NousLisons.fr

Tout pour trouver votre prochaine lecture !

Connexion...
Pseudo :
Passe :
Connexion permanente :
Cocher cette case pour que votre connexion soit conservée même si vous fermez votre navigateur (pendant 3 mois).
Important : Ne la cochez pas si vous êtes plusieurs à utiliser cet ordinateur.
Nouveau passe Créer un compte
Jeux Dons Lecteurs Partenaires Blog
La vingt-septième Ville de Jonathan Franzen
Date france :
2013.01.10
Editeur :

La vingt-septième Ville

2013
14 h
D'après votre vitesse de lecture (15 000 mots à l'heure), il devrait vous falloir environ 14 h pour lire ce livre.

Temps restant en fonction de l'avancement :

7 %21 %35 %50 %64 %78 %93 %
13 h11 h9 h7 h5 h3 h1 h
« Au début du mois de juin, William O’Connell, chef de la police de St. Louis, annonça son départ à la retraite et les membres du Conseil de la Police municipale, dédaignant les candidats soutenus par l’establishment politique, la communauté noire, la presse, l’Amicale des Agents et le gouverneur du Missouri, choisirent une femme anciennement attachée à la police de Bombay, en Inde, pour entamer un mandat de cinq ans à ce poste. Toute la ville fut atterrée, mais cette femme - une certaine S. Jammu - entra en fonctions avant que quiconque ait pu l’en empêcher. »
St. Louis (Missouri), dans les années 80. Autrefois prospère, la cité décline, au point d’être passée du rang de quatrième ville des Etats-Unis à celui de vingt-septième. L’élection inattendue de S. Jammu à la tête de sa police pourrait enrayer ce lent processus. Cette jeune femme charismatique et mystérieuse, qui doit à ses actions musclées une immense popularité, vient à peine d’installer son pouvoir lorsque la rumeur d’une sordide affaire de corruption déstabilise le Conseil municipal... La Vingt-Septième Ville est le premier roman de Jonathan Franzen. Lorsqu’il paraît aux Etats-Unis, en 1988, ce livre marque d’emblée la volonté de l’auteur des Corrections de prendre ses distances avec l’autobiographie. Et son désir de se colleter avec la société américaine, dans toutes ses dimensions, publiques et privées. En recourant à la métaphore du complot politique, Franzen analyse magistralement la fin du rêve américain sous la forme d’une comédie noire.
Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Accueil Jeux ebooks Gratuits Lecteurs FAQ Partenaires Contact Dons
(c) NousLisons.fr 2012-2020