NousLisons.fr

Tout pour trouver votre prochaine lecture !

Connexion...
Pseudo :
Passe :
Connexion permanente :
Cocher cette case pour que votre connexion soit conservée même si vous fermez votre navigateur (pendant 3 mois).
Important : Ne la cochez pas si vous êtes plusieurs à utiliser cet ordinateur.
Nouveau passe Créer un compte
Jeux Dons Lecteurs Partenaires Blog
Le trône de fer de George R.R. Martin
Date france :
1998
Titre origine :
A Game of Thrones 1/2
Date origine :
1996
Editeur :
ISBN :
9782857045465

Le trône de fer

1998
9½ h
D'après votre vitesse de lecture (15 000 mots à l'heure), il devrait vous falloir environ 9½ h pour lire ce livre.

Temps restant en fonction de l'avancement :

4 %25 %46 %68 %89 %
9 h7 h5 h3 h1 h
 
 
Il était une fois, perdu dans un lointain passé, le royaume des Sept Couronnes... En ces temps nimbés de brume, où la belle saison pouvait durer des années, la mauvaise toute une vie d’homme, se multiplièrent un jour des présages alarmants. Au nord du Mur colossal qui protégeait le royaume, se massèrent soudain des forces obscures ; au sud, l’ordre établi chancela, la luxure et l’inceste, le meurtre et la corruption, la lâcheté et le mensonge enserrèrent inexorablement le trône convoité. Pour préserver de l’ignominie les siens et la dynastie menacés se dresse alors, armé de sa seule droiture, le duc Stark de Winterfell, aussi rude que son septentrion natal. Mais, en dépit du pouvoir immense que vient de lui conférer le roi, a-t-il quelque chance d’endiguer la tourmente qui se lève ? Dans la lignée des Rois Maudits et d’Excalibur, Le Trône de Fer plonge le lecteur, sans lui laisser reprendre souffle, dans un univers de délices et de feu. L’épique et le chevaleresque côtoient sans cesse le vil et le démoniaque. La bravoure et la loyauté se heurtent à la duplicité et à la fourberie. Mais dans ce tourbillon d’aventures cruelles, ce sont finalement l’amour, la tendresse, l’indestructible force de l’amitié qui rayonnent au-dessus des ténèbres.

Si vous avez aimé ce livre, ceux-ci peuvent vous plaire : Ces livres vous sont proposés car les lecteurs de NousLisons.fr qui ont aimé Le trône de fer les ont également appréciés.

Les commentaires :

 
A force d’en entendre parler (en particulier récemment par Bouchon des Bois aka La vile tentatrice :p) j’ai fini par me lancer dans cette grande saga qu’est le Trône de Fer et je dois reconnaître que ça valait le coup même si je n’ai pour le moment lu qu’un tome, on est vite accro c’est fou ! Je ne pensais pas du tout que j’aimerais autant car jusqu’ici j’étais habituée à lire de la fantasy classique, avec les elfes, les nains, les magiciens tout ça tout ça... Ici, ça n’est pas du tout le cas (enfin si, il y a bien un nain mais celui-la il est loin de ceux du Seigneur des Anneaux par exemple !), on est dans un monde moyenâgeux avec des hommes et des femmes qui ne sont ni tout blanc ni tout noir (je ne parle pas de couleur de peau bien sûr), ils ont tous leurs bons et mauvais côtés, certains plus vils que d’autres. Il n’y a pas de héros à proprement parler, on voit que chaque personnage a son importance, d’ailleurs chaque chapitre est consacré à un personnage, on a donc le point de vue de (pratiquement) chacun d’entre eux. Dans ce premier tome, George R.R. Martin nous fait entrer doucement dans l’univers qu’il a créé. Nous découvrons plusieurs familles, les Stark tout d’abord avec Lord Eddard “Ned” Stark, le père ; sa femme Catelyn née Tully ; ses enfants Robb, Sansa, Arya, Bran, Rickon et Jon Snow le fils bâtard de Lord Stark. Ensuite, il y a le roi Robert Baratheon ; sa femme la reine Cersei née Lannister ; ses enfants, Joffrey, Myrcella et Tommen ; les frères de la reine, Jaime dit le régicide et Tyrion dit le lutin car c’est un nain. Enfin, nous faisons aussi connaissance avec un frère et une soeur, Viserys et Daenerys Targaryen, les descendants de l’ancien roi. Je dois avouer que j’ai une nette préférence pour quatre d’entre eux, du moins pour le moment, il s’agit de Jon Snow que j’ai trouvé très courageux, Arya dont j’adore le caractère, Tyrion Lannister, un homme très malin et doté d’un sacré sens de l’humour et Daenerys Targaryen., j’ai adoré son évolution dans ce tome et ce n’est que le début. Je me suis très vite attachée à eux, contrairement au personnage de Sansa à qui j’aurais bien mis des baffes et Catelyn Stark que j’ai trouvé vraiment mauvaise avec Jon même si dans un sens je comprends sa rancoeur, mais pourquoi s’en prendre à lui qui n’y est pour rien ? C’est plutôt à son mari qu’elle devrait s’en prendre. Parmi les personnages que j’ai le plus détesté, je crois que c’est la reine qui remporte la palme avec son frère Jaime, sans oublier Joffrey le prince héritier et Viserys Targaryen qui m’a vraiment horripilé lui aussi. J’ai vraiment apprécié l’alternance des chapitres par personnage, c’était une première pour moi ce style de chapitrage (c’est français ça??), ça surprends au départ mais on s’y fait vite, on comprends davantage de choses de cette manière car on découvre ce que pensent chacun d’entre eux, j’ai particulièrement aimé ceux consacrés à Tyrion mais aussi à Daenerys. De plus, à travers chaque personnage on voyage d’un endroit à l’autre, d’un paysage à l’autre ; dans le grand froid du nord le pays d’origine de la famille Stark avec Bran, sur le Mur qui protège le royaume avec Jon, puis dans la chaleur du sud à la cour avec Lord Stark, le roi, la reine et son frère Jaime mais aussi sur un autre continent totalement différent avec les Targaryen. J’ai vraiment apprécié ces différents voyages. On peut dire que j’ai adoré l’univers créé par l’auteur et encore plus depuis que j’ai vu la série TV qui est très proche des livres (je trouve que les différents acteurs ont vraiment bien étaient choisis), en tout cas je peux le confirmer pour ce tome (à quelques détails près) . L’avantage de l’avoir vu c’est que ça m’a bien aidé à repérer les nombreux personnages (et je n’ai cité que les plus importants !) et à visualiser les lieux où les ils évoluaient. L’inconvénient, c’est que je n’ai pas été surprise par le livre, je savais tout ce qui allait se passer, mais bon j’ai tout de même beaucoup aimé cette lecture car j’y ai trouvé énormément de détails qu’il n’y avait pas dans la série. J’ai beaucoup aimé l’écriture de George R.R. Martin qui m’a fait penser à du J.R.R. Tolkien avec sa manière de décrire les lieux et personnages. Par contre, j’avoue que je n’ai pas trop aimé la traduction française je ne saurais pas vraiment dire pourquoi, mais en tout cas il arrivait que des phrases n’étaient pas très claires (certes il y a le vocabulaire moyenâgeux) et il manquait des espaces à plusieurs endroits, du coup j’en relisais certaines 2 ou 3 fois... d’où en partie mon envie de lire la suite en VO. Bref, j’ai hâte de lire la suite de cette saga super addictive !
 
Comme beaucoup de lecteurs, j’ai pu découvrir cette saga grâce à la série télévisée qui, bien que grandiose, n’égale absolument pas l’incroyable richesse du roman. Première partie du premier roman en édition originale et premier roman dans l’édition française, Le Trône de fer introduit l’univers du Royaume des Sept Couronnes, ses différentes maisons, son passé avec les Targaryen, son futur sombre que tout le monde annonce à cause de l’hiver. L’auteur met en place chaque pierre de l’édifice avec une patience extrême petit à petit pour dévoiler lentement les enjeux de sa saga. Le roman est très encré dans un style historique mêlé à la fantasy, qui allié à la qualité d’écriture en fait un roman sans précédent. Ainsi ce premier tome est plutôt une introduction sur le plan du scénario pour dévoiler des enjeux plus grand dans le second tome. D’ailleurs, je ne comprends pas pourquoi l’édition française a choisi de scinder en deux ce premier tome. L’intégrale, qui est à l’identique de l’édition américaine, se lit très bien en un seul livre et permet même de donner un sens à l’installation de la première partie. Pour ma part, j’ai trouvé la scission mal choisie.
Comme beaucoup de personne, j’ai vu la série avant de lire les romans. Je recommande de regarder d’abord la série pour ensuite lire le roman (pas forcément toute la série ce serait un peu se gâcher le plaisir de la lecture) car le roman est très fourni en nom de villes, seigneurs et autres personnages minimes. Regarder la série avant, permet de mettre une tête sur le nom et facilite grandement la lecture. Je parle d’expérience puisque la lecture de mon père s’est avérée plus dure que la mienne étant donné qu’il n’avait pas regardé la série. George R.R. Martin a un style d’écriture renversant. Très chevaleresque mais aussi profondément médiéval donc rustique, paillard et imagé. L’écriture est autant élégante que surprenante et bon nombre de fois singulièrement vulgaire. La qualité d’écriture est telle que j’en oublie que je lis un roman moderne ou même un roman tout court. Chaque tournure de phrase a un style approprié à la personne qui parle, les passages narratifs sont associés aussi bien à l’ambiance qu’au personnage qui figure en tête du chapitre. Un complet chamboulement. Comment parler des personnages sans en omettre.
Dans ce premier tome, c’est sans conteste la famille Stark qui se détache. Le chef de famille, Eddard Stark alias Ned, est un homme du nord, profondément attaché à sa famille, à l’honneur, l’amitié et au sens du devoir. Néanmoins, il n’est pas l’homme parfait dont il peut parfois paraître. Les enfants Stark sont d’une grande richesse pour leur jeune âge – excepté Rickon qui est vraiment trop jeune. En effet, Arya, sept ans, Sansa, onze ans, Jon, Robb, tous deux vont sur leur quinze ans, et Bran, neuf ans, sont plein de ressources et d’une maturité qui correspond à leur environnement, en tant que noble, et à leur royaume, médiéval donc pas tendre. Les Lannister apparaissent d’emblée comme les « méchants » de l’histoire mais l’auteur prouve une fois de plus qu’il ne faut pas se fier aux apparences en confrontant deux personnages : Cersei et Tyrion. En définitif, un roman qui m’a conquise au-delà de ce qu’a pu faire la série – dont je suis une grande fan – et qui promet monts et merveilles à venir.
Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Accueil Jeux ebooks Gratuits Lecteurs FAQ Partenaires Contact Dons
(c) NousLisons.fr 2012-2019