NousLisons.fr

Tout pour trouver votre prochaine lecture !

Connexion...
Pseudo :
Passe :
Connexion permanente :
Cocher cette case pour que votre connexion soit conservée même si vous fermez votre navigateur (pendant 3 mois).
Important : Ne la cochez pas si vous êtes plusieurs à utiliser cet ordinateur.
Nouveau passe Créer un compte
Jeux Dons Lecteurs Partenaires Blog
Le royaume d'Harcilor de S.N. Lemoing
Date france :
2015.06.2
Editeur :

Le royaume d'Harcilor

2015
Lecture conseillée à partir de 15 ans (si l'âge conseillé ne vous semble pas correcte, vous pouvez le signaler avec le triangle jaune, à droite quand vous êtes connectés)
6½ h
D'après votre vitesse de lecture (15 000 mots à l'heure), il devrait vous falloir environ 6½ h pour lire ce livre.

Temps restant en fonction de l'avancement :

5 %21 %37 %53 %68 %84 %
6 h5 h4 h3 h2 h1 h
 
 
Depuis douze ans, le pouvoir a été usurpé au royaume d’Harcilor.
Cyr, un homme de savoir, et son fils adoptif, Kaaz, ont constitué une école secrète.
En effet, dans ce monde certaines personnes naissent dotées de pouvoirs magiques : les Silarens.
Seulement, il n’est pas toujours aisé de déceler ses pouvoirs.
Ils seront bientôt rejoints par une jeune femme bien mystérieuse qui a beaucoup à leur apprendre.
Alors que Litar, reconnu comme l’être le plus puissant du royaume s’absente durant quelques temps, ils entrevoient pour la première fois la possibilité d’agir.
Parviendront-ils à retrouver leur liberté ? Feront-ils les bons choix ?

Si vous avez aimé ce livre, ceux-ci peuvent vous plaire : Ces livres vous sont proposés car les lecteurs de NousLisons.fr qui ont aimé Le royaume d'Harcilor les ont également appréciés.

Les commentaires :

 
Une histoire bien construite et un univers qui m’a beaucoup plu. Je regrette cependant un petit manque de suspens et de montée en tension. Dans la première partie du livre on découvre l’ensemble des protagonistes et à chaque fois en se replongeant dans le passé de celui-ci. Les aller-retour présent/passé sont nombreux, mais les dates en bas de chaque début de chapitre aident à ne pas se perdre et personnellement ça ne m’a pas dérangé. Au contraire, j’ai aimé connaître l’histoire de chacun, découvrir qui ils étaient. C’est un début de saga prometteur qui donne envie de connaître la suite.
Mon blog : Un livre peut en cacher un autre
Dernier livre lu : Celle qui a tous les dons de M.R. Carey
Mon objectif pour l'année : 100 (0% atteint)
 
Avant de commencer la rédaction de mon avis, j’aimerais remercier chaleureusement l’auteure de ce roman de m’avoir fait confiance pour la lecture de son livre. Quand j’ai lu le résumé, j’ai tout de suite accepté de lire le récit, fantasy et dystopie, deux genres que j’adore par-dessus tout. J’ai trouvé ce livre très intéressant et vais vous faire part, maintenant, de mon appréciation globale sur ce roman.  Tout d’abord, j’ai aimé le monde qu’a créé l’auteure. Je ne parle pas seulement du paysage mais également des relations politiques et de rébellion entre les personnages et le pouvoir mis en place. Nous sommes directement plongés dans cet univers, découvrant une injustice sociale assez importante qui règne depuis douze ans, depuis que le pouvoir a été usurpé par un homme ne s’intéressant pas à son peuple. Nous ne sommes pas encombrés d’explications pour nous expliquer le calvaire prolétaire mais nous ne sommes pas dépaysés. L’auteure est arrivée à écrire son histoire de telle sorte qu’elle explique de nombreux éléments non-dits par l’intermédiaire des actions de ses personnages. Ainsi, nous comprenons l’essentiel de la vie quotidienne tout en vivant des moments d’action et de suspense intenses. Je vais maintenant aborder le paysage du récit qui mérite également un petit commentaire. L’histoire évolue bien dans un monde dans lequel la verdure a une place très importante, une forêt aux arbres par milliers, aux tendances moyenâgeuses. C’est toujours un réel délice de s’immerger dans un tel monde même s’il est ressemblant aux autres livres de ce genre. Par contre, l’auteure a su utiliser les bienfaits de la nature pour interagir avec ses personnages et j’ai trouvé cela très intéressant et assez original. Je n’en dirai pas plus, vous le découvrirez par vous-mêmes si vous lisez le livre.
Ensuite, un autre élément que j’ai apprécié dans le récit est l’utilisation du retour en arrière, plus connu sous le terme anglais flashback. Certains auteurs utilisent cela sans que ça apporte quelque chose à l’histoire et je n’en vois donc pas l’utilité mais ici, c’est différent. Retourner dans le passé de la ville, de certains personnages permet d’avoir une meilleure vue d’ensemble sur l’histoire, sur les relations entre certains d’entre eux et nous comprenons donc mieux la situation actuelle de Harcilor. C’est également intéressant de se plonger en arrière pour analyser la situation de l’époque, voir comment elle évoluait et non ce qu’elle est devenue. Cela permet au lecteur d’acquérir une certaine omniscience ou une mémoire populaire. Dans tous les cas, c’est un point important à souligner qui donne une force supplémentaire à ce roman. C’est un peu comme vous faire engager dans une entreprise dans laquelle tous les employés médisent sur leur patron. Vous trouvez également que le directeur est un peu taciturne mais vous ne le connaissez pas encore. Au bout de quelques semaines, vous allez vous rendre compte que le boss est un couillon fini mais vous n’aurez jamais vu un aperçu de l’ambiance quand l’ancien directeur était présent. Vous ne comprendrez donc pas parfaitement vos collègues de travail qui médisent plus que vous. C’est la même chose ici, cela permet de nous rapprocher des personnages, du peuple et d’ainsi, de les comprendre parfaitement.
Pour terminer, j’ai été étonné par la force des personnages secondaires. En temps normal, nous avons des personnages principaux que nous trouvons très intéressants et qui interagissent avec d’autres personnages un peu plus délaissés par la plume de l’auteur. Ainsi nous trouvons les personnages principaux puissants et magnifiques. En effet, cela est également d’actualité dans ce roman. C’est intéressant de les analyser et de reconstituer le puzzle qu’est leur vie mais je trouve que les personnages secondaires ont une aura de force qui les accompagne durant la totalité du récit et qui fait que le lecteur s’arrête pour les contempler. Les principaux protagonistes étaient fort détailles pour permettre au lecteur de les connaître amplement et de suivre le fil de leur vie. Les autres, quant à eux, étaient moins explicités et d’autres sentiers s’ouvraient à eux, de nombreuses représentations d’eux étaient possibles. En d’autres termes, ils étaient moins confinés dans un moule et leur liberté comparés à leurs confrères de sur le devant de la scène était un élément sur lequel leur futur était incertain. Et c’est cette incertitude qui attire notre regard. De plus, l’auteure écrit en alternant les points de vue, ce qui permet une meilleure vue d’ensemble sur les personnages mais aussi les mentalités, ce qui enrichit le roman.  En conclusion, j’ai aimé ce roman simple que je conseille à un jeune lectorat, lectorat plus ouvert sur l’imagination car ce livre fait appel à cette capacité. 
Les lectures de Kevin
http://leslecturesdekevin.blogspot.be/
Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Accueil Jeux ebooks Gratuits Lecteurs FAQ Partenaires Contact Dons
(c) NousLisons.fr 2012-2021