NousLisons.fr

Tout pour trouver votre prochaine lecture !

Connexion...
Pseudo :
Passe :
Connexion permanente :
Cocher cette case pour que votre connexion soit conservée même si vous fermez votre navigateur (pendant 3 mois).
Important : Ne la cochez pas si vous êtes plusieurs à utiliser cet ordinateur.
Nouveau passe Créer un compte
Jeux Dons Lecteurs Partenaires Blog
Un monde sans fin de Ken Follett
Date origine :
2007
Editeur :

Un monde sans fin

2007
30 h
D'après votre vitesse de lecture (15 000 mots à l'heure), il devrait vous falloir environ 30 h pour lire ce livre.

Temps restant en fonction de l'avancement :

3 %16 %30 %43 %57 %70 %83 %97 %
29 h25 h21 h17 h13 h9 h5 h1 h
 
 
La suite très attendue des Piliers de la terre, le plus grand succès mondial de Ken Follett.
Ken Follett a conquis le monde avec Les Piliers de la terre (1990), phénoménale saga qui prenait place dans l’Angleterre du XIIe siècle, au rythme de la construction d’une majestueuse cathédrale gothique. Deux siècles plus tard, autour du même édifice, nous retrouvons les descendants de ces héros, dans la ville fictive de Kingsbridge...
1327. Quatre enfants sont les témoins d’une poursuite meurtrière dans les bois : un chevalier tue deux soldats au service de la reine, avant d’enfouir dans le sol une lettre mystérieuse, dont le secret pourrait bien mettre en danger la couronne d’Angleterre. Ce jour scellera à jamais leurs destinées...
Gwenda, voleuse espiègle, poursuivra un amour impossible ; Caris, libre et passionnée, qui rêve d’être médecin, devra défier l’autorité de l’Église, et renoncer à celui qu’elle aime ; Merthin deviendra un constructeur de génie mais, ne pouvant épouser celle qu’il a toujours désirée, rejoindra l’Italie pour accomplir son destin d’architecte ; Ralph son jeune frère dévoré par l’ambition deviendra un noble corrompu, prêt à tout pour satisfaire sa soif de pouvoir et de vengeance.
Prospérités éphémères, famines, guerres cruelles, ravages féroces de la peste noire... Appuyée sur une documentation historique remarquable, cette fresque épique dépeint avec virtuosité toutes les émotions humaines, à travers un demi-siècle d’histoire mouvementée...

Si vous avez aimé ce livre, ceux-ci peuvent vous plaire : Ces livres vous sont proposés car les lecteurs de NousLisons.fr qui ont aimé Un monde sans fin les ont également appréciés.

Les commentaires :

 
J’ai fait très fort, parce que ce livre en VO contient 1237 pages !!! (contre 1337 dans la version française). Tout au long du livre, on suit la vie de Gwenda, Caris, Merthin et Ralph, avec les hauts et les bas incontournables à cette époque : la peste, les conflits des marchands et de l’église, les divergences médicales (par exemple, pour le bras de Thomas, le Frère médecin indique de laisser le pus se faire (ce qui entrainera l’amputation…) alors que Matthieu le Barbier, qui est aussi chirurgien, recommande de bien nettoyer la blessure et de la coudre pour la refermer). Ceci dit, j’ai beaucoup aimé cette lecture, même en anglais.
Amica Le Mans
Tatiana/Accrobiblio
30 ans de lecture, ça laisse des traces ...
 
Ce matin, je me suis levée avec la pensée que j’allais terminer Un monde sans fin un peu comme si je m’apprêtais à voir le dernier épisode d’une bonne série. Que va-t-il se passer ? Comment l’histoire va-t-elle se terminer ? La justice aura-t-elle voix au chapitre ?
Car oui, ces 1300 et quelques pages constituent bien une saga, aussi puissante et addictive qu’un long-running show qui s’achève au bout de dix saisons. Car il faut bien que l’histoire s’arrête au bout d’un moment. Et ça, ça laisse toujours un certain vide, même si on est content de connaître le dénouement.
Malgré des longueurs sur la fin, on ne se lasse pas de savoir ce qu’il advient des nouveaux personnages de Follett, auxquel on s’attache presque aussi facilement qu’à ceux des Piliers de la Terre. L’auteur nous gratifie une nouvelle fois de son talent sans commune mesure, prenant son temps pour distiller intrigues, mystères et destins, pour détailler le fond de son histoire, les tenants de chaque relation, de chaque évènement. Et d’être toujours aussi cruel envers certains personnages, sur lesquels il fait s’abattre un sort encore plus atroce que dans le précédent opus.
Comment revenir sur chaque passage de ce pavé de presque 1 kilo ? Comment vous décrire réellement le fond du pourquoi du comment qui vous expliquerait qu’il ne faut pas le laisser sur l’étal du libraire sous prétexte qu’il fait peur avec ses 1300 pages ?? A défaut de vous faire un résumé complet de ce qui justifie sa lecture, je vais tout simplement tenter de vous transmettre mon appréciation générale par un conseil anti a priori.
Posez-vous simplement les bonnes questions : si vous recherchez de l’action, de l’amour, de l’historique, du dégoût, de l’envie, du mystère, un style parfait, une langue à la fois fluide et prosée, une histoire d’amour impossible, des personnages hauts en couleurs et des retours de situations toujours plus horribles les uns que les autres, alors il ne faut pas avoir peur. Ouvrez ce livre, que dis-je ? cette saga moyenâgeuse inimitable et surtout inimitée et profitez. Le seul regret que vous pourriez en tirer, c’est de ne pas voir Follett écrire un jour une intrigue sous le règne d’Henri VIII, encore deux siècles plus tard.
http://livriotheque.free.fr/
http://www.facebook.com/malivriotheque
https://www.youtube.com/channel/UC3O1fss1MLBb5l_M85Z809A
Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Accueil Jeux ebooks Gratuits Lecteurs FAQ Partenaires Contact Dons
(c) NousLisons.fr 2012-2020