NousLisons.fr

Tout pour trouver votre prochaine lecture !

Connexion...
Pseudo :
Passe :
Connexion permanente :
Cocher cette case pour que votre connexion soit conservée même si vous fermez votre navigateur (pendant 3 mois).
Important : Ne la cochez pas si vous êtes plusieurs à utiliser cet ordinateur.
Nouveau passe Créer un compte
Jeux Dons Lecteurs Partenaires Blog
Peste et Choléra de Patrick Deville
Date france :
2012.08.23
Editeur :
ISBN :
9782021077209

Peste et Choléra

2012
3½ h
D'après votre vitesse de lecture (15 000 mots à l'heure), il devrait vous falloir environ 3½ h pour lire ce livre.

Temps restant en fonction de l'avancement :

18 %45 %73 %
3 h2 h1 h
 
 
Parmi les jeunes chercheurs qui ont constitué la première équipe de l’Institut Pasteur créé en 1887, Alexandre Yersin aura mené la vie la plus mouvementée. Très vite il part en Asie, se fait marin, puis explorateur. Découvreur à Hong Kong, en 1894, du bacille de la peste, il s’installe en Indochine, à Nha Trang, loin du brouhaha des guerres, et multiplie les observations scientifiques, développe la culture de l’hévéa et de l’arbre à quinquina. Il meurt en 1943 pendant l’occupation japonaise. Pour raconter cette formidable aventure scientifique et humaine, Patrick Deville a suivi les traces de Yersin autour du monde, et s’est nourri des correspondances et documents déposés aux archives de l’Institut Pasteur.

Si vous avez aimé ce livre, ceux-ci peuvent vous plaire : Ces livres vous sont proposés car les lecteurs de NousLisons.fr qui ont aimé Peste et Choléra les ont également appréciés.

Les commentaires :

 
Je connaissais Yersin de nom car, chaque semaine, je prends en homéopathie une dose de Serum de Yersin (excusez du peu, mais finalement, est-ce une bonne idée…..) A la lecture de ce roman, j’ai donc appris tout ce que je ne savais pas sur sa vie – son oeuvre. Cependant, les tics d’écriture m’ont parfois lassés : il fallait absolument que Yersin connaisse des bandes (celle de Pasteur, celle des écrivains, etc) ; les cerfs-volants ne m’ont paru poétique outre mesure. J’ai tout de même apprécié le style si particulier de l’auteur, teinté d’humour. Mais l’auteur rend bien le côté aventurier du personnage. A tel point que je me suis demandé si Yersin n’était pas plutôt un dilettante de génie. Et puis sa mémoire n’est pas morte qui perdure dans les pays asiatiques. Ceci dit, ce fut une lecture enrichissante. L’image que je retiendrai : Celle de la tête du bacille de la peste enfin découvert. 
Alex-Mot-à-Mots
http://alexmotamots.wordpress.com
Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Accueil Jeux ebooks Gratuits Lecteurs FAQ Partenaires Contact Dons
(c) NousLisons.fr 2012-2020