NousLisons.fr

Tout pour trouver votre prochaine lecture !

Connexion...
Pseudo :
Passe :
Connexion permanente :
Cocher cette case pour que votre connexion soit conservée même si vous fermez votre navigateur (pendant 3 mois).
Important : Ne la cochez pas si vous êtes plusieurs à utiliser cet ordinateur.
Nouveau passe Créer un compte
Jeux Dons Lecteurs Partenaires Blog
Time Riders de Alex Scarrow
Date france :
2012.01.5
Editeur :
ISBN :
9782092536865

Time Riders

2012
Lecture conseillée à partir de 12 ans (si l'âge conseillé ne vous semble pas correcte, vous pouvez le signaler avec le triangle jaune, à droite quand vous êtes connectés)
7 h
D'après votre vitesse de lecture (15 000 mots à l'heure), il devrait vous falloir environ 7 h pour lire ce livre.

Temps restant en fonction de l'avancement :

10 %25 %40 %55 %70 %85 %
6 h5 h4 h3 h2 h1 h
 
 
Liam O’Connor aurait dû mourir en mer en 1912. Maddy Carter aurait dû mourir en avion en 2010. Sal Vikram aurait dû mourir dans un incendie en 2026. Mais à la dernière seconde, sauvés par un homme mystérieux, ils ont échappé à leur destin. Désormais, les trois adolescents vivent en marge de l’Histoire, au service d’une agence dont nul ne connaît l’existence. Leur nom : les Time Riders. Leur mission : empêcher que des voyageurs venus du futur ne modifient le passé, et ne détruisent notre monde.

Si vous avez aimé ce livre, ceux-ci peuvent vous plaire : Ces livres vous sont proposés car les lecteurs de NousLisons.fr qui ont aimé Time Riders les ont également appréciés.

Les commentaires :

 
Ce livre est une vraie révélation pour moi ! Je suis vraiment contente de l’avoir sorti de ma Wish List !  Comme le dis le résumé, Liam, Maddy et Sal sont recrutés par l’agence pour former une équipe qui va devoir empêcher les personnes mal intentionnées de modifier le cours de l’Histoire. On découvre donc, en même temps qu’eux le pourquoi du comment de l’agence et des voyages dans le temps. Ils ne sont pas tout à fait formés quand leur première mission s’impose à eux. Ils vont alors devoir remettre en ordre le cours du temps. La narration est externe ce qui permet à la fois de suivre un peu chaque personnage, mais aussi les méchants (qui veulent changer l’Histoire). J’ai trouvé ce livre très rythmé entre la partie de l’équipe qui est au QG et la partie qui est dans le Temps, au cœur de la mission, on n’a pas le “temps” de s’ennuyer. J’ai quand même trouvé deux trois longueurs mais le reste est tellement sympa que j’ai envie de dire “C’est peanuts !”. L’histoire est bien trouvée et les différents personnages sont plutôt normaux, ainsi on plonge avec les mêmes ressentis qu’eux dans les voyages temporels qui sont aussi invraisemblables pour nous que pour eux au début.
Mon blog : Un livre peut en cacher un autre
Dernier livre lu : Celle qui a tous les dons de M.R. Carey
Mon objectif pour l'année : 100 (0% atteint)
 
Alex Scarrow avec son livre Time Riders à réussit à innover avec des voyages temporels et je dois dire que encore une fois, j’ai accroché, j’ai même adoré !!!

Dès les premiers chapitres, l’auteur nous fait plonger dans l’histoire de nos futurs Time Riders, des voyageurs temporels qui doivent empêcher d’autres personnes de modifier le passé.

Liam O’connor, Maddy Carter et Sal Vikram auraient dû mourir mais ils ont étaient sauvé par un mystérieux inconnu.
Trois personnages différents tant par leur aptitudes que leur époque. J’ai particulièrement aimé voir évoluer Liam cent ans dans le futur avec ses expressions que l’on entend plus de nos jours. « Doux Jésus », c’était amusant.
Je ne me suis pas vraiment attaché à ces personnages dont on ne sait pas beaucoup de choses au final. Pour tout vous dire le personnage qui m’a le plus marqué est Bob, une intelligence artificielle, il m’a touché et amusé lorsqu’il entame une véritable croisade pour retrouver Liam. C’est pour moi un véritable héro.

Mais revenons à l’histoire de ce premier tome. Nos trois rescapés doivent apprendre à devenir des Time Riders, chacun ayant un rôle précis. L’un doit trouver les changements survenu dans le présent, un autre doit coordonner le voyage au bon moment et enfin le dernier voyage pour empêcher que la faille ait lieu.
Et celui qui à la charge de leur apprendre tout ça n’est autre que Foster, un personnage assez énigmatique et qui semble cacher pas mal de chose...

Pour leur première mission nos jeunes personnages vont nous entraîner en pleine Seconde Guerre Mondiale.
Alex Scarrow nous montre alors ce qu’aurait pu être notre monde si l’Allemagne Nazi avait gagné et ça fait froid dans le dos...

Je n’en dirais pas plus pour vous laissez le plaisir de découvrir par vous même les aventures des Time Riders.

L’auteur a une écriture très fluide et il n’y a aucune baisse de régime. Une lecture palpitante qui va vous rendre accro, je n’ai pas pu m’arrêter de lire avant de l’avoir terminer comme souvent, je sais...

J’espère que le tome 2 me fera autant d’effet, je vais donc vous laissez pour aller le dévorer car je me pose encore quelques questions sur cette mystérieuse agence...
 
J’avais fureté pendant un certain moment sur Internet pour me rédiger une Wish List, une liste reprenant toutes les lectures que j’aimerais me procurer et découvrir. Ce roman en faisait partie et je suis content d’avoir trouvé du temps pour le lire. Je vais, maintenant, vous dire ce que j’en pense.  Tout d’abord, ce livre présente un côté intéressant avec les changements spatio-temporels. Comme vous l’avez lu dans le résumé, les personnages viennent de lieux et de temps différents. Ce synopsis sous-entend qu’ils peuvent également voyager parmi des époques et destinations différentes. Cela m’a vraiment plus. D’un côté, nous avons l’aspect innovant, original dans la littérature jeunesse. Je précise bien la littérature destinée aux adolescents car dans celle pour les adultes, nous retrouvons déjà des écrits de science-fiction mettant en scène des voyages dans le temps et des patrouilleurs qui régulent ce trafic. C’était donc plaisant d’observer cela dans ce genre de romans. L’autre aspect qui découle du voyage spatio-temporel est le fait que cela répond aux rêveries des jeunes. Je me rappelle qu’étant jeune, j’avais un esprit qui galopait sans cesse dans des imaginations de plus en plus folles et une de mes pensées concernait le fait de pouvoir stopper, reculer ou avancer le temps, de pouvoir donc avoir une certaine prise dessus. D’ailleurs, de nombreux dessins animés mettent en scène ce pouvoir de modifier l’heure, de voyager à travers les années. C’est simple à expliquer. Éveillant les rêves présents ou enfouis des lectures, ces changements temporels animent l’intérêt et la curiosité du lecteur.  Cependant, à certains moments peu nombreux de l’histoire, je me suis perdu dans ces changements spatio-temporels. Ils étaient bien délimités, marqués, annoncés. Ce n’est donc pas une erreur d’aiguillage qui a causé mon errance dans les limbes du roman. J’étais tellement pris dans l’histoire que je n’ai pas remarqué cette balise et je me suis laissé emporter par mon élan. Cet argument présente donc des avantages et des inconvénients. L’avantage est que le lecteur est captivé par l’histoire et la suit donc parfaitement. Le côté négatif est que le lecteur est brisé dans son élan comme on coupe une plante à sa base. Il n’est pas mort et dégoûté de l’histoire, il pousse de nouveau, lentement, réapprenant à repérer les changements de temps. De plus, changer aussi souvent de délimitations spatio-temporelles éveille, au bout d’un moment, un sentiment d’ennui de la part du lecteur. On a tendance à vouloir appuyer sur la pédale d’accélérateur et de foncer en ligne droite sur ce récit, d’être ivre par la succession des péripéties à une vitesse assez conséquente. Or, ici, c’est comme si nous roulions sur une départementale aux virages serrés nombreux. Nous ne pouvons jamais donner la totalité de notre puissance de lecture. Nous sommes des lions en cage qui ne peuvent se libérer de leur prison.  Pour terminer, l’évolution des personnages est très intéressante et peut-être encore plus que dans un autre roman. En effet, les protagonistes sont directement plongés dans un univers nouveau dans lequel leurs lois fondamentales de la physique ne sont plus immuables. Nous nous questionnons donc sur leur adaptation dans ce nouveau milieu et comment eux vont faire pour s’y adapter car nous devons procéder également à un travail sur nous. C’est un peu comme devoir rendre un devoir en math. Tout le monde a le même mais chacun peut avoir un raisonnement plus ou moins biaisé. De plus, c’est aussi très intéressant d’analyser leur comportement vis-à-vis des nouveaux charges et devoirs qui découlent de leur situation. Le dernier point que j’aimerais souligner est le fait que les interactions entre les personnages est aussi un point assez intéressant et devrais-je dire marrant par moments. Je ne vais pas vous expliquer la cause de cet amusement, vous le découvrirez si vous lisez le livre. En tout cas, j’ai eu un petit sourire à de nombreux moments du livre.  En conclusion, j’ai trouvé ce livre assez sympathique à lire et me tâte de lire les tomes suivants. 
Les lectures de Kevin
http://leslecturesdekevin.blogspot.be/
Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Accueil Jeux ebooks Gratuits Lecteurs FAQ Partenaires Contact Dons
(c) NousLisons.fr 2012-2021