NousLisons.fr

Tout pour trouver votre prochaine lecture !

Connexion...
Pseudo :
Passe :
Connexion permanente :
Cocher cette case pour que votre connexion soit conservée même si vous fermez votre navigateur (pendant 3 mois).
Important : Ne la cochez pas si vous êtes plusieurs à utiliser cet ordinateur.
Nouveau passe Créer un compte
Jeux Dons Lecteurs Partenaires Blog
Urbex Sed Lex de Christian Guillerme
Date france :
2020.05.25
Editeur :

Urbex Sed Lex

2020
3½ h
D'après votre vitesse de lecture (15 000 mots à l'heure), il devrait vous falloir environ 3½ h pour lire ce livre.

Temps restant en fonction de l'avancement :

18 %45 %73 %
3 h2 h1 h
 
 
Contre une belle somme d’argent, quatre jeunes passionnés d’urbex sont mis au défi de passer une nuit dans un sanatorium désaffecté. Ils vont relever le challenge, mais, une fois sur place, ils vont se rendre compte qu’ils ne sont pas seuls dans cet immense endroit abandonné… Et très vite comprendre qu’ils n’auraient jamais dû accepter cette proposition. JAMAIS !

Les commentaires :

 
Avec son prologue percutant l’auteur nous annonce directement le pire pour la suite de notre lecture. Je ne vous dirais pas si le pire sera avéré, toujours est-il que cette histoire m’a permis de connaître un nouveau hobby : l’urbex, c’est à dire l’exploration des bâtiments désaffectés. J’imagine que cela doit permettre de découvrir des monuments intéressants et de plonger dans le passé, à condition bien sûr de ne pas être craintif. Il vaut mieux ne pas avoir peur de son ombre, des lieux abandonnés, en mauvais état et dont des parties peuvent s’écrouler sur ou sous vous, de la violation de domicile, et bien entendu il ne faut pas craindre non plus les mauvaises rencontres. Et c’est là que nos quatre amies passionnés d’urbex vont rencontrer quelques difficultés... et donner de l’intérêt à notre histoire, et ce en nous laissant découvrir les profondeurs, parfois abyssale, des déviations humaines. En effet l’intrigue repose sur la rencontre entre une équipe d’explorateur, les gentils, et une équipe de chasseurs, en mal de la traque ultime, les méchants. Si la narration est portée par une écriture fluide est prenante, j’avoue que j’ai eu quelques difficultés sur l’intérêt de certains passages
comme celui de la mise à mort gratuite du vagabond, la mort par noisetier interposé...

J’en ai aussi eu sur l’intérêt de l’ensemble. Certes, je ne suis pas urbexeur, mais la proposition qu’ils ont reçue sentait mauvais à des kilomètres. D’accord ils ont un peu hésité, mais ils ont quand même accepté. C’est vrai que sinon il n’y aurait pas eu ce livre que j’ai quand même lu avec plaisir malgré le côté sadique de l’auteur, ou grâce à... Il sait quand même bien gérer la montée en puissance de l’intrigue et de la traque. Tant que je suis dans les points négatifs, j’aurais aimé que les personnages soient un peu plus travaillés, qu’ils aient un peu plus de profondeur. Paradoxalement, l’auteur a plus porté ses efforts sur les méchants que sur les gentils, se voyait-il lui même comme un chasseur dont les proies sont interchangeables... Je pense que j’en ai assez dit sur le sadisme de Christian Guillerme, je ne vais pas non plus vous livrer le bilan des morts et des blessés par équipe. Cette information doit se mériter, en lisant le livre !
Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Accueil Jeux ebooks Gratuits Lecteurs FAQ Partenaires Contact Dons
(c) NousLisons.fr 2012-2020