NousLisons.fr

Tout pour trouver votre prochaine lecture !

Connexion...
Pseudo :
Passe :
Connexion permanente :
Cocher cette case pour que votre connexion soit conservée même si vous fermez votre navigateur (pendant 3 mois).
Important : Ne la cochez pas si vous êtes plusieurs à utiliser cet ordinateur.
Nouveau passe Créer un compte
Jeux Dons Lecteurs Partenaires Blog
Les batailles de l'impôt de Nicolas Delalande
Date france :
2011.03
Editeur :
ISBN :
9782021049282123

Les batailles de l'impôt

2011
9 h
D'après votre vitesse de lecture (15 000 mots à l'heure), il devrait vous falloir environ 9 h pour lire ce livre.

Temps restant en fonction de l'avancement :

10 %21 %32 %44 %55 %66 %77 %89 %
8 h7 h6 h5 h4 h3 h2 h1 h
Au XVIIIe siècle, déjà, Benjamin Franklin le déplorait : « Hélas ! Qu’y a-t-il de certain dans ce monde, hormis la mort et l’impôt ? » Quels sont les conflits et les résistances qui l’ont rythmé, les accords et les compromis qui l’ont rendu possible ? Comment les individus et les groupes sociaux l’ont-ils vécu ? Quelles sont les batailles intellectuelles, politiques et sociales qui ont été livrées à son sujet ? « Ce livre s’intéresse moins à l’impôt en tant que tel, ou à la politique fiscale, qu’à ce qu’il convient d’appeler le “consentement de l’impôt”, c’est-à-dire la manière dont les individus et les groupes sociaux acceptent ou non de le payer. » Depuis la Révolution française, l’impôt ne résulte plus de l’acte d’autorité d’un souverain, mais d’une décision théoriquement libre de la Nation, qui s’impose à elle-même les taxes nécessaires au financement des dépenses communes. Si la question fiscale est consubstantielle à l’histoire de la démocratie – l’impôt est en même temps un acte de souveraineté et un principe de solidarité –, si le consentement à l’impôt n’a pas vacillé, le sentiment d’injustice et d’inégalité n’a cessé de prendre de l’ampleur. « Avec le grand débat de l’impôt sur le revenu, les résistances antifiscales s’intensifient et se diversifient : à la mobilisation des ligues de contribuables et des classes moyennes s’ajoutent les nombreux appels à la grève de l’impôt, ainsi que des formes plus discrètes de fraude et d’évitement des nouvelles charges par les contribuables les plus aisés. » Nicolas Delalande aborde un sujet brûlant d’actualité.
Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Accueil Jeux ebooks Gratuits Lecteurs FAQ Partenaires Contact Dons
(c) NousLisons.fr 2012-2020