NousLisons.fr

Tout pour trouver votre prochaine lecture !

Connexion...
Pseudo :
Passe :
Connexion permanente :
Cocher cette case pour que votre connexion soit conservée même si vous fermez votre navigateur (pendant 3 mois).
Important : Ne la cochez pas si vous êtes plusieurs à utiliser cet ordinateur.
Nouveau passe Créer un compte
Jeux Dons Lecteurs Partenaires Blog
Le Dôme de Stephen King
Date france :
2011.03
Titre origine :
Under the dome
Date origine :
2009.10
Editeur :

Le Dôme

2011
Lecture conseillée à partir de 16 ans (si l'âge conseillé ne vous semble pas correcte, vous pouvez le signaler avec le triangle jaune, à droite quand vous êtes connectés)
13 h
D'après votre vitesse de lecture (15 000 mots à l'heure), il devrait vous falloir environ 13 h pour lire ce livre.

Temps restant en fonction de l'avancement :

5 %21 %37 %53 %68 %84 %92 %
12 h10 h8 h6 h4 h2 h1 h
 
 
Le Dôme : personne n’y entre, personne n’en sort. A la fin de l’automne, la petite ville de Chester Mill, dans le Maine, est inexplicablement et brutalement isolée du reste du monde par un champ de force invisible. Personne ne comprend ce qu’est ce dôme transparent, d’où il vient et quand – ou si – il partira. L’armée semble impuissante à ouvrir un passage tandis que les ressources à l’intérieur de Chester Mill se raréfient. Big Jim Rennie, un politicien pourri jusqu’à l’os, voit tout de suite le bénéfice qu’il peut tirer de la situation, lui qui a toujours rêvé de mettre la ville sous sa coupe.
Un nouvel ordre social régi par la terreur s’installe et la résistance s’organise autour de Dale Barbara, vétéran de l’Irak et chef cuistot fraîchement débarqué en ville…

Si vous avez aimé ce livre, ceux-ci peuvent vous plaire : Ces livres vous sont proposés car les lecteurs de NousLisons.fr qui ont aimé Le Dôme les ont également appréciés.

Les commentaires :

 
j’ai enfin terminé le premier tome de Dôme qui traînait temps... Quel soulagement! Le livre commençait à me peser, je suis bien contente d’en avoir terminé avec! Il va d’ailleurs m’être compliquée de faire une chronique sur ce livre car c’est un peu embrouillé dans ma tête!  Au moment de la sortie de ce roman de Stephen King, j’étais très hésitante sur son contenu, c’est d’ailleurs pour cela que je ne m’en étais pas approchée. Pour moi, l’histoire allait être bateau et ne m’intéressait pas vraiment! J’avais peur d’y retrouver le scénario habituel de personnes essayant de survivre, en bref, quelque chose de pas très original à mon goût! Mais j’ai été agréablement surprise, mais aussi étonnée. Le roman de King ne se déroule pas comme je le pensais, toute l’histoire réside en fait sur une et une seule chose: la nature humaine et ses pires aspects... 
Lorsque le Dôme s’abat sur Chester Mill, les habitants ne sont pas vraiment terrorisés. C’était pour moi assez mal fait, je n’ai pas ressenti dans les mots de l’auteur une grande terreur et pourtant franchement il y a de quoi! Imaginez vous sous ce Dôme... Où les ressources finiront par manquer... Je trouve ce scénario assez flippant pour ma part! Mais voilà... tout le long de ce bouquin je me suis dit " Je ne suis pas d’accord, c’est pas bien, pas réaliste ...” alors qu’en fait, ces éléments constituent également un coup de force de la part de King.  Le fait que les habitants ne s’inquiètent pas est en effet très justifiable : ils ont du mal à réaliser. Pour eux, ils vivent dans un bon petit pays qui va vite vite les sauver et tout s’arrangera! Mais ce n’est pas aussi simple... Tout le long de l’histoire, on sent la tension augmenter, l’angoisse et surtout l’horreur.  Pour ne pas vous mentir, cette lecture m’a beaucoup ennuyée. Pourquoi? C’est affreusement long... Et il ne se passe rien qui nous permet d’en savoir plus sur le Dôme. Cela m’a pas mal énervée de voir la vie de tel ou tel habitant. Mais, c’est aussi ici très bien fait. On est frustré, une énorme frustration et petit à petit, on se rend compte que l’auteur arrive à nous faire ressentir la même frustration qu’à ses personnages. On est comme eux, d’où vient ce Dôme? Pourquoi? Qui? C’était long mais, j’ai compris en le fermant que cela en valait vraiment la peine. Chester Mill est une " petite ville “: presque tous les habitants du village se connaissent. Je pense que c’est pour cela que l’auteur s’attarde autant sur ses personnages. Il veut qu’on soit dans la même situation qu’eux : apprendre à les connaître, les aimer, les détester. Pourquoi? Parce que le point fort du roman concerne l’homme, ses réactions, sa nature.   Et c’est maintenant que je vais aborder la partie qui m’a le plus touchée, énervée, rendue triste. Sous ce Dôme, Jim Rennie, quelqu’un de pas vraiment fréquentable, décide de diriger tout ce petit monde. Et pas par la manière la plus douce qu’il soit. C’est une montée au pouvoir par la force et par la manipulation. Il met en place ses propres forces de police, police qu’il arrive à manipuler. C’est encore plus frustrant que cette histoire de Dôme! Cet homme affreux qui arrive à mettre tous le monde dans sa poche et accumule les horreurs! Une vraie dictature mise en place!   L’horreur tout au long du livre se balade lentement pour finir par une montée en puissance. Ce n’est pas de l’horreur comme elle a tendance à se généraliser. C’est la face cachée de l’humain qui l’alimente et amène la frustration et la sensation d’être oppressé. J’ai aussi été beaucoup dégouté tout le long de ce livre par les comportements décris sous mes yeux, je me sentais impuissante, j’aurais aimé pouvoir aider ces personnages que j’avais appris à apprécier...
Le Dôme n’est rien contre les choses infâmes que peuvent faire les hommes.  King avec ce roman fait un énorme travail sur chaque aspects de l’homme : des plus positifs comme l’amour, la solidarité au plus négatif comme l’égoïsme, le pouvoir et la violence. Il a su dans son livre enfermer son lecteur sous ce Dôme transparent au milieu de la foule de Chester Mill. Son seul défaut était pour moi sa longueur/lenteur, mais après l’avoir terminée, je ne peux qu’admirer King pour m’avoir dupé tout le long et me permettre de comprendre seulement avec le recul son utilité. Je n’ai qu’une envie  : retourner à Chester Mill. Je ne pensais pas vouloir m’acheter le deuxième tome avant quelques temps mais sincèrement... J’en peux déjà plus haha!
 
En bref, encore un carton plein pour Stephen King ! C’est vraiment mon auteur de prédilection depuis mes 12 - 13 ans et chacune de ces histoires m’amène dans un univers riche, travaillé et efficace... Quoi dire d’autre à part que je veux lire la suite ?!
Bloggueuse livresque à ses heures perdues... (http://rizdeuxzzz.canalblog.com)
Suite à la fameuse série adaptée à ce roman, je me suis bien demandée à quoi ressemblerait l’oeuvre dont elle a été extraite. J’avoue immédiatement avoir été agréablement surprise par la série télévisée et j’ai bien accrochée... J’ai déjà lu des oeuvres du Maître KING et j’avais apprécié toutes les lectures (La ligne Verte, Charlie ou encore La petite fille qui aimait Tom Gordon). Aussi ce fut avec enthousiasme que j’ai débuté ce livre. Malheureusement, cet enthousiasme a vite disparu... Pourquoi ai-je eu de la difficulté dans cette lecture ? Est ce à cause de cette série télévisée dérivée de cette oeuvre ? Je ne pense pas... En fait j’ai été perturbée par la masse considérable de personnages au point, quelque fois de m’y perdre et de devoir retourner en arrière dans ma lecture pour retrouver telle ou telle personne. L’auteur s’attarde énormément sur TOUS ces protagonistes, sur ce qu’il leur passe par la tête, sur leur passé. Sincèrement, il y a plus de 4 pages entières consacrées à une championne de basket qu’a connu Big Jim !! Je n’y ai pas vu l’intérêt !! Il est certain que cette complexité dans les personnages intriguent et donnent des frissons... Beaucoup meurent avec violence, ce qui ne surprend guère quand on a déjà lu du King aussi on s’attend un peu à tout ! Avec cette complexité, je me suis perdue dans l’histoire au point d’en oublier le Dôme en lui-même. Certes les essais pour le pulvériser nous rappelle sa présence mais je n’ai senti que son importance durant les dernières pages du livre. C’est par ailleurs cet intérêt subit qui me fera lire le roman 2. Du coup j’attend de lire la seconde partie de cette oeuvre pour vraiment mettre un avis franc. Actuellement, je suis dubitative...
Reves et Imagines
http://revesetimagines.canalblog.com/
Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Accueil Jeux ebooks Gratuits Lecteurs FAQ Partenaires Contact Dons
(c) NousLisons.fr 2012-2021