur (pendant 3 mois).
Important : Ne la cochez pas si vous êtes plusieurs à utiliser cet ordinateur.
Nouveau passe Créer un compte
Jeux Dons Lecteurs Partenaires Blog
Le Cri du loup de Patricia Briggs
Date france :
2010.11.19
Titre origine :
Cry Wolf
Date origine :
2008.07.29
Traducteur :
Éléonore Kempler
Editeur :
ISBN :
2811203923

Le Cri du loup

2010
7 h
D'après votre vitesse de lecture (15 000 mots à l'heure), il devrait vous falloir environ 7 h pour lire ce livre.

Temps restant en fonction de l'avancement :

13 %27 %42 %56 %71 %85 %
6 h5 h4 h3 h2 h1 h
 
 
Anna a toujours ignoré l’existence des loups-garous, jusqu’à la nuit où elle a survécu à une violente agression... et en est devenue un elle aussi. Dans sa meute, elle a appris à faire profil bas et à se méfier des mâles dominants jusqu’à ce que Charles Cornick, Alpha, et fils du chef des loups-garous d’Amérique du Nord entre dans sa vie.
Il affirme qu’Anna est non seulement sa compagne, mais qu’elle est aussi une Omega d’une puissance rare... ce qui se révélera très utile pour traquer un loup-garou doté d’une magie si sombre qu’il pourrait menacer l’ensemble de la meute.

Si vous avez aimé ce livre, ceux-ci peuvent vous plaire : Ces livres vous sont proposés car les lecteurs de NousLisons.fr qui ont aimé Le Cri du loup les ont également appréciés.

Les commentaires :

 
Comme ça faisait un moment que ce bouquin trainait dans ma PAL, j’ai décidé d’organiser une lecture commune autour de ce tome. J’avais lu le tome 0 il y a quelques mois et j’étais impatiente de connaître la suite.
D’ailleurs, pour ceux qui se posent la question on peut tout à fait commencer par le premier opus sans avoir lu le tome 0.

Au niveau de l’histoire, on entre directement dans le vif du sujet et une fois que j’ai eu commencé ce bouquin, j’ai eu beaucoup de difficulté à le reposer.
Il m’a fallut quelques jours pour le lire mais c’est réellement par manque de temps et non par ennui. Si j’avais eu plus de temps libre, il aurait été beaucoup plus vite terminé.
L’écriture de l’auteure est très fluide et très agréable.

J’ai beaucoup apprécié me plonger dans cet univers de loups-garous, ça change tellement des vampires. Je n’ai rien contre les vampires, au contraire, mais ça fait du bien de changer un peu d’univers. Et cette notion d’Alpha et d’Omega est vraiment très originale.

Au niveau des personnages, j’ai trouvé Anna vraiment très attachante. Quel plaisir de la suivre tout au long de l’histoire et de la voir se faire sa place dans la meute et se découvrir louve-garou.
J’ai beaucoup aimé l’évolution de la relation entre Charles et Anna et la façon dont Charles veut la protéger à cause de son caractère dominant.
Les autres personnages sont également très bien travaillés et ont tous leur place bien particulière dans la meute.

En bref, si vous aimez les histoires de loups-garous et que vous avez envie de découvrir la différence entre un alpha et un omega, je ne peux que vous recommander cette série.
 
Voilà un tome qui n’est pas dénué de défauts : en plus d’introduire de nouveaux personnages, il présente une nouvelle intrigue de fond et souffre donc de ces effets de présentation. Pourtant, l’aventure reste sobre, efficace, et très agréable à lire. Avec Charles et Anna, l’auteur en profite pour étoffer son univers, tout en explorant une relation délicate, et en exploitant les subtilités de l’univers mis en place. Les longueurs sont assez rares, et le tout bien écrit, suffisamment pour donner envie de découvrir la suite de la saga. Voilà donc une bonne découverte.
 
J’avais oublié que ce livre découlait de Mercy Thompson. Je me suis demandé ce qu’avait Patricia Briggs avec les prénoms Charles et Bran. Nous prenons le récit quand Anna vient de rencontrer Charles et pas avant comme pourrait le laisser supposer la quatrième de couverture, ce qui n’est pas plus mal bien qu’un peu frustrant. En effet, habituées aux héroïnes fortes qui ne dévoilent leur vulnérabilité que par la suite, l’inverse est attirant mais aussi un peu rageant. Nous devons nous couler de la peau d’une fille forte et grande gueule à celle de la fille qui se laisse un peu marcher sur les pieds et qui nous ressemble tant dans le fond. Les expliqués qui se sont passés avant sa rencontre avec Charles dans la vie d’Anna sont biens abordés et compréhensibles très rapidement, bien qu’expliqués à demi-mot. Ce qui rend les choses plus réelles, plus douloureuses et créée une véritable empathie. L’imagination est souvent plus productive que « la réalité ».
 
Je crois que les loups-garous sont mes personnages préférés d’Urban Fantasy, avec les anges, surtout si ces derniers ressemblent à Raphaël de Nalini Singh... Mais je m’égare. Nous parlions de loups-garous. Logiquement, comme j’aime les loups-garous, je suis une grande fan des aventures de Mercy Thompson, même si l’envie de lire de la bit-lit était un peu tombée dans les limbes de mon cerveau ces derniers temps. Le tome 1 de ce spin-off traînait depuis quelques temps dans ma PAL. La lecture de Lacrimosa, puis de Lettres Ecarlates m’a remis un pied dans cet univers. Après avoir exploré les bas-fonds de ma PAL pour voir si un petit Mercy Thompson n’aurait pas crié à l’aide pour que je le sorte de cette marée livresque, je me suis tournée vers Le cri du loup de la même auteure.  (En ce moment même, je suis en train de jeter un coup d’oeil en biais à Doux Chéri, et d’échafauder des plans pour contourner ma promesse de non-achats livresques qui a été reconduite pour ce mois-ci encore. Note pour moi-même : être encore plus prévoyante lorsque le feu vert s’affichera et anticiper les périodes de disette. C’est-à-dire remonter le niveau de ma PAL, tous genres confondus... Ma banquière va trembler!) Décidément, je m’égare beaucoup dans cette chronique. Revenons à nos moutons, ou plutôt à nos loups-garous. Dans ce spin-off, l’auteure nous fait découvrir la meute du Marrok, avec Bran bien sûr, Samuel, mais surtout Charles et Anna. Mercy et Adam sont mentionnés, fins repères à cette histoire pour les fans, mais rien de plus. L’univers est proche de celui de Mercy, mais s’en éloigne aussi, la meute du Marrok n’a rien à voir avec celle d’Adam. C’est là une qualité, une vraie. Sans être une lecture digne de la liste-noire-des-livres-interdits, j’ai aimé replonger dans ce monde. Il y a des maladresses, un récit confus par moment, une narration parfois hésitante, mais l’essence même du talent de Patricia Briggs y est, et quelques heures m’auront suffi pour avaler ce roman et pour regretter de ne pas avoir le tome 2 (mais où est donc une bonne PAL quand on en a besoin?) L’évolution des personnages d’Anna et Charles se fait en douceur, Bran a un côté terrifiant que je n’avais pas vraiment perçu dans Mercy, et j’ai très envie d’écrire à ma banquière pour lui dire que je me trouve dans une situation d’urgence et que j’aimerais vraiment, beaucoup, beaucoup lire le tome 2 (la suite de Mercy me conviendrait tout à fait aussi!). Mais je ne suis pas sûre qu’elle prenne cela pour une urgence vitale, surtout devant la taille de ma PAL...
Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Accueil Jeux ebooks Gratuits Lecteurs FAQ Partenaires Contact Dons
(c) NousLisons.fr 2012-2019