NousLisons.fr

Tout pour trouver votre prochaine lecture !

Connexion...
Pseudo :
Passe :
Connexion permanente :
Cocher cette case pour que votre connexion soit conservée même si vous fermez votre navigateur (pendant 3 mois).
Important : Ne la cochez pas si vous êtes plusieurs à utiliser cet ordinateur.
Nouveau passe Créer un compte
Jeux Dons Lecteurs Partenaires Blog
Le fusil de chasse de Yasushi Inoué
Date france :
1998.02.14
Editeur :

Le fusil de chasse

1998
1 h
D'après votre vitesse de lecture (15 000 mots à l'heure), il devrait vous falloir environ 1 h pour lire ce livre.
 
 
L’histoire d’une liaison, source de passion, de rupture et de mort, racontée à travers trois lettres inoubliables dans un style glacé et brûlant qui fait de ce court roman un chef-d’œuvre universel. Poète, nouvelliste et romancier, Yasushi Inoué (1907-1991) restera sans doute le plus grand et le plus populaire écrivain japonais de son temps. Son œuvre, d’une richesse exceptionnelle, aborde tour à tour avec le même bonheur toutes les formes de l’écriture. Depuis la parution, voici près de trente ans, du Fusil de chasse, elle a connu en France un succès qui ne s’est jamais démenti.

Si vous avez aimé ce livre, ceux-ci peuvent vous plaire : Ces livres vous sont proposés car les lecteurs de NousLisons.fr qui ont aimé Le fusil de chasse les ont également appréciés.

Les commentaires :

 
Un classique agréable et souvent poétique qui n’a par contre pas trop fait mouche de mon côté. Les trois lettres viennent des trois femmes les plus proches de Misugi et reviennent sur une histoire d’amour adultère qui les a toutes affectées. En réalité, elles développent la vie du chasseur décrit dans le poème, que l’auteur imaginait calme et froid rien qu’à voir son dos et son attirail. Misugi a transmis ces lettres certainement pour dévoiler l’homme derrière l’image figée de ce dos poétisé.
Ces trois personnages incarnent des périodes différentes dans la révélation de l’histoire d’amour pécheresse, avec celle qui savait depuis toujours, celle qui a su au dernier moment que l’autre savait, et celle qui saura bien après. Toutes rompent ici leurs relations avec Misugi après le décès de l’une d’elle, comme si la mort avait tué plus d’une seule personne. On sent le poids des non-dits, du silence et des retenues qui éclatent dans ces lettres qui transpirent les vérités de chacune. Quant à la solitude, souvent mentionnée, elle prend des formes nombreuses et touche tous les intervenants.
L’auteur a des phrases très poignantes parfois, malgré l’utilisation de mots simples. C’est ce que je retiendrai le plus de ce roman, car l’ambiance générale est quand même à la déprime.
http://livriotheque.free.fr/
http://www.facebook.com/malivriotheque
https://www.youtube.com/channel/UC3O1fss1MLBb5l_M85Z809A
Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Accueil Jeux ebooks Gratuits Lecteurs FAQ Partenaires Contact Dons
(c) NousLisons.fr 2012-2019