NousLisons.fr

Tout pour trouver votre prochaine lecture !

Connexion...
Pseudo :
Passe :
Connexion permanente :
Cocher cette case pour que votre connexion soit conservée même si vous fermez votre navigateur (pendant 3 mois).
Important : Ne la cochez pas si vous êtes plusieurs à utiliser cet ordinateur.
Nouveau passe Créer un compte
Jeux Dons Lecteurs Partenaires Blog
Vampire et complexée de MaryJanice Davidson
Date france :
2011
Date origine :
2005
Editeur :
ISBN :
9782811205003

Vampire et complexée

2011
3½ h
D'après votre vitesse de lecture (15 000 mots à l'heure), il devrait vous falloir environ 3½ h pour lire ce livre.

Temps restant en fonction de l'avancement :

10 %40 %70 %
3 h2 h1 h
 
 
Elle voulait se faire apprécier de sa belle-famille Elle découvre que Satan est son beau-père ! La série de bit-lit pour toutes celles qui dévorent de la chick-lit !
La vie d’une reine des vampires est loin d’être si excitante que prévu pour Betsy : elle n’a plus le temps pour s’acheter des chaussures et peut faire une croix sur ses smoothies à la fraise.
Mais elle n’est pas au bout de ses surprises! Voilà que la grossesse de sa méchante belle-mère lui fait découvrir l’existence d’une demi-soeur cachée. Âgée de vingt ans...

Si vous avez aimé ce livre, ceux-ci peuvent vous plaire : Ces livres vous sont proposés car les lecteurs de NousLisons.fr qui ont aimé Vampire et complexée les ont également appréciés.

Les commentaires :

 
Tout comme dans les autres tomes, la répartie de Betsy est toujours à son maximum et vraiment topissime, tout comme la contrepartie de Sinclair, je dois dire. Les dialogues sont toujours dans le même ton, et on ne se prends vraiment pas la tête. Au contraire, on se laisse charmer par leurs répliques emplie de tension - sexuelle par moment - et au final, c’est toujours un plaisir de savourer leurs mots. En ce qui concerne notre couple préféré, rien ne change, et c’est donc toujours avec une joie immense qu’on les retrouve. Betsy, elle, peu s’avérer particulièrement énervante, c’est bien vrai, pour la simple et bonne raison qu’elle n’en fait qu’à sa tête, et que même si on lui dit de ne pas faire ceci, elle va justement le faire. Je vous accorde que sans ses baffes, il n’y aurait pas franchement d’action, mais quand même, à force, ça peut se révéler particulièrement lourd. Mais Betsy est aussi plus attachante, car elle veut réparer ses erreurs, et prends beaucoup plus soin des autres que précédemment, comme avec George le Monstre, par exemple. Au niveau des autres personnages, je n’ai qu’un seul regret. Jessica, Marc et Tina, qui sont des personnages que j’avais beaucoup apprécié dans les tomes précédents, sont de plus en plus effacés, ce qui est vraiment dommage en fin de compte. Malgré tout, ils sont bien entendus toujours présents - et heureusement ! - mais on sent tout de même qu’ils commencent, petit à petit, à être mis de côtés. 
Ce tome est en fin de compte, beaucoup plus basés sur le côté relationnel, et non sur le côté aventure, et action, comme l’était par exemple, les deux premiers. Ici, on en apprends plus sur la famille de Betsy, puisqu’elle découvre alors sa demi-soeur, Laura, qui est littéralement, la fille du diable - je dois vous avouer que je n’ai pas trop pigé ce point, qui m’a semblé relativement confus en fin de compte, puisque le diable est une femme, et que c’est donc la belle-mère de Betsy qui a porté Laura. Mais je n’ai pas cherché plus loin que ça, pour la simple et bonne raison que ce n’est pas une saga où l’on doit se prendre la tête avec ce genre de détail. J’ai donc poursuit ma lecture, tout simplement. D’ailleurs, en parlant de Laura, le personnage est plutôt intéressant, même si on se demande tout au long de ce tome sur quel pied nous allons devoir danser, et quand ce qu’on attends depuis le début se produira. Bref, un tome vraiment relationnel, qui nous permet de voir se créer de nouvelles amitiés, de nouveaux liens, ainsi que l’entretien de toutes ces relations, qu’elles soient récentes, ou au contraire, déjà bien encrées dans le temps, comme l’amitié entre Jessica et Betsy. En parlant d’elles, j’en profite pour dire que j’ai adoré une scène en particulier. Je ne vous en révèle pas plus, sinon ce n’est bien sûr pas drôle, mais je suis sûre que ceux qui l’auront lu comprendront de laquelle je parle. 
En somme : Un tome relationnel, basé sur la création et l’entretien des liens entre les personnages, ainsi que sur les liens familiaux.
 
Ayant apprécié les deux premiers tomes, j’ai commencé ce tome avec beaucoup d’envie ! Je ne lis même pas cette saga pour l’intrigue en elle-même puisqu’on comprend bien dès le premier tome que ça ne va pas bien loin... Mais c’est une saga parfaite pour se détendre, pour passer d’excellents moments et pour le coup, ça me suffit ! Dans ce troisième tome, Sinclair emménage chez Betsy... Ce qui n’est pas pour lui plaire ! Malgré tout, elle va essayer de continuer à vivre comme à son habitude, c’est-à-dire : mépriser Sinclair, ne pas se prendre la tête et éviter de se faire tuer une seconde fois... Cette fois, c’est sa demi-soeur, dont elle apprend son existence, trop tard à son goût, qui devrait vouloir mettre fin à sa vie de reine des vampires... Elle va donc tout mettre en oeuvre pour retrouver et faire la connaissance de cette demi-soeur fraîchement débarquée, qui n’est autre que la fille de Satan en personne ! Betsy n’a pas fini d’en voir de toutes les couleurs... C’est toujours avec un énorme plaisir que je me plonge dans les aventures de Betsy. Dans ce tome, on a droit à quelques révélations et rebondissements intéressants et même surprenants pour la plupart, même si ça ne suffit pas à rendre l’intrigue meilleure que d’habitude... À la longue, je trouve que les intrigues ne sont pas assez approfondies pour avoir un quelconque intérêt par rapport à la personnalité de Betsy... C’est vraiment elle qui captive pendant toute la lecture et on pourrait dire que le reste est superflu à côté... Mais pour moi, ça ne gâche en rien mes lectures quand il s’agit de cette saga ! De plus, ce qu’on y apprend est largement suffisant pour nous toucher, nous émouvoir ou nous faire rire. Cette saga n’est pas vraiment basée sur des intrigues avec un gros potentiel mais on passe par divers sentiments tout au long de la lecture, elle ne laisse pas du tout indifférent. Je me suis toujours demandé comment serait Betsy si elle était moins nunuche, moins superficielle... J’ai eu ma réponse grâce à un événement qu’elle a provoqué elle-même (pour ne pas changer), bornée comme elle est. Cette nouvelle personnalité qu’elle adoptera pendant quelques temps ne me plait pas du tout ! Elle devient comme beaucoup de personnages que l’on trouve dans d’autres romans mais ce n’est pas possible avec elle, ça ne lui va pas et là, on se rend bien compte que c’est la véritable Betsy qu’on aime : la superficielle mais très drôle et touchante par moments.
Je trouve qu’elle a quand même un peu évolué dans ce tome... Enfin, elle a pris conscience de certaines choses qui l’ont poussé à réfléchir, à se remettre en question... et ça ne lui fait pas de mal ! Comme quoi, elle sait se servir de son cerveau et ce n’est pas désagréable non plus... Elle reste fidèle à elle-même mais grandit petit à petit. Ses capacités de vampire évolue un peu aussi (à chaque tome, même, si je me souviens bien) et c’est toujours un plaisir de la découvrir progressivement.
J’aimerai beaucoup en apprendre plus sur Jessica et Marc, qu’ils soient beaucoup plus présents par la suite même si on n’a pas trop à se plaindre de ce côté-là dans ce tome... Je trouve juste qu’ils n’ont pas assez de place dans l’histoire et j’espère que ça changera par la suite... Surtout que Marc a le même humour que Betsy !
Les personnages secondaires sont un peu effacés à cause du mauvais comportement de Betsy donc il y a une bonne raison à cela mais j’aimerai voir un peu plus d’évolution par la suite... J’espère pouvoir lire la suite très prochainement, j’y pense déjà et ça va être difficile de résister ! Je ne me lasse vraiment pas de son humour, de ses aventures loufoques et de son extravagance. Betsy un personnage hors du commun qu’il est toujours intéressant de suivre malgré des intrigues parfois assez plates. Elle promet de bons fous rires, ou même de simples sourires, mais ce genre de lecture fait énormément de bien !
Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Accueil Jeux ebooks Gratuits Lecteurs FAQ Partenaires Contact Dons
(c) NousLisons.fr 2012-2022