NousLisons.fr

Tout pour trouver votre prochaine lecture !

Connexion...
Pseudo :
Passe :
Connexion permanente :
Cocher cette case pour que votre connexion soit conservée même si vous fermez votre navigateur (pendant 3 mois).
Important : Ne la cochez pas si vous êtes plusieurs à utiliser cet ordinateur.
Nouveau passe Créer un compte
Jeux Dons Lecteurs Partenaires Blog
La nuit des éventails de Cathy Borie
Date france :
2015.07.1
Editeur :
ISBN :
9791093552217

La nuit des éventails

2015
3½ h
D'après votre vitesse de lecture (15 000 mots à l'heure), il devrait vous falloir environ 3½ h pour lire ce livre.

Temps restant en fonction de l'avancement :

10 %40 %70 %
3 h2 h1 h
 
 
Au début du XXe siècle, le tout jeune Émilien, fils bâtard d’une paysanne, fuit la ferme de son beau-père et s’engage dans un périple qui le verra tour à tour chaudronnier, garçon de cirque, puis saltimbanque... Presque cent ans plus tard, Clarisse, la cinquantaine tourmentée, romancière et auteure de pièces de théâtre, recherche un comédien pour la création de sa première pièce ; Adrien, un acteur trentenaire, énigmatique et à la sensibilité à fleur de peau, s’imposera dans le rôle principal. Ils n’ont a priori rien de commun. Mais les dés du hasard vont rouler. À moins que ce ne soit le destin, facétieux marionnettiste, qui s’amuse à tirer les ficelles…
Un roman fort, riche et foisonnant, questionnant, des ombres de la vie aux lumières de la scène, l’artifice de la création et le pouvoir de la fiction.
Enseignante puis écrivaine publique, Cathy Borie se consacre depuis une dizaine d’années à l’écriture. Elle est l’auteure de plusieurs romans et recueils, et anime occasionnellement des ateliers d’écriture.

Les commentaires :

 
La nuit des éventails commence par un entrelacement de chapitres racontant deux histoires différentes à des époques différentes et sans liens apparents entre elles. Il faudra attendre la moitié du livre pour commencer à voir apparaître des indices sur leurs liens respectifs, avec largement le temps de s’interroger sur la ou les raisons de cette alternance d’époques et de personnages. Ce temps est mis à profit pour se laisser porter par les mots. La plume de Cathy Borie est en effet très agréable, imagée et chantante avec des tournures soignées, au moins sur le début. Sur la fin du livre j’ai moins eu cette impression de légèreté chantante, mais j’était probablement plus attentif à l’histoire elle-même et aux liens multiples qui se tissaient, qu’à la narration elle-même. Les personnages, principaux comme secondaires, sont profonds et très travaillés, que ce soit sur leur histoire, comme sur leurs motivations. Ils sont à la fois typiques de leurs époques et originaux. Un point m’a un peu gêné : la deuxième audition avec le comédien, Adrien, semble vécu comme une première rencontre. Les aspects physiques semblent découverts à ce moment-là sans avoir été perçu à la première audition, étrange. De deux histoires entrelacées, nous passons à trois avec la jeunesse d’Adrien et la recherche de son amour perdu, une quête pas évidente au vu de ses critères... Ensuite nous approchons de la fin qui est particulièrement étrange. Nous comprenons enfin, au moins en partie, les tenants et les aboutissants de ces multiples histoires... mais je n’ai pas bien compris l’objectif de l’auteur, était-ce le destin inéluctable, était-ce la recherche de l’amour... j’avoue que la fin m’a laissé perplexe, le reste sous spoiler :
Certes, à partir de la jeunesse d’Adrien nous partions un peu dans le morbide avec son amour inconditionnel de l’amour dans un cimetière. En soi, dans ce livre au moins, ce n’est pas gênant et même très bien amené, motivé, cela semble très naturel et très beau.
Mais là où j’ai moins accroché, c’est la recherche “malsaine” d’Adrien pour la branche parallèle de sa famille, et sa volonté de commettre cet “inceste” au 3e degré. Et là d’un seul coup Adrien semble avoir oublié sa passion de l’amour dans un cimetière. Clarisse quitte Adrien dès qu’elle apprend la vérité... Mais le rapprochement incestueux des deux branches familiale a quand même lieux au degré de parenté suivant dont naîtra une fille...
 Je retiendrais une plume, une narration et des personnages particulièrement intéressants, mais je reste relativement déçu par les choix effectués pour cette fin très particulière.
Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Accueil Jeux ebooks Gratuits Lecteurs FAQ Partenaires Contact Dons
(c) NousLisons.fr 2012-2019