NousLisons.fr

Tout pour trouver votre prochaine lecture !

Connexion...
Pseudo :
Passe :
Connexion permanente :
Cocher cette case pour que votre connexion soit conservée même si vous fermez votre navigateur (pendant 3 mois).
Important : Ne la cochez pas si vous êtes plusieurs à utiliser cet ordinateur.
Nouveau passe Créer un compte
Jeux Dons Lecteurs Partenaires Blog
Métaphysique des tubes de Amélie Nothomb
Date origine :
2000
Editeur :
ISBN :
9782226116680

Métaphysique des tubes

2000
2 h
D'après votre vitesse de lecture (15 000 mots à l'heure), il devrait vous falloir environ 2 h pour lire ce livre.

Temps restant en fonction de l'avancement :

44 %
1 h
 
 
« Il existe des êtres qui ne subissent pas la loi de l’évolution. Ce sont les légumes cliniques », ou des tubes par où circule seule la nourriture. Ces tubes ne sont pas pour autant sans cervelle puisqu’il arrive que celle-ci, suite à un “accident fatal”, se réveille soudain, et déclenche la vie. C’est exactement ce qu’a vécu la (très) jeune narratrice de Métaphysique des tubes durant les deux premières années de sa vie qui furent muettes, immobiles, végétatives, bref divines. Au sens propre, car ce singulier bébé n’ignore pas qu’il est Dieu lui-même, méditant sur ce monde qu’il hésite à rejoindre. Sous forme de monologues intérieurs, considérations philosophico-drolatiques, on déguste le récit de ces trois premières années d’une vie française au Japon, pays merveilleux où de la naissance à la maternelle, l’enfant est un dieu.

Si vous avez aimé ce livre, ceux-ci peuvent vous plaire : Ces livres vous sont proposés car les lecteurs de NousLisons.fr qui ont aimé Métaphysique des tubes les ont également appréciés.

Les commentaires :

 
C’est un livre que j’ai lu assez rapidement, même trop rapidement. J’ai été emporté par les mots d’Amélie Nothomb. Derrière les trois premières années de sa vie, se cache beaucoup de réflexion, sur la vie, sur la mort, sur Dieu. Elle raconte avec philosophie et humour ses trois premières années au Japon.
On commence le récit par une personne qui parle d’elle même à la troisième personne. Une personne qui se prend pour Dieu, le Dieu de son monde qui ne bouge pas. Car Dieu est un tube, un tube fait pour avaler, digérer et excréter. Très vite on comprend que se personnage très singulier n’est rien d’autre que l’auteure pendant les deux première années de sa vie. Pendant toute cette période, elle ne bouge pas, elle ne parle pas, elle ne vit pas. La petite Amélie commencera à se faire entendre seulement à l’âge de deux ans, et là encore, elle ne fait que crier et pleurer de colère. Sa vraie naissance, le début de sa vraie vie, commence à l’âge de deux ans et demi grâce à sa grand-mère. Et malgré un passage à ce moment du récit à la première personne su singulier, la petite Amélie se prend toujours pour Dieu. J’ai vraiment beaucoup aimé la façon de voir les choses à travers les yeux de cette fillette vraiment pas comme les autres... une fillette déjà très intelligente pour son âge. L’auteur nous offre vraiment un très beau récit de sa prime enfance. Le livre se lit rapidement grâce aux mots bien choisis, c’est vraiment une lecture riche à la portée de tous.
Cristy, capitaine du Navire dévoreur de livres
 
Amélie Nothomb est, de base, une auteure qui ne m’attire pas spécialement... Sa notoriété et son extravagance me faisant un peu fuir. J’ai été agréablement surprise par Barbe bleue, un peu moins par Le fait du prince mais je suis restée totalement hermétique à ce titre-là. Ses écrits auto-centrés ne m’intéressent pas, le contenu me semblant “vide” malgré un côté philosophique qui pourrait être intéressant mais noyé dans du bla-bla sans intérêt pour moi.
Bloggueuse livresque à ses heures perdues... (http://rizdeuxzzz.canalblog.com)
Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Accueil Jeux ebooks Gratuits Lecteurs FAQ Partenaires Contact Dons
(c) NousLisons.fr 2012-2018