NousLisons.fr

Tout pour trouver votre prochaine lecture !

Connexion...
Pseudo :
Passe :
Connexion permanente :
Cocher cette case pour que votre connexion soit conservée même si vous fermez votre navigateur (pendant 3 mois).
Important : Ne la cochez pas si vous êtes plusieurs à utiliser cet ordinateur.
Nouveau passe Créer un compte
Jeux Dons Lecteurs Partenaires Blog
Save My Soul de Keira Quinsley
Date france :
2014.06.30
Editeur :
ISBN :
9791093930022
ASIN :
B00LF4433U

Save My Soul

2014
6 h
D'après votre vitesse de lecture (15 000 mots à l'heure), il devrait vous falloir environ 6 h pour lire ce livre.

Temps restant en fonction de l'avancement :

14 %31 %48 %66 %83 %
5 h4 h3 h2 h1 h
 
 
Ava Lansbury a deux terribles défauts. Elle est TRES timide, et elle est TRES gentille. Elle se fait donc tyranniser par sa chef de service (tellement banal...), piétiner par sa famille (déjà vu !), et son amant, un homme marié, la traite comme un paillasson.
Mais quand le fantôme d’une marquise française décide de mettre son nez dans l’histoire, attention les yeux, ça va décoiffer ! Car Victoire-Alexandrine de Lance, marquise de L’Épine, n’a pas que le nom de pointu. Sa langue et son caractère le sont aussi, et bien qu’ayant vécu au 18e siècle, elle se révèle parfaitement armée pour affronter le nôtre...
Au contact de cette surprenante marquise, Ava va s’épanouir, gagner en assurance, parfois même contre son gré...  Tour à tour jubilatoire, provocant, ou émouvant, “Madame la Marquise” se moque de nos petits — et grands — travers, et nous apprend à les aimer. Car comme nous le rappelle si bien la Marquise :
« La beauté d’une femme sotte est aussi ridicule qu’un anneau d’or au nez d’un cochon »
Ce n’est pas elle qui le dit, mais la Bible... Et à nous autres filles, il confirme que certes, on n’est pas féministe pour un sou, mais que parfois, par les temps qui courent, on devrait bien le devenir un peu…

Si vous avez aimé ce livre, ceux-ci peuvent vous plaire : Ces livres vous sont proposés car les lecteurs de NousLisons.fr qui ont aimé Save My Soul les ont également appréciés.

Les commentaires :

 
Soyez une Salope mes chères ! Mesdames et mesdemoiselles, je vous prie de ne pas m’attaquer à coup de talon. Messieurs, je vous demande d’arrêter de saliver en imaginant vos fantasmes les plus fous. Tout dépend de la définition du mot et je préfère grandement celle de la Marquise. Je tiens à remercier Rokh Editions pour m’avoir fait découvrir ce roman très drôle. Je vais vous faire partager mon avis sur ce livre que j’ai bien apprécié.  Tout d’abord, ce livre possède énormément d’humour, ce qui détend facilement le lecteur après une journée folle de travail. J’ai trouvé énormément de scènes marrantes et divertissantes. Quand je lis un livre humoristique, j’ai parfois l’impression que l’humour de l’auteur est décalé par rapport au mien, que je n’arrive pas à trouver la blague et cela a donc pour conséquence que je ne ris pas et que je me questionne sur l’auteur. Ici, non. Les scènes marrantes étaient pertinentes et m’ont décroché de petits rires. Un livre qui arrive à ce résultat est d’office un bon livre. Je vais tenter de vous le montrer dans les phrases qui suivent. C’est un peu comme un repas qui éveille vos papilles gustatives. S’il fait ça à votre bouche, c’est qu’il est bon et s’il est bon, c’est que vous avez envie de le manger jusqu’à la fin. En effet, vous n’allez pas dévorer du pâté pour chats, vous n’aurez pas envie de le finir et encore moins le commencer. C’est exactement ce que j’ai eu avec ce livre (pas le pâté pour chats). Il me faisait tellement sourire, il arrivait à me faire rire un peu alors que j’étais quand même assez fatigué que je voulais le lire jusqu’au bout. Cet humour, en plus d’être relaxant, était donc aussi addictif. Je me rappelle que je me suis même réveillé dans la nuit pour le lire jusqu’à la fin. Il ne me restait que 40 pages à lire et j’ai décidé de le terminer en pleine nuit.
Ensuite, ce livre est également divertissant car nous suivons l’évolution du personnage principal dans sa vie quotidienne et nous observons les différentes étapes de son changement. C’est incroyable de pouvoir l’accompagner dans sa vie de tous les jours et de vivre tout ce qu’elle vit. Elle va changer pour devenir une femme qui ose dire non, une femme qui a ses idées et qui les assume. Elle va se transformer pour arriver à ce qu’elle a toujours voulu, à ce que toutes les femmes ont secrètement (ou non) rêvé d’être. Pour cela, l’auteure va nous plonger dans la peau du personnage principal pour qu’on se sente le plus proche possible d’elle. On va la connaître, on va l’apprécier, on va vouloir lui donner des coups de pied au début. Alors, cette évolution du personnage n’est pas qu’un moyen pour attirer notre attention. L’auteure arrive à nous donner plus de sentiments encore en utilisant ce procédé et en nous projetant dans son corps, dans son esprit. Quand on change, ce n’est pas obligatoirement le physique (même si parfois, on aimerait bien) mais c’est également et surtout dans la tête que cela se passe. Alors quoi de mieux pour voir ce changement que d’être au milieu de celui-ci ? Cette métamorphose est un peu comme un tornade qui détruit tout autour de lui sauf nous, pauvres lecteurs, qui somme dans l’œil de cette métamorphose.
Pour terminer, quand nous analysons ce livre avec plus de profondeur, nous trouvons énormément de liens avec la vie réelle. Certains personnages sont stéréotypés, exagérés, extrapolés non dans le seul but de nous faire rire mais pour qu’on prenne conscience de la réalité de notre monde. On se retrouver tous dans le livre, que ce soit dans la peau d’un seul personnage ou de plusieurs. Quand nous décrivons le(s) porte-paroles de notre présence dans le livre, nous sommes invités à suivre leur évolution ou à les connaître pour voir nos erreurs et observer de quelle manière nous pouvons les corriger. Ce livre essaye de nous sensibiliser sur notre personne et de trouver des solutions à nos problèmes quotidiens. En plus de cela, nous avons également une morale sur notre monde. Il suffit de la voir, de l’analyser et de la comprendre. Le lecteur peut décider s’il va oui ou non remarquer tous ces sous-entendus ou non. Nous avons donc une liberté du lecteur de choisir s’il préfère l’histoire seule ou le récit avec toutes ces analyses de la réalité. Je trouve cela tellement fabuleux et fin de l’auteure d’avoir écrit cela. Beaucoup d’auteurs nous donnent leur façon de penser sans qu’on puisse réagir et surtout sans la démontrer. Certains nous forcent en démontrant leurs propos et d’autres, enfin, comme Keira Quinsley, nous offrent leur analyse sans obligation de la découvrir et ils la démontrent à travers leur histoire.  En conclusion, je recommande ce livre aux lecteurs qui veulent un roman plus léger et très amusant à lire.
Les lectures de Kevin
http://leslecturesdekevin.blogspot.be/
Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Accueil Jeux ebooks Gratuits Lecteurs FAQ Partenaires Contact Dons
(c) NousLisons.fr 2012-2020