NousLisons.fr

Tout pour trouver votre prochaine lecture !

Connexion...
Pseudo :
Passe :
Connexion permanente :
Cocher cette case pour que votre connexion soit conservée même si vous fermez votre navigateur (pendant 3 mois).
Important : Ne la cochez pas si vous êtes plusieurs à utiliser cet ordinateur.
Nouveau passe Créer un compte
Jeux Dons Lecteurs Partenaires Blog
On ne voyait que le bonheur de Grégoire Delacourt
Date france :
2014.08.21
Editeur :
ISBN :
9782709647465

On ne voyait que le bonheur

2014
3½ h
D'après votre vitesse de lecture (15 000 mots à l'heure), il devrait vous falloir environ 3½ h pour lire ce livre.

Temps restant en fonction de l'avancement :

15 %43 %72 %
3 h2 h1 h
 
 
« Une vie, et j’étais bien placé pour le savoir, vaut entre trente et quarante mille euros.
Une vie ; le col enfin à dix centimètres, le souffle court, la naissance, le sang, les larmes, la joie, la douleur, le premier bain, les premières dents, les premiers pas ; les mots nouveaux, la chute de vélo, l’appareil dentaire, la peur du tétanos, les blagues, les cousins, les vacances, les potes, les filles, les trahisons, le bien qu’on fait, l’envie de changer le monde.
Entre trente et quarante mille euros si vous vous faites écraser.
Vingt, vingt-cinq mille si vous êtes un enfant.
Un peu plus de cent mille si vous êtes dans un avion qui vous écrabouille avec deux cent vingt-sept autres vies.
Combien valurent les nôtres ? »
À force d’estimer, d’indemniser la vie des autres, un assureur va s’intéresser à la valeur de la sienne et nous emmener dans les territoires les plus intimes de notre humanité.
Construit en forme de triptyque, On ne voyait que le bonheur se déroule dans le nord de la France, puis sur la côte ouest du Mexique. Le dernier tableau s’affranchit de la géographie et nous plonge dans le monde dangereux de l’adolescence, qui abrite pourtant les plus grandes promesses.

Si vous avez aimé ce livre, ceux-ci peuvent vous plaire : Ces livres vous sont proposés car les lecteurs de NousLisons.fr qui ont aimé On ne voyait que le bonheur les ont également appréciés.

Les commentaires :

 
Que vous dire que ce roman qui n’ai déjà été dit ? Il est bien évidemment question de bien plus de choses que d’indemnisations d’assurances. Il est question d’amour - de relations parents-enfants - d’hérédité - de beaux parents. Mais aussi de blessures et de cicatrices - de greffes qui prennent ou pas - de pardon - de reconstruction sur une table rase ou sur les fêlures du passé. Il est également question de timidité et de colère - de peurs - de phrases ou de mots que nous ne prononçons pas. Un roman qui m’a tellement touché (et que j’hésitais à lire) que je ne trouve pas les mots pour en parler. L’image que je retiendrai : Pourquoi il pleut ? demande enfin l’enfant.
Alex-Mot-à-Mots
http://alexmotamots.wordpress.com
Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Accueil Jeux ebooks Gratuits Lecteurs FAQ Partenaires Contact Dons
(c) NousLisons.fr 2012-2019