NousLisons.fr

Tout pour trouver votre prochaine lecture !

Connexion...
Pseudo :
Passe :
Connexion permanente :
Cocher cette case pour que votre connexion soit conservée même si vous fermez votre navigateur (pendant 3 mois).
Important : Ne la cochez pas si vous êtes plusieurs à utiliser cet ordinateur.
Nouveau passe Créer un compte
Jeux Dons Lecteurs Partenaires Blog
J'ai séquestré Kim Kardashian de Yunice Abbas
Date france :
2021.02.4

J'ai séquestré Kim Kardashian

2021
4½ h
D'après votre vitesse de lecture (15 000 mots à l'heure), il devrait vous falloir environ 4½ h pour lire ce livre.

Temps restant en fonction de l'avancement :

6 %30 %53 %77 %
4 h3 h2 h1 h
 
 
Ce fut le cambriolage le plus people de la dernière décennie : le 3 octobre 2016, Kim Kardashian s’est vu dérober 9 millions d’euros de bijoux dans sa suite parisienne. Pour la première fois, Yunice Abbas, l’un des “papys braqueurs” à l’origine du coup, raconte “de l’intérieur” le déroulement du braquage - avec exactitude et sans esbroufe. Dans la nuit du 3 octobre 2016, Kim Kardashian, venue à Paris pour la Fashion Week, est séquestrée par un gang de “papys braqueurs” vêtus de K-ways et de casquettes de police.
Neuf millions d’euros de bijoux : le butin le plus important jamais obtenu, en France, aux dépens d’un particulier. Le tout à pied et à vélo ! Pour la première fois, l’un de ces truands chevronnés raconte “de l’intérieur” le montage, la réalisation, puis le fiasco final de ce “casse du siècle”. Une opération presque parfaite, qui a permis de détrousser sans violence la reine des réseaux sociaux.
Le “coup” le plus incroyable d’un parcours de bandit à l’ancienne, que retrace ici Yunice Abbas. Avec gouaille et panache, sans esbroufe ni remords, il livre nombre de révélations et d’anecdotes inédites. L’occasion, aussi, de corriger les récits rocambolesques colportés sur une affaire qui n’a pas révélé tous ses mystères.
Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Accueil Jeux ebooks Gratuits Lecteurs FAQ Partenaires Contact Dons
(c) NousLisons.fr 2012-2021