NousLisons.fr

Tout pour trouver votre prochaine lecture !

Connexion...
Pseudo :
Passe :
Connexion permanente :
Cocher cette case pour que votre connexion soit conservée même si vous fermez votre navigateur (pendant 3 mois).
Important : Ne la cochez pas si vous êtes plusieurs à utiliser cet ordinateur.
Nouveau passe Créer un compte
Jeux Dons Lecteurs Partenaires Blog
Le premier amour est toujours le dernier de Tahar Ben Jelloun
Date france :
2011.06.16

Le premier amour est toujours le dernier

2011
3 h
D'après votre vitesse de lecture (15 000 mots à l'heure), il devrait vous falloir environ 3 h pour lire ce livre.

Temps restant en fonction de l'avancement :

4 %36 %68 %
3 h2 h1 h
Les histoires d’amour finissent mal en général et celles que raconte Tahar Ben Jelloun ne font pas exception à la règle. Comme celle de Slimane, le chauffeur de taxi au volant de sa Simca 1000 rouge qui prend un jour à son bord une femme enceinte qui ne sait pas très bien où aller. Slimane lui offre l’hospitalité et l’invite dans son appartement où s’entassent sa femme et ses trois enfants. Mal lui en prend, à peine installée, l’inconnue se montre arrogante et l’accuse d’être le père de l’enfant qu’elle attend. S’ensuit un procès et des analyses qui lavent Slimane de tout soupçon. Non seulement il ne peut être le père de l’enfant à naître mais, il l’apprend par la même occasion, d’aucun de ses enfants puisqu’il est stérile. L’histoire est inspirée d’un fait divers authentique. C’est d’ailleurs le mérite des vingt et une nouvelles qui composent ce recueil que d’évoquer les malentendus et les ambiguïtés des relations entre l’homme et la femme arabes avec une verve de conteur héritée des Mille et une Nuits et l’authenticité d’une véritable analyse sociologique.
Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Accueil Jeux ebooks Gratuits Lecteurs FAQ Partenaires Contact Dons
(c) NousLisons.fr 2012-2020