NousLisons.fr

Tout pour trouver votre prochaine lecture !

Connexion...
Pseudo :
Passe :
Connexion permanente :
Cocher cette case pour que votre connexion soit conservée même si vous fermez votre navigateur (pendant 3 mois).
Important : Ne la cochez pas si vous êtes plusieurs à utiliser cet ordinateur.
Nouveau passe Créer un compte
Jeux Dons Lecteurs Partenaires Blog
Naissance de Stéphanie Aten
Date france :
2017.02.6
Editeur :
ISBN :
9782370115157

Naissance

2017
3½ h
D'après votre vitesse de lecture (15 000 mots à l'heure), il devrait vous falloir environ 3½ h pour lire ce livre.

Temps restant en fonction de l'avancement :

17 %44 %72 %
3 h2 h1 h
 
 
La Terre, de nos jours. Un mal étrange se répand sur la planète. Un mal qui s’empare des moins de 20 ans et modifie leur comportement. Un mal contre lequel ils ne peuvent lutter et qui cherche à les utiliser. Un mal qui bouleverse leur existence et les transforme en renégats. La Terre aussi s’agite. Mais l’Humanité n’y prête aucune attention. Elle a tort… Entre fantastique et anticipation, la trilogie « Les Enfants de Pangée », dont « Naissance » est le premier tome, sonne le glas d’une civilisation et place l’avenir du monde entre les mains de la jeune génération. À l’heure du bouleversement climatique et des choix qui s’imposent, plongez dans une histoire fracassante où l’Humanité va devoir affronter sa planète et sa propre descendance.

Si vous avez aimé ce livre, ceux-ci peuvent vous plaire : Ces livres vous sont proposés car les lecteurs de NousLisons.fr qui ont aimé Naissance les ont également appréciés.

Les commentaires :

 
J’ai trouvé que la première partie de ce livre ressemblait à du pointillisme. A petite touche, l’auteur nous présente les principaux protagonistes de son histoire. Rien ne semble les relier, si ce n’est leur mal être. Phase typique des ados ? Puis la narration prend du rythme, de l’ampleur et du recul. Et là, les liens, d’abord tenu, finissent par se concrétiser, le tout porté par une plume riche et fluide. 
Happée par le bonheur, Corail plongea les mains dans son enfance et se mit à batifoler dans l’océan de ses souvenirs. Un océan dans lequel elle avait erré pendant sept ans et au milieu duquel, tout à coup, venait de rejaillir son phare.
 Comme à mon habitude, je m’étais empressé d’oublier la quatrième de couverture sitôt le livre choisi, et de ne surtout pas la relire avant d’entamer la lecture... j’aime la plaisir de la découverte ! C’est d’autant plus appréciable sur des livres comme celui-ci où le début est totalement ancré dans la réalité de ces ados. J’étais donc parti sur une lecture de littérature générale avec une orientation écologique. Puis quelques petits coups de pinceau par-ci par-là m’ont fait douter... mais l’imaginaire des ados étant particulièrement vaste, je n’étais sûr de rien. Les coups de pinceaux se multipliant, le doute n’était plus permis. Nous sommes vraiment dans du Fantastique... écologique, avec une Terre qui se rebelle contre l’humanité qui la maltraite. C’est vrai que j’aurais dû me poser plus de questions sur ces ados perturbés. Il ne pouvait pas d’agir de simples crises d’adolescence : ils sont allergiques aux portables, et développent des maux de têtes et nausées quand ils les utilisent. Ils sont bien les ados de ce livre ;-) Contrairement à certains livres du genre, comme la série Autre-Monde, qui nous propose un monde post “nettoyage”, ici l’auteur, plus optimiste, a choisi de mettre en place un système d’alerte de la dernière chance. Et bien entendu, si ces ados sont plus perturbés que la moyenne c’est parce que ce sont eux sont les Veilleurs. Sur le plan des messages portés par le livre, cette dimension écologique est bien équilibrée avec d’autres considérations comme, bien entendu, les difficultés des ados à être compris de leurs aînés et de l’influence du milieu social, avec un accent particulier sur les banlieues. 
Ici, la jeunesse était recouverte, puis pervertie, par une chape de fatalité et une dérive amplement facilitée. Ici, on naissait en étant quelqu’un et on grandissait en devenant personne.
 Si le début du livre est un, tout, petit peu long, cela a le mérite de pouvoir poser les personnages, même si en tant que lecteur il est difficile de les relier et de se faire une une vue d’ensemble. Ensuite le rythme accélère, les liens apparaissent, l’action est prenante. Le livre étant relativement court, cette première partie n’est pas vraiment un frein, elle passe assez vite. Dommage que, lancé à pleine vitesse, nous nous fracassions sur le mur abrupte de cette fin de premier tome. Ma préférence va aux fins de tome plus complètes, même si forcément tout n’y est pas expliqué et qu’il reste une forte motivation à découvrir la suite, ce qui est normal dans une saga. Là, nous planter en pleine action avec un “A suivre...” dans plusieurs mois, j’avoue que je ne suis pas fana. Ceci dit, l’histoire et les personnages sont plus qu’intéressants. J’ai hâte de lire ce que va donner cette fameuse suite, et si nos Veilleurs vont se révéler efficace.
 
Dernier livre lu : La Marque du Lynx de J.P. Taurel
Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Accueil Jeux ebooks Gratuits Lecteurs FAQ Partenaires Contact Dons
(c) NousLisons.fr 2012-2017