NousLisons.fr

Tout pour trouver votre prochaine lecture !

Connexion...
Pseudo :
Passe :
Connexion permanente :
Cocher cette case pour que votre connexion soit conservée même si vous fermez votre navigateur (pendant 3 mois).
Important : Ne la cochez pas si vous êtes plusieurs à utiliser cet ordinateur.
Nouveau passe Créer un compte
Jeux Dons Lecteurs Partenaires Blog
Legend de Marie Lu
Date france :
2012.09.14
Editeur :
ISBN :
9782362310638

Legend

2012
Lecture conseillée à partir de 13 ans (si l'âge conseillé ne vous semble pas correcte, vous pouvez le signaler avec le triangle jaune, à droite quand vous êtes connectés)
5½ h
D'après votre vitesse de lecture (15 000 mots à l'heure), il devrait vous falloir environ 5½ h pour lire ce livre.

Temps restant en fonction de l'avancement :

6 %25 %44 %63 %81 %
5 h4 h3 h2 h1 h
 
 
June est un prodige. À quinze ans, elle fait partie de l’élite de son pays. Brillante et patriote, son avenir est assuré dans les hauts rangs de l’armée. Day est le criminel le plus recherché du territoire. Originaire des quartiers pauvres, il sévit depuis des années sans que les autorités parviennent à l’arrêter. June et Day n’ont aucune raison de se rencontrer… jusqu’au jour où le frère de l’adolescente est assassiné. Persuadée que Day est responsable de ce crime, June va le traquer… Mais est-elle prête à découvrir la vérité ?

Si vous avez aimé ce livre, ceux-ci peuvent vous plaire : Ces livres vous sont proposés car les lecteurs de NousLisons.fr qui ont aimé Legend les ont également appréciés.

Les commentaires :

 
Avec Legend, Marie Lu se hisse aux premiers rangs des romans dystopiques, surfant habilement sur la mode actuelle. Elle propose un premier roman riche, avec des personnages complexes, qu’il est éminemment agréable de suivre. Malgré une progression laissant peu de place à un suspens échevelé, il faut reconnaître le talent de l’auteur, qui propose une intrigue bien ficelée, portée par un style percutant et entraînant. Ce premier roman met l’eau à la bouche, se lit sans faim, et donne furieusement envie de connaître la suite. On ne cracherait pas non plus sur une adaptation cinématographique (on me souffle dans l’oreillette que les droits ont été achetés), tant l’univers de Marie Lu est visuel, foisonnant, et l’intrigue intense. Il n’y a pas à dire, Legend est une belle réussite, à mettre entre toutes les mains!
 
16,5/20  June Iparis est une adolescente de quinze ans, considérée comme un prodige depuis qu’elle a obtenu la note parfaite à l’Examen, que tous les enfants du pays doivent passer à leur dixième anniversaire. Elle fait parti des hautes sphères de la société et est amenée à travailler dans l’armée dès son diplôme en poche. Son frère Metias est sa seule famille depuis que leurs parents sont morts dans un tragique accident de voiture, alors quand celui-ci est retrouvé mort, June appelle à la vengeance: elle fera tout pour arrêter celui qui a tué son frère. Tous les indices le disent: Day, quinze ans, recherché depuis des années par la République, est responsable de la mort de Metias. June se lance alors à la poursuite de celui qu’elle considère désormais comme un homme à abattre, rien ne l’arrêtera, ni les difficiles conditions de vie dans les quartiers pauvres ni les blessures. Et si les découvertes qu’elle s’apprête à faire remettaient tout en question?   La mise en place des personnages, de l’univers et des différents éléments est assez longue, presque la moitié du roman, et pour autant, on ne s’ennuie pas un instant à les découvrir. Néanmoins, si l’ennui n’a pas sa place dans ce roman il n’est reste pas moins qu’il faut souligner le fait que cette longue mise en place est quasiment inutile. En effet, l’univers, bien que très intéressant et visiblement complexe, n’est pas réellement expliqué au lecteur, il faut parfois deviner certains éléments concernant le fonctionnement de cet univers, heureusement, au cours du roman on en apprend un peu plus, mais reste toujours le problème de “l’avant”, comment en est-on arriver là? Une question toute bête mais qui a son importance et qui, je l’espère, sera un élément clé dans les prochains tomes. Toutefois, cette mise en place est utile afin de découvrir les différents univers dans lesquels vivent les deux personnages principaux, le luxe et l’armée pour l’une, la misère et la rue pour l’autre, deux mondes diamétralement opposés mais qui possède néanmoins au moins un point commun: pour survivre, il faut savoir cerner son adversaire. Autre point positif de cette première partie de roman, elle nous permet de découvrir les personnages, leurs personnalités, leurs caractères, leurs idéaux et leurs combats respectifs. Une première partie de roman objectivement un peu longue et qui approfondi peu certains points essentiels mais qui possède énormément d’atouts et que j’ai quand même lu d’une traite...comme presque tout le roman d’ailleurs, qui se lit très rapidement grâce à de très nombreux points positifs.  Le premier des éléments qui permet à ce roman de se transformer en page-turner, c’est l’écriture de Marie Lu. L’écriture de l’auteur, c’est quelque chose de primordial dans un roman, et ici la plume de l’auteur est très efficace, elle est très simple mais sans tomber dans l’erreur d’une écriture trop jeunesse, elle permet au contraire de donner une très grande fluidité au récit et de rendre très rapidement le lecteur accro à son intrigue, ses personnages, son univers, et surtout aux très nombreuses interrogations sans réponses. L’auteur réussit à faire passer un très grand nombre d’émotions à travers ses mots et les épreuves qu’elle fait vivre à nos personnages, que nous suivons en alternance au fil des chapitres. De plus, l’auteur ne s’encombre pas de descriptions inutiles, elle va à l’essentiel, son intrigue, et la mène sans faillir et sans hésiter à éprouver ses personnages.  Les personnages, parlons-en. Day, adolescent le plus recherché du pays, commet régulièrement des actes contre la République, visant le matériel ou les véhicules militaires, il joue les Robin des bois, aidant les habitants des quartiers pauvres et sa famille du mieux qu’il peut. Dernier délit en date: l’attaque d’un hôpital dans le but de récupérer des médicaments contre l’épidémie qui sévit dans le quartier de sa famille. C’est au cours de cette attaque qu’il est accusé d’avoir tué Metias, le frère de June. Day est un personnage que j’ai beaucoup aimé dès les premiers chapitres passés en sa compagnie. Un personnage pour qui j’ai ressenti immédiatement beaucoup d’empathie, il cherche à aider sa famille, sa mère et ses frères, c’est un personnage très humain et très complexe, il ne cherche pas à faire du mal physiquement mais seulement à nuire à la République.
June a obtenu la note maximale à l’Examen, c’est le prodige de la République, vouée à évoluer dans les plus haute sphères du pays, elle intègre l’armée dès la mort de son frère, sa première mission: traquer Day, que toutes les preuves accusent et le mettre hors d’état de nuire. Éduquée depuis sa naissance à soutenir la République et obéir aux ordres, elle possède néanmoins un caractère bien trempé et sait ce qu’elle veut. C’est néanmoins un personnage avec lequel j’ai eu plus de mal à accrocher, elle m’a parue plus froide et distante, bien que l’épreuve de la mort de Metias me l’ait rendue moins antipathique, il a fallu attendre un peu plus de la moitié du roman pour que je m’attache à son personnage.
Les personnages secondaires sont un peu moins présents et approfondis mais néanmoins très intéressants, Tess est un superbe personnage, profond, humain et sensible, je l’ai adoré dès le début, idem pour Metias. En revanche, Thomas et le commandant m’ont étés immédiatement antipathiques.
Les relations entre les personnages sont très intéressantes et complexes, aussi bien entre les différents membres de l’armée qu’entre les habitants des quartiers pauvres. La petite romance qui se met en place entre June et Day est mignonne et apporte un peu de fraîcheur au récit, cependant, celle-ci est un peu rapide, la séduction entre les deux personnages ne prend pas beaucoup de place et ils tombent très vite sous le charme l’un de l’autre, mais cela ne m’a pas dérangée plus que ça, ce détail ne m’a pas empêché de beaucoup apprécié ma lecture et j’espère qu’il en sera de même pour vous.  Une fois la phase de mise en place passée, l’action prend une place encore plus prédominante, le rythme est soutenu et aucun temps mort n’est à déplorer, chaque page est utilisée à bon escient et est riche en rebondissements, il est donc impossible de s’ennuyer. L’auteur nous transporte totalement et avec facilité dans son récit et dans son univers. Les découvertes se font à un rythme convenable et sont très bien amenées par l’auteur, de plus, toutes sont crédibles et renforcent encore l’attrait que le lecteur ressent pour l’intrigue. Les questionnements sont nombreux et addictif, l’auteur joue avec et nos nerfs en prennent un coup car beaucoup de mystères planent encore à la fin du roman, résultat, on ressent le besoin de lire immédiatement la suite des aventures de June et Day. Marie Lu réussit à placer deux intrigues qui s’entremêlent avec brio dans son récit, une plus personnelle à June et l’autre politique, toutes deux très addictives et pleines de mystères. Néanmoins, j’en attends encore plus du prochain tome car je suis légèrement restée sur ma faim avec cette intrigue, en effet, bien que le récit se lise très rapidement, j’ai néanmoins eu une légère sensation de manque, j’aurais aimer en savoir un peu plus, j’ai eu l’impression de ne pas avoir beaucoup avancé dans l’intrigue, cela est peut-être dû au fait que le roman ne compte qu’un petit nombre de pages et j’attends donc avec impatience de connaître la suite et d’avoir davantage de réponses à mes questions.  La fin est elle aussi riche en rebondissements et en retournements de situations mais aussi en émotions. Les événements sont durs, autant pour les personnages que pour le lecteur et ils marquent un tournant décisif dans la trilogie et dans la vie de nos personnages. C’est une fin alléchante qui pose les bases d’un prochain tome qui promet d’être à la hauteur et qui, je l’espère, sera explosif. Sans être un cliffhanger, c’est une fin qui réussit le pari de nous donner envie de nous jeter sur le deuxième opus de la saga. Les +: l’écriture de Marie Lu, l’univers, l’intrigue, Day, les rebondissements, l’action, la fin
Les -: une mise en place un peu longue, une June un peu froide au départ, peu d’avancée dans l’intrigue  Un bon tome d’introduction qui pose de très bonnes bases pour la suite de l’histoire. Les quelques petits points négatifs n’altèrent en rien le plaisir de lecture, distrayant, frais et addictif, c’est un premier tome alléchant posant les bases d’un bon univers dystopique, dans lequel évoluent des personnages de plus en plus attachants au fil des pages et qui doivent réussir à survivre aux très nombreux obstacles et rebondissements que l’auteur n’hésite pas à semer sur leur passage. Un premier tome bourré d’action que je vous conseille chaudement. J’en attends énormément du prochain tome, qui, je l’espère, sera à la hauteur.
Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Accueil Jeux ebooks Gratuits Lecteurs FAQ Partenaires Contact Dons
(c) NousLisons.fr 2012-2021