NousLisons.fr

Liste des livres

Anne, la maison aux pignons verts de Lucy Maud Montgomery
1908
La saga d'Anne (1)
Lucy Maud Montgomery
Littérature étrangère
8 h
À travers le récit de la vie d’Anne Shirley, une jeune orpheline recueillie par les Cuthbert à Green Gables, Lucy Maud Montgomery nous invite à partager la vie des habitants de l’Ile-du-Prince-Édouard au début du siècle dernier. Personnage attachant, la petite Anne aura tôt fait de séduire son entourage par son courage, sa détermination et sa débrouillardise. Qui ne connait pas Anne Shirley, la délicieuse héroine de la série Anne... la maison aux pignons verts, série découverte en France grâce à sa diffusion à la télévision. Les lecteurs retrouveront ici avec bonheur ses désopilantes et inoubliables aventures. Génération après génération, les jeunes et les moins jeunes rêvent, rient et s’émerveillent en suivant fidèlement les péripéties de cette attachante jeune fille aux cheveux roux tressés et aux yeux émeraude.
 
 
Gaspard de René Benjamin
1915
Goncourt 1915
René Benjamin
Littérature
4 h
Depuis les premiers jours d’août 1914, René Benjamin, jeune journaliste mobilisé en Lorraine, tient un carnet de « choses vues ». « Avec de l’eau plein nos chaussures et ma culotte, je me dis encore : il y a une page épatante à faire là-dessus », écrit-il à sa mère.
Dès mars 1915, ses notes fournissent la matière d’un feuilleton que publie Le Journal. Lorsque, après une blessure, Benjamin est rapatrié en Anjou, il décide de tirer de ces croquis un roman mettant en scène un Parisien truculent et hâbleur : Gaspard, qui compte rentrer du front « pour les vendanges », et que nous suivons en campagne, dans le train des blessés ou choyé par de jolies infirmières...
Couronné par le prix Goncourt 1915, le livre connaîtra un vif succès jusqu’à la fin 1916. Il apparaît alors que le conflit va s’éterniser : à Gaspard succéderont des oeuvres plus noires : Le Feu de Barbusse, Ceux de 14 de Genevoix, Les Croix de bois de Dorgelès.
Gaspard est sans doute le premier roman inspiré par la mobilisation et par l’euphorie de l’été 1914, que caractérisaient « deux traits : l’élan charmant de cette race qui courut au feu ; puis la criminelle incurie de la plupart de ceux qui nous menèrent : politiques ou officiers. C’est le double sujet de mon livre, qui est un livre triste. On y rit ? Rien n’est plus triste que le rire dans le drame. »
Le coq et l'arlequin de Jean Cocteau
1918
Jean Cocteau
Musique
1 h
A la parution du Coq et l’Arlequin en 1918, Jean Cocteau dédie ce texte à Georges Auric, un des jeunes musiciens du « groupe des Six » avec lequel il partage le rejet d’héritages artistiques tels que le debussysme ou le wagnérisme. Dans la préface qu’il rédige en 1978 lors de la réédition du livre, Georges Auric écrit qu’il y retrouve « plusieurs des pensées qui, auprès de Satie, [les] préoccupaient tous, mais exprimées avec une acuité, un “brio” très exactement éblouissants », à propos de Stravinsky notamment, et du Sacre du Printemps que Cocteau considère comme « un chef-d’oeuvre » qui « nous cogne en mesure sur la tête et sur le cœur ».
Au-delà d’une réflexion sur la création musicale, « ces notes autour de la musique apparaissent en même temps comme des notes autour des années où elles étaient rédigées », écrit Georges Auric. « Il me suffit d’en entrouvrir les pages : en marge de chacune, avec le binocle de notre “bon maître” d’Arcueil, avec son rire, ses mauvaises humeur, avec les coulisses de Parade, les exégèses de leur auteur et nos longues discussions, c’est également toute la vie quotidienne d’une époque que je pouvais croire pour toujours abolie qui ressuscite pour moi. »
Le mystère de Listerdale de Agatha Christie
1993
Agatha Christie
Policier
3½ h
Ces douze nouvelles n’appartiennent pas à proprement parler à la littérature policière mais toutes traitent avec brio de situations étranges, ou évoluent autour d’un meurtre. Chacune, dans sa brièveté, est une comédie complète ou un drame, et aucune ne ressemble aux autres, sinon que la plupart, quel que soit le mystère qu’elles distillent, se terminent par un éclat de rire. Ce recueil a déjà été publié précédemment au Masque sous le titre Douze Nouvelles.
 
 
Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell
1936
Pulitzer (roman) 1937
Margaret Mitchell
Romance
31 h
Pendant la guerre de Sécession, alors que le Sud esclavagiste auquel ils appartiennent tous les deux est en train de perdre ses dernières batailles contre le Nord, Rhett Butler et Scarlett O’Hara s’aiment et se déchirent. 
- Il doit y avoir de la place pour moi dans votre coeur. Cessez de vous tortiller comme un ver. Je vous fais une déclaration d’amour. Je vous ai désirée dès que je vous ai vue pour la première fois [...] lorsque vous étiez en train d’ensorceler le pauvre Charlie Hamilton. Je vous désire plus que je n’ai jamais désiré une autre femme... et, pour vous, j’ai attendu plus longtemps que je n’ai jamais attendu pour une autre femme.
La surprise lui coupa le souffle. Malgré toutes ses injures, il l’aimait, mais il était si mauvaise tète qu’il ne voulait pas le reconnaître franchement et qu’il n’osait pas parler de peur qu’elle n’éclatât de rire. Eh bien ! elle allait lui montrer de quel bois elle se chauffait, et ça n’allait pas tarder.
- Est-ce une demande en mariage?
Il lui lâcha la main et rit si fort que Scarlett se recroquevilla dans son fauteuil.
- Grands Dieux, non! Ne vous ai-je pas dit que je n’étais pas fait pour le mariage ?
- Mais... mais... que...
Il se leva et, la main sur le coeur, il fit une révérence comique.
- Chérie, déclara-t-il d’un ton placide, je m’en vais rendre hommage à votre intelligence en vous demandant d’être ma maîtresse sans vous avoir séduite au préalable.
Sa maîtresse! »
 
 
Mangeclous de Albert Cohen
1938
Albert Cohen
Littérature
8½ h
Mangeclous, un des sommets de la littérature contemporaine. Mangeclous, livre plein d’une verve triomphale, livre d’une liberté extraordinaire (nous sommes à l’époque des livres contraints), livre riche (nous sommes à l’époque des livres pauvres), livre gras (nous sommes à l’époque des livres maigres), grand livre enfin. Mangeclous est pour moi l’exemple à peu près unique, dans la littérature contemporaine, d’une épopée comique, c’est-à-dire d’un comique grand. Une épopée, et pourtant on ne cesse pas de hurler de rire. Un héros comme Mangeclous atteint à l’épique. Il y a là, à mon sens, quelque chose sans aucune espèce de comparaison. Il y a du souffle de Rabelais. C’est comme dans Rabelais: on accepte tout. On accepte tout parce qu’il y a un amour du personnage, parce qu’il y a une manière démesurée de le traiter qui fait que simplement on est ébloui. L’admirable Mangeclous, un grand héros comique d’une drôlerie extraordinaire. Le comique de Mangeclous est juif par sa subtilité, par les récifs de mélancolie qui affleurent soudain, par l’observation féroce et tendre qui le nourrit. Mais ce roman acquiert une portée générale par son humanité, son grand rire salubre, sa verve populaire. Sa fraîcheur, sa fruste saveur, sa robuste simplicité le font accéder à la majesté des légendes populaires et des grandes épopées.
Le chant de Kali de Dan Simmons
1989
Dan Simmons
SF
5½ h
« Il est des lieux maléfiques qui ne devraient pas exister. Il est des villes malfaisantes où l’on ne peut demeurer. Calcutta est de celles-là. Avant calcutta, pareille idée m’aurait fait rire, Avant Calcutta, je ne croyais pas au mal, et surtout pas comme s’il était une force indépendante des hommes. Avant Calcutta, je n’étais qu’un imbécile. »
Robert Luczak est envoyé à Calcutta par sa maison d’édition pour récupérer le mystérieux manuscrit d’un poète que tous croyaient mort depuis huit ans.
Mission simple en apparence, mais qui prend des allures de descentes aux enfers dès lors que son chemin croise celui des Kapalikas, secte vouée à l’adoration de la meurtrière Kali dont les membres font régner la terreur sur la ville.
Sacrifices humains, cadavres ressuscités, meurtres en pagaille... Luczak comprendra - mais trop tard - que rien n’arrête le chant macabre de Kali.
Prenez-en de la graine de Frédéric Dard
1959
San-Antonio (33)
Frédéric Dard
Policier
16
2½ h
Mes petits lecteurs chéris, je crois que depuis le temps qu’on se connaît on commence à bien se connaître comme le disait si justement Vincent Toriol à la bataille de Marignan (33, Champs-Élysées, Paris). Alors je vais vous en annoncer une qui méritera d’être prise en considération et dans le sens de la hauteur : je compte vous faire rire avec ce bouquin.
Le petit Nicolas de  Sempé
1960
Le Petit Nicolas (1)
Sempé (et Goscinny)
Humour
9
2 h
La maîtresse est inquiète, le photographe s’éponge le front, le Bouillon devient tout rouge, les mamans ont mauvaise mine, quant à l’inspecteur, il est reparti aussi vite qu’il était venu. Pourtant, Geoffroy, Agnan, Eudes, Rufus, Clotaire, Maixent, Alceste, Joachim... et le petit Nicolas sont presque toujours sages... Un chef-d’oeuvre d’humour à ne pas lire si vous n’aimez pas rire !
 
 
Johnnie Cœur de Romain Gary
1961
Romain Gary
Littérature
1½ h
« Je me suis efforcé, dans Johnnie Cœur, de retrouver une certaine tradition du dialogue comique qui court à travers les âges depuis les temps antiques en passant par la Commedia dell’arte, atteint ses sommets avec Jacques le Fataliste et son maître, Don Juan et Sganarelle, Don Quichotte et Sancho Pança, s’incarne plus modestement au cirque dans Auguste et Monsieur Loyal, et s’élève au cinéma à des hauteurs nouvelles dans le merveilleux jaillissement des Marx Brothers. J’ai évidemment tenté de donner à cette tradition un contenu contemporain, de lutter par le rire, notre vieille arme, contre tout ce qui dépasse mes forces et ma raison, puisque l’indignation elle-même devient aujourd’hui dérisoire dans sa futilité. Johnnie Cœur, le personnage central de la pièce, est un mime. Il mime son propre dégoût, sa rage, son impuissance et son idéalisme désespéré. C’est un idéaliste qui se moque de son propre cœur. Je me suis efforcé d’éviter la tragédie et d’accéder au comique, qui est pour moi la seule façon de me défendre. Johnnie Cœur commence sa grève de la faim comme une escroquerie, parodiant tant d’autres escroqueries morales de notre temps, et il finit par nourrir sa dérision de sa vie même, allant jusqu’au bout de son rire, se laissant mourir de dégoût, d’amour et de haine pour l’humanité. »
Romain Gary.
A la santé de Satan de Carter Brown
1964
Al Wheeler (24)
Carter Brown
Policier
2½ h
Il y des couleurs qu’Al Wheeler, le fameux lieutenant de police, n’aime pas du tout. Le noir, par exemple. Quand il s’agit de messes noires, où des masques noirs sacrifient des donzelles terrorisées, à la lueur de quatre chandeliers noirs, et en présence de mirontons “noircis” au vin... rouge. Ces noirs mystères, Al Wheeler n’y voit que du bleu, et ça le fait rire jaune. La couleur noire, Al Whéeler ne l’apprécie que dans les soutiens-gorge.
Tango Chinetoque de Frédéric Dard
1965
San-Antonio (60)
Frédéric Dard
Policier
16
3½ h
Moi, vous me connaissez ? J’ai pas l’habitude de vous mener en bateau, et quand ça m’arrive, c’est moi qui rame ! Alors, si je vous affirme que vous n’avez encore jamais lu un bouquin comme celui-ci, vous pouvez me croire ! Dans le Tango Chinetoque, vous allez trouver des trucs qui vous feront dresser les poils des bras sur la tronche ! Vous y verrez comment, en Chine, on fabrique mille kilomètres d’autoroute par jour ! Comment un mouton tombe amoureux de Béru ! Comment Béru opère de l’appendicite un zig qui n’en a pas besoin ! Vous y verrez comment le Gros et moi on se paye une virouze dans le Cosmos ! Parfaitement ! Et puis, l’amour à la chinoise, ça ne vous dit rien ? Cette extraordinaire aventure se passe en Chine, mais on ne rit pas jaune pour autant. Et si le coq gaulois se fait déplumasser le dargif par moment, ça ne l’empêche pas de chanter fort ! Non, franchement, je plains Louis XVI qui est mort trop tôt pour avoir pu lire ça !
San-Antonio
Comme une bête de Philip Jose Farmer
1991
Un Exorcisme (1)
Philip Jose Farmer
SF
5 h
La femme avait probablement les cheveux teints. Ou était-ce le pubis ? « Préviens-moi quand tu seras sur le point de jouir, mon chéri. J’ai une surprise pour toi.
– Oui, oui, haleta Colben. Ça vient, je le sens ! »
La femme ôta son dentier. Ça la vieillissait de trente ans. A la place, elle mit les mâchoires de fer, effilées comme des crocs, acérées comme des rasoirs. Le piano attaqua l’« Ouverture 1812 » de Tchaïkovski. Colben se mit à hurler. Un autre homme entra. Il était en tenue de soirée avec des chaussures de basket bleues. Ses lèvres étaient barbouillées de rouge. Il émit un petit rire sec évoquant le coin-coin d’un canard. On aurait dit une parodie de « Dracula ». Et il se mit à manger.
Le Dieu fou de Michael Moorcock
1973
La légende de Hawkmoon (2)
Michael Moorcock
Fantasy
3 h
Le comte Airain a perdu le désir de vivre. Sa fille, la douce Yisselda, a été enlevée et livrée au Dieu fou. Dorian Hawkmoon, le fiancé de la belle, guerroie au loin contre les Granbretons. C’est pourtant lui qui, sur le chemin du retour, rencontre les adorateurs du Dieu fou. Ces gladiateurs nus, luisants et drogués, se reconnaissent à leur rire sauvage, pareil à celui de tous les damnés de l’enfer. Ils n’ont qu’un plaisir : détruire. Seul Hawkmoon pourra libérer Yisselda et anéantir le Dieu fou. Mais à quel prix ?
 
 
La fête du potiron de Agatha Christie
1971
Agatha Christie
Policier
3 h
Le 31 octobre, les sorcières s’envolent sur leur manche à balai : c’est Halloween, la fête du potiron. À cette occasion, Mrs Drake a organisé une soirée pour les “plus de onze ans”. Les enfants participent aux préparatifs, sous l’œil nonchalant de Mrs Oliver, qui croque son éternelle pomme. “Savez-vous que j’ai eu l’occasion d’assister à un vrai meurtre ?” se vante Joyce, une fillette à la langue bien pendue, devant la célèbre romancière. Tout le monde lui rit au nez : Joyce ne sait plus qu’inventer pour se rendre intéressante. La fête est un succès, et les enfants font un triomphe au jeu du Snapdragon qui clôt la réception.
Tous les enfants ? C’est en rangeant la maison, après le départ des invités, qu’on découvre le cadavre de la petite Joyce dans la bibliothèque. Bouleversée,
Mrs Oliver fait aussitôt appel à son ami, le grand Hercule Poirot.
 
 
Les menteuses de Charles Exbrayat
1970
Charles Exbrayat
Policier
2½ h
Les cinq vieilles femmes se séparèrent fort avant dans la nuit. En sortant, elles étouffaient des rires cassés et se poussaient du coude comme des collégiennes partant en vacances. Le jeu qu’on leur proposait amenait un dérivatif passionnant dans leurs petites et mornes existences et puis, que leurs maris ne soient pas au courant, que tout dût être mené à leur insu, accordait une espèce de revanche à leur train-train quotidien d’épouses trop soumises. Que ce jeu décidé par BASILIA comportât mort d’homme, ne les touchait en aucune façon. Leur grand âge les faisait vivre dans cette zone de pénombre, à la limite de la mort et de la vie. Pourquoi se soucieraient-elles plus de celle-là que de celle-ci ?
La voie de l'ennemi de Tony Hillerman
1990
Joe Leaphorn (1)
Tony Hillerman
Policier
4½ h
Joe Leaphorn rit et la chouette qui effectuait un second voyage au-dessus de la mesa fut prise de panique en l’entendant. Elle passa à sa hauteur et disparut dans les ténèbres. Rien ne cadrait. Tout était irrationnel. Mais pourquoi cette impression de temps qui presse, de danger ?
La Voie de l’ennemi est la première enquête de Joe Leaphorn et le premier roman de Tony Hillerman.
Les fiançailles d'Imogène de Charles Exbrayat
1971
Imogène (6)
Charles Exbrayat
Policier
3 h
Ted Boolitt, la mâchoire endolorie, les doigts engourdis, remettait tant bien que mal de l’ordre dans son établissement dévasté lorsqu’un gémissement le fit se diriger vers le comptoir par-dessus lequel il se pencha pour contempler sa malheureuse femme qui revenait péniblement à elle. Quand elle distingua le visage de son mari, elle murmura : - Ted... Dites-moi la vérité... Il y a eu un tremblement de terre ou quoi ? En dépit de ses lèvres tuméfiées, Boolitt eut un rire triomphant. - Non, nous avons simplement célébré, à la façon du vieux pays, les fiançailles de cette traîtresse d’Imogène McCarthery.
Fais pas le clown ! de Carter Brown
1973
Al Wheeler (39)
Carter Brown
Policier
2½ h
Le clown avait l’air de rire d’une énorme plaisanterie, mais à y regarder dé plus près, on voyait qu’il avait la gorge tranchée d’une oreille à l’autre et qu’il riait un peu trop rouge! Les cadavres ont commencé à s’accumuler sous mes pas. Et j’ai tâché de penser à des objets plus séduisants. J’avais le choix d’ailleurs : de la brune Mme Janos à la rousse Mme Shepley, toutes cherchaient à s’arracher mes faveurs. Jusqu’à l’apparition d’un deuxième clown animé des plus mauvaises intentions.
La Belle Véronaise de Charles Exbrayat
1972
Tarchinini (6)
Charles Exbrayat
Policier
3 h
Le père aime trop Alba, sa fille, pour lui permettre d’épouser qui que ce soit. A fortiori un étranger. Pensez donc, un Florentin ! La fille aime trop son père pour lui faire de la peine. Mais elle aime trop Alfredo, son fiancé, pour le laisser être accuser de meurtre par ledit père, lequel n’est autre que le commissaire Romeo Tarchinini. Ceci sous prétexte que Leonardo, la victime, a été tué avec le couteau d’Alfredo. Et pourquoi Alfredo aurait-il tué Leonardo, je vous le demande ?
La cité des assassins de E.C. Tubb
1973
L'aventurier des étoiles (10)
E.C. Tubb
SF
4 h
Le tueur éclata de rire.
— Cette perspective t’amuse ? Après tout, pourquoi cet enfant serait-il comme les autres alors qu’il pourrait être façonné pour devenir un être unique. Les bras, par exemple, doublés de longueur. Les jambes aussi, ou la tête modelée en cône, le dos courbé comme un serpent. Cette idée t’amuse-t-elle ?
Jamais Dumarest ne s’était autant rapproché de la Terre mais l’enlèvement de Jondelle allait modifier ses plans et le conduire dans une ville de tueurs paranoïaques où la mort omniprésente avait le pouvoir de prendre les visages les plus cruels et les plus dérisoires.
Contes de la folie ordinaire de Charles Bukowski
1974
Charles Bukowski
Littérature américaine
4 h
Aux États-Unis, rien ne se discute, rien ne s’écrit, sans que d’une façon ou d’une autre Bukowski n’y soit mêlé. Or que raconte cet Américain de cinquante-sept ans, né en Allemagne et ancien facteur de son état ?
Tout simplement que l’époque n’a pas bonne mine, que nos mœurs ne s’améliorent pas et que la vie ne vaut d’être vécue qu’entre un comptoir et un lit. Toutes choses que chacun de nous sait mais que Bukowski redit sur un ton inimitable, entre pleurs et rires. À peine lues, ses histoires ne vous quittent plus parce qu’immédiatement vous les reconnaissez pour ce qu’elles sont : en prise directe avec nos déboires, nos misères, notre corps, notre esprit.
La jungle nue de Philip José Farmer
1974
Mémoires Lord Grandrith (1)
Philip José Farmer
SF
5½ h
Mort ! Massacre ! Enfer ! Le carnage m’avait soulagé. Les cadavres jonchaient la savane. Les hyènes s’attroupaient avec un rire joyeux. Je trouvai un petit serpent en train de dévorer un rat. Je les mangeai tous deux et partis soulagé. Pourtant, que de questions ! Savez-vous pourquoi tous les super-héros ont l’air d’avoir trente ans ? Parce qu’ils ont trente ans, bien sûr. Pour trente mille ans, grâce à l’élixir. A la longue, ça pose des problèmes. On ne peut pas conserver indéfiniment sa jeunesse sans introduire un peu de variété dans les rapports sexuels. Ma femme l’a très bien compris. Mais cette fois, je ne pouvais plus avoir d’orgasme qu’en tuant. Symptôme assez inquiétant : mon côté infrahumain n’explique pas tout. Peut-être suis-je manipulé. Depuis combien de temps ? Ma naissance extraordinaire serait-elle le fruit d’une machination ? Et la démence de mon père ? Et mon père lui-même ? Oh, oh, il y a de la bagarre dans air. Avec un risque a courir : le monde pourrait bien apprendre l’existence de ses maîtres secrets.
 
 
Guêpier en Angola de Gérard De Villiers
1975
SAS (37)
Gérard De Villiers
Espionnage
18
4 h
Une douche glaciale submergea Malko pendant quelques secondes. Dans un grincement sinistre, l’énorme roue tourna légèrement. L’aube qui se trouvait au-dessus de lui descendit et vint appuyer sur sa nuque. L’eau s’arrêta de couler et la roue s’arrêta. Quelques litres de plus, et Malko avait les vertèbres cervicales brisées. Le rire de Ted Cassidy le glaça : “Une bonne douche, ça fait du bien !” cria l’Irlandais. Malko venait de comprendre que l’Irlandais allait le tuer. En s’amusant.
La Vie devant soi de Romain Gary
1975
Goncourt 1975
Romain Gary (et Émile Ajar)
Littérature
4 h
La vie devant soi raconte l’histoire, dans le quartier de Belleville, à Paris, d’un petit garçon arabe orphelin, Momo, et d’une dame juive, âgée, malade, Madame Rosa, qui garde dans son appartement des enfants dont les mères travaillent ou ont disparu.
Dès la publication du livre d’Émile Ajar, Momo et Madame Rosa sont devenus célèbres, presque des personnages publics, et le roman a été aussitôt traduit dans une multitude de pays.
C’est que ce roman, qui provoque constamment le rire et les larmes, porte en lui toutes les questions, tous les drames et tous les rêves du monde d’aujourd’hui.
Lorsqu’à la fin du livre la police enfonce la porte de la cave où le petit Momo veille le corps de Madame Rosa qu’il n’a pas voulu laisser conduire à l’hôpital, ces deux protagonistes d’un immense amour atteignent une fois pour toute la dimension de Légende, parce que face aux oppressions et aux injustices ils ont lutté jusqu’au bout, par la lumière et l’intelligence et par la force du cœur.
 
 
Qui vivra, rira de James Hadley Chase
1976
James Hadley Chase
Policier
4 h
Ça n’a rien de réjouissant d’avoir affaire à un vrai dingue qui, par esprit de vengeance, vous oblige à participer au braquage de la banque “la plus sûre du monde”. Or c’était moi qui avais mis au point le système de sécurité. Le type m’a bien possédé en collant tout simplement : un cadavre dans le coffre de ma voiture. Un beau chantage avec choeurs et orchestre. Tout ça, pour les beaux yeux de Glenda, une vraie furie rouquine, qui tire ses chèques à coups de mitraillette.
Les portes sans retour de Julia Verlanger
1976
Intégrale (6)
Julia Verlanger
SF
5 h
Apparut le premier garde noir, et Missie n’eut plus envie de rire. Grand, l’oeil fureteur, vétu de noir, des pieds à la tête. Chemise, pantalon, bottes et gants, casque à visière fumée, tout était sombre. Au ceinturon, un pistolet à balles, et le tube. Celui des aiguilles à douleur.
Sans ses armes, je l’aurai démoli d’une seule main, mais son uniforme en faisait un géant. Sûr de lui, se déplaçant accompagné d’une aura de terreur, et en jouissant. Ses yeux s’attardèrent un instant sur nous. Que se passe-t-il, derrière les Portes sans retour ? Les hommes qui les franchissent ne reviennent jamais.
Stormbringer de Michael Moorcock
1965
Elric (8)
Michael Moorcock
Fantasy
4½ h
Et ce fut l’Ère des jeunes Royaumes. Des héros se dressèrent. Des prophéties s’accomplirent. Près du Désert des Larmes, Elric au funeste renom crut trouver un sursis en compagnie d’une femme. Le Chaos et la Loi rassemblaient leurs forces en vue de l’assaut. Qui serait l’ultime victime ? Le prince albinos regardait la lame noire qu’il avait tant haïe ; elle avait tué ses amis et ses maîtresses, volé leurs âmes pour soutenir ses forces évanescentes. Cette fois elle voudrait plus. Il se sentait nargué. Alors il crut entendre un rire sauvage emplissant l’univers des échos de sa joie impie. Et quand vint l’heure, il comprit que c’était dérisoirement simple, et qu’il savait depuis toujours.
 
 
Les Aventuriers de Pierre Bellemare
1978
Pierre Bellemare (et Jacques Antoine)
Récit
12 h
Après Les Dossiers extraordinaires et Les Nouveaux Dossiers extraordinaires de Pierre Bellemare, voici tiré de l’émission de Pierre Bellemare : Les Aventuriers. Pour survivre ou pour mourir, pour épouser la femme qu’ils aiment ou pour la quitter, pour devenir riche ou rester pauvre, pour sortir de la foule ou pour s’y perdre, pour faire la guerre ou pour avoir la paix, pour rire ou pour pleurer, pour résoudre les mêmes problèmes que vous dans le même monde que vous, ils ont choisi d’autres routes et d’autres moyens : misérables ou glorieux, criminels ou victimes, par leur volonté ou malgré eux, pour une heure ou pour une vie, ils sont devenus… les Aventuriers.
 
 
L'avenir de Bernadette de Janine Boissard
1978
L'esprit de famille (2)
Janine Boissard
Littérature
5½ h
Ce livre est une invitation. Parents et adolescents, et aussi tous ceux qui souffrent de la solitude, sont conviés à venir se chauffer au feu de cette famille, à partager ses problèmes, à rire beaucoup avec elle, à pleurer parfois, mais toujours à s’y sentir bien.
Le livre du rire et de l'oubli de Milan Kundera
1979
Milan Kundera
Littérature étrangère
5 h
Tout ce livre est un roman en forme de variations. Les différentes parties se suivent comme les différentes étapes d’un voyage qui conduit à l’intérieur d’un thème, à l’intérieur d’une pensée, à l’intérieur d’une seule et unique situation dont la compréhension se perd pour moi dans l’immensité.
C’est un roman sur Tamina et, à l’instant où Tamina sort de la scène, c’est un roman pour Tamina. Elle est le principal personnage et le principal auditeur et toutes les autres histoires sont une variation sur sa propre histoire et se rejoignent dans sa vie comme dans un miroir.
C’est un roman sur le rire et sur l’oubli, sur l’oubli et sur Prague, sur Prague et sur les anges.
Jaraï de Loup Durand
1980
Loup Durand
Littérature
13 h
Jaraï est peut-être le roman emblématique du monde blanc en Indochine, de l’histoire en tout cas du petit royaume du Cambodge. Kutchaï, guerrier jaraï de la forêt, le géant au rire silencieux, jumeau khmer de Lara, représentant la cinquième génération de sa famille en Indochine parcourt la région en compagnie de ce dernier. Lara sera le dernier Blanc à quitter celui qu’il considère son pays, en 1975, un an après l’arrivée au pouvoir des Khmers Rouges. Ce livre, à travers l’histoire croisée de personnages attachants qui tous ont vécu sous d’autres noms au Cambodge, relate la destruction de ce royaume paisible impliqué malgré lui dans la guerre américaine du Vietnam voisin. Il aura fallu quatre ans pour réduire en cendres un pays où l’on avait coutume de dire : le Vietnamien plante le riz, le Cambodgien le regarde pousser, le Lao l’écoute et le Chinois le vend...
Le cru de la comtesse de Tom Sharpe
1987
Tom Sharpe
Humour
5½ h
Pèlerin, un grand dadais, rejeton de bonne famille, est envoyé au collège de Groxbourne, spécialisé dans la récupération des cancres... Il faut en faire un homme malgré tout. Bien sûr, rien ne se passe normalement chez Tom Sharpe. Pèlerin devient l’ami de Glodstone, un professeur obtus et avide d’aventures viriles. Persuadé qu’une comtesse est victime de dangereux assassins, Glodstone embarque Pèlerin pour un voyage en France dans le but de sauver la malheureuse. La paire de justiciers d’opérette va ainsi se retrouver en Dordogne dans un château peuplé de touristes et de politiciens fascistes réunis pour une conférence intitulée “Détente ou destruction”. Quand les deux naïfs se mettent alors à confondre assassins, victimes et canulars, l’épopée se transforme en un Cluedo mortel et hilarant. On sait depuis Mêlée ouverte au Zoulouland que Tom Sharpe est un auteur sanglant. Après avoir atomisé l’ancien régime sud-africain, il a fait exploser toutes les conventions et traditions anglaises à travers Panique à Porterhouse et Le Bâtard récalcitrant. Dans Le Cru de la comtesse, on retrouve tous les ingrédients propices aux détonations de fous rires en série.
 
 
Au bonheur des ogres de Daniel Pennac
1985
Malaussène (1)
Daniel Pennac
Thriller
4 h
Côté famille, maman s’est tirée une fois de plus en m’abandonnant les mômes, et le Petit s’est mis à rêver d’ogres Noël.
Côté cœur, tante Julia a été séduite par ma nature de bouc (de bouc émissaire).
Côte boulot, la première bombe a explosé au rayon des jouets, cinq minutes après mon passage. La deuxième, quinze jours plus tard, au rayon des pulls, sous mes yeux. Comme j’étais là aussi pour l’explosion de la troisième, ils m’ont tous soupçonné.
Pourquoi moi ?
Je dois avoir un don…
Dure existence que celle de bouc émissaire ! Trois bombes qui explosent dans un magasin en présence de l’intéressé : les soupçons ne peuvent que se porter sur lui…
 
 
Les yeux bleus cheveux noirs de Marguerite Duras
1986
Marguerite Duras
Littérature
2 h
C’est l’histoire d’un amour, le plus grand et plus terrifiant qu’il m’a été donné d’écrire. Je le sais. On le sait pour soi.
Il s’agit d’un amour qui n’est pas nommé dans les romans et qui n’est pas nommé non plus par ceux qui le vivent. D’un sentiment qui en quelque sorte n’aurait pas encore son vocabulaire, ses mœurs, ses rites. Il s’agit d’un amour perdu. Perdu comme perdition.
Lisez le livre. Dans tous les cas même dans celui d’une détestation de principe, lisez-le. Nous n’avons plus rien à perdre ni moi de vous, ni vous de moi. Lisez tout. Lisez toutes les distances que je vous indique, celles des couloirs scéniques qui entourent l’histoire et la calment et vous en libèrent le temps de les parcourir. Continuez à lire et tout à coup l’histoire elle-même vous l’aurez traversée, ses rires, son agonie, ses déserts.
Sincèrement vôtre Duras
La route de Jérusalem de Edward Marston
2001
Bracewell (3)
Edward Marston
Policier
5 h
Londres, sous Elisabeth Ire. La peste noire décime des rues entières. On décide d’interdire les rassemblements publics, et le théâtre au premier chef. C’est donc contrainte et forcée que la troupe de comédiens “Les Hommes de Westfield” décide de partir en tournée, vers le nord, vers York. Juste avant le départ, un acteur de leurs amis est emporté par la terrible maladie. C’est du moins ce que l’on croit... Le régisseur de la troupe, Nicholas Bracewell, aura fort à faire pour que le spectacle continue en dépit des personnalités étranges de trois compagnons de route inhabituels et de multiples péripéties comme le vol des costumes ou l’enlèvement d’un jeune comédien... Un vrai régal que cette série policière élisabéthaine. Cette troisième enquête du régisseur Nicholas Bracewell est aussi passionnante que les deux précédentes La Tête de la reine et Les Joyeux Démons. Auteur prolifique avec une centaine de livres et pièces à son actif, Keith Miles – c’est le véritable nom d’Edward Marston – s’est surpassé une fois de plus en invitant le lecteur dans les coulisses du théâtre et de la société de l’époque. Jamais avare d’un mot d’esprit, il parvient souvent à faire rire le lecteur malgré les atrocités de cette époque. L’écriture est brillante, l’intrigue enlevée, les coups de théâtre fort efficaces. Que demander de plus ? À conseiller, par exemple, à tous ceux qui ont aimé le film Shakespeare in love... 
Arrête ton cinéma ! de Nicole de Buron
1991
Nicole de Buron
Littérature
5½ h
« Vous me direz : mais enfin, y a-t-il des metteurs en scène, des acteurs, des producteurs, qui ne soient pas des monstres et qui aient du talent ? Bien sûr ! Tous ceux (enfin presque) avec lesquels j’ai travaillé ! (Les autres, je ne les connais pas. Tant pis pour eux.) »
Un beau jour et sans y être préparée, Nicole de Buron a été projetée dans le monde fou, fou, fou du show-biz. Elle découvre les actrices capricieuses, les producteurs qui portent en écharpe leur bras soi-disant cassé pour ne pas signer leurs chèques, les metteurs en scène qui s’enferment avec la star dans la caravane (pour faire quoi ?), tandis que le chef opérateur, jaloux, donne des coups dans les projecteurs... Alors, Nicole se passionne et met en scène son propre film. Voici son parcours du combattant émaillé d’anecdotes à hurler de rire.
 
 
La maison des morts de R.L. Stine
1995
Chair de poule (6)
R.L. Stine
Fantastique
9
1½ h
Sombre, obscure, inquiétante... Jimmy et Anna détestent tout de suite la nouvelle maison dans laquelle ils viennent d’emménager. Dès les premiers jours, apparitions, rires mystérieux et autres phénomènes inquiétants confirment leur impression : cette maison n’a rien de normal, comme Tombstone, la ville qui les accueille. Même Pat, le gentil chien de la famille, devient soudain féroce et semble ne pas pouvoir supporter la présence des nouveaux amis de Jimmy et Anna... Quel est le secret de cette triste maison et des étranges et inquiétants personnages qui très vite vont évoluer dans l’entourage des deux enfants ?
Suspense, angoisse, frisson, tous les ingrédients du registre fantastique sont présents pour un moment passionnant de lecture. Il sera difficile au jeune lecteur, qui a envie d’avoir peur, de quitter ce livre et il sera sans doute impatient de connaître enfin le mystère de cette inquiétante maison.
Les clowns sacrés de Tony Hillerman
1994
Enquêtes de Leaphorn et Chee (5)
Tony Hillerman
Policier
6 h
Un professeur d’atelier de l’école de Thoreau a été mortellement frappé à la tête. C’est un meurtre extrêmement important selon les critères de la réserve. Chee, récemment muté dans le service du lieutenant Joe Leaphorn, espère retrouver un écolier en cavale au pueblo de Tano, le jour des cérémonies annuelles. Après la dans des Kachinas, c’est le moment des Koshares, les clowns sacrés des habitants des pueblos. Avec leur corps zébré de rayures noires et blanches, leur visage peinturluré et blanc, fendu d’un immense sourire noir, ils gesticulent en tous sens, provoquent de fausses bagarres avec force chutes et maladresses. Mais ce qu’un des clowns fait ce jour-là fige le rire des spectateurs. On va le retrouver assassiné dans une ruelle adjacente... Dans ce onzième roman Navajo, Tony Hillerman reprend ses personnages fétiches là où il les avait laissés à la fin de Coyote attend.
Olivier et ses amis de Robert Sabatier
1993
Robert Sabatier
Littérature
4 h
Renouant avec la veine qui a fait le succès des Allumettes suédoises et de David et Olivier, Robert Sabatier nous conduit ici, une fois encore, dans le « village » montmartrois des années 30 où il a grandi. Nous retrouvons, un peu plus jeunes, Olivier, Capdeverre, Loulou et des dizaines d’autres, entre l’école et la maison, entre les aventures du coin de la rue et les aventures des illustrés l’enfance, ses bonheurs, ses rêves, ses rires. Autour d’eux, les grands : Fil de fer le clochard mythomane, la belle Lucienne montrant fièrement le coup de couteau donné par son homme... La gouaille et les couleurs du vieux Paris revivent dans ces pages tour à tour émouvantes et drôles, au fil de saynètes resurgies du souvenir, imprégnées de tendresse et de mélancolie.
...et toute ma sympathie de Françoise Sagan
1993
Françoise Sagan
Littérature
2 h
Recueil de souvenirs, de rencontres, de sentiments, on y croise Ava Gardner, Catherine Deneuve ou Mikhaïl Gorbatchev, un texte sur Cajarc, le village natal de Sagan, un sur le rire, on y trouve une lettre de rupture.
Le titre est inspiré d’une bourde de la romancière qui, lors de son premier voyage aux États-Unis, dédicaçait ses livres avec la mention « with all my sympathies », faux-ami anglais qui, en français, se traduirait par « avec toutes mes condoléances ».
Histoire d'os de Donald E. Westlake
1996
John Dortmunder (8)
Donald E. Westlake
Policier
7 h
Si John Dortmunder n’existait pas, il faudrait l’inventer. Le spécialiste du hold-up impossible et ses habituels complices sont tombés sur un os. Pas n’importe lequel toutefois, puisqu’il s’agit du fémur d’une jeune martyre du XIIIe siècle qui fut canonisée par l’Eglise. La relique est convoitée par deux pays rivaux : la Tsergovie et le Votskojek. Celui qui pourra la produire sera admis à siéger à l’ONU. Chargé de récupérer l’os pour le compte de la Tsergovie, Dortmunder passe à l’action. Le pire est à craindre, le pire arrive, et ça fait rire.
Very good, Jeeves de P.G. Wodehouse
1993
Jeeves et Bertie (5)
P.G. Wodehouse
Littérature étrangère
6½ h
“Les auteurs comiques, qui suscitent véritablement le rire, sont rares. Wodehouse est de ceux-là. Je défie quiconque, doté d’un sens normal de l’humour, de ne pas rire, comme on rit enfant à certaines séquences de Tintin ou de Lucky Luke. Wodehouse nous entraîne dans un tourbillon fou comme les vaudevilles de Feydeau ou de Labiche. Impossible de décrocher avant la dernière ligne. Et sentant approcher la fin, on ralentit sa lecture pour savourer quelques moments de plus le plaisir de rester en compagnie d’un écrivain irrésistible”.
Au commencement était le crime de Mary Higgins Clark
1993
Mary Higgins Clark
Policier
6 h
Malice domestic : l’expression désigne le crime maison, celui qui intervient entre frères ou conjoints, amants ou maîtresses. Celui qui viole le sanctuaire familial, laissant le cadavre dans la baignoire ou devant la cheminée...
Le premier « crime maison » connu, rappelle ici la romancière de La Nuit du renard et de Recherche jeune femme aimant danser, fut le meurtre d’Abel par Caïn. L’histoire d’Oedipe ou celle de Hamlet s’inscrivent également dans cette longue tradition.
Les dix-sept récits de ce volume vous en feront découvrir de toutes sortes, pour frissonner, pour s’interroger, et parfois même pour rire.
Les demoiselles des écoles de Michel Peyramaure
1994
Michel Peyramaure
Roman Histo
5½ h
C’était à la veille de la guerre de 14-18 à Saint-Roch. Cécile, jeune et ardente institutrice laïque, avait réussi à imposer, dans ce village de la basse Corrèze, l’école de la République face à la conjuration du curé et des bigotes, et à mener Malvina, la petite paysanne rejetée par tous, jusqu’au certificat d’études. C’avait été leur victoire...
Malvina sera institutrice. En 1917, elle entre à l’Ecole normale. Prise dans cet univers clos qui tient du couvent et de la caserne, elle ne supporte la discipline et les tracasseries que pour les rares sorties où elle retrouve Cécile. Mais Cécile a sa vie, et fort libre. Elles se heurtent, elles se déchirent, elles partagent un même amour. Elles se retrouvent enfin dans une amitié passionnée qui durera toute leur vie...
Les voici, aujourd’hui très vieilles, retirées dans ce village où elles se sont rencontrées - là même où habite Michel Peyramaure qui, par affection, accepte de relire les mêmes feuillets que Malvina, jour après jour, lui soumet : son histoire et, du même coup, celle de Cécile, puisqu’elles n’ont jamais cessé de s’aimer.
Les rires et les éclats des deux vieilles demoiselles, la voix tranquille de Michel Peyramaure, voilà ce que l’on entend dans ce livre si juste et si sensible où s’achève la belle histoire commencée dans L’orange de Noël.
 
 
Le Jeu de la mouche de Andrea Camilleri
2000
Andrea Camilleri
Littérature italienne
1½ h
Difficile de savoir, quand on n’est pas un Sicilien de Porto Empedocle, pourquoi il vaut mieux ne pas “rire comme le père Manuele”, qu’il n’est pas toujours vain d’“aller aux arbres russes” et qu’en revanche il peut y avoir “un bruit de papier mais pas de gâteau dedans” ? L’explication n’est pas dans le dictionnaire, mais dans la vie, dans les histoires minuscules, cocasses ou tragiques, émouvantes ou ridicules, que les uns vivent sous le regard des autres et dont les mots font un trésor de complicité.
Kôsaku de Yasushi Inoué
1995
Yasushi Inoué
Littérature japonaise
3 h
Dans le village isolé où il est élevé par la vieille Onui, la maîtresse de son arrière-grand-père, le jeune Kôsaku grandit. Sous forme de courtes scènes, enchâssées dans le récit comme autant de joyaux, voici tout le Japon traditionnel du début du siècle qui revit devant nous : ses fêtes paysannes, ses coutumes méconnues, telles que les voit et les vit un enfant au seuil de l’adolescence.
A travers l’histoire de Kôsaku, la sienne en fait, si particulière et qu’il sait pourtant rendre universelle, Yasushi Inoué nous raconte notre entrée à tous dans la vie adulte, avec ses joies, ses peines, ses surprises, ses déceptions, ses larmes et ses rires...
Le démon de la farce de Roger Zelazny
1999
Le concours du millénaire (3)
Roger Zelazny (et Robert Sheckley)
Fantasy
4½ h
Tiens, revoilà Azziz ! Le démon à tête de renard qui ne perd jamais une occasion de se faire remarquer... Sa dernière trouvaille ? Monter une pièce de théâtre immorale. Décor : Venise. Epoque : la Renaissance. Intrigue : Adam et Eve, version satanique (on peut être bête et méchant, et néanmoins heureux). Alors, tous en scène, que le spectacle commence !
Inutile de préciser que, côté paradis, on voit ça d’un mauvais oeil : ce genre d’idées, ça vous change le cours de l’Histoire comme un rien, et c’est mauvais pour l’image de marque.
Là-dessus, voilà que les dieux grecs font un come-back pour démontrer aux mortels que, de toute façon, bon ou méchant, peu importe : c’est la personnalité qui fait le destin...
Vous parlez d’un micmac ! Déjà le Bien contre le Mal, c’était pas simple, mais là... Non, sans rire, quand on voit ce qui se passe dans les coulisses de l’humanité, pas étonnant que le monde aille de travers !
Golden Joe de Eric-Emmanuel Schmitt
1995
Eric-Emmanuel Schmitt
Théâtre
1½ h
Etre ou ne pas être, Golden Joe ne s’est jamais posé la question. Avoir est son maître-mot ; posséder, sa seule préoccupation. Héritier d’un empire financier de la City londonienne, élevé au royaume du matérialisme intégral, il a le dollar pour credo, le profit pour raison d’être. Pourtant, l’apparition spectrale de son père défunt sur l’écran de son ordinateur va bousculer sa belle assurance de machine à fabriquer de l’or. Tandis qu’il découvre les menées criminelles qui agitent sa famille, il s’aperçoit que l’homme n’est pas un robot dénué de sentiments. Il n’avait jamais pensé qu’on pût aimer, souffrir, rire ou pleurer. Il comprend enfin qu’il y a quelque chose de pourri au royaume du capitalisme. Survivra-t-il à cette révélation ? S’humanisera-t-il ? Cela vaut-il la peine de devenir humain ? A travers ce personnage accédant à la conscience et à la liberté, comme Hamlet son illustre modèle, c’est toute la question de la condition humaine qui se joue dans cette comédie étincelante d’esprit.
 
 
Les pleins pouvoirs de David Baldacci
1998
David Baldacci
Thriller
10 h
Luther Whitnez avait pourtant tout prévu. Repéré les lieux, les habitudes du milliardaire Sullivan et de sa jeune épouse, attendu le bon moment : une escapade des propriétaires sur une île paradisiaque. Des années de cambriolage à son actif et jamais une goutte de sang versée. Mais le scénario dérape : alors que Luther s’apprête à pénétrer dans la chambre forte des Sullivan, il entend des rires.
Réfugié dans la pièce blindée, il assiste, derrière un miroir sans tain, à une scène érotique d’une telle violence entre la maîtresse de maison et son amant que la jeune femme y perdra la vie...
Témoin indésirable, Luther va devenir la proie d’une traque impitoyable. Il va devoir se servir de sa seule arme : son intelligence.
La compagnie des fous de Laurent Genefort
1996
Les Opéras de l'espace (1)
Laurent Genefort
Anticipation
3 h
AXELKAHN interprète les grands opéras d’une voix véritablement magique. Jamais ténor n’a autant subjugué le public et la critique. Mais le jour où les bioprocesseurs logés dans sa gorge se taisent, le dieu vivant n’est plus qu’un homme comme les autres. Rejetés de tous, ruiné, il n’a qu’un espoir de survie : retrouver le seul être capable de ressusciter son organe, un Yuweh qui aurait disparu dans les Bulbes Griffith.
La légende raconte que les Bulbes ont été bâtis par les extraterrestres. A quoi servaient-ils ? Comment fonctionnaient-ils ? Le mystère reste entier. Vus de l’espace, on dirait une sorte de molécule géante, dont les atomes intérieurs vivent sous la coupe de petits clans guerriers. Rares sont ceux qui osent s’y aventurer, mais Axelkahn n’a plus rient à perdre. Son voyage au coeur de ce monde suspendu, à nul autre pareil, s’annonce des plus épiques...
Un peu plus loin sur la droite de Fred Vargas
1996
Fred Vargas
Policier
4½ h
En planque sous les fenêtres de l’appartement du neveu d’un député, place de la Contrescarpe, Kehlweiler avise soudain une drôle de chose sur la grille d’un arbre. Un petit déchet blanchâtre au milieu d’excréments canins. Pas de doute, c’est un os. Et même un os humain... Naturellement, lorsque Kehlweiler apporte sa trouvaille au commissariat du 5e arrondissement, les flics lui rient au nez. Mais ce petit bout d’os l’obsède tellement qu’il abandonne ses filatures parisiennes et suit une piste jusqu’à Port-Nicolas, un village perdu au bout de la Bretagne. Là vit un pit-bull. Une sale bête, qui avalerait n’importe quoi. Y compris un bout de cadavre. Reste à trouver le cadavre. Et l’assassin...
L'homme aux cercles bleus de Fred Vargas
1996
J.B. Adamsberg (1)
Fred Vargas
Policier
4 h
« Victor, mauvais sort, que fais-tu dehors ? » Depuis quatre mois, cette phrase accompagne des cercles bleus qui surgissent la nuit, tracés à la craie sur les trottoirs de Paris. Au centre de ces cercles, prisonniers, un débris, un déchet, un objet perdu : trombone, bougie, pince à épiler, patte de pigeon... Le phénomène fait les délices des journalistes et de quelques psychiatres qui théorisent un maniaque, un joueur. Le commissaire Adamsberg, lui, ne rit pas. Ces cercles et leur contenu hétéroclite sont de, mauvais augure. Il le sait, il le sent : bientôt, de l’anodin saugrenu on passera au tragique. Il n’a pas tort. Un matin, c’est le cadavre d’une femme égorgée que l’on trouve au milieu d’un de ces cercles bleus.
 
 
Parleur ou les chroniques d'un rêve enclavé de  Ayerdhal
1997
Ayerdhal
SF
7 h
« On ne bâtit rien sur le désespoir, fors la haine, mais avec la colère et l’usure des souffrances qui se répètent, avec la faim et la peur du lendemain, avec nos seuls coudes serrés pour nous tenir chaud, et nos larmes en écho, et nos rires enfuis, un jour, avec juste ça, entre hommes et femmes, nous n’aurons plus besoin que d’un rêve pour nous éveiller. »
Ce rêve, c’est Parleur, marcheur venu de nulle part, qui va l’apporter aux gueux et aux roturiers de la Colline, une année où l’hiver, la dîme et la disette se conjuguent pour les condamner à choisir entre la mort et la révolte. Histoire d’une utopie impossible, rêve d’une autarcie fouriériste où se reconstruirait un monde préservé, humain et libre, ce roman inclassable et brillant utilise le merveilleux pour mieux mettre en question le réel. Ayerdhal, avec son goût pour la subversion des modèles, a réussi là un magnifique récit d’aventure et de révolte qui détourne les éléments du roman de quête pour leur donner une profondeur nouvelle. Dans un nouveau format, une réédition qui lui rend justice.
Nuages garance de Yasushi Inoué
1997
Yasushi Inoué
Littérature japonaise
2 h
Les enfants dont nous parle Inoue jouent, sautent, rient, font des pâtés de sable, pleurent comme il est normal de le faire à leur âge. Mais lorsqu’ils sont de gré ou de force plongés dans le monde des adultes, la candeur et la naïveté qu’on associe à l’enfance se muent en une intuition aiguë et en une intelligence des situations les plus complexes. Ils n’hésitent pas alors à perturber le jeu des adultes, ils aiment fureter là où il ne faut pas et peuvent aussi connaître les tourments de la jalousie et les humiliations, en même temps que de grands émois.
Écrites d’une plume légère avec la retenue et la sobriété caractéristiques des nouvelles d’Inoue, ces délicieuses pièces psychologiques - dont certaines sont autobiographiques éclairent d’un jour nouveau la personnalité du grand écrivain japonais mort en 1991.
 
 
Fort de l'Eau de Daniel Picouly
1997
Daniel Picouly
Littérature
6½ h
Les grandes soeurs poussent les premiers youyous de la rue Meissonnier. C’est ce soir-là que mon père a dit : - Dans deux ans, on ira en Algérie ! On en a rêvé comme des enfants. Un jour, le p’pa a tenu sa promesse. On débarque là-bas, pour un été, avec la m’am, les petites soeurs, le Serge et tous les autres dans le coeur. On y est, ce 4 août 1962, à Fort de l’Eau, un “paradis sur terre” près d’Alger. L’Histoire aussi : Ben Bella entre dans la capitale, Marilyn Monroe s’est suicidée... Mais l’Histoire, ce n’est pas notre histoire, surtout quand on a quatorze ans, qu’on découvre un pays, des odeurs, des sensations, son corps, celui des femmes, des drames et des rires. Alors, Fort de l’Eau devient un endroit magique d’où les bengalis, un jour, s’envolent à jamais.
Rendez-vous d'amour dans un pays de guerre de Luis Sepúlveda
1997
Luis Sepúlveda
Littérature étrangère
4 h
La vie semble faite d’une accumulation de failles imperceptibles qui transforment souvent les désirs, les amours, les amitiés, les rêves, les projets politiques, tout ce qui compte dans une vie, en détours inexorables du destin. Ces histoires racontent des situations marquées par ces brisures, ces glissements, ces rendez-vous manqués que les protagonistes n’ont pas su ou pas voulu éviter. Ces histoires font rire et réfléchir, lorsqu’elles nous tendent un miroir, et nous conduisent dans des pays lointains, dans des intrigues mystérieuses, dans des endroits peuplés de gens simples ou extraordinaires. Emouvantes ou cocasses, elles portent toutes la marque de l’incomparable puissance de Luis Sepelveda dans sa transformation de la réalité en littérature.
L'amour des trois soeurs Piale de Richard Millet
1997
Richard Millet
Littérature
7 h
Au milieu des vents, des pluies et des voix sombres des bois du plateau de Millevaches, dans la grande nuit corrézienne, voici l’histoire de trois femmes fières.
Yvonne, Lucie, Amélie : les trois sœurs Piale. Trois vies de femmes : l’interminable déception, les rêves qui se brisent comme de la vaisselle, un goût de vieille neige dans la bouche, et toutes ces chambres où l’on n’arrive pas à se réchauffer, l’enfance perdue, la stupeur, l’incrédulité devant le temps qui a passé, les rires blancs, l’acceptation de la mort et du recommencement, même s’il n’y a ni commencement ni fin, mais seulement ce don, ce versement de sang, cette cascade qui tombe d’être en être, interminablement.
Chéri, tu m'écoutes de Nicole de Buron
1998
Nicole de Buron
Littérature
4 h
Laissez-vous happer par le tourbillon nicole de buron, galopez derrière elle dans ses courses trépidantes, faites connaissance avec la “tribu turbulente” : l’homme (l’éternel macho), fille aînée, monsieur gendre n°1, monsieur gendre n°2, petite chérie et sa ribambelle d’amoureux, les petits-enfants, dont antoine qui veut épouser sa maîtresse, les chères copines...
Tout ce petit monde s’agite, se débat, rit, pleure, aime et vous entraîne dans une folle et joyeuse danse qui est celle de la vie.
 
 
Comment voyager avec un saumon de Umberto Eco
1998
Umberto Eco
Essai
4½ h
Avez-vous déjà eu besoin de mettre un saumon fumé dans le mini-frigo de votre chambre d’hôtel ? Tenté d’installer un logiciel en lisant les trois volumes d’explications fournis par le fabricant. Renoncé à prendre un médicament anodin en raison des risques terribles que sa notice fait peser sur “certains sujets” ? Entrepris de chercher du sexe sur Internet ? Si vous répondez oui à l’une de ces questions, alors vous vous reconnaîtrez dans les pages de ce livre, qui relate, sur un mode hilarant et, hélas, vraisemblable, les aventures et mésaventures de l’homme d’aujourd’hui. En guise de bouquet final, vous découvrirez la Cacopédie : un hallucinant voyage dans le savoir scientifique moderne poussé vers la folle à force d’atomisation et de luxe théorique... L’universitaire spécialiste de sémiologie, le romancier érudit et puissant du Nom de la rose et de l’Ile du jour d’avant livre ici un autre visage : celui, moqueur et généreux, d’un observateur de notre temps et de sa folie ordinaire. Il convient d’ajouter qu’on éclate de rire à chaque page.
Le rire du lance flamme de Serge Brussolo
1999
Soldats de goudron (3)
Serge Brussolo
Anticipation
3½ h
Pyrania, un monde où le feu est si puissant que ni l’eau ni la neige carbonique n’en peuvent venir à bout. Pyrania, un univers de cauchemar peuplé de pompiers inutiles, de ramasseurs d’étincelles et de mutants intoxiqués par la fumée des incendies. Pyrania, un monde où il faut apprendre à survivre sous la caresse des lance-flammes !
Albanie : Mission Impossible de Gérard De Villiers
1999
SAS (133)
Gérard De Villiers
Espionnage
18
4½ h
Fatmir Cerem cria quelque chose que Malko ne comprit pas, mais qui fit rire ses hommes. En allemand, il ajouta à l’intention de Malko, désignant le corps étendu d’Illy Baci :
— Ce chien a trahi son clan ! Il méritait de mourir. À toi, maintenant.
Il tendit le bras, tenant d’une main ferme le gros Browning avec lequel il venait d’abattre le stringer de la CIA, visant Malko, désarmé, qui se tenait comme une cible vivante à moins de dix mètres de lui.
L'enfant du silence de Ruth Langan
1999
Ruth Langan
Romance
6 h
— Soyez la bienvenue au château de Noire-Epine, demoiselle, déclara Lord Stamford. Je vous présente Liam, votre futur élève. Il poussa devant lui un petit garçon tremblant, aux grands yeux inquiets.
— Bonjour Liam, dit Olivia avec douceur. N’aie pas peur, approche !
Peine perdue, l’enfant ne bougea pas d’un pouce. De toute évidence, il était terrifié.
— Liam a peur de son ombre ! assura lord Stamford. Mais rassurez-vous il sait se tenir : jamais il ne rit ni ne pleure. Il ne crie pas, ne court pas non plus.
D’ailleurs, la plupart du temps, il reste enfermé dans sa chambre.
Olivia lui jeta un regard indigné. Comment un enfant pourrait-il s’épanouir dans ce manoir lugubre, auprès d’un père indifférent ? Ici nul n’ignorait qu’après la mort du vieux comte, lord Stamford avait rechigné à abandonner sa vie d’aventurier pour recueillir l’héritage de Noire-Epine. Et la surprise avait été grande quand il était enfin rentré de Jamaïque avec un enfant, son fils sans doute, dont personne ne savait avec qui il l’avait engendré ! Depuis, une étrange conspiration du silence semblait entourer le petit garçon.
Mais, se jura Olivia, tout cela allait changer !
Le mec de la tombe d'à côté de Katarina Mazetti
2006
Katarina Mazetti
Littérature
3½ h
Désirée se rend régulièrement sur la tombe de son mari, qui a eu le mauvais goût de mourir trop jeune. Bibliothécaire et citadine, elle vit dans un appartement tout blanc, très tendance, rempli de livres. Au cimetière, elle croise souvent le mec de la tombe d’à côté, dont l’apparence l’agace autant que le tape-à-l’œil de la stèle qu’il fleurit assidûment. Depuis le décès de sa mère, Benny vit seul à la ferme familiale avec ses vingt-quatre vaches laitières. Il s’en sort comme il peut, avec son bon sens paysan et une sacrée dose d’auto-dérision. Chaque fois qu’il la rencontre, il est exaspéré par sa voisine de cimetière, son bonnet de feutre et son petit carnet de poésie. Un jour pourtant, un sourire éclate simultanément sur leurs lèvres et ils en restent tous deux éblouis... C’est le début d’une passion dévorante. C’est avec un romantisme ébouriffant et un humour décapant que ce roman d’amour tendre et débridé pose la très sérieuse question du choc des cultures.
 
 
Visions d'antan de Clifford D. Simak
1999
Clifford D. Simak
SF
6 h
Imaginons un vaisseau spatial. Depuis mille ans, il fonce en direction du paradis. A la quarantième génération, que sont devenus les passagers ? Us ont oublié qu’ils étaient des hommes. Tous, sauf un, et personne n’aimerait être à sa place.
Pas plus qu’à celle de l’écrivain qui n’a plus un sou pour faire réparer son narrateur électronique, à une époque où le stylo et la machine à écrire sont devenus hors la loi. Encore moins à celle de ces diplômés des grandes écoles, exilés volontaires sur un monde fabuleux où ils sont condamnés à jouer les toutous pour des enfants !
Et pendant ce temps, sur une planète lointaine bloquée à l’ère du crétacé, des dinosaures pas comme les autres nous voient venir avec nos gros sabots de colonisateurs et rient sous cape...
L’homme est-il bon, est-il mauvais ? Un salaud pathétique, répond tranquillement Simak dans ces quatre contes à la fois cruels et drôles...
La rêve-party de Françoise Dorin
1999
Françoise Dorin
Romance
3½ h
« Marie Christmas est une fée. Mais attention, une fée pour adultes. Exclusivement. Autre particularité : elle est la fille du père Noël et d’une jeune femme qui y a trop cru. D’où son appartenance à la fois au “monde d’en haut” et au “monde d’en bas” ; sa facilité à passer de l’un à l’autre avec sa baguette magique à la main, mais ses rollers aux pieds et son ordinateur dernier cri sous ses ailes d’ange. D’où aussi peut-être sa générosité lumineuse et sa fantaisie... hors du commun. Dans chacune des seize histoires dont elle est l’héroïne, nous la voyons voler au secours des complexés de toute nature ( les surdimensionnés et les sous-dimensionnés physiquement et intellectuellement) les frustrés qui fantasment au-dessus de leurs moyens, les mal dans leur peau, dans leur coeur, dans leur travail, dans leur famille. Bref, tous ceux qui soupirent de temps en temps dans telle ou telle circonstance : “Ah, si seulement une fée venait me donner un petit coup de main !” En somme, des gens comme vous et moi. On en rêve... Marie Christmas le fait. Navigant entre l’imaginaire et l’humour, le paranormal et la réalité, les étoiles et les rires.
Le Péril de K.A. Applegate
2000
Animorphs (35)
K.A. Applegate
Fantasy
9
2 h
La situation familiale de Marco n’est pas des plus simples. Sa mère, que tout le monde croit morte, est en fait l’esclave des Yirks. Elle est devenue l’hôte de Vysserk Un, qui a été le premier responsable de l’invasion de la Terre. Les choses semblent devoir se compliquer davantage car son père envisage de se remarier. Marco n’est pas du genre à se laisser abattre. Il essaie toujours de voir la vie du bon côté.
Mais cette fois-ci, il n’a pas vraiment envie de rire. Non seulement il a de graves problèmes familiaux, mais en plus il est devenu incapable de garder le contrôle de ses animorphes. Sera-t-il obligé de laisser les autres se battre sans lui contre les Yirks? Au moment où leurs ennemis recrutent de plus en plus et où la situation devient très préoccupante…         
Pythagore, je t'adore de Patrick Cauvin
2000
Patrick Cauvin
Littérature
3 h
Patrick Cauvin renoue avec les personnages de son best-seller “E=mc2 mon amour” : Lauren, américaine, fille d’un patron de multinationale, et Daniel le Titi parisien, fils d’un chauffeur de taxi. Ces deux surdoués s’ennuient dans leur école de chaque côté de l’Atlantique. Sans se concerter, ils vont partir à la recherche l’un de l’autre. Du rire, de la tendresse, des aventures et de l’amour au menu de cette suite qui retrouve avec bonheur la veine du précédent volume.
Napoléon Pommier de Frédéric Dard
2000
San-Antonio (HS)
Frédéric Dard
Policier
16
5½ h
Ils sont tous là: San-Antonio, Marie-Marie et leur petite Antoinette, Sa Majesté Napoléon IV, alias Béru, et son impératrice, LA grosse Berthe, Pinaud, le vieux Lion de l’Atlas, Jérémie Blanc, aux prises avec Monosperme, le dévoyé de la famille, Mathias le magicien du labo, M. Félix, la plus grosse queue de France et de départements d’outre-mer, Félicie et sa blanquette de veau.
Et aussi: des trafiquants de came, des tueurs à gages, des tueurs sans gages, des oies blanches bonnes à plumer, des journalistes pourris, des princes criminels, sans omettre, malheureusement, Salami, le le chien surdoué.
San-Antonio vous les offre pour l’An 2000, dans un ouvrage au rythme frénétique où vous trouverez le rire, la gaudriole, le délire à vous faire éclater la rate et les testicules!
1280 âmes de Jean-Bernard Pouy
2000
Jean-Bernard Pouy
Policier
2 h
Pop 1280 versus 1275 âmes
Pop 1280 c’est le titre original de l’ouvrage de Jim Thompson, devenu 1275 âmes lorsqu’il intégra, en France, la fameuse Série Noire de Gallimard alors dirigée par Marcel Duhamel. En franchissant l’Atlantique, cinq des 1280 âmes thompsoniennes se sont envolées… L’édition française serait-elle anthropophage ?
C’est précisément tout le souci de Pierre de Gondol, héros détective de 1280 âmes de Jean-Bernard Pouy. Facétieux, amoureux d’une jeune muse de la scène théâtrale underground prénommée Iris, ce jeune libraire bibliophile de trente-cinq ans n’est pas seulement érudit, mais aussi sensiblement joueur. Incollable pour dire qui a écrit quoi à partir d’une simple phrase, il compte parmi sa clientèle quelques hurluberlus particulièrement méticuleux… L’un d’eux n’hésite donc pas à employer ses services pour découvrir le destin des cinq disparus de Pottsville.
Comment résister à la tentation de caler ses souliers dans ceux du grand auteur américain ? Pierre de Gondol connaît là l’occasion : celle de se replonger dans la lecture de 1275 âmes et à nouveau d’éprouver la félicité de savoir sa profession en harmonie avec ses émotions littéraires. « J’avais presque envie de pleurer. / Ca me fait ça la littérature. / Certains c’est le cinéma. Ils en sortent avec des yeux marinés au Tandoori. Ca me fait rire. Je ne pleure jamais au cinoche, puisque c’est en deux dimensions, c’est plat. » Sur la route des mots de Thompson, Jean-Bernard Pouy explore sa propre langue. Drôle et émouvante, vive et parfois cruelle, elle est si légère qu’elle se dévore, si dense qu’elle ne s’oublie pas.
Piège au collège de Lemony Snicket
2003
Orphelins Baudelaire (5)
Lemony Snicket
Fantastique
8
2½ h
Mr. Poe a inscrit les trois orphelins Baudelaire dans un collège. Enfin un univers normal ! Serait-ce la fin de leurs tribulations ? Ce serait compter sans leur malchance légendaire... Car l’institut J. Alfred Prufrock est un établissement aussi peu normal que possible. Son proviseur adjoint, Mr. Nero, est complètement fou, les professeurs ne valent guère mieux. Quant aux élèves... Ils sont nombreux à apprécier cette peste de Carmelita Spats qui, elle, déteste d’emblée les petits Baudelaire. Heureusement, ils se font quand même des amis. Mais le comte Olaf n’est toujours pas hors d’état de nuire.
Suite des rocambolesques aventures de Violette, Klaus et Prunille, qui continuent d’attirer les ennuis comme des aimants. L’auteur continue lui aussi (et c’est tant mieux) d’explorer la veine qui a fait son succès : en contant une histoire extrêmement tragique sur un ton mélodramatique, il parvient à tirer des larmes... de rire, tant les situations sont outrées et loufoques. Sur un rythme soutenu, il tient en haleine un lecteur qui se demande toujours : “Mais jusqu’au ira-t-il ?” Eh bien : jusqu’au bout, sans se démonter. Pas un moment de répit avant d’avoir fini le livre qui, comme tout bon feuilleton, se termine sur un coup de théâtre. Argh ! Vite, la suite!
 
 
La Station de l'Agnelle de Jean-Claude Dunyach
2000
Jean-Claude Dunyach
SF
2 h
Bientôt mille ans que j’attends l’événement : la Grande Conjonction, l’alignement de toutes les étoiles de la galaxie Dunyach dans un même chapelet de perles rares. Mille ans, c’est long ! Surtout qu’à chaque saison de chaque année d’autres astres éclosent et qu’il faudra aller les moissonner un peu partout dans l’univers. Cueilleur d’étoiles. Des étoiles qu’on rit à chaudes larmes quand elles décrivent les habitudes migratoires des pères Noël, des étoiles qui se pleurent en silence aux abords de la station de l’Agnelle, des étoiles à vous glacer les neurones lorsque sonne l’heure des vers. Et en filigrane, dans chacun de leur noyau en fusion, une infinité d’histoires d’amour avec chute. Dans ce premier opus, il y a tout ça, et plus. Il y a Jean-Claude Dunyach, le semeur d’étoiles. Ayerdhal
L'Expédition de K.A. Applegate
2001
Animorphs (42)
K.A. Applegate
Fantasy
9
1½ h
Parfois, les problèmes les plus graves sont ceux que l’on ne voit pas. C’est le cas pour les Helmacrons, ces extraterrestres qui ne mesurent pas plus d’un centimètre. En principe, Marco a beaucoup d’humour mais quand il apprend qu’un vaisseau helmacron est entré dans ses narines pour faire un petit tour dans son corps et essayer de le tuer, ça ne le fait pas rire du tout. En effet, ça n’a rien d’une blague : si les Animorphs refusent de leur livrer le Cube Bleu qui donne le pouvoir de morphoser, les Helmacrons menacent de faire de sérieux dégâts à l’intérieur du corps de Marco! Les Animorphs décident de rétrécir et pénètrent, à la suite des belliqueux petits extraterrestres, dans le nez de Marco…
Cavalier seul de Stéphanie Benson
2001
Al Teatro (1)
Stéphanie Benson
Policier
5 h
Tous les codes du polar, conspiration internationale, délits informatiques, diplomatie et barbouzes, d’analyses sociétales et vue sur le dessous des villes, avec de bonnes rasades de rire et la bonne dose d’érotisme et violence, dans un thriller fleuve, d’abord paru aux éditions de l’Atalante.
Milton - qui ne s´appelait pas encore Milton, qui, pour autant qu´il s´en souvienne, n´avait aucun nom à ce moment précis, n´était rien, inexistant, ou alors un tout, qui dépassait de loin une existence unique, étriquée d´humain - marchait en souriant quand la femme l´accosta... Sur le coup, il avait trouvé la femme plutôt classe. Plus tard, au moment de la tuer, il la haïrait à cause de sa laideur. L’être humain est profondément instable.
A tout jamais de Nicholas Sparks
2001
Nicholas Sparks
Romance
2½ h
Chaque mois d’avril, Landon Carter est assailli par les souvenirs de sa dernière année de lycée. C’était en 1958, dans la petite ville de Beaufort, en Caroline du Nord. Fils de bonne famille, il aimait retrouver ses amis en classe, inviter ses jolies camarades, faire le mur de temps en temps, et se moquer de la fille du pasteur : avec sa bible, son éternel chignon et son dévouement sans faille qui plaisait tant aux grandes personnes, Jamie Sullivan avait le don de l’agacer. Pour le bal du lycée, Landon, qui se retrouve sans cavalière, est contraint de l’inviter. Elle le prévient : « D’accord, mais promets-moi de ne pas tomber amoureux de moi. » La vie en décide autrement : entre les deux jeunes gens, c’est le coup de foudre. Mais Jamie apprend à Landon qu’elle n’a plus que quelques mois à vivre.
Le roman profondément émouvant d’une passion plus forte que la mort.
 
 
Mauvaises nouvelles de Donald E. Westlake
2002
John Dortmunder (10)
Donald E. Westlake
Policier
6½ h
John Dortmunder, l’homme qui a donné un nouveau sens au mot “récidiviste”, est là, toujours aussi entreprenant, inoxydable, pitoyable. Cette fois, il est en quête d’un indien mort depuis longtemps, et néanmoins kidnappé. Tout a commencé sur internet, par la faute d’Andy Kelp qui a fait la connaissance virtuelle, puis réelle, d’un maître manipulateur nommé Fitzroy Guilderpost et de ses associés, Irwin Gabel et Petite Plume. Les trois acolytes ont fomenté un projet insensé et ils ont besoin de main-d’oeuvre. C’est ainsi que Dortmunder se retrouve dans un cimetière de Long Island, muni d’une pelle, dans la boue jusqu’aux genoux. Et ce n’est pas une métaphore, plutôt un euphémisme. Est-il en train de creuser sa tombe, ou celle du lecteur déjà mort de rire? Voilà, on pensait avoir un certain répit, mais les mauvaises nouvelles sont confirmées: Dortmunder est de retour.
La légende de la pierre de Barry Hughart
2001
Maître Li et Boeuf numéro Dix (2)
Barry Hughart
Fantastique
6½ h
Maître Li - un Sherlock Holmes chinois qui regrette sa jeunesse passée - et Boeuf Numéro Dix, son surpuissant assistant, sont de retour ! Dans la vallée des Chagrins, le redoutable Prince qui Rit, qui mit autrefois les lieux à feu et à sang avec ses Moines de la Liesse, semble être revenu, au bout de sept siècles et demi. Un bibliothécaire a été assassiné, des témoins ont vu les Moines de la Liesse sur les lieux et un son étrange, surnaturel, a résonné. Accompagné par Fils de Lune, le plus grand maître des sons de l’Histoire, et Tourment de l’Aube, la seule fille de joie capable de contrôler les débordements érotiques de Fils de Lune, nos investigateurs partent explorer le tombeau du Prince qui Rit...
Vampire et célibataire de MaryJanice Davidson
2011
Queen Betsy (1)
MaryJanice Davidson
Bit-lit
5 h
Elle voulait juste être la reine du bal...
Elle va devenir la reine des vampires !
La série de bit-lit pour toutes celles qui dévorent de la chick-lit !
À son réveil à la morgue, Betsy Taylor découvre qu’elle est un vampire. Même si sa nouvelle condition possède de nombreux avantages, elle a bien du mal à s’habituer à son régime à base de liquide. Et même si sa mère est ravie d’apprendre que la mort ne lui empêchera pas de lui rendre visite, ses nouveaux amis nocturnes, eux, ont la conviction ridicule qu’elle est la reine annoncée par la prophétie.
 
 
Rencontre sous X de Didier van Cauwelaert
2002
Didier van Cauwelaert
Littérature
3½ h
Elle est la star montante du X.
Il est une gloire déchue du foot.
A dix-neuf ans, ils ont tout connu, tout défié, tout subi. Au milieu des marchands d’esclaves qui transforment les êtres humains en produits dérivés, ils vont se reconnaître, se rendre leurs rêves, leur rire, leur dignité.
Bouleversant, violent, furieusement drôle, Didier van Cauwelaert raconte la révolte et la renaissance de deux jeunes qui refusent l’impasse dans laquelle on veut les enfermer.
Le deuxième été de Ann Brashares
2003
Quatre filles et un jean (2)
Ann Brashares
Jeunesse
13
5½ h
Les vacances approchent. Carmen, Tibby, Bridget et Lena s’apprêtent à ressortir le jean magique, symbole de leur amitié et témoin de leurs aventures. Cette année, l’été s’annonce cependant bien différent...
Carmen reste à Washington avec sa mère : crises et turbulences en perspective... Tibby part suivre un stage de cinéma en Virginie mais, même derrière la caméra, ses souvenirs vont la rattraper. Bridget, qui traverse une crise existentielle, décide de se réconcilier avec son passé en rendant une visite surprise à sa grand-mère. Lena, dont le cœur n’est jamais vraiment revenu de Grèce, va percer des secrets de famille insoupçonnés. De surprises en émotions, de rires en larmes, les quatre filles vont une nouvelle fois faire l’expérience de la vie et l’affronter avec courage, humour et détermination.
 
 
La maison des sœurs de Charlotte Link
2003
Charlotte Link
Littérature allemande
14 h
Jadis, une famille heureuse et bruyante occupait cette demeure perdue dans les landes du Yorkshire, et les vieux murs résonnaient des rires, des cris et des chamailleries des enfants. Aujourd’hui, une vieille femme craintive et que l’on dit un peu étrange y réside seule au milieu de ses souvenirs... Parfois, quand le besoin d’argent se fait trop pressant, elle loue sa maison, mais c’est toujours avec beaucoup de réticence qu’elle la confie à des inconnus.
Quand Barbara et Ralph arrivent à Westhill Farm pour y passer les fêtes de Noël et tenter de recoller les morceaux d’un mariage qui bat de l’aile, une violente tempête de neige s’abat sur la région. Le couple se retrouve prisonnier de la vieille demeure, sans électricité, sans chauffage, sans téléphone et sans provisions. Le tête-à-tête tourne au naufrage. Alors qu’elle cherche de quoi faire du feu, Barbara découvre par hasard, soigneusement caché sous une latte du parquet, un épais manuscrit. Ce sont les souvenirs de Frances Gray, la femme qui, autrefois, vivait là avec sa sueur. Barbara se plonge avec avidité dans leur lecture. Tout commence en 1910..
Le voleur de vent de Frederic H. Fajardie
2003
Frederic H. Fajardie
Roman Histo
12 h
Décembre 1609, deux cavaliers approchent d’un château en ruine où se trame un terrible complot. Le premier est l’un des hommes les plus puissants du royaume des lys. Son acolyte, un moine défiguré, est sans doute ce que le mal a produit de plus raffiné depuis des siècles. A ses ordres, demi-fous, une troupe de loups-garous attend son heure pour participer à la folie meurtrière qui va secouer le pays pendant les six mois qu’il reste : à vivre au roi Henri IV. Et pour mieux assurer l’infamie, à Paris, ils sont douze conjurés, les fleurons de la cour qui se réunissent pour fermer autour du roi trois cercles de fer et de mort... Mais c’est compter sans Thomas de Pomonne, comte de Nissac et amiral des mers du Levant, aussi à l’aise au sabre qu’à l’épée, aussi redoutable sur terre que sur l’eau. Entouré de rudes compagnons, fidèle à un roi qui, le premier, reconnut la liberté de conscience, Nissac tentera de le sauver. Duels, abordages, rendez-vous secrets, attentats à l’explosif, prêtres crucifiés sur la porte des églises, démons et merveilles, Nissac mènera tous les combats, des glaces du Danemark aux côtes d’Afrique, mais plus souvent en les obscures ruelles de Paris ou les couloirs du Louvre. En outre, son cœur balancera entre trois femmes - maniant parfois l’épée mieux que les hommes - qui se disputent son amour. D’une plume élégante, dans la veine des Foulards rouges, Frédéric H. Fajardie signe ici une époustouflante épopée entre thriller historique et roman de cape et d’épée qui devrait faire trembler, rire, pleurer et rêver.
 
 
Forêts secrètes de Francis Berthelot
2004
Masterton 2004
Francis Berthelot
Fantasy
3 h
Il y a ce serpent monstrueux qui, la nuit, visite les enfants et les terrorise. Il y a la solitude marine de Mérélune, le meurtre et ses atours de travesti. Il y a Alice et ses impertinences, Peter Paon et sa fidèle Crochette, nés d’une coquille d’imprimerie et qui mettront le monde à feu et à sang. Il y a les démons et merveilles, la cruelle poésie de Berthelot, son univers hors du temps au cœur de ses forêts secrètes.
« Berthelot en magicien des marges, convoquant le viol, le crime, la souffrance, les amours déçues ou déchues, mortelles ou perverties, l’errance ou la folie, le chaos des cœurs et des âmes, l’hésitation sexuelle, la transgression punie par une mutation des corps, l’art associé à la déviance, l’intolérance face à toute différence, comme autant de thèmes qui tissent toute son œuvre, cette œuvre que portent des héros maintenus en permanence sur le fil dangereux de l’équilibriste, entre leur attirance pour l’obscure ivresse de la chute et le désir d’un envol vers une rédemption solaire. » Joëlle Wintrebert Liste des nouvelles :
- Hors limites de Joëlle Wintrebert
- 2003 - Le Serpent à collerette (Prix Masterton 2003)
- 2001 - Mérélune
- 2004 - La Nouvelle Alice (ou les bonheurs de l’impertinence)
- 2002 - Peinture de nuit
- 2002 - La Gantière et l’équarisseur
- 2004 - Rire de verre
- 2004 - Peter Pan et la fée Crochette
- 2004 - Le Cœur à trois temps
Une proposition osée de Kate Hoffmann
2004
Kate Hoffmann
Romance
3½ h
Lorsque Will McCaffrey lui propose de se fiancer avec lui, Jane ne se fait pas d’illusions. Car le brillant avocat, qu’elle aime en secret depuis la fac, ne l’a jamais regardée autrement que comme une bonne copine. Une fois encore, c’est un service que Will lui demande : il doit montrer à son père qu’il s’est assagi dans sa vie personnelle pour pouvoir hériter de son entreprise. Mais l’amitié a des limites et il est hors de question qu’elle accepte cette proposition si troublante pour elle. Seulement, Will s’entête et lui met sous le nez la promesse de mariage qu’ils ont signée pour rire — mais de manière tout à fait légale — un soir où il désespérait de trouver la femme de sa vie ! Jane n’a alors d’autre choix que d’accepter…
Tu n'as rien compris à Hassan II de Fouad Laroui
2004
Fouad Laroui
Littérature
2 h
Fouad Laroui vit en Europe depuis l’âge de vingt ans. Mais c’est dans le Maroc de son enfance et de son adolescence qu’il a appris à connaître les hommes. Fils d’un père disparu dans les geôles de Hassan II, élève brillant du lycée Clemenceau de Casablanca, il a été cet enfant seul et cet adolescent désespérément lucide qui hante tout ce qu’il écrit. Aujourd’hui, directeur d’une unité de recherche à l’université d’Amsterdam, après avoir vécu et travaillé dans de nombreux pays d’Europe, il est probablement le véritable premier écrivain européen puisqu’il publie aussi bien ses romans en français à Paris que ses poèmes en néerlandais à Amsterdam “Tu n’as rien compris à Hassan II” est le titre d’une des nouvelles de ce recueil qui résume parfaitement le regard que l’auteur porte sur l’humanité... Dans un café bruyant, de jeunes intellectuels marocains discutent âprement de la place qu’occupera Hassan II dans l’Histoire. Laissera-t-il le souvenir d’un monarque éclairé fondateur du Maroc moderne ou celui d’un dictateur assoiffé du sang de ses adversaires. Tout en polémiquant avec passion, Fouad ne peut s’empêcher d’être fasciné par une jeune femme assise au bar qui pleure en silence. Et si la chose la plus importante du monde était le chagrin de cette femme inconnue?... Tous les héros de ce recueil se posent les mêmes questions, chacun à sa manière. Comment doit-on regarder le monde et nos contemporains? Doit-on éclater de rire devant la stupidité des êtres humains? Éclater en sanglots devant leur férocité? S’émerveiller de la beauté des choses et de l’intelligence des hommes ou désespérer de leur incurable bêtise ?
Le rire du bourreau de Edward Marston
2004
Bracewell (8)
Edward Marston
Policier
5 h
Alors que Nicholas Bracewell, régisseur de la troupe de théâtre Les Hommes de Westfield, se bat pour imposer une pièce auprès de ses comédiens, son ancien amour fait de nouveau irruption dans sa vie. Elle requiert son aide pour sauver le jeune fils d’un de ses amis qui serait séquestré dans la troupe des Enfants de la Chapelle royale. Réticent au départ, Nicholas décide d’interroger le directeur de ladite troupe, mais il découvre celui-ci pendu au-dessus de la scène du théâtre de Blackfriars. Qui pouvait en vouloir à ce vieil homme, bon et doux aux dires de tous ? De plus en plus troublé, Nicholas poursuit son enquête, quand un second meurtre se produit...
La carte au trésor de Mo Yan
2004
Mo Yan
Littérature étrangère
2 h
Le simple monologue d’un fâcheux rencontré sur le boulevard est le point de départ de ce récit éblouissant de virtuosité. Entraîné malgré lui dans un restaurant de raviolis, notre héros n’aura pas d’autre issue que de subir la conversation volubile et le verbiage désopilant d’un ami d’enfance. De fil en aiguille et du coq à l’âne, la conversation du bavard prend le tour d’une logorrhée où s’entremêlent brèves de comptoir et considérations métaphysiques. Le lecteur déconcerté par cet étrange banquet le sera encore davantage quand il apprendra qu’une moustache de tigre égarée dans un ravioli peut conduire presque naturellement à un précieux grimoire. Un récit tourbillonnant et fantasque dont la bouffonnerie et les éclats de rire sont un délice pour le lecteur pris au piège.
L'hibiscus pourpre de Chimamanda Ngozi Adichie
2004
Chimamanda Ngozi Adichie
Littérature étrangère
6 h
Kambili a 15 ans. Son monde est limité aux murs de la résidence luxueuse d’Enugu, au Nigeria, où elle vit avec ses parents et son frère Jaja. Son père, Eugene, est un riche notable qui régit son foyer selon des principes d’une rigueur implacable. Sa générosité et son courage politique (il possède le seul journal indépendant du pays) en font un véritable héros de sa communauté. Mais Eugene est aussi un fondamentaliste catholique, qui conçoit l’éducation de ses enfants comme une chasse au péché où les plus terribles punitions trouvent leur justification dans la foi. Quand un coup d’Etat vient secouer le Nigeria, Eugene, très impliqué dans la crise politique, est obligé d’envoyer Kambili et Jaja chez leur tante. Les deux adolescents y découvrent un foyer bruyant, plein de rires et de musique. Ils prennent goût à une vie simple, qu’ils croyaient dangereuse et païenne, et ouvrent les yeux sur la nature tyrannique de leur père. Lorsque Kambili et son frère reviennent sous le toit paternel, le conflit est inévitable et la maison se transforme en champ de bataille où les enfants vont se révolter pour gagner leur liberté.
Lady Madeline de Claire Delacroix
2007
Les Joyaux de Kinfairlie (1)
Claire Delacroix
Romance
6 h
Cinq sœurs à marier et pas de dot ! En cette année 1421, Alexandre, héritier du château de Kinfairlie, se désespère, tandis que Madeline, l’aînée des cinq donzelles, rit sous cape. Un époux, très peu pour elle ! Tout écossais qu’il soit, son frère ne lui imposera pas sa volonté. C’est ce qu’elle croit. Car, à bout d’arguments, Alexandre décide d’employer les grands moyens en la vendant aux enchères ! Furieuse et morfondue, Madeline se voit attribuée au plus offrant : cet inconnu aux cheveux noirs dont le regard de braise la fait rougir. Rhys FitzHenry ne l’épouse pourtant pas pour ses beaux yeux. Il a pour cela d’excellentes raisons qu’elle ignore et, lorsqu’elle s’enfuit la veille de leur nuit de noces, son futur époux se lance à sa poursuite, décidé coûte que coûte à rattraper la jeune rebelle...
Parfum d'automne de Lisa Kleypas
2009
La Ronde des saisons (2)
Lisa Kleypas
Romance
6½ h
“Les laissées-pour-compte”, c’est ainsi que se définissent non sans ironie Lillian et Daisy Bowman, car, malgré leurs millions de dollars, elles n’ont pas réussi à trouver un mari durant la saison londonienne. Invitées chez le comte de Westcliff, qui souhaite faire affaire avec leur père, les deux jeunes Américaines sont bien obligées de revoir cet aristocrate hautain qui les prend pour des gamines mal élevées. Lillian n’ignore pas que Marcus de Westcliff la déteste tout particulièrement pour son audace et son insolence. Pourquoi, dans ce cas, lui vole-t-il un baiser dès le premier soir ? Aurait-il perdu la tête ? Veut-il rire à ses dépens ? Quoi qu’il en soit, Lillian est bien décidée à ne pas se laisser intimider par cet insupportable Anglais et ses airs de supériorité...
 
 
Trois jours chez ma mère de François Weyergans
2005
Goncourt 2005
François Weyergans
Bio
3½ h
« Dans le train, il colla sa tête contre la vitre et aperçut en surimpression, flottant au milieu d’un décor de broussailles, un visage blême et crispé, le sien, avec son front reconnaissable, haut et dégarni, ses paupières gonflées et sa bouche aux lèvres minces. Il eut envie de se dire à lui-même : “Qu’est-ce que je peux faire pour toi ?” Ce visage si près du sien lui inspirait une profonde sympathie. »
Nuit après nuit, un homme très perturbé se protège en évoquant son passé – tant de voyages, tant de rencontres amoureuses qui restent obsédantes. Sa mémoire lui donne le vertige. Ses souvenirs l’aideront-ils à aller mieux ? Il s’invente une série de doubles qui mènent une vie sentimentale tout aussi agitée que la sienne. Il voudrait aller rendre visite à sa mère. Elle vit seule en Provence et aura bientôt quatre-vingt-dix ans. Il a d’abord un travail à finir. Sa mère lui déclare : « Au lieu d’envoyer des fax à ta dizaine d’amoureuses, tu devrais publier un livre, sinon les gens vont croire que tu es mort. »
Mieux que personne, François Weyergans mêle la profondeur et l’humour, l’émotion et le rire, dans ce roman qui affirme avec force les pouvoirs de la littérature.
Les années folles de Michel David
2006
À l'ombre du clocher (1)
Michel David
Littérature québécoise
10 h
Au lendemain de la Première Guerre Mondiale, le village de Saint-Jacques-de-la-Rive, village comme il existait tant au Québec à cette époque où la vie à la campagne dominait encore le paysage de la province, essaie de retrouver la vie paisible d’avant l’épidémie de grippe espagnole.
Dans le petit village, tout se sait. L’église et le magasin général sont des lieux de rencontres entre les paroissiens. Si des liens privilégiés se tissent, certaines animosités aussi s’expriment et divisent le village. Ernest Veilleux dirige un clan alors qu’Eugène Tremblay lui fait face; au centre des petites disputes, le curé, le maire et le député occupent les sièges convoités par chacun des clans qui souhaitent ainsi accroître son influence dans le village. Mais si les pères se détestent toujours autant, les enfants semblent être attirés les uns vers les autres.
Par ailleurs, le curé Lussier dirige ses ouailles de main de maître alors que Germain, un peu naïf et peu gâté par la nature, se fait piéger par une jeune orpheline, servant au presbytère, qui cherche un mari.
En toile de fond se dessinent les luttes politiques où rouges et bleus se disputent pour obtenir la construction d’un pont promis par le fédéral depuis si longtemps. Bref, un petit monde agité par les passions et les drames où les larmes ne sont jamais bien loin du rire.
Ravel de Jean Echenoz
2006
Jean Echenoz
Littérature
1½ h
Ravel fut grand comme un jockey, donc comme Faulkner. Son corps était si léger qu’en 1914, désireux de s’engager, il tenta de persuader les autorités militaires qu’un pareil poids serait justement idéal pour l’aviation. Cette incorporation lui fut refusée, d’ailleurs on l’exempta de toute obligation mais, comme il insistait, on l’affecta sans rire à la conduite des poids lourds. C’est ainsi qu’on put voir un jour, descendant les Champs-Élysées, un énorme camion militaire contenant une petite forme en capote bleue trop grande agrippée tant bien que mal à un volant trop gros.
Lune noire de Sherrilyn Kenyon
2010
Le Cercle des Immortels (10)
Sherrilyn Kenyon
Bit-lit
16
7½ h
Susan Michaels végète dans la rédaction d’un journal à sensation spécialisé dans le paranormal. Toutes ces histoires de vampires et de loups-garous la laissent de marbre, jusqu’au jour où un chat qu’elle vient de récupérer se métamorphose, au beau milieu de son salon, en un superbe colosse qui se prétend Chasseur de la Nuit. Soudain, avant même d’avoir eu le temps d’éclater de rire, son appartement est la cible d’une attaque sauvage...
 
 
Au Bord de la Tombe de Jeaniene Frost
2009
Chasseuse de la nuit (1)
Jeaniene Frost
Bit-lit
8½ h
Mi-humaine, mi-vampire, Catherine Crawfield traque les morts-vivants dans l’espoir de tuer son père, le monstre qui a fichu la vie de sa mère en l’air.
Elle est alors capturée par Bones, un vampire chasseur de primes, qui lui impose une association contre nature: il aidera Cat dans sa quête et, en échange, ce très sexy prédateur de la nuit fera d’elle une chasseuse aux réflexes aussi acérés que ses crocs. Mais avant de pouvoir jouer les buteuses de démons, Cat est elle-même prise en chasse par une bande de tueurs. Forcée de choisir son camp, elle va vite se rendre compte qu’être une suceuse de sang a ses avantages...
 
 
Les larmes de Tarzan de Katarina Mazetti
2007
Katarina Mazetti
Littérature étrangère
4 h
 Elle, c’est Mariana, mais leur rencontre fut assez fracassante pour qu’il la surnomme Tarzan. Lui, il s’appelle Janne, pour de vrai.
Mère célibataire, elle élève seule deux enfants, caresse le souvenir de leur fantasque père évaporé dans la nature et tente de nourrir sa petite famille malgré des fins de mois asphyxiantes.
 Lui, il roule en Lamborghini, papillonne sans s’engager avec de jeunes femmes forcément cadres, élégantes et dynamiques, et déteste que des marmots salissent les sièges en cuir de sa voiture de sport.
Ces deux-là peuvent-ils s’aimer ? Et si, malgré l’abîme qui les sépare, ils s’attachent l’un à l’autre, sauront-ils vivre une relation décomplexée qui fera fi des conventions et des barrières sociales ? Après l’immense succès du Mec de la tombe d’à côté, Katarina Mazetti met en scène un nouveau couple loufoque et improbable pour mieux brocarder les injustices sociales et rire de l’éternelle guerre des sexes dans un roman enlevé, drôle et caustique.
Les Sang-Bleu de Melissa De La Cruz
2009
Vampires de Manhattan (2)
Melissa De La Cruz
Bit-lit
4½ h
À Venise comme à New York, la fête bat son plein. Sublime et glaciale, la rivale de Theodora Van Alen, Mimi Force, prépare le grand événement chez les vampires : le bal des Quatre Cents. Robes haute couture, hype attitude, baisers vénéneux dans les palaces, tout serait parfait si derrière les masques les vrais dangers ne guettaient pas Theodora et ses amis... Des vampires sexy en Coco Chanel illuminent Manhattan.
 
 
Dix contes de magie de Jacques Cassabois
2008
Jacques Cassabois
Jeunesse
9
2 h
Qui a dit qu’un bateau ne pouvait naviguer sur terre ? Pourquoi personne ne parvient à faire rire la fille du roi ? Comment un simple bracelet peut-il rendre fort ? Qu’est devenu le garçon qui a été vendu pour un peu de tabac ? Un tour du monde en dix contes, pour découvrir que la magie peut tour à tour enchanter, effrayer... et toujours faire rêver. A côté de la traditionnelle baguette, ces contes nous dévoilent les objets, lieux et mots magiques du monde entier.
 
 
Nos séparations de David Foenkinos
2008
David Foenkinos
Littérature
3 h
« Je pense à Iris qui fut importante tout de même, à Émilie aussi, à Céline bien sûr, et puis d’autres prénoms dans d’autres pénombres, mais c’est Alice, toujours Alice qui est là, immuable, avec encore des rires au-dessus de nos têtes, comme si le premier amour était une condamnation à perpétuité. »
Alice et Fritz s’aiment, et passent leur vie à se séparer. Les raisons : la cyclothymie des mouvements passionnels, les parents et les beaux-parents, le travail et les collègues, les amis d’enfance, deux Polonais comme toujours, les cheveux et les dents, une longue histoire de cravate, la jalousie, et Schopenhauer bien sûr.
 
 
La Discorde céleste de Jean-Pierre Luminet
2008
Les bâtisseurs du ciel (2)
Jean-Pierre Luminet
Essai
9½ h
Tycho Brahé, Johann Kepler... tout les oppose. Le premier est né au Danemark ; de ses ancêtres vikings, il a gardé le cheveu flamboyant, la gloutonnerie d’un ogre et une violence prête à éclater à la moindre occasion. L’autre est né vingt-cinq ans plus tard, en 1571, dans une misérable auberge de la Forêt-Noire ; son visage est grêlé par la vérole, il mange peu, boit moins encore et ne rit jamais. L’un, grâce à sa fortune, va bâtir le plus grand observatoire de tous les temps, accumulant des milliers d’observations célestes. L’autre court les universités et les palais, révèle des capacités prodigieuses de penseur et de calculateur...
Après Le Secret de Copernic, et avec ce nouveau volume de la série Les Bâtisseurs du ciel, Jean-Pierre Luminet, astrophysicien, romancier et poète, fait revivre l’affrontement de ces deux génies, qui a changé la vision du monde.
 
 
Le Montespan de Jean Teulé
2008
Maison de la Presse (roman) 2008
Jean Teulé
Roman Histo
4½ h
Au temps du Roi-Soleil, avoir sa femme dans le lit du monarque était pour les nobles une source de privilèges inépuisable. Le jour où Louis XIV jeta son dévolu sur Mme de Montespan, chacun, à Versailles, félicita le mari de sa bonne fortune. C’était mal connaître Louis-Henri de Pardaillan, marquis de Montespan…
Gascon fiévreux et passionnément amoureux de son épouse, Louis-Henri prit très mal la chose. Dès qu’il eut connaissance de son infortune, il orna son carrosse de cornes gigantesques et entreprit de mener une guerre impitoyable contre l’homme qui profanait une union si parfaite. Refusant les honneurs et les prébendes, indifférent aux menaces répétées, aux procès en tous genres, emprisonnements, ruine ou tentatives d’assassinat, il poursuivit de sa haine l’homme le plus puissant de la planète pour tenter de récupérer sa femme… Il fut l’une des premières figures historiques à oser contester la légitimité de la monarchie absolue de droit divin.
L’auteur restitue le temps des précieuses ridicules et des salons mondains, comme celui des chansons paillardes et des crasseuses garnisons du roi. Son style emprunte aussi bien à la verve des fabulistes dont Mme de Montespan fut la protectrice, qu’à la grivoiserie populaire. Et nous fait reprendre goût, par son humour irrésistible, à la saveur d’une langue piquante et imagée…
 
 
Peste de Chuck Palahniuk
2008
Chuck Palahniuk
Fantastique
6 h
Mais qui est donc Buster Casey, alias Rant ? Dans un futur où une partie de la population est “diurne et l’autre - nocturne” selon un couvre-feu très strict, Peste prend la forme d’une biographie orale faite de rapports contradictoires émanant de témoins qui ont connu le mystérieux Buster de près ou de loin. Garçon aux mœurs étranges, friand de morsures animales en tous genres pour certains, génial tueur en série ou répugnant individu pour d’autres, le véritable Buster Casey semble, au fil des récits, de plus en plus insaisissable et protéiforme. De quoi alimenter le mythe... Dans ce roman, sorte d’éloge funèbre chanté par un chœur constitué d’amis, de voisins, de policiers, de médecins, de détracteurs et d’admirateurs, Chuck Palahniuk explore les tréfonds de la vie moderne et dresse le portrait en creux d’une Amérique en mal de repères. Evangile subversif et grotesque ou le rire donne la réplique à l’horreur, Peste décrit un monde qui marche sur la tête, où la vie est à mourir d’ennui et la mort positive et créatrice. 
Va te marrer chez les Grecs de  Anonyme
2008
Anonyme
Humour
1 h
Le Philogelos, littéralement l’” ami du rire “, est le plus ancien recueil de blagues connu en Occident. Il témoigne de tout un pan de l’esprit antique, porté sur les contrepets, calembours et autres plaisanteries. Rédigée au IIIe ou au IVe siècle de notre ère, cette anthologie compte près de 300 histoires drôles. Une facette inattendue et distrayante de la Grèce ancienne.
Le Diable en rit encore de Régine Deforges
2008
La Bicyclette bleue (3)
Régine Deforges
Littérature
7½ h
1944 : la guerre a fini d’hésiter et chacun a choisi son camp. L’heure est venue des tueries, des règlements de compte et des grands affrontements militaires. Léa a mûri. Après avoir découvert l’horreur, elle connaît le courage et la haine. Engagée dans toutes les luttes, jusqu’au bout de ses forces, elle trace son chemin volontaire de Montillac en feu à Berlin en ruine, passant par un Paris en liesse où rôdent encore les dangers. Pendant les deux dernières années de cette guerre atroce, la mort est sa compagne et c’est en elle qu’elle puise les infimes raisons d’une vie qui aura l’éclat de l’amour.
 
 
Le bestial serviteur du pasteur Huuskonen de Arto Paasilinna
2008
Arto Paasilinna
Littérature étrangère
5 h
Le bestial serviteur du pasteur Huuskonen nous embarque dans les tribulations picaresques et loufoques d’un pasteur défroqué et de son ours. Avec cette fable caustique, Arto Paasilinna brocarde l’hypocrisie des institutions religieuses et les conventions sociales... Sans oublier de nous faire rire à chaque page.
 
 
Le Coeur en braille de Pascal Ruter
2012
Pascal Ruter
Jeunesse
9
4½ h
Jusque là, pour Victor, une année scolaire c’est du saut à l’élastique sans l’élastique. Ce qu’il préfère ? Écouter les Rolling Stones, se gaver de loukoums avec son copain Haïçam, parler mécanique avec son drôle de père… Quand il ne s’amuse pas à planquer le PQ des toilettes des filles, il essaie d’échapper aux punitions qui pleuvent sur lui comme la foudre sur le paratonnerre. Mais lorsque Marie-José, génie absolue, déboule dans sa vie un beau jour de contrôle de math, c’est tout son univers qui implose…
Les aventures de cette tribu joyeuse et loufoque vous tiendrons en haleine !
P.S : si vous avez envie de rire, c’est normal. Si vous avez envie de pleurer, c’est normal aussi.
 
 
Boomerang de Tatiana de Rosnay
2009
Tatiana de Rosnay
Littérature
6 h
Sa soeur était sur le point de lui révéler un secret... et c’est l’accident. Elle est grièvement blessée. Seul, l’angoisse au ventre, alors qu’il attend qu’elle sorte du bloc opératoire, Antoine fait le bilan de son existence : sa femme l’a quitté, ses ados lui échappent, son métier l’ennuie et son vieux père le tyrannise. Comment en est-il arrivé là ? Et surtout, quelle terrible confidence sa cadette s’apprêtait-elle à lui faire ? Entre suspense, comédie et émotion, Boomerang brosse le portrait d’un homme bouleversant, qui nous fait rire et nous serre le coeur. Déjà traduit en plusieurs langues, ce roman connaît le même succès international que Elle s’appelait Sarah.
 
 
Le Début de la Fin de Jasper Fforde
2009
Thursday Next (5)
Jasper Fforde
Fantastique
7½ h
Dans ce nouvel opus, la détective littéraire Thursday Next est aux prises avec son fils qui a maintenant 16 ans et qui refuse de rejoindre la célèbre Chrono Guard, garante de la stabilité temporelle. Par ailleurs, elle doit faire face à un nouvel apprenti indocile et à une confrérie sans scrupule qui a décidé de faire du Monde des Livres un piège à touristes.
 
 
On m'a demandé de vous calmer de Stéphane Guillon
2009
Stéphane Guillon
Humour
4½ h
« Le patron de Radio France me propose un thé vert. Deux énormes théières trônent sur une table de réunion ovale. Je décline son offre.
“Vraiment? Vous ne voulez rien boire?” S’ensuit une longue discussion sur l’humour, ses limites, ce qui est drôle, ce qui ne l’est pas... Bizarrement ma tête bourdonne, je repense à mes débuts, mes galères, mes premiers pas sur scène, mes premières chroniques radio, avec toujours le même but: faire rire les autres... Et puis j’entends cette phrase étrangement menaçante: “On m’a demandé de vous calmer.” Comme si quelqu’un venait de siffler la fin de la récré. »
Stéphane Guillon
 
 
Jaz Parks mord à crédit de Jennifer Rardin
2009
Jaz Parks (3)
Jennifer Rardin
Bit-lit
7 h
C’est une mission sans précédent pour Vayl, mon chef vampire, et moi. Pas question de buter les méchants puis de mettre les voiles. On doit agir sous couverture avec toute la bande : une médium, un interprète et un expert en armement. C’est la première fois qu’on sort l’artillerie lourde ; mais, plus on est de fous, plus on rit, pas vrai? Mouais... pas vraiment. Surtout depuis que Vayl et moi savons qu’il nous faut en plus démasquer une taupe dissimulée dans notre unité. Comme si ça ne suffisait pas, on est harcelés par une meute de Pillards assoiffés de vengeance, de même qu’on est devenus la cible d’une voyante qui veut s’approprier les pouvoirs de Vayl... à n’importe quel prix. Une vraie partie de plaisir !
Le mystère du t-shirt de Maxime Roussy
2009
Le Blogue de Namasté (3)
Maxime Roussy
Jeunesse
10
2½ h
Le drame dans toute cette histoire est que je ne peux plus manger de réglisse rouge ! C’est une catastrophe. C’est formellement interdit, c’est écrit sur la liste des aliments défendus. Je dois éviter toutes les sucreries. Le caramel, les bonbons durs, le chocolat, ça me va. Mais la réglisse rouge ?! Impossible ! L’assistante-dentaire a ajouté que je pouvais « tricher » en mangeant du Jell-O une fois de temps en temps. Wow ! Du Jell-O. Je vais devenir une vraie délinquante. Faudra m’emprisonner. »
 
 
Un certain sourire de Françoise Sagan
2009
Françoise Sagan
Littérature
2 h
En compagnie de son jeune amant Bertrand, Dominique, étudiante à la Sorbonne, connaît bien “la petite couleur mauve de l’ennui”. Tout change lorsque Bertrand lui présente son oncle Luc, séduisant quadragénaire à la réputation légère. Près de lui, Dominique se sent tout à coup gaie et drôle, étrangement vivante, et accepte de le suivre pour quinze jours de vacances à Cannes.
Que risque-t-elle ? S’attacher à cet homme frivole, un peu cynique, qui semble jouer avec elle ? Souffrir ensuite ? Et après ? Le plaisir, les rires, une complicité inattendue, cela ne vaut-il pas mieux que de s’ennuyer ? Tous les dangers guettent Dominique au bord de la Méditerranée. Elle ne sait pas encore comment on guérit d’un amour...
Deux ans après Bonjour tristesse, s’affirmait cette voix singulière, détachée, musicale, qui allait charmer et émouvoir deux générations de lecteurs.
Le Vieux puits de Magda Szabó
2009
Magda Szabó
Littérature
5 h
Le début de ce conte -; car on peut parler de conte tant Magda nous fait toucher la puissance du Merveilleux dans lequel elle a baigné -; nous propose une clé, celle du titre : le vieux puits abandonné se trouvait dans le jardin de l’enfant, et il est devenu le refuge de l’adulte, qui s’y laisse glisser, telle Alice, pour retrouver Debrecen, sa ville natale tant aimée, sa maison, ses amis, ses parents... Le temps n’a plus cours, les pierres ont conservé les rires, les voix, les silences...
La publication d’un tel recueil de souvenirs, aujourd’hui, est fondamentale. Il magnifie le rôle des parents et l’esprit d’enfance qui devrait toujours les animer, le goût et le sens du merveilleux qui ouvre les portes de l’imagination. Plus que les jouets, les possessions, ce sont les mises en scène de l’univers de l’enfant qui les font heureux et leur forgent la personnalité qui leur permettra d’affronter le difficile futur...
Motus et bouche cousue de Donald E. Westlake
2009
Donald E. Westlake
Policier
5 h
Détenu au Manhattan Correctional Center, Francis Xavier Meehan goûte pour la première fois aux joies des prisons fédérales. Ce qu’on lui reproche peut paraître mineur : après tout, il n’a fait que braquer un camion censé contenir du matériel informatique en provenance du Mexique. Comment pouvait-il savoir que ce camion transportait en fait des plis recommandés ?
Lorsqu’on lui refuse une libération sous caution, Meehan se dit que, décidément, la malchance le poursuit. Jusqu’au jour où il est convoqué au parloir pour y rencontrer son avocat. Dès qu’il aperçoit le dénommé Jeffords avec sa veste sport à carreaux gris et verts, il sait que le type est un imposteur : aucun avocat ne s’habillerait de la sorte. Pourtant le marché que Jeffords propose est beaucoup plus alléchant qu’il n’y paraît. Meehan sera entièrement blanchi à condition qu’il dérobe une cassette vidéo compromettante pour le président en exercice, si compromettante qu’elle lui coûtera avec certitude sa réélection. Francis est d’accord, à condition qu’il puisse profiter du cambriolage pour… cambrioler, puisque c’est tout de même son métier. C’est ainsi qu’il réunit une équipe de professionnels (pas question d’embaucher des amateurs et de risquer un nouveau Watergate) en vue de préparer le coup…
Même quand il ne met pas en scène John Dortmunder, notre cambrioleur préféré, Donald Westlake sait s’y prendre pour nous donner envie, l’espace d’un roman, de nous ranger du mauvais côté de la loi. Les aventures tragi-comiques de Francis Xavier Meehan sont un prétexte à l’exercice de sa verve satirique qui prend pour cible le système électoral et les politiciens américains. Dans les cas graves, mieux vaut rire que pleurer, et cela Westlake le fait à la perfection.
Le Meilleur de l'amour de Sébastien Bailly
2009
Sébastien Bailly
Humour
½ h
Si l’amour a fait couler de l’encre, il est aussi l’un des sujets qui aura fait le plus rire. De la rencontre à ta rupture, aucun aspect de la vie amoureuse n’échappe aux traits d’esprit, aux saillies - si l’on ose le mot - des auteurs les plus acides. Nombreux sont ceux qui ont marqué de leur humour le territoire de l’amour. Et, pour une fois, les femmes ne sont pas en reste. Dans ce nouveau recueil de plus 400 citations où hommes et femmes en prennent pour leur grade, se côtoient les noms de Victor Hugo, Pierre Desproges, Sacha Guitry, Jean Yanne, Molière et Jeanne Moreau... c’est dire si le grand écart est dans la nature de l’amour !
Jolie poupée de Martina Cole
2009
Martina Cole
Policier
9 h
Joanie Brewer et ses enfants vivent dans une cité populaire de l’East End. C’est presque la Cour des miracles : cris, rires, disputes, petits trafics en tous genres et volées de gamins dans les rues, voilà leur paysage. La vie est dure dans ces bâtiments de béton mal conçus, mais c’est la leur, et ils y sont attachés. Parce qu’elle est aussi pleine de solidarité, d’amitié et d’entraide.
Joanie a beau gagner son salaire sur le trottoir, son fils Jon Jon se tailler la réputation d’un caïd et Jeanette, sa cadette, faire le mur tous les quatre matins, quand la petite dernière, Kira, un petit ange blond parfaitement innocent disparaît, la cité entière se met à sa recherche. Surtout Tommy, son baby-sitter obèse que tout le monde trouve un peu bizarre. Kira, c’est son âme sœur, sa seule amie ; ils passent des heures ensemble à jouer à la poupée Barbie.
Mais les jours passent et l’obsession de Joanie grandit. Tommy sait quelque chose, c’est évident : on ne joue pas à l’enfant quand on a trente-huit ans… Véritable phénomène outre-Manche, Martina Cole a conquis à ce jour plus de dix millions de lecteurs de par le monde. Jolie Poupée, son nouveau roman, pourrait être une histoire vraie. D’une plume acérée, elle décrit l’horreur et la cruauté de la maltraitance, sans pour autant oublier que, du fond des abîmes où sombrent ses personnages, brillent les lueurs d’espoir de leur humanité.
Fakirs de Antonin Varenne
2009
Antonin Varenne
Policier
5 h
« On ne sortait des Suicides qu’à la retraite, par démission, via une dépression ou en finissant soi-même avec son arme de service dans la bouche. »
De ces options, toutes étaient souhaitées à Guérin, dans un ordre variable. Mais celle que personne n’avait envisagée était qu’il s’y sente comme un poisson dans l’eau. C’était arrivé. Résultat, le lieutenant Guérin flanqué de son stagiaire, Lambert ? avait ajouté à la haine de ses collègues la répulsion viscérale qu’inspirent les pervers, lorsque, plongeant dans ce qui répugne à tous, ils semblent s’y régaler.
» Ailleurs en France, au bord d’une rivière, John Nichols, un Franco-Américain installé dans un tipi, est convoqué à la gendarmerie de Saint-Céré. Là, on lui apprend la mort de son ami américain, Alan Mustgrave, intervenue alors qu’il s’écorchait en direct sur une scène du Paris underground, fort cotée pour ses spectacles sado-maso. Soif de pouvoir, suicide, torture. On rit pourtant, jaune ou noir, c’est selon.
L’auteur ne nous laisse aucun répit, et nous dépeint, en prime, de magnifiques personnages.
L'amour à Versailles de Alain Baraton
2009
Alain Baraton
Historique
4 h
Voici une visite de Versailles qui ne se trouve dans aucun guide : Louis XV s’y laisse surprendre dégustant des fraises sur les seins de ses maîtresses. Mme de Maintenon s’y retrouve dans le lit du confesseur du roi à la faveur d’une chandelle mal éteinte, tandis que le général De Gaulle y demande pudiquement la main de sa future épouse. Une délicieuse promenade faite d’anecdotes coquines ou cocasses, des allées aux chambres, des alcôves aux bosquets. A côté de la grande histoire, édifiante, instructive, sérieuse, la petite histoire, est à Versailles savoureuse. C’est elle, intime, pleine de doux soupirs, de secrets charmants, de fous rires et de quelques larmes, qu’Alain Baraton s’emploie à faire revivre, mêlant des souvenirs personnels à une documentation précise et souvent inédite.
 
 
Le rêve entouré d'eau de Bernard Chapuis
2009
Deux Magots 2010
Bernard Chapuis
Littérature
6 h
Quatre objets étranges, quatre orphelins adoptés par quatre célibataires : Talbeau, avocat débonnaire et somptueux, Valentine, dont le salon russe ne désemplit pas, Luca, photographe de charme à l’accent romain, et Bichot, le voisin du dessus, le petit homme au cœur d’une tribu imaginative. Des voix, des rires, des dîners, des bouteilles, des chats. Les objets : la selle du cavalier indien, le lit Ernest Boiceau, la tacouba d’Ahamed, le matsu des Kotani. Le jeu est de les trouver. Quatre voyages qui commencent et s’achèvent au Cap Ferret en passant par le Lac Léman, l’océan de sable du Ténéré, la mer intérieure du Japon. Sous le vent de l’amitié, quatre histoires entourées d’eau.
Mon journal intime, lol de Lisa Azuelos
2009
Lisa Azuelos
Jeunesse
13
1 h
LOL ? Ça veut dire « Laughing Out Loud - mort de rire » en langage texto. C’est aussi comme ça que les amis de Lola, seize ans, l’appellent. Pourtant, le jour de sa rentrée au lycée, Lola n’a pas le coeur à rire. Arthur, son amoureux, l’a trompée pendant l’été. Et sa bande de potes a le don pour tout compliquer. Tout comme sa mère, Anne, l’architecte, qui depuis son divorce assume sa vie de célibataire avec trois enfants. Anne était le modèle absolu de Lola mais aujourd’hui le dialogue est devenu impossible. Non seulement parce qu’elle ignore ce que LOL signifie, mais aussi parce qu’Anne traite son ado comme une enfant en lui mentant sur l’essentiel, par exemple sur le fait qu’elle revoit leur père en douce ou qu’elle est séduite par un flic. A chacun ses secrets, Lola consigne soigneusement les siens dans le journal qu’elle nous livre ici et qui dessine le portrait drôle et tendre de l’adolescence.
 
 
Diplomatie en kimono de Frédéric Lenormand
2009
Juge Ti Nouvelles Enquêtes (14)
Frédéric Lenormand
Policier
3½ h
Dur hiver pour le juge Ti, pris en étau entre sa glorieuse Chine et un mystérieux archipel situé au-delà de la mer Jaune. Alors qu’il est parvenu, au sommet de la police des Tang, il se voit contraint de guider une délégation de Japonais venus étudier « la grande culture chinoise millénaire », qu’ils veulent à toute force importer dans leur pays arriéré. En dépit des affaires criminelles qu’il doit élucider, au nombre desquelles l’apparition miraculeuse de pièces d’or dans les latrines de la capitale, Ti se rend bientôt compte qu’il n’a jamais affronté d’esprit plus brillant ni plus retors que ceux de ses « protégés » de l’Est lointain. Compromis malgré lui dans leurs manigances, il aura besoin de toute son énergie et de toute sa légendaire sagacité pour se tirer des mauvais pas où l’auront jeté ses hôtes rusés. En plus d’une intrigue policière riche en rebondissements, cette nouvelle aventure du juge Ti offre au lecteur le dépaysement d’une Chine à son apogée, ne galerie de personnages attachants et de salutaires éclats de rire.
Toulouse-Lautrec en rit encore de Jean-Pierre Alaux
2010
Séraphin Cantarel (1)
Jean-Pierre Alaux
Policier
3½ h
Tout le Palais de la Berbie à Albi est en émoi. Logé dans une forteresse du Moyen-Âge, le célèbre musée semblait inviolable ! Pourtant, en ce matin d’avril 1975, deux toiles de Toulouse-Lautrec, considérées « inestimable », ont été subtilisées. À l’évidence, les voleurs ont neutralisé le système d’alarme, à moins que ces derniers aient bénéficié de quelques complicités ? Séraphin Cantarel, Conservateur en chef du Musée des Monuments français, débarque en renfort sur les rives du Tarn. Mais entre le suicide du concierge, la disparition d’un gardien de nuit poursuivi par des maîtres-chanteurs et de sulfureux secrets d’alcôve, l’affaire ne tarde pas à se corser. Dans la « ville rouge » aux faux airs de cité toscane, à l’ombre de la gigantesque cathédrale fortifiée Sainte-Cécile, la chasse au « Trésor Lautrec » en pays albigeois peut alors commencer…
 
 
Deux filles + trois garçons - les parents = 10 choses que nous n'aurions jamais dû faire de Sarah Mlynowski
2010
Sarah Mlynowski
Littérature
13
5½ h
April, dix-sept ans, et sa meilleure amie Vic, exultent. Elles habiteront ensemble pendant six mois sans adulte pour les surveiller. Par un habile mensonge, April a fait croire à son père obligé de déménager pour son nouveau poste, qu’elle va vivre chez Vic sous la surveillance de sa mère... laquelle se trouve en voyage. Les filles établissent une liste de dix choses interdites et saugrenues. Comme adopter un chat et l’appeler Donut, acheter un jacuzzi, organiser une fête avec plein de monde où tout est permis, peu importe qu’April ait déjà un petit copain. De petits mensonges en quiproquos, d’habiles dissimulations en fous rires alcoolisés, April va apprendre au gré de quelques nuits blanches et de maux de tête au réveil, le vrai prix de l’indépendance, mais sans perdre le sourire.
Instructions pour sauver le monde de Rosa Montero
2010
Rosa Montero
Littérature étrangère
6 h
Quatre personnages plongés dans l’apocalypse de la modernité d’une grande cité vont voir leurs destins se croiser.
Un chauffeur de taxi veuf qui ne peut pas se consoler de la mort de sa femme, un médecin sans illusions perdu dans les espaces virtuels de Second Life, une prostituée africaine accrochée à la vie que protège son totem, un petit lézard, et une vieille scientifique alcoolique et pédagogue sont les héros de ce conte philosophique sur fond d’assassinats en série, de terrorisme et de petits prodiges.
En raconteuse d’histoires étranges talentueuse, Rosa Montero nous parle des hasards et des coïncidences et écrit une histoire d’espérance, une tragi-comédie entre humour et émotion. Un texte captivant qui nous montre que la vie est belle, folle et douloureuse. Une fable pour adultes pour profiter de la beauté, maîtriser la douleur et rire de cette incroyable folie.
Terrible Awena de Linda Saint Jalmes
2010
Enfants des Dieux (1)
Linda Saint Jalmes
Fantasy
10 h
Awena Dano est une jeune fille des temps modernes de 21 ans, vivant encore chez sa mère, Marlène, totalement insensible à son égard. La jeune femme ne rêve que de prendre le large et se jure de tout faire pour que cela se fasse rapidement. Mais un jour, alors que Marlène vient de se remarier pour la quatrième fois, Awena se voit offrir malgré elle, en cadeau d’anniversaire, un voyage dans le nord des Highlands, loin... assez pour que Marlène puisse se débarrasser d’elle un bon moment. À peine arrivée, accueillie dans un manoir lugubre par une vieille tante par alliance, Awena fuit et se réfugie sur le haut d’une colline proche, où trône un ancien cercle de dolmens. Tout bascule, quand elle se fait happer par une courbe du temps et se retrouve quelque six cent dix-huit ans dans le passé. Comment ne pas devenir folle en faisant la connaissance de deux guerriers-druides, Ned et Clyde, qui la livrent en pâture à leur laird, Darren Saint Clare alias le Loup Noir des Highlands ? Alors que Darren, lui, pense voir en elle sa promise, l’élue que les Dieux du monde des Sidhe avaient annoncée, par le biais d’une très ancienne prophétie... Un voyage dans le temps, un voyage dans les Highlands, de notre époque au moyen-âge, un choc des cultures, où le druidisme et la magie sont omniprésents. Dans tout cela, l’histoire romanesque d’une jeune femme, qui découvrira qu’elle n’est pas celle, qu’elle croyait être...
 
 
Représailles de Sara Shepard
2010
Les menteuses (7)
Sara Shepard
Romance
13
4½ h
Eh bien les filles, vous n’êtes vraiment pas passées loin cette fois. Je peux encore sentir cette épouvantable odeur de brûlé et voir les flammes vous encercler. Quel spectacle effrayant! Pardonnez-moi de rire, c’est nerveux. Allez, détendez-vous, ce n’est pas la fin du monde. On dirait que voue avez vu un fantôme... Oups, j’ai touché un point sensible? Vous pensez réellement avoir vu le fantôme d’Ali? Ne soyez pas idiotes, votre amie est morte depuis longtemps. À moins que... Bon, il se peut que j’aie des informations sur le sujet, mais si vous voulez obtenir quoi que ce soit de moi, il va falloir me faire confiance et m’obéir. Vous verrez, tout se passera bien. Est-ce que je vous ai déjà menti? Oui, peut-être un peu par le passé, mais pas de rancune entre nous. Vous et moi, c’est une amitié de longue date, maintenant. De toute façon, si vous voulez apprendre le fin mot de cette histoire, vous n’avez pas le choix... Génial, on va jouer. J’adore jouer! Je vous recontacte très vite, mes beautés. 
Histoires incroyables d'un anesthésiste-réanimateur de Jean-Jacques Charbonier
2010
Jean-Jacques Charbonier
Essai
3½ h
De toute évidence, le rire efface les peines et les douleurs. Certes, mais peut-on se permettre de rire de nos propres faiblesses face à la maladie et à la mort ? Ce livre relève ce très improbable défi. Les confidences sur son quotidien, les coulisses des blocs opératoires, des réanimations ou des services d’urgence, un univers jusqu’à ce jour jamais dévoilé où l’humour est malgré tout omniprésent. Des erreurs médicales les plus cocasses aux malades les plus comiques en passant par des histoires d’opérés les plus incroyables, toutes les anecdotes rapportées ici sont pourtant bien réelles. Nous découvrons des personnalités attachantes et d’émouvants moments où la vie ne tient plus qu’à un fil. Plus sérieusement, mais toujours d’une plume allègre, sont évoqués sans détour ni langue de bois les problèmes posés par les soins palliatifs, l’euthanasie, les dons d’organes, la chirurgie esthétique, les campagnes de vaccinations massives, etc. Mais, au final, avec Jean-Jacques Charbonier le rire, donc la vie, reprend le dessus pour le plus grand bonheur du lecteur.
 
 
Le ciel est partout de Jandy Nelson
2010
Jandy Nelson
Jeunesse
6
5 h
Un amour brûlant, une perte dévastatrice, Lennie lutte pour trouver sa propre mélodie. Alors que Bailey, sa soeur, sa meilleure amie, vient de mourir, comment continuer ?
A-t-elle le droit de plaire, elle aussi ? De désirer Toby ? D’être heureuse sans Bailey ? Et comment ose-t-elle rire encore ? Parfois, il faut tout perdre pour se trouver....
Jandy Nelson est agent littéraire et a publié des recueils de poésie. Elle a aussi été productrice de films et dramaturge. Elle vit en Californie, à San Francisco et adore la France ! Le Ciel est partout est son premier roman.
 
 
Samantha, bonne à rien faire de Sophie Kinsella
2010
Sophie Kinsella
Romance
6½ h
Ni soirées, ni week-ends, ni vacances, ni amoureux : Samantha, la trentaine, ne vit que pour son job d’avocate d’affaires et pour la promotion dont elle devrait bientôt bénéficier. Hélas, en une journée, elle fait perdre à son meilleur client plus de cinquante millions de livres. Désespérée, elle prend la fuite et se retrouve à la campagne où, sur un malentendu, elle se fait embaucher comme gouvernante chez un couple de charmants excentriques. Micro-ondes, fer à repasser, aspirateur : Samantha découvre un monde inconnu peuplé d’objets étranges. Et ce n’est pas parce qu’on a 168 de Q.I. qu’on sait faire marcher une machine à laver ! Le bonheur est-il vraiment dans le pré ?
 
 
Journal intime d'une prédatrice de Philippe Vasset
2010
Philippe Vasset
Littérature
2 h
C’est la Reine des Glaces. Sous l’Arctique qui fond, elle va chercher du pétrole, des diamants et du gaz. Elle manipule les Inuits, se rit des Etats, élimine ses rivales, et chaque iceberg qui disparaît étend son empire. Elle a compris que, loin d’être une malédiction, le réchauffement climatique présente une chance inespérée de faire fortune.
 
 
Ils ont marché sur la tête de Pierre Bellemare
2010
Pierre Bellemare (et Jérôme Equer)
Humour
7½ h
« Depuis des années, je traque avec mon équipe les faits divers. Ils sont souvent dramatiques, parfois monstrueux, mais, et le lecteur l’ignore, ils sont tout autant délirants, voire du plus haut comique.
Nous vous proposons de rire des histoires vraies les plus folles vécues par des héros bien involontaires. »
Le rire du cyclope de Bernard Werber
2010
Les aventuriers de la science (3)
Bernard Werber
Littérature
14 h
Darius, humoriste célèbre et coqueluche du tout Paris, s’effondre dans sa loge à l’issue d’une représentation à l’Olympia. Quelques minutes avant sa mort, le pompier de garde l’a pourtant entendu éclater de rire...
Journaliste au Guetteur moderne, Lucrèce Nemrod est sûre qu’il ne s’agit pas d’une mort naturelle. Son complice, Isidore Katzenberg, qui vit toujours dans son château d’eau, entouré de dauphins, est persuadé qu’il faut remonter aux origines du rire pour mener à bien cette enquête...
 
 
L'enfant blessée de Torey Hayden
2010
Torey Hayden
Littérature
7 h
Lorsqu’elle remarque la petite Vénus Fox, juchée sur le mur de la cour de récréation, le jour de la rentrée, Torey Hayden ignore encore que “ Belle Enfant ”, ainsi que la nomme sa grande sœur Wanda, elle-même handicapée mentale, vit chaque jour un enfer dans la caravane qui lui tient lieu de foyer. Pour instaurer une atmosphère propre aux apprentissages, dans une classe où tous les élèves souffrent, à des degrés divers, de trouble du comportement, Torey utilise des méthodes telles que l’écoute, la fermeté, l’humour, les chants et les rires...
Tout en les accompagnant avec sollicitude sur la voie de l’intégration elle s’efforcera de percer le silence d’une enfant en proie à la souffrance, et elle y réussira.
 
 
Le théorème de Cupidon de Agnès Abécassis
2011
Agnès Abécassis
Romance
3½ h
Définition du théorème de Cupidon :
Deux lignes parallèles ne se croisent jamais. Sauf si elles sont faites l’une pour l’autre. Adélaïde est exubérante, directe, rigolote, mais fuit les histoires d’amour.
Philéas est timide, maladroit, sérieux, et ne pense qu’à conclure.
Ils ont le même âge, travaillent tous les deux dans le cinéma, pourtant ils ne se connaissent pas.
…Enfin, c’est ce qu’ils croient.
Entre situations pétillantes et rebondissements irrésistibles, une savoureuse comédie romantique à deux voix, l’une féminine, l’autre qui a mué.
 
 
Little Big Bang de Benny Barbash
2011
Benny Barbash
Littérature étrangère
2½ h
Un peu d’obésité chez un honnête homme israélien est loin d’être une disgrâce. Sauf s’il décide de maigrir à tout prix. Malgré les moqueries affectueuses de son épouse et des grands-parents, notre homme multiplie en vain les régimes : tout fruit, tout viande, ou tout carotte. Une diététicienne de renom lui recommande le tout olive. Il finit par avaler un noyau qui se fiche dans l’épigastre. Et voilà qu’un beau jour quelque chose bourgeonne de son oreille gauche, une pousse d’olivier dirait-on, phénomène qui sera à l’origine d’un véritable Big Bang local…
À partir d’un événement pour le moins insolite, traité à la manière positive du conteur, Benny Barbash nous offre une fable à mourir de rire, d’une pertinence abrasive.
Des gens très bien de Alexandre Jardin
2011
Alexandre Jardin
Roman Histo
3½ h
« Tandis que mon père s’endort peu à peu contre moi, je lui parle une dernière fois :
Plus tard, tu ne pourras pas vivre avec le secret des Jardin. Il te tuera...
Tu feras un livre, Le Nain Jaune, pour le camoufler.
Au même âge que toi, j’en ferai un, Des gens très bien, pour l’exposer.
Et je vivrai la dernière partie de ta vie... La mienne.
Dors mon petit papa, dors... Ce livre aurait pu s’appeler “fini de rire”.
C’est le carnet de bord de ma lente lucidité. »
A.J.
L'art presque perdu de ne rien faire de Dany Laferrière
2011
Dany Laferrière
Littérature
5½ h
Je ne sais pas trop comment qualifier ce livre. J’hésite entre un roman des idées et un essai lyrique. En tout cas, j’essaie de brasser ensemble mes réflexions, mes émotions, mes sensations comme mes rires et mes délires, car je n’ai pas l’impression qu’on arrête de vivre parce qu’on est en train de penser.
Si mes romans sont une autobiographie de mes émotions, ce livre, dans la même veine, est une autobiographie de mes idées. Ce que je pense n’est jamais loin de ce que je sens. Comme si toute cette philosophie me venait de la petite galerie de ma grand-mère, du fond de mon enfance.
D.L. En mettant en scène ses idées, Dany Laferrière nous invite à regarder le monde comme lui, c’est-à-dire avec la naïveté de l’enfant et la roublardise de l’écrivain. Mais cet art de penser est aussi, et surtout, un art de vivre : l’art de rester immobile, l’art de ne pas oublier, l’art de capturer l’instant, l’art de manger une mangue.
Sans Âme de Gail Carriger
2011
Le Protectorat de l'ombrelle (1)
Gail Carriger
Bit-lit
16
7 h
Miss Alexia Tarabotti doit composer avec quelques contraintes sociales.
Primo, elle n’a pas d’âme. Deuxio, elle est toujours célibataire. Tertio, elle vient de se faire grossièrement attaquer par un vampire qui, ne lui avait pas été présenté !
Que faire ? Rien de bien, apparemment, car Alexia tue accidentellement le vampire. Lord Maccon – beau et compliqué, écossais et loup-garou – est envoyé par la reine Victoria pour enquêter sur l’affaire.
Des vampires indésirables s’en mêlent, d’autres disparaissent, et tout le monde pense qu’Alexia est responsable. Mais que se trame-t-il réellement dans la bonne société londonienne ?
 
 
L'oeil de la lune de  Anonyme
2011
Bourbon Kid (2)
Anonyme
Policier
8½ h
Personne n’a oublié le Bourbon Kid, mystérieux tueur en série aux innombrables victimes. Ni les lecteurs du Livre sans nom, ni les habitants de Santa Mondega, l’étrange cité d’Amérique du Sud, où sommeillent toujours de terribles secrets. Alors que la ville s’apprête à fêter Halloween, le Bourbon Kid célèbre lui le dix-huitième anniversaire de son premier homicide. Il est alors loin de se douter qu’il est devenu la proie d’une agence très spéciale. Une proie particulièrement coriace, de celles qu’il ne faut pas rater, sous peine d’une impitoyable vengeance. Mais cela n’est rien à côté de ce qui attend Santa Mondega lorsqu’une mystérieuse momie disparaît du musée local…
Avec Le livre sans nom, diffusé sur Internet avant de devenir l’un des premiers ouvrages cultes du siècle nouveau, un auteur anonyme nous donnait pour la première fois l’équivalent littéraire des films jubilatoires et explosifs de Quentin Tarantino ou de Roberto Rodriguez. Avec L’œil de la lune, le même auteur, toujours aussi anonyme et déjanté, revient sur les lieux du crime pour un nouvel opus, tout aussi inclassable, de cette saga survoltée et jubilatoire. Les droits cinématographiques du Livre sans nom viennent d’être achetés par Don Murphy, producteur, entre autres, de Tueurs nés d’Oliver Stone, de Bully, et de From Hell.
 
 
Solaire de Ian McEwan
2011
Ian McEwan
Littérature étrangère
6½ h
Michael Beard a atteint une cinquantaine plus que mûre. Il est chauve, rondouillard, dénué de toute séduction et, au moral, il ne vaut guère mieux. Mais il a dans le temps obtenu le prix Nobel de physique ; depuis lors il se repose sur ses lauriers et recycle indéfiniment la même conférence, se faisant payer des honoraires exorbitants. En même temps, il soutient sans trop y croire un projet gouvernemental à propos du réchauffement climatique. Quant à sa vie privée, elle aussi laisse à désirer. En coureur de jupons invétéré, Michael Beard voit sa cinquième femme lui échapper. Alors qu’il ne croyait plus se soucier d’elle, le voilà dévoré de jalousie. Bientôt, à la faveur d’un accident, il pense trouver le moyen de surmonter ses ennuis, relancer sa carrière, tout en sauvant la planète d’un désastre climatique. Il va repartir de par le monde, à commencer par le pôle Nord… À travers les mésaventures de ce prédateur narcissique, incapable de se contraindre, Ian McEwan traite des problèmes les plus actuels. Et sur ces sujets très sérieux, il parvient à nous fait rire. Voici peut-être le roman le plus comique, le plus intelligent, le plus narquois de cet auteur, l’un des plus grands en Angleterre aujourd’hui.
Les Zeugmes au plat de Sébastien Bailly
2011
Sébastien Bailly
Humour
1 h
Le zeugme, c’est le sel de la langue, l’irruption du cocasse, parfois par maladresse, mais avec effet garanti. C’est l’art et la manière de lier ensemble des termes que rien ne devrait rapprocher. Le procédé a bercé votre enfance, souvenez-vous de l’injonction parentale : « Arrête de mettre le bazar et tes doigts dans le nez ! »… Déjà on riait.
Le zeugme est le parent pauvre de la stylistique, mais on ne fait pas de littérature sans casser des œufs : en recueillant le meilleur du zeugme, Sébastien Bailly en fait la démonstration, de Montesquieu à Pierre Desproges, en passant par Chloé Delaume et Pierre Dac.
Qui es-tu Alaska? de John Green
2011
John Green
Jeunesse
15
5 h
Miles Halter a seize ans et n’a pas l’impression d’avoir vécu. Assoiffé d’expériences, il décide de quitter le petit cocon familial pour partir loin, en Alabama au pensionnat de Culver Creek. Ce sera le lieu de tous les possibles. Et de toutes les premières fois. C’est là aussi, qu’il rencontre Alaska. La troublante, l’insaisissable et insoumise, drôle, intelligente et follement sexy, Alaska Young.

Qui es-tu Alaska? est LE roman de l’adolescence: les amitiés fortes, l’amour, la transgression, la soif de connaissance et la fondamentale quête de sens. La vie explose dans ce livre qui fait rire et fondre en larmes l’instant d’après et qu’on voudrait ne jamais finir. Le premier roman d’un jeune écrivain brillant, lauréat de nombreux prix littéraires aux Etats-Unis et traduit en dix langues.
 
 
Tom, petit Tom, tout petit homme, Tom de Barbara Constantine
2011
Barbara Constantine
Littérature
3 h
Tom a onze ans. Il vit dans un vieux mobile home avec Joss, sa mère (plutôt jeune : elle l’a eu à treize ans et demi). Comme Joss adore faire la fête et partir en week-end avec ses copains, Tom se retrouve souvent seul. Et il doit se débrouiller. Pour manger, il va chaparder dans les potagers voisins... Mais comme il a peur de se faire prendre et d’être envoyé à la Ddass (sa mère lui a dit que ça pouvait arriver et qu’elle ne pourrait rien faire pour le récupérer), il fait très attention. Un soir, en cherchant un nouveau jardin où faire ses courses, il tombe sur Madeleine (quatre-vingt-treize ans), allongée au milieu de ses choux, en larmes parce qu’elle n’arrive pas à se relever. Elle serait certainement morte, la pauvre vieille, si le petit Tom n’était pas passé par là...
 
 
Topolina de Astrid Waliszek
2011
Astrid Waliszek
Littérature
2½ h
Depuis qu’une tragédie a bouleversé sa vie, Topolina a changé de métier et décidé de vivre en solitaire. Elle épie ses sensations, ses désirs, rit de l’agitation autour d’elle et rêve...Soudain, surprise par la grâce d’une rencontre, elle voit vaciller ses certitudes.Peu à peu reviennent le désir et le plaisir de vivre.
Les prétendants de Cécile David-Weill
2011
Cécile David-Weill
Littérature
5½ h
Laure et Marie veulent à tout prix empêcher leur père de vendre l’Agapanthe, leur maison d’enfance, une villa de rêve située au cap d’Antibes. Elles vont donc organiser un casting de riches « prétendants » destinés à épouser l’une ou l’autre, afin de sauver cette demeure, prétexte pour Cécile David-Weill à faire défiler une galerie de personnages hauts en couleur : aristocrates guindés, banquiers, milliardaires américains et Russes à la fortune récente et d’origine douteuse… On rit beaucoup et on s’amuse à mettre des noms sur les personnages que l’auteur épingle avec un plaisir évident !
Alice et le prince barbant de Cristina Alonso
2011
Cristina Alonso
Romance
2 h
Quadras, botox et sex-appeal. Alice, la quarantaine fracassante, a enfin accepté son âge. “Ce qui ne vous tue pas vous rend plus fort”... Tu parles ! François, son mari, sa boussole, se détraque à son tour. Et s’il n’y avait que lui : l’épidémie gagne leurs amis. Tous sont pris d’une furieuse envie de repartir à zéro. Coming out à la pelle, divorce-parties noyées dans le champagne, petits derniers pour la route, mariages improbables, liaisons fatales : la course au bonheur s’accélère. Et l’irrésistible Alice essaie, tant bien que mal, de garder la tête froide face aux tentations... Après le succès d’Alice au pays des trop vieilles, la journaliste Cristina Alonso poursuit sa chronique décapante de la vie d’une quadra au bord de la crise... de rire !
 
 
Dans un avion pour Caracas de Charles Dantzig
2011
Charles Dantzig
Littérature
3½ h
La vie, c’est un voyage dans le ventre d’un avion où, pour se distraire de ses douleurs, on regarde par les hublots. Ce roman commence quand un 747 décolle pour Caracas et s’achève au moment où il va atterrir. Entre les deux, le narrateur, parti chercher son meilleur ami qui a disparu au Venezuela, regarde par le hublots de sa vie.
Il est question d’amitié. Son ami lui en a dit des choses violentes.
Il est question de sexe. Son ami a été abandonné par sa compagne.
Il est question de politique. Son ami est allé enquêter sur Hugo Chavez.
Il est question de noms, de rire, d’amour, de petits bruns, d’océans, du populisme qui submerge le monde comme une marée, de tout ce qui se passe durant un long trajet en avion.
Il est question de nous.
Les souvenirs de David Foenkinos
2011
David Foenkinos
Littérature
5 h
Le narrateur, apprenti romancier, prend conscience à l’occasion du décès de son grand-père de tout ce qu’il n’a pas su vivre avec lui. Il comprend que le seul moyen de garder l’amour vivant est de cultiver la mémoire des instants heureux. Dans le même temps, frappée par le deuil, sa grand-mère semble perdre la tête. Il assiste aux manœuvres des proches pour la placer en maison de retraite et vendre à son insu son appartement. Ce qu’il n’a pas su vivre avec son grand-père, il décide alors de le vivre avec elle. Il va la voir souvent, parvient à égayer sa solitude, à la faire rire de tout. Mais elle finit par apprendre que son appartement a été vendu, et fait une fugue…
Le narrateur va partir à sa recherche, et la retrouver pour lui offrir ses derniers moments de bonheur. Le hasard lui fait en même temps rencontrer Louise, qu’il va aimer, et qui le quittera. Les souvenirs, nourris de joies, de douleurs et de mélancolie, lui offrent désormais la possibilité d’écrire son roman – et peut-être son avenir.
David Foenkinos nous offre ici une méditation sensible sur le rapport au temps et sur la mémoire. Les rapports entre générations, les sentiments enfouis, les déceptions de l’amour, le désir de créer, la tristesse du vieillissement et de la solitude, tout cela est exprimé avec une grande délicatesse, un humour léger et un art maîtrisé des formules singulières et poétiques.
 
 
Le soleil, l'herbe et une vie à gagner de Charles Consigny
2011
Charles Consigny (et Thierry Consigny)
Littérature
3½ h
« Mon père était venu un jeudi matin me cueillir à l’hôpital après un bad trip de cocaïne, après que je lui ai expliqué méthodiquement l’ampleur de mon désastre affectif, le manque, la souffrance d’être homo, le dégoût des hommes. L’humanité me dégoûte. » L’Hôtel-Dieu, un matin d’hiver. Thierry va chercher Charles, son fils. A vingt ans, Charles vit une descente aux enfers : la drogue, les dettes et un chagrin d’amour. Il aura fallu cette nuit terrible pour que Thierry mesure toute la détresse de son fils. Pour ne pas s’effondrer, et pour aider Charles à goûter à nouveau à la vie, le père et le fils vont entreprendre ce récit à deux voix, sans en connaître la fin. Où l’on découvre que les failles, la peur de grandir, la peur de vivre aussi, se répondent. La coke, le sexe, la culpabilité, la mort de Lara, leur sœur et fille, l’argent se mélangent à la douceur, la tendresse, les rires. C’est l’hiver et leur vaste chantier est une magnifique ode à l’amour et à l’espoir. Une histoire qui se joue à Paris, à l’Île-d’Yeu et en Bourgogne, dans la maison de famille. On y retrouve le charme des souvenirs d’enfance, la cruauté des coups du sort et le désenchantement des enfants gâtés. Tant de vies sont ratées, mais pour ces deux-là, tout commence.
Les Chroniques d'une mère indigne de Caroline Allard
2011
Caroline Allard
Humour
3 h
Changer des couches quinze fois par jour encouragerait les pensées impures ? On pourrait le croire en lisant les aventures et les réflexions d’une mère de famille qui, après sept mois de congé de maternité, s’est soudainement révélée à elle-même et à la communauté virtuelle comme étant irréversiblement une mère indigne.
Depuis mars 2006, elle entretient les lecteurs de son blogue de tous les aspects cachés, et parfois tabous, de la maternité: des pièges que recèle la préparation des fêtes d’anniversaire pour plusieurs enfants au cauchemar d’endormir un bébé qui a la volonté plus arrêtée qu’un dictateur, en passant par les dessous nauséabonds de l’accouchement, rien ne leur est épargné.
Les Chroniques d’une mère indigne souhaitent démontrer aux parents qu’il est parfois bon de rire de la vie familiale et même de leurs enfants. Loin d’être répréhensible, l’indignité est une question de survie!
Crocs ! confession de la copine d'un vampire de Katie Maxwell
2011
Katie Maxwell
Bit-lit
14
3½ h
J’ai hésité quelques secondes plutôt que de prendre le large, l’ai regardé se rouler au sol en se massant l’aine, visiblement atteint d’une douleur mais se gardant bien de prononcer une seule parole. Il était tout ce qu’il y a de plus silencieux. Le seul autre type à qui j’avais assené un coup de genou dans le bas-ventre (le premier et le seul avec qui j’ai eu un rendez-vous amoureux) m’avait lancé des obscénités après avoir reçu le coup, mais pas Bénédict. La culpabilité s’empara de moi alors que je l’observais, la culpabilité et une envie irrépressible de pouffer de rire. Pas de Bénédict, mais de moi, de mon existence. J’ai toujours souhaité me fondre dans mon milieu, être semblable aux autres, ne pas être celle qui se démarque, qui est différente des autres enfants, et que se passe-t-il? Je fais la connaissance d’un vampire qui m’avoue que je suis la seule qui puisse racheter son âme. Je parie que c’est le genre de chose qui arrive à toutes les filles qui parcourent l’Europe.
Mieux vaut en rire de Alix Etournaud
2011
Alix Etournaud
Littérature
2½ h
« J’ai un gros problème. Par ma faute. Il faut que je t’en parle. Ne m’en veux pas. Je t’aime fort. Juste toi ma chérie. »
Ne pas crever, ne pas crever avec son bébé dans le ventre, accoucher vite, à n’importe quel prix, pour redevenir comme avant, avant qu’il ne la trahisse, rester droite, digne, protéger les enfants, les deux grands et le tout petit que son père ne connaît même pas, garder le secret le plus longtemps possible, ne pas se taper la tête contre les murs, ne pas céder à la dépression, à la haine, à la facilité, à la médiocrité.
Se battre, se battre pour le reconquérir, lui ouvrir les yeux sans perdre son âme et surtout tuer publiquement la méchante, la célébrité en mal de publicité qui a mis le grappin sur l’homme qu’elle aime, qui en coulisse, traite son bébé de bâtard et qui n’hésite pas à balancer leur histoire dans la presse à scandale pour parvenir rapidement à ses fins.
Comprendre aussi. Comprendre ce qui leur est arrivé, comprendre qui est en face d’elle, déjouer, démonter, anticiper les manipulations perverses parce qu’on ne peut gagner qu’en connaissant parfaitement son adversaire. Elle sera la plus forte, elle sait attendre son tour, elle devine qu’il l’aime encore, d’ailleurs il le lui écrit tous les jours et bientôt toutes les nuits. Elle sera la plus forte, et après ?
Voici le roman d une femme blessée mais qui n’a pas dit son dernier mot. Autopsie d’un adultère et de ses conséquences.
Un amour de geek de Luc Blanvillain
2011
Luc Blanvillain
Jeunesse
6
3½ h
Thomas est un geek.
Dans son monde HD, il échappe aux êtres désagréables qui grouillent dans la vraie vie : les nazes du lycée, la prof de français fan de gros bouquins bourrés de descriptions. Alors ? Où est le problème ? Le problème, c’est Esther dont Thomas est tombé amoureux. Esther qui voltige sur le dos des chevaux, aime la lumière dans les arbres et rêve de voyages. Esther qui déteste les ordinateurs et ne sortira avec lui que s’il jure de ne plus s’approcher d’un écran.
 
 
Journal d'un mythomane T1 de Nicolas Bedos
2011
Nicolas Bedos
Humour
5 h
Déjà acteur, metteur en scène et scénariste, Nicolas Bedos agite le petit écran depuis quelques mois avec sa Semaine mythomane, moment fort dans l’émission de FOG Semaine critique. Caustiques, brillantes, polémiques, mélange de piques sur les invités de l’émission et d’auto-dérision, très écrites et très libres, ses chroniques sont vite devenues cultes. Il imagine une enfance malheureuse à Marine Le Pen, appelle Jean d’Ormesson “mamie”, compare Michel Onfray à Lady Gaga et parvient à faire rire aux larmes Max Gallo et Alain Minc, règle ses comptes familiaux avec férocité et tendresse. Des millions de gens ont été voir sur le Net ces quelques minutes hilarantes où il n’épargne personne, à commencer par lui-même.
 
 
Demain j'arrête ! de Gilles Legardinier
2011
Gilles Legardinier
Humour
6 h
Comme tout le monde, Julie a fait beaucoup de trucs stupides. Elle pourrait raconter la fois où elle a enfilé un pull en dévalant des escaliers, celle où elle a tenté de réparer une prise électrique en tenant les fils entre ses dents, ou encore son obsession pour le nouveau voisin qu’elle n’a pourtant jamais vu, obsession qui lui a valu de se coincer la main dans sa boîte aux lettres en espionnant un mystérieux courrier… Mais tout cela n’est rien, absolument rien, à côté des choses insensées qu’elle va tenter pour approcher cet homme dont elle veut désormais percer le secret. Poussée par une inventivité débridée, à la fois intriguée et attirée par cet inconnu à côté duquel elle vit mais dont elle ignore tout, Julie va prendre des risques toujours plus délirants, jusqu’à pouvoir enfin trouver la réponse à cette question qui révèle tellement : pour qui avons-nous fait le truc le plus idiot de notre vie ?
 
 
Féerie pour les ténèbres de Jérôme Noirez
2012
Jérôme Noirez
SF
24 h
Fichée au milieu de l’En-Dessous comme une lèpre, Caquehan la noire brille d’une sombre lueur. On y entend tout à la fois le fracas de la technole qui régurgite les colifichets mal digérés d’une époque plus faste, les râles du moribond, les soupirs de la putain et, parfois, les rires qui s’échappent des palais. Dans cette ogresque et orgasmique Babylone se débattent Obicion l’officieur, qui enquête sur une jeune fille si sauvagement mutilée qu’on lui voit les os - des os en plastique -, Malgasta la bouffeuse de tyran, Orbarin le roi-charcutier, Meurlon l’esmoigné, Mesvolu le fraselé, ou encore Grenotte et Gourgou, les deux orphelins aux orifices bavards...
Mort d'un Clone de Pierre Bordage
2012
Pierre Bordage
Littérature
3½ h
C’est le premier roman de littérature générale de Pierre Bordage, et il va fortement surprendre...
Nous sommes à la fin du siècle dernier, un chroniqueur distancié nous raconte la vie de Martial Bonneteau, un petit employé à la quarantaine aigrie, mal mariée à une femme épaisse et acariâtre qu’il n’a jamais pu satisfaire sexuellement, père de deux fils aussi tristes que lui et d’une fille qui se cherche ; Martial est un médiocre qui enfouit dans la routine et le mépris de soi les frustrations d’une existence de clone parmi les clones.
Et puis un matin, de micro événements en micro événements, un regard dans le métro, un retard au bureau, Martial Bonneteau va légèrement diverger de son chemin quotidien bien tracé, et c’est tout son univers normé qui commence à se lézarder...
Soudain livré à un confus désir de vivre, notre anti-héros va connaître bien des mésaventures : d’abord généreusement initié au sexe et au plaisir par une prostituée de la rue St-Denis, il va abattre un par un les murs qui emprisonnait sa vie : retour au foyer, réaction des proches et des collègues, scènes de ménages, hystérie familiale, coaching psychologique... Les scènes d’anthologie se succèdent sur un rythme de comédie ou de théâtre de boulevard, et on rit beaucoup.
On rit surtout du portrait au vitriol, presque cynique, que brosse Bordage de nos aliénations ordinaires.
Jusqu’à la disparition du clone, où, après l’ironie et l’humour noir, on retrouve l’écrivain qui nous parle mieux que tout autre d’humanité.
 
 
C'est pour ton bien de Alma Brami
2012
Alma Brami
Littérature
2 h
La jeune mère voulait que Charlotte incarne l’inverse de tout ce qu’on avait pu lui marteler sans répit, dans son école en uniforme. Sa fille ne serait pas réduite à donner l’illusion d’être subtile sans l’être, à avoir les ongles peints et la peau veloutée, à rire en silence sans dévoiler ses dents parce que c’est plus raffiné. Charlotte serait une femme que l’on écoute pour autres choses que pour ses problèmes de cheveux et de dîner trop cuit, une femme respectée pour elle et non pour son mari brillant, une femme qui prend des décisions sans demander la permission à Dieu. Sa fille deviendrait ce qu’elle aurait aimé être elle, si son ventre ne l’avait pas surprise. Une Marie Curie sans Pierre.
 
 
Petit frère l'Orage de Marieke Aucante
2012
Marieke Aucante
Littérature
3½ h
Mis au monde par un chirurgien incompétent, Denis est né « tout noir ». Il est atteint d’une encéphalopathie gravissime, qui va se doubler au fil des ans d’une hémiplégie, puis d’une épilepsie chronique. La narratrice est sa sœur aînée. Elle a grandi avec le poids de ce handicap qui terrasse tous les membres de cette famille d’agriculteurs solognots. Pourtant, l’histoire de la cohabitation avec ce frère-boulet, avec tous les drames et les tracas quotidiens qui s’ensuivent, est une histoire pleine de tendresse pour cet être difforme et bouleversant « qui s’accroche à la vie comme l’écureuil à son arbre ».
L’auteur réussit le tour de force de nous faire parfois sourire et même rire malgré tout ce malheur : ce boulet de Denis devient presque léger, il devient notre petit frère. Et quand, il finit par disparaître à 51 ans, on comprend avec la narratrice que ce n’est pas là « un soulagement, la fin d’un cauchemar », comme le lui suggèrent des amis, mais la fin d’un bonheur. Comme elle, nous en étions arrivés à croire Denis éternel, il nous avait transmis son humanité salvatrice.
Le voyage à Nanga de Jorn Riel
2012
Racontars Arctiques (5)
Jorn Riel
Littérature
3 h
Le versant arctique de l’oeuvre de Jørn Riel (dédié pour une part à Paul-Émile Victor - les deux hommes se sont côtoyés sur l’île d’Ella -, pour l’autre à Nugarssuguaq, la petite fille groenlandaise de Jørn Riel) est d’abord constitué de la série des Racontards arctiques, suite de fictions brèves ayant toujours pour héros - ou antihéros magnifiques - les mêmes trappeurs du Nord-Est groenlandais, paumés hâbleurs, écrivain de pacotille, tireur myope, philosophe de comptoir devant un imbuvable tord-boyaux, bourrus bienveillants, amoureux de cet être cruellement absent de la banquise, la femme. Au-delà du rire, parce que ces livres sont de nature à dérider les plus mélancoliques, c’est bien toute une nouvelle vision du monde que nous offre Jørn Riel. Celui qui a vécu le désert, désert de sable ou désert de glace, sait aller à l’essentiel.
Les ballades de Haldur de Jorn Riel
2012
Racontars Arctiques (8)
Jorn Riel
Littérature
3 h
Que sait-on du Groenland ? Pas grand-chose à vrai dire. Ce qui est fort dommage. Car cet immense glaçon polaire se veut, encore et toujours, le savoureux théâtre d’exploration d’une poignée d’hommes au grand coeur. Des Danois, des Islandais, des Bohémiens norvégiens, voire des Scandinaves... Chez eux, la viande est de phoque, les pièges, à loup, les rires, de renard, et les boeufs, à pétrole. Quant aux corbeaux, ils se prénomment Gaston... On y croise même des bambins qui s’embrasent comme des feux de Bengale. Normal, ce recueil de nouvelles recèle tant d’idées, de poésie imbibée et de chaleur humaine qu’il briserait n’importe quelle glace...
La vie très privée de Mr Sim de Jonathan Coe
2012
Jonathan Coe
Littérature
7½ h
Max Sim, le protagoniste principal, est un anti-héros par excellence, voué à l’échec dès sa naissance (qui ne fut pas désirée), poursuivi par l’échec à l’âge adulte (sa femme le quitte, sa fille ne le regarde guère, sinon pour rire sous cape), s’acceptant d’ailleurs en tant qu’échec et y trouvant même une certaine paix : l’absence de lutte, enfin. « Savoir s’accepter » devient l’un de ses mots d’ordre… À force de solitude, il finit par converser avec son GPS au long de ses pérégrinations de commis-voyageur représentant en brosses à dents dernier cri. Il tombe amoureux de cette voix désincarnée, lui imaginant même une personnalité, et les dialogues engagés avec elle partagent le lecteur entre le rire et la compassion. Le drame essentiel réside pourtant dans la relation avec son père, dont il découvre en lisant son journal qu’il était homosexuel et l’a conçu, lui, Max, par accident pourrait-on dire. Mais il va tout de même essayer de se réconcilier avec ce père et même, de lui faire retrouver son ami de cœur, l’extraordinaire Roger S.
Un échec là encore, mais l’échec est l’un des ressorts du comique… Jonathan Coe renoue ici avec la veine comique tout en gardant la même complexité, la même précision, la même habileté que dans ses livres précédents. Tout à la fois drôle, bien construit et situé à la pointe du contemporain, le roman procède par mélange de genres, suite d’échos, de souvenirs récurrents, de parallèles, de rappels, pour tenter de cerner la grand interrogation : jusqu’à quel point la vie peut être considérée comme une fiction ?
Homo comicus, ou l'intégrisme de la rigolade de François L'Yvonnet
2012
François L'Yvonnet
Essai
½ h
Ce pamphlet est né d’un agacement, celui de voir parader sans vergogne, à longueur de médias, une ribambelle d’humoristes d’un nouveau genre, moins amuseurs que donneurs de leçons, moins  « comiques » qu’agents auto-proclamés du Bien.
Ils éreintent mais sans risque, ils accusent, ridiculisent, frappent de dérision sans ménager la moindre possibilité de défense. Des procureurs hargneux, dans des procès joués d’avance. Le sérieux, voilà l’ennemi.
Ils règnent à la radio, à la télévision, dans la presse écrite, publient des livres, font des films, achètent des théâtres… C’est une nouvelle féodalité, avec ses prébendes et ses privilèges.
C’est un nouvel intégrisme, celui de la rigolade. Il faut rire de tout mais avec eux. Le rire, « leur » rire est la norme. À les écouter, ils seraient l’actuelle incarnation de la liberté d’expression et de toutes les valeurs réunies de la démocratie. On croit rêver… Leurs saillies sont pourtant d’une incroyable platitude et leurs prêchiprêcha, troussés à la va-vite, épargnent les vrais puissants. Curieuse époque que la nôtre, qui voit le « bas-bouffon » tenir lieu de conscience et de pensée.
Tout le monde n'a pas le destin de Kate Middleton ! de Fred Ballard
2012
Fred Ballard
Littérature
4½ h
Capucine Guillon, rédactrice de questions pour jeux télévisés, maman solo de trois ados mal dégrossis, n’a pas vraiment le profil de la femme fatale épanouie ni de la businesswoman accomplie. Son irrésistible attrait pour tout ce qu’il faut éviter et son manque cruel de discernement la mettent dans des situations que certains qualifieraient de pathétiques mais qu’elle assume avec beaucoup d’humour et une pointe d’inconscience. Sous la plume de Fred Ballard sa vie frise même l’épopée burlesque ! Éclats de rire garantis. A lire de toute urgence !
Désaccords imparfaits de Jonathan Coe
2012
Jonathan Coe
Littérature
1 h
Dans le Shropshire, un frère et une sœur, rivaux et complices de toujours, visitent la tombe de leurs grands-parents et font surgir les fantômes du passé. Lors d’un festival du film d’horreur, sur une plage de la Côte d’Azur, un membre du jury découvre qu’un des films en compétition a été écrit par une de ses anciennes amies, tombée amoureuse de lui, qu’il a brutalement éconduite. Un pianiste de bar new-yorkais, à laquelle une séduisante jeune femme demande où elle peut loger ce soir-là, imagine ce qui se serait passé s’il l’avait invitée à dormir chez lui… Dans un tout autre genre, « Journal d’une obsession » décrit le rôle que joua, tout au long de la vie de Jonathan Coe, « La vie privée de Sherlock Holmes », un film mal-aimé de Billy Wilder. En peu de pages, Jonathan Coe évoque les tentations, les opportunités manquées, les souvenirs qui hantent et une certaine mélancolie. Quatre pièces courtes pour rire et rêver, quatre variations sur nos vies incertaines, où rien n’est jamais achevé – pas même le malentendu. Au clavier Jonathan Coe, avec sa petite musique qui nous piège pour mieux nous enchanter.
Et le sirocco emportera nos larmes... de Daniel Saint-Hamont
2012
Daniel Saint-Hamont
Littérature
4½ h
Et si, après cinquante années d’absence, les personnages du Coup de Sirocco imaginés par Daniel Saint-Hamont, revenaient enfin en Algérie ? Les héros de son livre, publié et porté au cinéma en 1978, décident, dans ce nouveau roman, de redécouvrir ce pays qui n’est plus le leur. Adolescents pendant les “événements”, ces hommes et ces femmes désormais âgés partent en un groupe animé et bruyant revisiter leur jeunesse à Tadjira, Mascara, Oran et tant d’autres lieux abandonnés dans la grande panique de l’été 62. Un pèlerinage donc. Mais un pèlerinage drôle et poignant, où de vieux amis algériens et français, des copains d’école ou de lycée, se retrouvent et s’embrassent, loin de toutes considérations politiques.
Chrétiens ou Juifs, les pieds-noirs errent dans les rues de leur ville fantôme, poussent la porte de leurs appartements aujourd’hui occupés par des étrangers, ramassent dans un cimetière ravagé les ossements d’un parent, rient et pleurent. Mais ils rentreront apaisés en France.
Roman de paix et de réconciliation, ce livre évite tous les clichés du genre et l’on ne peut le lire sans sourire. Ni sans basculer dans une mélancolie à la fois puissante et joyeuse.
Brathwaite, Comment travailler comme un nègre sans se fatiguer de Isabelle Massé
2012
Isabelle Massé
Bio
7½ h
Étudiant idéaliste, Normand Brathwaite a souvent dit qu’il ne vivrait que pour le théâtre expérimental une fois sa formation complétée au cégep de Lionel-Groulx. On connaît la suite : il a suffit d’un coup de téléphone de Denise Filiatrault pour que la trajectoire de Normand dévie complètement en devenant Patrice dans la populaire sitcom Chez Denise… Aujourd’hui intronisé comme immortel de la télévision, Normand Brathwaite a probablement plus d’heures de télé que le vénérable Bobino ! Cette biographie est donc l’occasion de revoir un pan de l’histoire télévisuelle, musicale et humoristique du Québec et de découvrir comment un être transis par la peur a réussi à faire un métier qui exige de s’exposer constamment aux regards de tous. Depuis plus de 30 ans, Normand Brathwaite mène une carrière à la télé et à la radio qui ne connaît pas de répit, d’abord comme comédien, puis comme animateur et musicien. Il y a eu la Ligue nationale d’improvisation, les publicités de la Fédération des producteurs de lait du Québec, de Chrysler, de Rénot-Dépôt, de nombreux galas des Gémeaux et Juste pour rire, les spectacles de la Saint-Jean qui lui ont aussi assuré une présence médiatique constante et des revenus considérables pour un artiste qui a essentiellement le Québec pour lieu de travail. C’est ce parcours exceptionnel, entrecoupé d’anecdotes savoureuses et de détails inédits sur la jeunesse de celui qui va devenir l’enfant chéri de la télé québécoise, que nous présente la journaliste Isabelle Massé.
Avec Eux... de Dominique Cantien
2012
Dominique Cantien
Bio
3½ h
« Un grand nombre de personnalités que j’ai rencontrées m’ont souvent fait penser à des flamants roses, ces oiseaux rares, que j’ai beaucoup observés et qui m’ont toujours intriguée... Il y a, chez eux, ce curieux dosage de flamboyance, de majesté et d’insondable maladresse qui les rend attachants. »
Avec complicité et tendresse, Dominique Cantien évoque quelques-unes des “choses vues” lors de sa carrière de productrice de télévision, de sa vie au côté de Nicolas Hulot ou du ministre des Affaires étrangères (sous Chirac) Philippe Douste-Blazy. Sur ces traces, on assiste aux funérailles de Boris Eltsine en compagnie de Bill Clinton, à un réveillon parmi les lions en Namibie, à une virée dans le Pays basque avec Philippe Douste-Blazy, Alain Juppé et Fillon. On découvre l’horreur d’un orphelinat délabré de Bucarest, on est dans le grand nord canadien ou au coeur de l’Afrique, on pénètre dans les coulisses du Quai d’Orsay ou celles de grandes émissions de télévision : une vie pleine de mouvement et de folie, entre rire et larmes, dont Dominique Cantien révèle ici quelques moments incroyables.
Douce folie de Christy Saubesty
2012
Christy Saubesty
Romance
18
1 h
Arrivée depuis moins de quarante-huit heures dans sa villa de location – où elle espérait passer sereinement les premières vacances qu’elle s’accorde depuis un an –, Tonya découvre une fuite d’eau sous l’évier de la cuisine. Oui, seulement c’est dimanche et toutes les entreprises de réparation lui rient au nez... toutes sauf une. C’est ainsi que Dominic Duval, viril et charismatique spécimen masculin en puissance, passe sa porte pour s’occuper de sa plomberie. Suivi de : Friend thérapie :
Agnès subit rupture sur rupture et la fin de sa dernière relation la met dans un état proche de la dépression. Elle se pose des questions sur ses capacités à séduire – et à garder – un homme et finit par en parler avec son ami Elliot, mais aussi à Matt, un collègue qu’elle considère comme son frère. Tous deux vont aider Agnès à faire renaître sa confiance en elle, à la valoriser, à l’aider à surpasser ses peurs par le biais d’une thérapie pour le moins inhabituelle. 
 
 
Plus fou que ça... tumeur ! de Véronique  E Lettre
2012
Véronique E Lettre (et Christiane Morrow)
Santé
4 h
Véronique, jeune publicitaire de 37 ans, a trois enfants en garde partagée, deux chats à temps plein et. un cancer cérébral. Elle a reçu son diagnostic en mars 2009. Rapidement, sa famille et ses amis l’ont submergée de lectures recommandées. Ils avaient tous les meilleures intentions du monde, mais ces lectures étaient lourdes et déprimantes. Vivre le cancer était déjà assez difficile pour Véronique, elle n’avait pas le goût de lire des ouvrages sérieux sur le sujet !
Elle avait besoin de rire et de dédramatiser. Elle avait envie de légèreté pour aborder les mois difficiles qui l’attendaient. Malheureusement, elle n’a rien trouvé. Alors, elle s’est dit : « Pourquoi ne pas écrire moi-même le livre que j’aurais aimé avoir sous la main ? » C’est ainsi qu’elle est devenue la « Bridget Jones » du cancer ! A travers une vie de famille mouvementée, entre les traitements de chimiothérapie et de radiothérapie, suivez ses aventures rocambolesques, parfois tristes, souvent drôles, mais toujours touchantes. Peut-être que certains seront offusqués par ses propos car, après tout, comment peut-on rire d’un sujet si grave ? C’est vrai. Le cancer, ce n’est pas drôle. Mais mieux vaut en rire qu’en mourir. Alors, pourquoi ne pas rire avec elle ?
Le Scoop de Fern Michaels
2012
Les Marraines (1)
Fern Michaels
Romance
6 h
Teresa Loudenberry – Toots pour les intimes – a déjà bien profité de la vie… et de ses huit maris. Célibataire une fois de plus par la force des choses, elle décide de relever un défi d’un genre nouveau : le tabloïd pour lequel travaille sa fille Abby à Hollywood est au bord de la faillite, et Toots décide de ruser pour sauver la situation, et de redonner un coup de fouet à la vie sentimentale d’Abby. Elle entraîne ses trois plus fidèles copines dans un plan machiavélique et potentiellement sulfureux. Comme quoi, il ne faut jamais sous-estimer une sexagénaire qui n’a pas sa langue dans sa poche.
 
 
Le Cavalier Pâle de Eli Esseriam
2012
Apocalypsis (4)
Eli Esseriam
Fantastique
9
5 h
Elias Land, le Cavalier Pâle, est sensible, introverti et mélancolique. Son physique androgyne et son bégaiement rendent ses relations aux autres difficiles, voire douloureuses. Elève brillant, il se passionne pour les sciences et découvre qu’il peut manipuler le temps et se promener dans le passé ou l’avenir. Il peut induire la maturation des maladies ou le vieillissement prématuré des êtres vivants par le toucher. Sa bienveillance et sa promptitude à culpabiliser le poussent à porter constamment des gants et à prendre d’innombrables précautions de façon obsessionnelle. Il sera le bourreau involontaire et désespéré de nombre de personnes avant de se résoudre à son destin.
 
 
Toqué de Toi de Louisa Edwards
2012
Au plaisir des sens (1)
Louisa Edwards
Romance
6 h
Max Lunden, cuisinier bourlingueur, rentre à New York prêter main-forte à son père qui, pour sauver son restaurant de la faillite, s’est mis en tête de remporter le concours La Toque d’Or. Six ans plus tôt, Max avait claqué la porte, et son retour provoque d’inévitables remous. Son frère Danny ne lui a jamais pardonné son égoïsme. Quant à Jo, la jolie blonde que la famille a adoptée, elle le voit d’emblée comme un rival.
Par-delà les engueulades et les fous rires, Max va vite se prendre au jeu de la compétition... et de la séduction.     
 
 
Comme une bête de Joy Sorman
2012
Joy Sorman
Littérature
2½ h
« Pim passe sa main partout où il peut, identifie à haute voix le jarret, la côte première et le filet mignon – les mots la font rire et puis moins quand il passe à la tranche grasse et au cuisseau. Le corps de l’apprenti ankylosé par des jours de découpe, de désossage et de nettoyage se détend enfin, s’assouplit, ses mains se décrispent, la chair est mobile, la peau se griffe, le sang détale dans les veines, il pose ses doigts sur les tempes de la fille, ça pulse ».
Comme une bête est l’histoire d’un jeune homme qui aime les vaches au point de devenir boucher.
Je vais passer pour un vieux con, et autres petites phrases qui en disent long de Philippe Delerm
2012
Philippe Delerm
Littérature
1 h
« Dans la liste des précautions oratoires, celle-ci occupe une place à part. Elle souhaite jouer la surprise par sa forme, une vulgarité appuyée qui aurait pour mission de gommer à l’avance le pire des soupçons : une pensée réactionnaire. L’interlocuteur ne doit pas se récrier avant la remarque promise. Mais une petite réticence aux commissures des lèvres signifiant “Toi, passer pour un vieux con ! ” semble bienvenue. Elle était espérée. »
Traquant les apparentes banalités de nos discours, nos petites phrases toutes faites, Philippe Delerm révèle pour chacune un monde de nuances, de petits travers, de rires en coin. La vérité de nos vies, en somme. Tour à tour attendri, moqueur ou mélancolique, il s’attache aux détails qui nous dévoilent un monde. Des mots qui nous échappent, des instants vécus par tous.
Philippe Delerm est notamment l’auteur de La Première Gorgée de bière, La Sieste assassinée et Ma grand-mère avait les mêmes.
Intensité recherchée de Mélanie Beaubien
2012
Mélanie Beaubien
Littérature
5 h
Emmy est une jeune femme dynamique tout près de la trentaine, dynamique et positive. Après avoir eu l’impression d’être un simple meuble, et sept années passées en couple, elle vivra une rupture amoureuse. Le deuil de cette relation sera difficile à traverser. Suivra alors une période de célibat la menant à la recherche de l’intensité qui lui a tant manqué ces dernières années. À travers ses sorties dans les bars, ses rencontres avec la gent masculine et ses soupers de filles aux thématiques fondamentales (gars, cellulite et amour), Emmy remettra en question sa définition de l’homme idéal. Pourquoi ne tombe-t-elle pas amoureuse de celui qui correspond à tous ses critères ? C’est à ce moment qu’entrera dans sa vie un bad boy charmant, avec qui elle vivra une véritable passion amoureuse qui rimera avec « intensité ». Loin de correspondre à ses critères de l’homme idéal, il l’amènera à sortir de sa coquille et à se sentir femme jusqu’au bout des orteils. “Intensité recherchée”, ce sont des gars et des filles qui nous ressemblent et qui nous rassurent sur ce que nous vivons et sur ce que nous sommes. Cette lecture vous réserve à la fois des éclats de rire et des moments vibrants d’émotions, autant rafraîchissants que douloureux.
Oz de Maxime Chattam
2012
Autre-Monde (5)
Maxime Chattam
Fantasy
13
6½ h
Cap sur l’Europe ! Pour tenter de vaincre Entropia, l’Alliance des Trois s’embarque pour le vieux continent. Objectif : mettre la main sur le Coeur de la Terre. Mais c’est un pays hostile qui les attend, où les Cyniks ont asservi les enfants. Obstacles, pièges, trahisons, les jeunes héros parviendront-ils à leurs fins ? Ou le chaos mortifère d’Entropia aura-t-il raison d’eux ? La quête de Matt, Ambre et Tobias est loin d’être terminée.
 
 
Subversif et Soulèvement de Céline Mancellon
2012
Les Ombres Brumeuses (1)
Céline Mancellon
Bit-lit
7½ h
“Les Ombres Brumeuses” est un clan très ancien de vampires dont Liam MacDowen est le guerrier. Sa mission ?
Amener Anae à son père, leur chef, car la jeune femme serait une élue. Elément capital pour une descendance puissante.
Un soir, il décide d’agir sous sa forme canine alors qu’elle prend des photos dans une rue déserte.
Cette rencontre marquera un tournant décisif dans leurs vies.
Un vampire tombera amoureux pour la toute première fois.
Une jeune femme découvrira un univers qui côtoie celui des humains depuis la naissance du monde.
Et ce n’est que le début…
 
 
Hymnes à l'amour de Anne Wiazemsky
2012
Anne Wiazemsky
Littérature
2 h
Pourquoi le père d’Anne a-t-il demandé, dans son testament, qu’on donne à une certaine dame résidant à Genève le disque bien connu d’Édith Piaf Hymne à l’amour ? Pourquoi la même chanson a-t-elle une si grande importance pour sa mère, comme si elle avait été l’hymne national d’une passion défunte ? Plus tard, bien plus tard, Anne partira pour Genève, à la recherche de la mystérieuse dame qu’avait aimée son père. Ce beau livre, écrit avec tendresse, recèle bien d’autres histoires. Par exemple celle de Madeleine, qui avait illuminé les jeunes années de l’auteur. Il était si doux, pour les enfants, de se blottir contre ses jolis seins. Malgré la déchéance finale de Madeleine, elle aussi inspire un hymne à l’amour. De temps en temps, l’illustre grand-père, François Mauriac, apparaît au moment le plus insolite. Va-t-il se fâcher ? Le temps qui a passé permet d’en rire. On oublie pour un instant tous ces cœurs blessés qu’Anne Wiazemsky sait faire renaître avec l’ambiguïté du souvenir.
Graffiti moon de Cath Crowley
2013
Cath Crowley
Romance
14
4 h
L’Ombre et le Poète, deux mystérieux garçons, peignent la nuit des graffs sur les murs de la ville. Lucy, 17 ans, est si fascinée par l’Ombre qu’elle s’en croit amoureuse. Un soir, elle décide de partir à sa recherche. Ed se propose de l’accompagner dans sa balade nocturne. Lucy accepte à contrecoeur car au cours de leur seul et unique rendez-vous, elle lui avait accidentellement cassé le nez, et depuis, elle l’évite comme la peste. Entre disputes, éclats de rire, discussions passionnées, bagarres et fuite à vélo, Lucy va vivre une nuit mouvementée... sans savoir que Ed et l’Ombre ne font qu’un. Un savoureux jeu du chat et de la souris où telle est prise qui croyait prendre...
Wonder de R.J. Palacio
2013
R.J. Palacio
Jeunesse
9
5 h
« Je m’appelle August. Je ne me décrirai pas. Quoi que vous imaginiez, c’est sans doute pire. »
August Pullman voudrait être un garçon de dix ans ordinaire. Il fait des trucs ordinaires. Il mange des glaces. Il joue sur sa DS. Il fait du vélo. Mais Auggie est loin d’être ordinaire. Lorsqu’un enfant ordinaire entre dans un square, les autres enfants ordinaires ne s’enfuient pas en hurlant. Quand un enfant est normal, les gens ne le fixent pas partout où il va.  Né avec une malformation faciale, Auggie n’est jamais allé à l’école. À présent, pour la première fois, il va être envoyé dans un vrai collège… Pourra-t-il convaincre les élèves qu’il est comme eux, malgré tout ?
RJ Palacio vit à New York où elle travaille comme graphiste dans l’édition. Wonder est son premier roman.
 
 
Pour un tweet avec toi de Teresa Medeiros
2013
Teresa Medeiros
Romance
3 h
L’amour en 140 signes max. Auteure d’un presque Pulitzer, Abigail Donovan tarde à mettre le point final à son prochain roman. Aussi, lorsque son agent lui ouvre un compte Twitter, se prend-elle au jeu des tweets, retweets, hashtags, etc. « Mark Baynard », professeur d’université en congé sabbatique et twitteur averti, devient l’un de ses followers les plus assidus. Entre la jeune femme et lui, va naître un échange jubilatoire plein de réparties spirituelles et de références aussi drôles qu’inattendues. Grâce à cette étonnante rencontre virtuelle, Abby va retrouver l’inspiration et le goût de vivre. Mais pourquoi rester enfermée devant son écran alors que Mark parcourt le monde ? « Le livre idéal pour réchauffer vos soirées d’hiver. Tendre, drôle et poignant, ce roman vous fera passer du rire aux larmes en un tweet. » Kristin Hannah, auteure acclamée par le New York Times.
 
 
Nouilles Froides à Pyongyang de Jean-Luc Coatalem
2013
Jean-Luc Coatalem
Récit
3 h
Nul n’entre ni ne sort de Corée du Nord, le pays le plus secret de la planète. Et pourtant, flanqué de son ami Clorinde, qui affectionne davantage Valéry Larbaud que les voyages modernes, et déguisé en vrai-faux représentant d’une agence de tourisme, notre écrivain nous emmène cette fois sur un ton décalé au pays des Kim. Au programme : défilés et cérémonies, propagande tous azimuts, bains de boue et fermes modèles, mais aussi errances campagnardes et crises de mélancolie sur les fleuves et sur les lacs, bref l’endroit autant que l’envers de ce pays clos mais fissuré. Un journal de voyage, attentif mais distant, amusé parfois, jamais dupe, dans ce royaume énigmatique dont un diplomate américain affirmait récemment que l’on en savait moins sur lui que sur... nos galaxies lointaines.
 
 
Un homme trop facile de Eric-Emmanuel Schmitt
2013
Eric-Emmanuel Schmitt
Théâtre
1 h
Comédien adoré du public, Alex, homme aimable et tolérant, s’apprête à entrer en scène pour la première du Misanthrope lorsque Alceste, le vrai, l’homme aux rubans verts de Molière, lui apparait dans le miroir de sa loge. La stupeur passée, la conversation s’engage mal entre celui qui voudrait changer le monde et celui qui l’accepte tel qu’il est. Qui triomphera, de l’idéaliste en colère qui s’indigne de la vie ou du libertin indulgent qui en rit ? Et lequel des deux gagnera les faveurs de l’insaisissable Célimène ?
Dans cette brillante variation sur la plus énigmatique des pièces de Molière, Eric-Emmanuel Schmitt, l’un des auteurs les plus joués au monde, renoue avec la verve qui a fait le succès de son œuvre dramatique, du Visiteur à Petits crimes conjugaux en passant par La Tectonique des sentiments.
La femme parfaite est une connasse ! de Anne-Sophie Girard
2013
La femme parfaite est une connasse (1)
Anne-Sophie Girard (et Marie-Aldine Girard)
Humour
1 h
Ce livre est LE guide pour toutes les femmes imparfaites (c’est-à-dire grosso-modo pour toutes les femmes*). Vous y apprendrez notamment comment garder votre dignité quand vous êtes complètement bourrée, qui sont ces filles qui ne mangent qu’une salade par jour, les questions qu’il ne faut pas poser à un homme si vous ne voulez pas entendre la réponse, ou ce qu’il faut faire de toute urgence si votre mec veut s’acheter des Crocs. * Il peut également être lu par les hommes qui n’ont pas peur de découvrir ce que les filles se racontent entre elles dès qu’ils ont le dos tourné... Jumelles depuis leur naissance à Montpellier en 1981, Anne-Sophie et Marie-Aldine Girard assument tout : elles ont vu 47 fois Dirty Dancing, elles adorent entamer leur fameuse « choré » sur Dieu m’a donné la foi ou Je te survivrai, et il leur arrive parfois de confondre une branche de basilic avec un brin de muguet.
 
 
L'oreille absolue de Mathieu Boutin
2013
Mathieu Boutin
Littérature
4½ h
Satisfait des petits engagements qu’il déniche et des jolies filles qu’il côtoie, David, jeune violoniste, ne pense guère à l’avenir. Jusqu’à ce qu’un terrible accident de musique de chambre en caleçon lui cause de sérieux ennuis financiers. Prêt à tout pour vite gagner de l’argent, il découvre avec effroi la place peu enviable qu’on réserve aux musiciens dans l’échelle sociale.
Robert a la cinquantaine solitaire et déprimée. Violoniste à l’orchestre symphonique depuis toujours, il y dépérit en silence. Maladroit en toute chose, il doit en plus prendre soin de sa mère, atteinte d’Alzheimer. Jasmine a été une formidable pianiste, jadis, ainsi qu’une redoutable dévoreuse de musiciens. Cette cohabitation forcée donne toutefois à Robert l’occasion de percer le mystère de la femme torturée qu’a été sa mère et, peut-être, de soigner ses propres blessures. Mais, le temps presse.
À partir du moment où les deux violonistes se rencontrent chez le luthier, Robert ne cesse de vouloir aider David. Aussi bienveillantes qu’elles paraissent, ses propositions dissimulent des mobiles difficilement avouables.
Une histoire finement orchestrée, rythmée par un humour croustillant, dans laquelle des musiciens tentent vaillamment de survivre et, parfois, touchent à la grâce. C’est la musique, vue de l’intérieur. Celle qu’on joue tout nu pour rire comme celle qui répare les âmes brisées.
Six mois sans pamplemousse de Carole Tremblay
2013
Carole Tremblay
Littérature
5 h
Rebecca n’a plus que six mois à vivre.
Ce seront les six mois les plus merveilleux de son existence, lui promet son amie Charlotte. Après avoir mis au point le programme VIA, pour « Vie Intense Accélérée », les deux femmes s’embarquent pour un voyage à destination du Grand Canyon. Effacées, les certitudes. La routine, mise au panier. Dans cette course folle contre la montre où alternent l’espoir, le doute et les fous rires, elles feront la preuve que si l’amitié ne déplace pas les montagnes, elle est un formidable pied de nez au drame.
Comment j'ai cuisiné mon père, ma mère... et retrouvé l'amour de S.G. Browne
2013
S.G. Browne
Terreur
5½ h
Andy vit en paria depuis sa résurrection spontanée après un accident de voiture. Ce nouveau zombie n’a pour morne horizon que le cellier familial, où il cuve les grands crus de son père, et ses réunions mensuelles aux Morts-Vivants Anonymes. Mais lorsqu’un zombie solitaire l’initie aux bienfaits régénérateurs de la chair humaine, Andy décide de lutter pour ses droits civiques. Débute alors un voyage improbable qui le mènera de la morgue au rôle très médiatisé de porte-parole de la cause zombie, en passant par des séjours à la SPA reconvertie dans l’accueil de zombies fugueurs et aux plateaux d’Oprah Winfrey. Sombrement drôle, étrangement touchante et suffisamment gore, l’odyssée du premier mort-vivant contestataire de l’Histoire vous fera probablement rire. Mais auparavant, vous devrez faire connaissance avec tous les amis d’Andy. Une petite merveille d’humour et d’horreur.
Alice au pays des Zombies de Gena Showalter
2013
Chroniques de Zombieland (1)
Gena Showalter
Fantastique
13
9 h
Moi, Alice, j’ai cessé de me croire au pays des merveilles le jour où je les ai vus. Eux, les monstres. Ils existent. Ils ont pris ma petite sœur. Ils ont dévoré mes parents. Bientôt, ils seront partout et ils dévoreront vos familles, vos copains, notre monde... Vous voulez ça ? Non, moi non plus. Alors, je vais rejoindre Cole et sa bande, et avec eux, je vais me battre jusqu’à la mort s’il le faut. Contre les monstres… les Zombies.
 
 
Week-end surprise de Agnès Abécassis
2013
Agnès Abécassis
Chick-lit
2½ h
Elle, c’est Brune. Lui, c’est Léonard. Ils s’adorent, en toute amitié. Enfin, Léonard l’adore, mais Brune n’y voit que de l’amitié. Pour un animateur radio, il a du mal à se faire entendre. Normal : niveau drague, c’est un prince charmant déguisé en Benny Hill. Ses textos voilés lui feront-ils ouvrir les yeux ? Elle c’est Prunelle, l’amie de Brune. Elle vient de rencontrer Simon, carrément odieux. Par mail, la rencontre. Il la provoque, elle l’envoie bouler. Ça aurait dû en rester là. Mais le net permet parfois l’éclosion de bien étranges relations... Eux, ce sont Nestor et Noé, les jumeaux de Brune. Deux ados bourrés d’humour et de repartie.... Sauf lorsqu’il s’agit d’évoquer Lefebvre, le terrible prof qui leur gâche la vie ! Et puis il y a cette envie d’évasion, durant laquelle Brune voudrait bien décompresser. Vous avez dit « décompresser » ? Une semaine dans la vie d’une femme, entre crises de nerfs, crises de rire, et crise tout court. Une comédie hilarante et tendre, à emmener avec soi en week-end !
L'orangeraie de Larry Tremblay
2013
Larry Tremblay
Littérature
2 h
« Quand Amed pleure, Aziz pleure aussi. Quand Aziz rit, Amed rit aussi. » Ces frères jumeaux auraient pu vivre paisiblement à l’ombre des orangers. Mais un obus traverse le ciel, tuant leurs grands-parents. La guerre s’empare de leur enfance et sépare leurs destins. Amed, à moins que ce ne soit Aziz, devra consentir au plus grand des sacrifices.
Conte moral, fable politique, L’Orangeraie est un roman où la tension ne se relâche jamais. Un texte à la fois actuel et hors du temps qui possède la force brute des grandes tragédies et le lyrisme des légendes du désert. L’Orangeraie a remporté plusieurs prix dont le Prix des libraires du Québec, le Prix littéraire des collégiens et le Prix du Club des Irrésistibles.
Les jumeaux de Claudine Touchemann
2013
Luc, graine de prison (2)
Claudine Touchemann
Littérature
6½ h
Quand réapparaît le fils qu’elle a abandonné à sa naissance vingt ans plus tôt, Amélie voit sa vie basculer. Incarcéré très jeune, il a poussé dans la violence et a un profond ressentiment envers sa mère dont il veut détruire la vie de famille, celle à laquelle il n’a pas eu droit.
Un homme verra sa grande souffrance affective et fera dès lors tout pour aider Luc à sortir de la spirale de la prison mais l’ombre de la rechute ne sera jamais loin.
Cette saga en trois tomes et aux personnages attachants n’est pas qu’un roman car derrière les peurs, les larmes, les rires aussi, se tissent en toile de fond des réflexions sur la vie, la nôtre, la vraie, graines semées par l’auteur qui ne nous quitteront pas une fois le livre refermé.
 
 
Les faibles et les forts de Judith Perrignon
2013
Judith Perrignon
Littérature
2 h
Il a l’air d’un roi, le fleuve. Il est là depuis toujours, rouge à force de creuser l’argile, rivière Rouge, c’est son nom. La nuit, il brille. Le jour, il est plat comme le verre et ne reflète que le ciel, les nuages et les arbres. Il semble ne pas nous voir. Nous sommes une quinzaine, nous venons ici presque chaque jour depuis deux semaines tant la chaleur semble vouloir nous punir, mais il passe, indifférent à nos enfants qui s’élancent, à leurs mères qui disent, Attention au courant, et aux vieilles, comme moi, qui se retranchent à l’ombre sur leurs sièges pliants.
Rien ne trouble le fleuve. Il connaît son sort, il descend l’Amérique et s’en va se noyer dans le Mississippi puis dans la mer. Il est tout petit là-bas dans la mer, mais si grand devant nous. J’ai peur de lui. J’ai l’impression qu’il rit, qu’il rit du pont un peu plus loin qui rouille en ayant cru l’enjamber, qu’il rit de nous aussi, de nos mains et nos pieds incapables de nager, de nos sueurs froides quand passe la police, j’ai l’impression que nous sommes comme les feuilles mortes qui dans quelques mois se détacheront des arbres, poussières dans l’eau.
Le rire du grand blessé de Cécile Coulon
2013
Cécile Coulon
Littérature
2 h
Une fable puissante où la société muselle la pensée par le divertissement et désigne la littérature comme ennemi public n°1. Le Rire du grand blessé est, entre autres, un hommage aux grands classiques de l’anticipation, comme 1984 de George Orwell, Le Meilleur des mondes d’Aldous Huxley, ou Fahrenheit 451 de Ray Bradbury...
Dans un pays inquiétant, le Service National a trouvé le moyen de garantir l’ordre social : les Lectures publiques ont été transformées en outil idéologique de manipulation. Pour extirper puis maîtriser les névroses des individus, le Pouvoir a mis en pratique par le biais de lectures publiques organisées dans des stades, provoquant des scènes d’hystérie, donc dûment encadrées les théories d’une psychanalyste de talent, Lucie Nox. D’origine modeste, 1075 a grandi dans un milieu où la lecture est absente. On ne lui laisse qu’une seule solution pour exister socialement: parvenir à intégrer l’élite des Gardes au service du système. Formés dans des conditions extrêmes, ils ont pour unique règle de ne jamais apprendre à lire. 1075 devient le meilleur des Agents. Sa vie bascule, pourtant, le jour où il est mordu par un molosse lâché sur un spectateur en furie. À l’hôpital, il s’ennuie, jusqu’à ce qu’il assiste, par hasard, à une leçon de lecture donnée à des enfants malades. Il est pris à son propre piège...
 
 
Confidences d'une fille en colère de Louise Rozett
2013
Confidences (1)
Louise Rozett
Romance
6½ h
Bienvenue dans ma vie ! 1. Ma famille a explosé, 2. Mon lycée est une jungle, 3. Mes « camarades » de classe n’ont que deux mots de vocabulaire : cool et fuck, 4. Ma meilleure amie ne pense qu’à perdre sa virginité, Et moi, je me sens comme au milieu des Aliens et j’ai constamment la rage. Je donnerais tout pour remettre les compteurs à zéro : ramener papa à la maison, entendre de nouveau rire maman, me chamailler avec mon petit frère — comme avant. Seulement plus rien n’est comme avant, même pas MOI. La preuve, je viens de recevoir mon premier baiser…
Le Pays du Dauphin-Vert de Elizabeth Goudge
2013
Elizabeth Goudge
Littérature étrangère
19 h
Une rue peut être un univers, l’endroit où tout se joue. Lorsque sa famille emménage rue du Dauphin-Vert, en plein dix-neuvième siècle, dans une bourgade des îles Anglo-Normandes, William se lie d’amitié avec la jolie Marguerite et la grave Marianne, toutes deux ses voisines. On rêve, on rit, on pleure et l’on se moque du jeune garçon qui, en dépit de sa préférence marquée pour Marguerite, ne peut s’empêcher de mélanger les prénoms des deux sœurs… Un « détail » vraiment ? Un petit rien, croit-on, que cette confusion. Elle bouleversera pourtant le cours de bien des existences…
La robe Ecarlate de Anna Campbell
2013
Anna Campbell
Romance
6½ h
«  Entendu, lord Erith. Je serai votre maîtresse. » Olivia Raines a posé ses conditions. Son nouveau protecteur est riche, généreux. Parfait, donc. Alors pourquoi cette peur qui l’étreint? Parce que le comte n’est visiblement pas de la même étoffe que ses amants habituels qu’elle comble de jouissances sans jamais s’abandonner. De fait, Erith s’en aperçoit et lui lance un défi: il sera le premier à la faire se pâmer de volupté. Olivia lui rit au nez. Elle sait que tout plaisir lui est interdit. Entre la courtisane désabusée et l’aristocrate sans âme, un duel sensuel s’engage.
Fous rires, je t'aime et vive la vie ! de Nathalie Somers
2013
Le roman des filles (6)
Nathalie Somers
Jeunesse
12
4½ h
Le bac approche pour Maëlle, Lily, Chiara et Mélisande, mais l’amour et l’amitié continuent de rythmer leur vie. Une page se tourne avec le dernier tome du Roman des filles et les aventures de nos quatre héroïnes ! Elles ont grandi en même temps que leurs lectrices et on les retrouvera étudiantes à la fac dans une nouvelle série...
Rome en un jour de Maria Pourchet
2013
Maria Pourchet
Littérature
2½ h
« Paul était devant le poste, à mille lieues d’envisager qu’on pût lui réserver un anniversaire surprise fin juin, à lui, natif de février... »
Sur le toit-terrasse d’un hôtel parisien, en attendant qu’on leur serve quelque chose à boire et que Paul apparaisse au bras de Marguerite, les invités prennent possession des lieux. Peu à peu, la soirée dérive loin du projet initial. À l’autre bout de la ville, Marguerite tente en vain de convaincre Paul de sortir sans dévoiler la surprise. C’est le début d’une guerre dont les proportions vont bientôt leur échapper à tous deux. Maria Pourchet explore le fonctionnement d’un couple contemporain, les origines de son désastre mais aussi l’étendue des solitudes, chacun tentant d’échapper à l’autre, à la vérité, à lui-même. On rit à chaque page... non sans un certain effroi.
Gertrude de la Bourseplate de France Ilkaïe
2013
France Ilkaïe
Chick-lit
1½ h
Roman humoristique, série d’histoires drôles de la vie d’une femme de plus de cinquante ans dont la meilleure amie est son faire-valoir !
“Gertrude” pourrait être Bridget Jones, mais son humour est bien français et son âge, celui d’une femme qui, avec doigté, a apprivoisé sa ménopause. Roman décapant, farandole de mots qui incite à lire, rire et chanter à souhait ! En bref, une bonne thérapie pour garder le sourire en toutes circonstances...              
C'est toi que j'attendais de Kristan Higgins
2013
Kristan Higgins
Romance
6½ h
Comment veux-tu trouver un homme digne de ce nom, ma fille ? Tu vis dans un dépôt de ferrailles ! Poppy a bien un boyfriend, mais chut, c’est le propriétaire du resto italien qui concurrence la brasserie de ses parents... Un amoureux pas très empressé, il faut l’avouer. Mais elle aurait grand tort de se plaindre : elle dirige sa propre entreprise de récupération de matériaux, vit entourée d’une famille décalée mais aimante, ainsi que d’une smala d’amis farfelus et de petits protégés qui remplissent son quotidien de rires et de tendresse. Elle a même le projet d’acquérir les Prés Fleuris, la sublime demeure victorienne de Vivian, espiègle vieille dame avec qui elle s’est liée d’amitié. Que demander de plus ? Un jour, resurgit Liam, le bad boy du lycée qui lui a brisé le coeur quinze ans auparavant. Toujours aussi craquant. Voilà qui risque de bouleverser cette joyeuse harmonie... Pas question ! Poppy s’est juré que jamais plus elle ne se laisserait prendre au charme de Liam. Pourtant, n’est-il pas celui qu’elle attendait ?
La vie, les femmes et nos emmerdes de Francis Huster
2014
Francis Huster
Humour
1 h
« J’ai tellement vu de gens s’emmerder dans les trains, sur les quais de gare, dans les salles d’attente. J’ai tellement vu de gueules tristes, de mines défaites, de bouilles pétries d’ennui que je me suis dit qu’il fallait leur redonner du peps. Pour qu’ils retrouvent le sourire, qu’ils oublient leurs problèmes et qu’ils rient un bon coup ! »
Ce livre, qui ne se prend pas au sérieux, est un hymne à la légèreté et à la bonne humeur. Francis Huster y distille mille pensées cocasses et truculentes sur l’amour, les femmes, Dieu, le temps qui passe, la connerie et tout ce qui fait le sel de notre existence. De quoi nous dérider et activer nos zygomatiques en berne en cette période de crise. Un livre pour donner du peps à l’hiver morose, bien meilleur qu’un cocktail de vitamines. À consommer sans modération !
Insomnies en noir de Harlan Coben
2014
Harlan Coben
Policier
12 h
« Ces histoires vont te faire rire, elles vont te faire pleurer, elles vont te faire trembler de peur, elles vont devenir une part de toi-même. »
Harlan Coben  Quand Harlan Coben se charge de sélectionner les meilleures nouvelles policières américaines de l’année, le résultat est forcément à couper le souffle.  Des buildings de New York aux terres humides du bayou, en passant par les quartiers résidentiels proprets des banlieues des États-Unis, un voyage en vingt étapes mené à un rythme d’enfer par les routiers confirmés du polar tels que Lawrence Block, James Grady, Loren D. Estleman, et de jeunes seconds couteaux au talent prometteur.
Insomniaques s’abstenir.
Les Tribulations d'une jeune divorcée - Nouvelle édition illustrée de Agnès Abécassis
2014
Agnès Abécassis
Littérature
6½ h
Empotée, complexée, un seul homme au compteur et incapable de tuer un cafard sans vomir son petit déjeuner : depuis son divorce, le quotidien de Déborah n’est pas facile-facile. Car en retrouvant sa liberté, cette femme au foyer soumise et assistée a découvert une vie de chef de famille, de femme active et d’objet sexuel qu’elle avait ignorée jusqu’ici. Dès lors, les péripéties vont s’enchaîner. Déborah devra apprendre à se déshabiller devant un autre homme que son mari, résister à un patron harceleur, tout en s’occupant de ses deux enfants sans faillir. Mais comment reconstruire une vie de famille quand les hommes que l’on rencontre sont plus pitoyables les uns que les autres ? Entre crises de rire avec les copines et crises de boulimie larmoyantes, Déborah va devoir faire l’apprentissage de sa nouvelle indépendance.
 
 
La Pierre Noire de Robert E. Howard
2014
Les Ombres de Canaan (1)
Robert E. Howard
Fantasy
5½ h
J’éclatai d’un rire de dérision, mais il sonna creux. Je ne pouvais nier l’extraordinaire magnétisme qui émanait de cette enchanteresse à la peau sombre ; il me fascinait, me poussait, m’attirant vers elle, prenant d’assaut ma volonté.
—Tu ne peux résister au charme que j’ai confectionné ! s’écria-t-elle. Quand je t’appellerai, tu viendras ! Dans les profondeurs des marécages tu me suivras. Mais avant que l’obscurité te happe, il y aura les couteaux acérés, et les petites flammes... Oh, tu hurleras pour réclamer la mort, jusqu’à cette mort qui se trouve au-delà de la mort !
Poussant un cri étranglé, je sortis vivement un pistolet et le braquai sur sa poitrine. Il était armé et mon doigt sur la détente. A cette distance, je ne pouvais pas rater. Mais elle regarda droit dans le museau noir et se mit à rire, et à rire encore, en de grands éclats qui glacèrent le sang dans mes veines.
Voici, en deux volumes, la seconde des trois sagas rassemblant toutes les nouvelles d’heroic fantasy et d’horreur de Robert E. Howard, le créateur de Conan le Cimmérien. Des textes placés sous le sceau de la violence et des horreurs séculaires qui hantent le territoire américain, avec des classiques du genre, tels « Les Ombres de Canaan » et « Les Pigeons de l’enfer », mais aussi « La Vallee du Ver » ou « La Pierre Noire », universellement considérée comme la meilleure histoire lovecraftienne non écrite par Lovecraft. Comme tous les autres ouvrages de la collection, cette édition élaborée par Patrice Louinet, l’un des plus éminents spécialistes internationaux de Howard et de son œuvre, se base sur les manuscrits originaux, en version intégrale et non censurée.
Les Suprêmes de Edward Kelsey Moore
2014
Edward Kelsey Moore
Littérature
7½ h
Elles se sont rencontrées dans les années 1960 et ne se sont plus jamais quittées : tout le monde les appelle “les Suprêmes”, en hommage au célèbre groupe des années 1970.
Complices dans le bonheur comme dans l’adversité, ces trois irrésistibles “quinquas” afro-américaines aussi puissantes que fragiles ont fait d’un des restaurants de leur petite ville de l’Indiana longtemps marquée par la ségrégation leur quartier général où, tous les dimanches, entre commérages et confidences, rire et larmes, elles élaborent leurs stratégies de survie et se gavent de poulet frit. Rendez-vous avec vos futures meilleures amies...
Le policier qui rit de Maj Sjöwall
2014
Martin Beck (4)
Maj Sjöwall (et Per Wahlöö)
Policier
5 h
Par une pluvieuse soirée de novembre, tous les passagers d’un autobus sont massacrés au fusil mitrailleur. Jamais la Suède n’avait connu pareille tuerie, et l’opinion publique s’affole. Parmi les neuf victimes, un flic que Beck connaissait. Que faisait-il dans ce bus, à cette heure ? D’après sa compagne, il était surchargé de travail, mais Beck sait bien, lui, qu’il était pratiquement en congé... L’identification des victimes, puis l’étude minutieuse de leur passé, apportent peu à peu des indices. Et comme souvent, derrière la façade lisse des apparences, ce sont des réalités sordides qui émergent. Adapté au cinéma par Stuart Rosenberg en 1973 sous le titre : The laughing policeman (Le flic ricanant).
Personne ne se sauve tout seul de Margaret Mazzantini
2014
Margaret Mazzantini
Littérature italienne
3½ h
Autopsie du désamour, par la plus fiévreuse des plumes italiennes.
«  Dis-le.
– Quoi ?
– Dis que tu ne m’aimes plus. Dis-le maintenant que nous avons fait la paix... Comme ça je pourrai le digérer.
Elle lui sourit avec ces dents qui ont avalé le paradis.
– Je ne t’aime plus, Gaetano. Il acquiesce et rit avec elle... puis ses yeux se ferment et se gonflent tout entiers, comme ceux des enfants.
– Dis-le, toi aussi.
– Je ne peux pas le dire.
– Dis-le.
– Je ne t’aime plus, Delia.
– Tu vois... On peut le dire. »
Dans la veine d’Écoute-moi, Margaret Mazzantini renoue avec le roman sentimental. Elle nous offre ici l’autobiographie d’une génération : l’histoire des cendres et des flammes d’un couple contemporain. Sans la peur du lyrisme, sans l’écueil du pathos.
Belle arrière-grand-mère de Janine Boissard
2014
Janine Boissard
Littérature
4½ h
Il n’y a pas d’âge pour grandir? C’est ce que Babou va découvrir en devenant arrière-grand-mère pour la première fois d’une petite Adella, fille de Justino, 18 ans, et de Haydée, 17, poursuivie par la fureur de son père.
Puis voilà Babou frappée par un deuil douloureux.
Et enfin, elle vole au secours d’un jeune  victime de maltraitance psychologique, l’une des plus cruelles. Que d’émotions, de larmes, mais aussi de rires avant que, le calme revenu dans la famille, elle puisse réaliser son rêve : se remettre à la  !
La fête de l'insignifiance de Milan Kundera
2014
Milan Kundera
Littérature
1½ h
Jeter une lumière sur les problèmes les plus sérieux et en même temps ne pas prononcer une seule phrase sérieuse, être fasciné par la réalité du monde contemporain et en même temps éviter tout réalisme, voilà La fête de l’insignifiance. Celui qui connaît les livres précédents de Kundera sait que l’envie d’incorporer dans un roman une part de “non sérieux” n’est nullement inattendue chez lui. Dans L’Immortalité, Goethe et Hemingway se promènent ensemble pendant plusieurs chapitres, bavardent et s’amusent. Et dans La Lenteur, Véra, la femme de l’auteur, dit à son mari : “Tu m’as souvent dit vouloir écrire un jour un roman où aucun mot ne serait sérieux... je te préviens : fais attention : tes ennemis t’attendent”. Or, au lieu de faire attention, Kundera réalise enfin pleinement son vieux rêve esthétique dans ce roman qu’on peut ainsi voir comme un résumé surprenant de toute son oeuvre. Drôle de résumé. Drôle d’épilogue. Drôle de rire inspiré par notre époque qui est comique parce qu’elle a perdu tout sens de l’humour. Que peut-on encore dire ? Rien. Lisez !
Son carnet rouge de Tatiana de Rosnay
2014
Tatiana de Rosnay
Littérature
1½ h
Le fruit est-il plus savoureux lorsqu’il est défendu ? L’interdit est-il synonyme de plaisir De la duperie démasquée à la vengeance machiavélique, Tatiana de Rosnay revisite les amours illégitimes et envisage tous les scénarios – tantôt tragiques, tantôt cocasses – avec une légèreté teintée de sarcasme, jusqu’à une chute toujours croustillante, parfois glaçante.
Un jouissif « déshabillage » du délit conjugal, où le rire se mêle à la compassion et la transgression au désir.
Trois soeurs de Feiyu Bi
2014
Feiyu Bi
Littérature étrangère
6 h
Ce roman truculent où la tragédie prend souvent les couleurs de la farce est un roman sur le pouvoir, ce démon de la domination des autres qui possède les hommes. Que ce soit dans le village de la Famille Wang, à la vie rythmée par les travaux des champs et bruissant des slogans de la Révolution culturelle, ou dans le Pékin des années quatre-vingt, personne ne se résigne à n’être qu’une vague de l’océan infini du peuple. Si Bi Feiyu se rit souvent de la pitoyable veulerie des hommes, il s’attache avec une attention quasi amoureuse, et une capacité d’identification surprenante, aux figures de trois femmes, trois sœurs qui usent de toutes leurs armes pour modifier le cours de leur destin, dans une Chine qui ne leur appartient pas. Yumi la dignité, Yuxiu la séduction, Yuyang le désir de réussite. Ce sont des âmes fortes et passionnées, qui tentent avec la détermination d’assurer leur pouvoir sur ce monde et sur leur propre corps, que l’auteur a choisi de regarder longtemps, avec une pertinence sensible qui fait sonner juste la corde du cœur.
Le rire de la hyène de Roxane Dambre
2014
Animae (4)
Roxane Dambre
Bit-lit
6½ h
Lou va devoir mener de front trois combats mémorables : d’un côté, comprendre pourquoi les plans d’une centrale nucléaire se baladent dans Paris ; de l’autre, protéger son peuple menacé par les manigances d’un mystérieux chef des Chalcrocs. Et comme si cela ne suffisait pas... préparer son mariage !
 
 
La scandaleuse de Nicola Cornick
2014
Scandalous (4)
Nicola Cornick
Romance
6 h
Londres, Régence
Susanna, en chair et en os ? Impossible ! Et pourtant… James Devlin, stupéfait, doit se rendre à l’évidence : c’est bien sa première épouse qui rit et danse avec insouciance au bal le plus prisé de la saison, et qui fait mine de ne pas le reconnaître ! Comment Susanna ose-t-elle réapparaître ainsi comme si de rien n’était, après avoir disparu sans laisser de traces, neuf ans plus tôt, au lendemain de leur nuit de noce ? Et comment peut-elle croire que se présenter sous un faux nom suffirait à le tromper, lui ?
Alors que la colère le submerge avec la même force qu’autrefois, James se jure que Susanna ne quittera pas ces lieux sans lui avoir donné l’explication qu’il attend depuis neuf ans. Ni sans lui avoir avoué ce qu’elle fait aujourd’hui au bras de l’un des célibataires les plus en vue de Londres. Car même s’il refuse de se l’avouer, il ne peut supporter l’idée que Susanna soit à un autre homme que lui…
Il est de retour de Timur Vermes
2014
Timur Vermes
Littérature étrangère
6½ h
Soixante-six ans après sa disparition, Hitler se réveille dans un terrain vague de Berlin. Et il n’est pas content : quoi, plus personne ne fait le salut nazi ? L’Allemagne ne rayonne plus sur l’Europe ? Tous ces Turcs qui ont pignon sur rue sont venus de leur plein gré ? Et, surtout, c’est une FEMME qui dirige le pays ? Il est temps d’agir. Le Führer est de retour et va remettre le pays dans le droit chemin. Et pour ça, il lui faut une tribune. Ça tombe bien, une équipe de télé, par l’odeur du bon filon alléchée, est toute prête à la lui fournir.
La machine médiatique s’emballe et bientôt, le pays ne parle plus que de ça. Pensez-vous, cet homme ne dit pas que des âneries ! En voilà un au moins qui ne mâche pas ses mots. Et ça fait du bien, en ces temps de crise…
Hitler est ravi qui n’en demandait pas tant. Il le sent, le pays est prêt. Reste pour lui à porter l’estocade qui lui permettra d’accomplir enfin ce qu’il n’avait pu achever…
 
 
Save My Soul de Keira Quinsley
2014
Madame la Marquise (1)
Keira Quinsley
Chick-lit
6 h
Ava Lansbury a deux terribles défauts. Elle est TRES timide, et elle est TRES gentille. Elle se fait donc tyranniser par sa chef de service (tellement banal...), piétiner par sa famille (déjà vu !), et son amant, un homme marié, la traite comme un paillasson.
Mais quand le fantôme d’une marquise française décide de mettre son nez dans l’histoire, attention les yeux, ça va décoiffer ! Car Victoire-Alexandrine de Lance, marquise de L’Épine, n’a pas que le nom de pointu. Sa langue et son caractère le sont aussi, et bien qu’ayant vécu au 18e siècle, elle se révèle parfaitement armée pour affronter le nôtre...
Au contact de cette surprenante marquise, Ava va s’épanouir, gagner en assurance, parfois même contre son gré...  Tour à tour jubilatoire, provocant, ou émouvant, “Madame la Marquise” se moque de nos petits — et grands — travers, et nous apprend à les aimer. Car comme nous le rappelle si bien la Marquise :
« La beauté d’une femme sotte est aussi ridicule qu’un anneau d’or au nez d’un cochon »
Ce n’est pas elle qui le dit, mais la Bible... Et à nous autres filles, il confirme que certes, on n’est pas féministe pour un sou, mais que parfois, par les temps qui courent, on devrait bien le devenir un peu…
 
 
Tombée du ciel de Cecelia Ahern
2014
Cecelia Ahern
Romance
6½ h
Adam et Christine se croisent une nuit sur le Ha’penny Bridge à Dublin. Il se tient sur le pont, prêt à sauter, désespéré. Apprenant que son trente-cinquième anniversaire approche, Christine se lance un défi incroyable : lui prouver en quelques jours que la vie vaut la peine d’être vécue. Malgré sa détermination, elle sait qu’elle lui a fait une promesse risquée. Dans cette course contre-la-montre s’enchaînent aventures romantiques et improbables balades nocturnes. Petit à petit, Christine s’aperçoit qu’Adam reprend bel et bien goût à la vie, mais elle n’est pas au bout de ses surprises…
Un roman qui vous fera rire et pleurer, avec une Cecelia Ahern au sommet de son art.
Eleanor & Park de Rainbow Rowell
2014
Rainbow Rowell
Littérature
13
6 h
1986. Lorsqu’Eleanor, nouvelle au lycée, trop rousse, trop ronde, s’installe à côté de lui dans le bus scolaire, Park, garçon timide, l’ignore poliment. Pourtant, peu à peu, les deux lycéens se rapprochent, liés par un amour commun pour les comics et les Smiths... Et peu importe si tout le monde au lycée harcèle Eleanor et que sa vie chez elle est un véritable enfer : Park, pourtant si solitaire et secret, est prêt à tout pour la sortir de là.
 
 
Théo de Angèle Delaunois
2014
Chroniques d'une sorcière d'aujourd'hui (4)
Angèle Delaunois
Fantastique
12
3 h
Max et moi, on avait réussi à ramener Théo à bon port, dans sa famille, à Montréal. Mais on s’est vite rendu compte qu’il n’était pas revenu vraiment parmi nous. La sorcière lointaine ne lâchait pas facilement sa proie. Il cherchait le moindre prétexte pour fuir le quotidien. Sa dernière lubie ? Repartir en voyage pour photographier des blanchons, sur les glaces flottantes au large des îles de la Madeleine. Impossible de le laisser partir tout seul ! On l’a donc accompagné et on s’est vite aperçu qu’il n’avait pas que de bons souvenirs de sa dernière visite aux îles...
Surgissant de la glace dans une gerbe d’éclaboussures, à moins de dix mètres de nous, un immense phoque entièrement noir s’est mis à se dandiner dans notre direction, dévoilant ses deux rangées de crocs d’un air menaçant. Que faire ? Il était impossible de courir sur une surface aussi instable. Je n’ai pas eu le temps de penser beaucoup. Je me suis concentrée et, en un éclair, j’ai vu sa peau se fendiller et des gouttes de sang ont maculé la neige. La bête s’est rejetée en arrière en poussant un aboiement de douleur et de colère et elle a replongé dans le néant de l’eau glacée. Un rire sinistre que je connaissais bien a retenti à mes oreilles. La présence malveillante nous avait accompagnés jusque-là ! Comment avais-je pu l’oublier, ne serait-ce qu’un seul instant ?
Un bouleversant héritage de Cathy Williams
2014
Cathy Williams
Romance
2½ h
Si on lui avait dit qu‘elle posséderait un jour un cottage en Cornouailles, Rosie aurait éclaté de rire. Comment imaginer qu’Amanda Wheeler lui léguerait la maison qu’elle aimait tant ? Amanda, celle qui fut sa meilleure amie avant de la trahir de la pire des façons, ne reculant devant aucun mensonge pour lui voler son fiancé : Angelo Di Capua. Mais aujourd’hui, Amanda est morte, et Rosie ne peut se permettre de refuser ce legs. N’a-t-elle pas désespérément besoin d’un nouveau départ, loin de Londres ? Ici, une nouvelle vie s’offre à elle, et tant pis si cela doit réveiller de douloureux souvenirs ou la rapprocher d’Angelo. Angelo qu’elle hait aussi fort qu’elle l’a aimé, mais qui éveille toujours en elle un trouble profond…
Tant qu'il y aura des ducs de Tessa Dare
2014
Les demoiselles de Spindle Cove (4)
Tessa Dare
Romance
6 h
— Vous êtes sournoise et démoniaque !
Griffin, duc de Halford, s’emporte contre sa propre mère qui a eu le culot de le droguer pour le traîner de force à Spindle Cove. Il faut qu’il se marie, se défend-elle. Et cette ville regorge de filles célibataires. Il n’a qu’à en choisir une, n’importe laquelle, elle se fait fort de la transformer en femme du monde. Ah, vraiment ? Eh bien, dans ce cas, il va choisir la première venue. Et rira bien qui rira le dernier.
Évidemment, il n’envisage pas une seconde d’épouser cette Pauline. Sauf qu’avec cette drôle de jeune fille, il n’est pas au bout de ses surprises...
Indécent de Colleen Hoover
2014
Indécent (1)
Colleen Hoover
Littérature
5 h
Pour surmonter le brusque décès de son père, Layken, âgée de 18 ans, part s’installer avec sa mère et son frère dans le Michigan. Sa famille la considère comme un roc, mais en son for intérieur, elle est désespérée. Bientôt, une rencontre va tout changer : celle de Will, son voisin passionné de poésie, un être lumineux, patient et protecteur, qui partage beaucoup d’intérêts communs avec Lake, peut-être même trop…
Après un premier rendez-vous exceptionnel, le quotidien reprend ses droits et amène avec lui un obstacle infranchissable. Les circonstances auront-elles raison de leur attirance hors du commun ?
 
 
Barnabé de Sébastien Lepetit
2014
Sébastien Lepetit
Policier
4½ h
Barnabé arrive à l’âge adulte. C’est un homme-enfant, un handicapé mental, qui découvre sa différence dans le regard des autres. Et le regard des autres, c’est surtout celui de Vanessa, la jolie métisse arrivée tout droit de la région parisienne, dont il tombe éperdument amoureux.
Un handicapé mental amoureux d’elle ? Voilà qui fait bien rire Vanessa, et beaucoup souffrir Barnabé.
Aussi, lorsqu’une série d’incendies volontaires se déclenche tout autour de Montdunon, il ne manque pas de témoins pour affirmer que l’on a vu Barnabé et son scooter rouge rôder aux alentours.
Se vengerait-il des sarcasmes dont il est l’objet ? Ou bien fait-il un coupable idéal ? Barnabé est-il un incendiaire ou un bouc émissaire ? Il affirme qu’il est innocent, mais doit-on le croire simplement parce qu’il est handicapé ?
 
 
La mémoire des sens - Le secret d'une inconnue de Brenda Harlen
2014
Brenda Harlen (et RaeAnne Thayne)
Romance
6½ h
La mémoire des sens, Brenda Harlen :
Sutter Traub a été son premier amour, le seul à qui Paige s’est donnée corps et âme. Aussi, quand elle le voit réapparaître dans sa vie, a-t-elle soudain envie de lui pardonner de l’avoir quittée aussi brusquement, cinq ans plus tôt. Comme elle aimerait, en effet, se blottir contre lui, lui crier qu’elle l’aime encore ! Mais c’est impossible. Sutter n’est que de passage à Rust Creek Falls ; bientôt, il sera reparti. Et il n’est pas question pour elle de le laisser emporter une nouvelle fois son cœur brisé… Le secret d’une inconnue, RaeAnne Thayne :
Ridge Bowman n’est pas du genre à s’encombrer d’une femme. Sa vie solitaire à River Bow, agrémentée par les rires de sa fille, lui convient parfaitement. Mais, quand une belle inconnue se blesse dans sa propriété, il n’a bientôt d’autre choix que de lui proposer l’hospitalité. Noël approche, après tout, et la tempête menace, dehors… Au contact de la douce Sarah, Ridge se sent peu à peu gagné par des sentiments inédits. Cette femme lui plaît, c’est certain. Pourtant, il serait fou de la laisser prendre possession de son cœur. Car elle lui cache quelque chose, il en est persuadé…
Apocalypse de Michael Grant
2014
BZRK (3)
Michael Grant
Jeunesse
14
7½ h
Sadie et Noah sont à Sainte Marie, au large de Madagascar, où ils mangent de la langouste et font l’amour sur la plage. Suite au naufrage du Doll Ship, les jumeaux Armstrong sont coincés en Malaisie. Bug Man essaie de se fondre dans le paysage pour échapper aux représailles de ses anciens patrons tout autant qu’aux services qui mènent l’enquête sur la mort de la présidente Morales. Burnofsky, maintenant maillé, hésite entre les pleurs et les rires dans son bureau de la Tulipe... Suite à un attentat, Sadie et Noah retournent à New York où, sur ordre de Lear, l’ombre mystérieuse à la tête de BZRK, ils sont supposés anéantir la technologie AFGC, apparemment sur le point de développer un drone capable de tuer à distance les biobots...
Celle qui a tous les dons de M.R. Carey
2014
M.R. Carey
SF
8 h
Tous les dons ne sont pas une bénédiction Chaque matin, Melanie attend dans sa cellule qu’on l’emmène en cours. Quand on vient la chercher, le sergent Parks garde son arme braquée sur elle pendant que deux gardes la sanglent sur le fauteuil roulant. Elle dit en plaisantant qu’elle ne les mordra pas. Mais ça ne les fait pas rire.
Melanie est une petite fille très particulière...
 
 
Ça peut pas rater ! de Gilles Legardinier
2014
Gilles Legardinier
Littérature
7½ h
- J’en ai ras-le-bol des mecs. Vous me gonflez! J’en ai plus qu’assez de vos sales coups! C’est votre tour de souffrir!
Marie pensait avoir trouvé l’homme de sa vie, jusqu’à ce que son couple implose de façon brutale et scandaleuse.
Anéantie, elle prend une décision sur laquelle elle jure de ne jamais revenir: ne plus faire confiance aux mâles et surtout, ne plus rien leur passer.
Ni dans sa vie privée, ni au travail. On remet les compteurs à zéro. On renverse la vapeur. La gentille Marie est morte, noyée de chagrin. À présent, c’est la méchante Marie qui est aux commandes.
Marie est remontée comme un coucou. Marie ne croit plus à l’amour, ce mirage source de tous les malheurs des femmes.
Mais voilà, Marie a du cœur, une famille, des amies aussi tordues qu’elle et une soif de vivre qui n’a pas fini de la précipiter dans des plans impossibles. Et si, au-delà de ses illusions perdues, il était temps pour elle de découvrir tout ce qui vaut vraiment la peine d’être vécu?
 
 
L'amour interdit de Céline Musmeaux
2014
Captifs du sort (1)
Céline Musmeaux
Fantasy
6½ h
Depuis six mois, le quotidien d’Emma est animé par la présence de Tristan, le neveu du forgeron fraîchement arrivé à Faber. Plus jeune que lui d’un an, elle hésite entre l’aimer ou le détester ! En effet, le jeune homme est insaisissable et s’amuse de son innocence ! Leur vie va brutalement basculer un jour d’été, Tristan vient la chercher aux champs et à leur retour, ils découvrent leur village en flammes ! La première réaction du jeune homme est de la mettre à l’abri, mais il n’est pas au bout de ses peines, Emma n’en fera qu’à sa tête ! Acculés et pourchassés, Tristan n’aura pas d’autre choix que de dévoiler son secret pour protéger la jeune fille…
Vous passerez du rire aux larmes en suivant les aventures d’Emma et Tristan !
La malédiction de Neferet de P.C. Cast
2015
Maison de la nuit (10.5)
P.C. Cast (et Kristin Cast)
Fantastique
13
2½ h
Chicago, 1892 : Emily Wheiler, 16 ans, est belle et respire la joie de vivre. Jusqu’à ce que sa mère meure. Finis, les fêtes et les rires ; Emily devient la nouvelle maîtresse de maison et doit tenir son rang. Emprisonnée dans sa propre demeure, la jeune fille ne rêve plus que d’une chose : s’enfuir, quitte à vendre son âme au diable. Mais pactiser avec un vampire a des conséquences. Quand elle reçoit ses nouveaux pouvoirs et son nouveau nom, Neferet, la jeune fille découvre qu’un sombre désir de vengeance grandit en elle…
 
 
Un été à Provincetown de Caroline Vu
2016
Caroline Vu
Littérature étrangère
2½ h
Ce roman choc raconte la vie tumultueuse d’une famille nord-vietnamienne ballottée par les caprices de l’Histoire et aux prises avec sa propre folie. À travers un récit teinté d’humour, on découvre les aventures rocambolesques d’un clan familial dans sa longue migration, depuis l’Indochine française, la guerre du Vietnam et jusqu’à son exil à Montréal. Saisissant portrait de quatre générations dans un univers où tous les repères s’écroulent.
Le personnage pivot de ce récit romancé est le cousin Daniel, qui meurt du sida à Montréal en 1986 et dont personne ne mentionne plus le nom. Du grand-père opiomane jusqu’à ce jeune cousin homosexuel, tous vivent dans leur chair les blessures de la guerre. Avec leurs faiblesses et leurs rêves, ils se débattent pour survivre à la désintégration de leur monde ordonné, disparu dans les vents du changement.
C’est la guerre vécue de l’intérieur avec ce qu’elle entraîne comme débordements et excès. Pas de statistiques, pas d’images de bombardements. Non. On se cache dans un garage, on dort entassé sur la paille, on s’enfuit dans des rizières, on continue de travailler, de jouer, de se droguer, d’aller au restaurant, de rire, et on baise plus souvent qu’à l’habitude pour oublier ou faire semblant que la vie continue, on n’a plus de règles ni de contraintes, la honte et la peur du scandale ont disparu.
Un roman hypnotisant qui allie l’historique et l’intime.
De Vous à Moi de Christelle Angano
2015
Christelle Angano
Bio
1 h
C’est l’histoire d’une famille.
Un peu amochée, un peu cabossée.
Des enfants qui rient ; un enfant qui meurt.
Une jeune fille « différente », mon enfant baroque.
Cette famille, cette vie, c’est la mienne. C’est aussi celle de nombreux parents.
Parler de mes enfants, c’est parler de tous les enfants de la nuit, de tous les enfants baroques. Pour qu’on les connaisse, pour qu’on nous connaisse.
Soyez les bienvenus dans notre univers.
 
 
Celui qui sera mon homard de Tom Ellen
2015
Tom Ellen (et Lucy Ivison)
Jeunesse
13
5½ h
SAM et HANNAH n’ont plus que l’été pour trouver leur homard, leur(e) partenaire idéal(e), avant d’entrer à la fac.
Mais le destin joue contre eux. Quiproquos, maladresses et complexes alimentent leur crainte de rester vierges toute leur vie ! Pourtant, ils pourraient bien être faits l’un pour l’autre…
Une formidable comédie romantique à deux voix qui nous fait vivre les grands moments d’une bande de copains, les fous rires, les excès et les malentendus, la confiance en soi jamais perdue malgré les apparences… et les surprises de LA première fois. Tous les fans de la série Friends adoreront. Et tous ceux qui rêvent d’amour et d’amitié.
Les féministes n'auront pas l'Alsace et la Lorraine de Louis Lanher
2015
Louis Lanher
Humour
4 h
« Partout en occident, mais surtout chez ma belle-mère, l’homme est un délit. Ce livre est illégal. Je ne serai jamais une femme comme les autres. »
Élevé par des femmes, Louis Lanher, en grandissant, a été confronté à la théorie du genre appliquée à sa belle-famille et s’est livré à une observation quasi ethnologique des ravages combinés de l’éducation et du féminisme contemporain.
 
 
Audacieuses retrouvailles - Un envoûtant désir de Kate Hoffmann
2015
Kate Hoffmann
Romance
18
6½ h
Audacieuses retrouvailles :
Aussi belle et sauvage que les éléments qui se déchaînent à l’extérieur… Hypnotisé, Rourke Quinn ne peut détacher son regard du corps nu de la femme couchée tout contre lui. Annie Macintosh. Si on lui avait prédit qu’il vivrait un jour une expérience torride dans les bras de celle dont il se souvenait comme d’une enfant timide et farouche, il aurait éclaté de rire. Et pourtant, aujourd’hui, rire est bien la dernière chose dont il a envie : Annie ne lui a-t-elle pas clairement signifié qu’entre eux il ne pouvait s’agir que d’une courte aventure ? Alors, pourquoi se sent-il incapable de retourner à sa vie new-yorkaise, loin de cette petite île de la côte canadienne où il était simplement venu régler la succession de son oncle ? Un envoûtant désir :
Depuis que son associé et meilleur ami est mort au cours d’un reportage en Colombie qui a mal tourné, le quotidien de Dex est une longue suite de cauchemars et d’insomnies. Aussi, quand Marlena Jenner, une jeune productrice, surgit sur le pas de sa porte pour lui demander de travailler avec elle sur le documentaire qu’elle prépare, son premier réflexe est de refuser : il ne se sent pas capable de reprendre le travail. Pourtant, avec ces courbes affolantes, ce sourire lumineux et cette sensualité à fleur de peau, Marlena serait sans doute le meilleur moyen d’oublier toutes les souffrances des derniers mois…
Son ami, son amant - Séduite par un Westmoreland de Paula Roe
2015
Paula Roe (et Brenda Jackson)
Romance
6 h
Son ami, son amant, Paula Roe :
Le vent se lève, dehors. Un cyclone est sur le point de frapper Sunset Island, où Kat et Marco se sont mis à l’abri, face à l’océan en furie. Hélas, si la présence de son meilleur ami à ses côtés rassure Kat, elle donnerait tout pour se trouver le plus loin possible de Marco. Car quelques semaines plus tôt ils ont commis l’irréparable. Envolés, leurs fous rires de jeunesse ; balayés, les secrets échangés ; sacrifiée, leur amitié éternelle. Entre eux, désormais, il y aura toujours cette nuit de délices qu’ils ont partagée – et cet enfant qui en sera bientôt le fruit… Séduite par un Westmoreland, Brenda Jackson :
Le souffle coupé, Micah Westmoreland ne peut détacher les yeux de Kalina lorsqu’elle pénètre dans la salle de bal, plus belle que jamais. Jamais il n’aurait dû la laisser l’éconduire, deux ans plus tôt. Depuis leur séparation, en effet, l’évidence s’est imposée à lui : loin de n’avoir été qu’une simple maîtresse de passage dans son lit, elle est la femme de sa vie. Et il est résolu à le lui prouver par tous les moyens, malgré la haine farouche que Kalina lui témoigne…
Des cornichons au chocolat de  Stéphanie
2015
Stéphanie
Littérature
4 h
Stéphanie a treize ans, un chat confident nommé Garfunkel, du culot, des problèmes — parmi lesquels ses mauvaises notes à la Ferme (le lycée) et la mésentente de ses parents — un goût discutable pour les sandwiches aux cornichons et au chocolat, une vision dérangeante sur les adultes et un style, une verve inimitables qui font de son journal un événement littéraire, un document sans précédent, authentique parce que non tronqué, sur le monde de l’adolescence. Le texte original de ce livre a été consigné sur des cahiers d’écolier par Stéphanie X. Philippe Labro, ensuite, a aidé Stéphanie à le mettre en forme. Il n’est pas intervenu dans l’écriture, voulant préserver la force du ton, la beauté du style. Il a, simplement, suggéré à Stéphanie de revenir sur certains épisodes, ou d’aller plus avant dans l’exposé de ses émotions, ses humeurs, ses rires et ses chagrins. Il a, enfin, fait changer certains noms de personnes et de lieux afin de ne pas embarrasser les acteurs réels de cette histoire vécue.
Elle et lui de Marc Levy
2015
Marc Levy
Romance
4½ h
Un site de rencontres les a réunis.
Ils ne sont pas devenus amants, mais amis.
Et ils comptent bien en rester là…
Elle est actrice. Lui écrivain.
Elle s’appelle Mia. Lui Paul.
Elle est anglaise. Lui américain.
Elle se cache à Montmartre. Lui vit dans le Marais.
Elle a beaucoup de succès. Lui pas vraiment.
Elle est même une star. Mais lui ne le sait pas.
Elle se sent seule. Lui aussi.
Il la fait rire. Elle enchaîne les maladresses.
Elle ne doit pas tomber amoureuse. Lui non plus.
Dans ce roman, où l’on retrouve les personnages de « Et si c’était vrai », Marc Levy nous entraîne dans une histoire d’amour irrésistible et totalement imprévisible.
« Elle & lui » marque le grand retour de Marc Levy à la comédie.
« Magique. Jubilatoire. Un vrai bonheur. »
Paul Barton
 
 
La captive du vampire de Vivi Anna
2015
Vivi Anna
Romance
1½ h
Chaque nuit, Eden revit la même scène de crime. Penché sur sa victime, un homme la fixe de son regard fou. Du sang s’écoule de ses lèvres et, tandis qu’elle tente de l’abattre, il éclate d’un rire cruel et disparaît… Surgissant des ténèbres, un inconnu à la beauté sauvage se dresse alors près d’elle et lui murmure d’une voix sensuelle : « Je peux faire disparaître ta souffrance, Eden, tu n’as qu’à venir à moi. »
Et je danse, aussi de Anne-Laure Bondoux
2015
Anne-Laure Bondoux (et Jean-Claude Mourlevat)
Littérature
5 h
La vie nous rattrape souvent au moment où l’on s’y attend le moins.
Pour Pierre-Marie, romancier à succès (mais qui n’écrit plus), la surprise arrive par la poste, sous la forme d’un mystérieux paquet expédié par une lectrice. Mais pas n’importe quelle lectrice ! Adeline Parmelan, « grande, grosse, brune », pourrait devenir son cauchemar… Au lieu de quoi, ils deviennent peu à peu indispensables l’un à l’autre.
Jusqu’au moment où le paquet révélera son contenu, et ses secrets.
 
 
Derrière la porte de Sarah Waters
2015
Sarah Waters
Littérature
13 h
Angleterre, 1922. La guerre a laissé un monde sans hommes. Frances, vingt-six ans, promise à un avenir de vieille fille revêche, habite une grande maison dans une banlieue paisible de Londres avec sa mère. Pour payer leurs dettes, elles doivent sous-louer un étage. L’arrivée de Lilian et de Leonard Barber, tout juste mariés, va bousculer leurs habitudes mais aussi leur sens des convenances. Frances découvre, inquiète et fascinée, le mode de vie des nouveaux arrivants : rires, éclats de voix, musique du gramophone fusent à tous les étages. Une relation inattendue entre Frances et Lilian va bouleverser l’harmonie qui régnait dans la maison. Dans les bras de Lil, Frances découvre des plaisirs qu’elle croyait interdits, et les deux jeunes femmes songent bientôt à tout quitter pour vivre ensemble. Mais lorsque Lil découvre qu’elle est enceinte… Sarah Waters revisite les codes du roman de classe cher à la tradition britannique et dépeint un Londres en pleine tourmente dans un mélodrame sensuel et envoûtant.
L'Hôtel des Coeurs en miettes de Deborah Moggach
2015
Deborah Moggach
Littérature
6½ h
Acteur désormais à la retraite, Russell décide de quitter sa trop trépidante vie londonienne. Il vient en effet d’hériter d’un vieux bed & breakfast perdu en plein milieu de la campagne, un petit hôtel qui a connu des jours meilleurs et où tout est à refaire. Et Russell réalise vite qu’il doit absolument remplir les chambres, et vite ! Arrive alors une galerie de personnages hétéroclites : Harold, dont la femme s’est enfuie avec une femme plus jeune ; Amy, qui vient d’être abandonnée et Andy, le facteur hypocondriaque... Sous le regard affectueux de Russell, tout ce petit monde un peu dépassé par la vie apprend à vivre ensemble, à pleurer, à rire et à aimer. Et c’est peut-être l’occasion pour ces coeurs en miettes de prendre un nouveau départ.
Ma grand-mère vous passe le bonjour de Fredrik Backman
2015
Fredrik Backman
Littérature étrangère
8 h
Elsa est une enfant solitaire. Sa seule amie est sa grand-mère, une femme fantasque, prête à tout pour faire rire sa petite-fille, même aux pires bêtises (entrer dans un zoo par effraction ; dire des insanités ; flirter avec des policiers) ! Moquée et persécutée à l’école, Elsa sait qu’elle trouvera toujours du réconfort auprès de Mamie, qui lui change les idées en lui racontant aussi de merveilleuses histoires. Puis, un jour, les contes s’arrêtent brutalement lorsque la vieille dame meurt. Elsa va alors faire son deuil en allant transmettre des lettres que sa grand-mère avait écrites pour de nombreux destinataires : lettres d’excuse, de regret et d’amour. Petit à petit, elle comprend que les contes de son aïeule s’inspiraient de personnages bien réels...
 
 
Perséphone 2014 de Gwenaëlle Aubry
2015
Gwenaëlle Aubry
Littérature
1½ h
Perséphone, Fée Personne. Tu nommes pour moi la faille et l’élan, le massacre et le sacre, la vérité muette et les mots qui la scandent, le désir d’être matière et la forme à trouver. Tu condenses les corps que j’ai aimés et l’espace glacé qui les sépare. Les livres s’écrivent entre les corps. Ils naissent des révolutions fragiles qui bouleversent la chair et défont l’ordre des mots, de ces précaires mondes à l’envers. Je n’écris pas à la place de la vie. Et pas non plus depuis la place de la mort. J’écris en écho de la souveraineté de certains instants vitaux, pour combler le manque où ils m’ont laissée, pour perpétuer leur intensité. Je ne sais pas d’autre façon d’en revenir, d’en sortir sans les trahir : farder leur matière, changer en monde ce qui gît sous les jupes de la terre, peindre un masque victorieux, écrire pour maquiller le cri en rire et le sexe en visage.
Kafka à Paris de Xavier Mauméjean
2015
Xavier Mauméjean
Littérature
2½ h
Septembre 1911, Franz Kafka et Max Brod débarquent à Paris. Les deux jeunes écrivains, encore débutants, laissent derrière eux leurs fastidieux emplois de bureau, sans compter, pour Franz, une famille étouffante. Voilà ce que l’on sait de source sûre. Autrement dit : rien concernant ce qui leur advint dans la capitale. Heureusement, Xavier Mauméjean, la plume alerte, poursuit leur voyage. Voici nos deux Praguois découvrant la gouaille des prostituées, les cabocheurs des Halles, les labyrinthes du Bon Marché, les coulisses du métro, les cabarets louches, le ratodrome de Neuilly... Ils croisent même un certain Apollinaire suspecté d’avoir volé la Joconde. Franz et Max prennent la vie à bras le corps, souvent pour rire, parfois en mourant de peur ou roués de coups. Mais l’époque est belle.
Camille, mon envolée de Sophie Daull
2015
Sophie Daull
Littérature
2½ h
Dans les semaines qui ont suivi la mort de sa fille Camille, 16 ans, emportée une veille de Noël après quatre jours d’une fièvre sidérante, Sophie Daull a commencé à écrire. Écrire pour ne pas oublier Camille, son regard « franc, droit, lumineux », les moments de complicité, les engueulades, les fous rires ; l’après, le vide, l’organisation des adieux, les ados qu’il faut consoler, les autres dont les gestes apaisent… Écrire pour rester debout, pour vivre quelques heures chaque jour en compagnie de l’enfant disparue, pour endiguer le raz de marée des pensées menaçantes. Loin d’être l’épanchement d’une mère endeuillée ou un mausolée – puisque l’humour n’y perd pas ses droits –, ce texte est le roman d’une résistance à l’insupportable, où l’agencement des mots tient lieu de programme de survie : « la fabrication d’un belvédère d’où Camille et moi pouvons encore, radieuses, contempler le monde ».
L'ultime combat de Céline Musmeaux
2015
D'ombre et de Lumière (3)
Céline Musmeaux
Fantasy
6 h
Trois mois ont passé, Émilie erre autour du palais du roi d’Agris, affamée et épuisée de combattre les ombres qui la pourchassent.
Alors qu’Adrian sombre de plus en plus, elle s’inquiète pour sa santé. Une nuit, la jeune femme s’introduit dans sa chambre, mais elle découvre qu’il est absent.
Profitant anxieusement de cette absence, Émilie grignote le repas qu’il a laissé intact.
Mais soudain, des rires l’alertent, elle se cache pour découvrir que celui qu’elle aime est en compagnie de la princesse d’Agris. Pendant que son envie de l’assassiner augmente, le jeune homme s’efforce de lui rester fidèle.
Un retour vers la lumière semble bien difficile, qu’adviendra-t-il des deux jeunes amoureux ?
L'Histoire du loser devenu gourou de Romain Ternaux
2015
Romain Ternaux
Humour
3 h
Dans cette farce burlesque, notre anti-héros, qui restera sans nom, est l’archétype du loser moderne, vaincu par la société : alcoolique, sans emploi, en proie à la plus profonde misère sexuelle et amoureuse. Poussé par ses parents, il accepte un emploi d’homme à tout faire dans une riche fondation qui se révèle être une secte. Par une suite de quiproquos, il va se retrouver patron de cette secte, qui réunit principalement de riches bourgeois érotomanes. Mais ce jeu de masques, ce retournement subversif des valeurs et des positions, ne va pas le rassurer pour autant et, ainsi parvenu au sommet de la pyramide sociale et sexuelle, il va découvrir qu’il ne désire pas plus être maître qu’il ne désirait être esclave. Dans cette fable faussement innocente, mâtinée d’humour trash et de scènes rocambolesques, Romain Ternaux se livre à une destruction méthodique de tout ce qui fait une société : famille, travail, amour. Construit comme un vaudeville surréaliste, cette aventure piège son anti-héros comme son lecteur dans une vertigineuse et folle escalade, dont rien ni personne ne sortira indemne. Lorgnant à la fois vers Gaston Lagaffe, vers les Deschiens, vers cette littérature américaine peuplée de vaincus magnifiques (Bukowski, Hunter S. Thompson), L’histoire du loser devenu gourou est un grand éclat de rire de la puissance de ceux qui font exploser nos contradictions et nos faux-semblants.
 
 
L'île noire de Marco Polo de Aline Apostolska
2015
Joséphine Warson-Finn (1)
Aline Apostolska
Roman Histo
8 h
Joséphine Watson-Finn est archéologue et enseigne à l’Université McGill. La cinquantaine, aussi érudite que sportive, elle parle fort, rit à gorge déployée et n’a pas sa langue dans sa poche. Envoyée en mission en Croatie par l’Unesco, elle va découvrir que des jeunes filles vierges sont chaque année séquestrées et violées par douze hommes lors de cérémonies rituelles. Les nouveau-nés, fruits de ces viols collectifs, sont ensuite enlevés. Personne ne sait ce qu’ils deviennent. Quelle est cette confrérie secrète ? Pourquoi ces viols ont-ils lieu sur l’île de Korcula, où est né Marco Polo ? Que cache ce trafic d’enfants ? Pourquoi ceux qui commettent ces atrocités adorent-ils des divinités païennes ? Et pourquoi la vieille édentée enfermée dans la cave parle-t-elle le grec ancien ? Joséphine n’est pas au bout de ses surprises.
 
 
Un si troublant chantage - Les fiancés de Rust Creek Falls de Andrea Laurence
2015
Andrea Laurence (et Rachel Lee)
Romance
7 h
Un si troublant chantage, Andrea Laurence :
Si Annie est revenue à Las Vegas après trois ans d’absence, ce n’est pas uniquement pour participer à l’un des plus importants tournois de poker du pays… C’est surtout parce qu’elle espère obtenir enfin de Nathan Reed, son mari et propriétaire d’un prestigieux casino, le divorce qu’elle attend depuis longtemps. Seulement voilà, Nathan la surprend en lui proposant un sulfureux marché : jouer la comédie de la réconciliation pendant une semaine et l’aider ainsi à démasquer un réseau de tricheurs. En échange, il accédera à sa demande. Elle n’a pas le choix. Mais, malgré leur proximité forcée, elle devra ignorer l’attirance qu’elle ressent, plus brûlante que jamais, pour celui à qui elle voudrait dire adieu pour toujours… Les fiancés de Rust Creek Falls, Rachel Lee :
Dès l’instant où les lèvres de Braden Traub effleurent les siennes, Julie vacille. Elle ne s’était pas attendue à ce qu’un simple baiser attise son désir avec autant de force. Et pourtant, elle doit se l’avouer, depuis leur rencontre quelques semaines auparavant, ce beau cow-boy qui sait la faire rire et la rassurer occupe toutes ses pensées. Mais peut-elle vraiment s’abandonner aux émotions inédites qu’il éveille en elle ? Car Julie, qui a perdu la mémoire lors d’un accident des années auparavant, est venue à Rust Creek Falls pour y chercher ses souvenirs, et non l’amour…
Stratagème amoureux de Mary Balogh
2015
Mary Balogh
Romance
2½ h
Le richissime M. Mason n’a jamais réussi à intégrer le cercle de ses aristocratiques voisins, qui le surnomment “le marchand de charbon “. Or, il vient d’apprendre que lady Annabelle, la fille du très snob comte de Havercroft, a tenté de s’enfuir avec son cocher et a été rattrapée in extremis. Sa réputation est donc perdue, et Mason se frotte les mains. Il tient sa revanche ! En effet, il a un fils, Reginald, un jeune gandin insouciant qui se ruine au jeu. C’est décidé : Reginald va demander la main de lady Annabelle. Ainsi le comte casera sa pestiférée de fille et Mason aura ses entrées dans le beau monde. Chacun sera gagnant. Sauf que les apparences sont parfois trompeuses, et rira bien qui rira le dernier...
La Brigade du rire de Gérard Mordillat
2015
Gérard Mordillat
Littérature
8 h
Il y a Kowalski, dit Kol, né en colère. Betty, licenciée de l’imprimerie où elle travaillait. Dylan, prof d’anglais et poète. Les jumelles Dorith et Muriel, pour qui la vie est une fête permanente. L’Enfant-Loup, coureur et bagarreur. Suzana, infirmière en psychiatrie. Rousseau, beau gosse et prof d’économie. Hurel, industriel, lecteur de Marx et de Kropotkine. Isaac le rouquin, distributeur de films, et Victoria que personne n’attendait...
Constitués en « Brigade du rire », par jeu, ils kidnappent Pierre Ramut, l’éditorialiste vedette de Valeurs françaises, et, dans un bunker transformé en atelier, l’installent devant une perceuse à colonne. Forcé de travailler selon ce qu’il prescrit dans ses papiers hebdomadaires - semaine de 48h, salaire de 20% inférieur au SMIC, productivité maximum, travail le dimanche -, Ramut saura désormais de quoi il parle...
Dans une grande fresque tragi-comique, fidèle à son univers - Vive la sociale, Les Vivants et les Morts - Gérard Mordillat parle du monde d’aujourd’hui, de ses injustices, de ses luttes, de ceux qui refusent de se soumettre et se vengent d’un grand éclat de rire.
Rien d'autre que la vie de Claire Casti de Rocco
2016
Claire Casti de Rocco
Romance
7 h
Anna et Laurent se sont aimés il y a quinze ans.
Apprendre la mort de son premier amour, c’est parfois être contrainte à revivre le passé.
C’est peut-être aussi s’aventurer à découvrir des vérités bien cachées.
Quel est le lien entre la lettre bouleversante que Laurent a écrite à Anna avant de mourir, et la rupture d’un amour inébranlable ?
La vie qui danse, rit, hurle, révèle ses joies et ses peines, voilà le fil rouge de ce livre. Un livre tout en émotions où la tentation du bonheur et le doute ne sont jamais très éloignés l’un de l’autre.
Avec en toile de fond le somptueux décor des falaises normandes, une invitation au voyage entre présent et passé, une ode à l’amitié et à l’amour.
Un hymne à la vie, rien d’autre que la vie.
 
 
Histoire de la violence de Édouard Louis
2016
Édouard Louis
Littérature
4 h
J’ai rencontré Reda un soir de Noël. Je rentrais chez moi après un repas avec des amis, vers quatre heures du matin. Il m’a abordé dans la rue et j’ai fini par lui proposer de monter dans mon studio. Ensuite, il m’a raconté l’histoire de son enfance et celle de l’arrivée en France de son père, qui avait fui l’Algérie. Nous avons passé le reste de la nuit ensemble, on discutait, on riait. Vers six heures du matin, il a sorti un revolver et il a dit qu’il allait me tuer. Il m’a insulté, étranglé, violé. Le lendemain, les démarches médicales et judiciaires ont commencé. Plus tard, je me suis confié à ma sœur. Je l’ai entendue raconter à sa manière ces événements. En revenant sur mon enfance, mais aussi sur la vie de Reda et celle de son père, en réfléchissant à l’émigration, au racisme, à la misère, au désir ou aux effets du traumatisme, je voudrais à mon tour comprendre ce qui s’est passé cette nuit-là. Et par là, esquisser une histoire de la violence. Édouard Louis a publié En finir avec Eddy Bellegueule (2014) et, sous sa direction, Pierre Bourdieu. L’insoumission en héritage (2013). Il a créé la collection « Des mots » aux Presses universitaires de France.
Entre ciel et Lou de Lorraine Fouchet
2016
Lorraine Fouchet
Littérature
5½ h
Bretagne. Jo prévoit de profiter d’une joyeuse retraite sur l’île de Groix. Mais la deuxième vie qu’il imaginait aux côtés de sa bien-aimée, il devra l’inventer seul. Son épouse est partie avant lui, en lui lançant un ultime défi : celui d’insuffler le bonheur dans le cœur de leurs enfants. Il n’a d’autre choix que d’honorer Lou, sa mémoire et ses vœux. Entre un fils sur la défensive et une fille cabossée par l’amour, la mission s’avère difficile mais réserve son lot d’heureuses surprises - car il n’est jamais trop tard pour renouer. En famille, on rit, on pleure, on s’engueule et, surtout, on s’aime !
Comment tu parles de ton père de Joann Sfar
2016
Joann Sfar
Littérature
2 h
« Papa est né l’année où tonton Adolf est devenu chancelier : 1933. C’est l’année où pour la première fois on a découvert le monstre du Loch Ness. C’est l’année, enfin, où sortait King Kong sur les écrans. Mon père c’est pas rien. »
« Ce sont les huit jours d’agonie de mon père. Il n’y a aucun suspens, il meurt à la fin. »
Tout le monde n’a pas eu la chance d’avoir un père comme André Sfar.
Ce livre pudique, émouvant et très personnel, est le kaddish de Johann Sfar pour son père disparu. Entre rire et larmes.
A la rescousse de Sophie Kinsella
2016
L'accro du shopping (8)
Sophie Kinsella
Romance
5½ h
Après L’Accro du shopping à Hollywood, la suite des aventures de Becky. Gaffes en pagaille, émotions en famille et cascade de fous rires pour un road trip déjanté dans le Grand Ouest américain. Plus que jamais, notre Accro préférée est de retour !
Entre L.A. et Vegas, de nos jours. Déçue par Hollywood, Becky a décidé de se recentrer sur l’essentiel : sa famille et ses amis. Et il y a urgence ! Car pendant que Becky comprenait dans la douleur que les coulisses de l’usine à rêves sont peu reluisantes, Tarquin, le mari de Suze, disparaissait, comme hypnotisé par un gourou New Age aux intentions pas très love and peace, tandis que Graham, son père, partait à la recherche d’un vieil ami détenteur d’un lourd secret. C’est donc dans un combi Volkswagen du meilleur goût que Becky, son époux, sa fille, Suze, sa mère et la meilleure amie de cette dernière se lancent on the road. Au programme : rodéo parties, foires d’art contemporain campagnard, et les paillettes de Vegas. Et à l’arrivée, pour notre accro préférée, une révélation : le shopping, c’est bien, la famille, c’est encore mieux...
On dirait nous de Didier van Cauwelaert
2016
Didier van Cauwelaert
Littérature
4½ h
On a 30 ans, ils en ont le triple. Et tout bascule quand on se rencontre. Ils nous bouleversent, nous rendent nos rêves, nous envahissent de plus en plus… Mais quel est leur vrai but ? Vont-ils nous sauver ou nous détruire ? ’ Dans le parc où ils aiment se promener, Soline, ravissante violoncelliste, et Ilan, un brillant glandeur, aperçoivent sur le banc où ils ont l’habitude de s’assoir un couple de petits vieux qui se tiennent tendrement la main. Georges, fringant professeur à la retraite, mince et le bronzage à peine ridé, et Yoa, son épouse tlingit, semblent tout droit sortis d’une publicité pour croisière. ’ On dirait nous, à leur âge ’ s’exclame Soline. Cette phrase va changer leur destin : Georges et Yoa s’immiscent dans la vie du couple avec la plus étrange des propositions… Un merveilleux roman d’amour et de fantaisie, où il est aussi question du désir d’éternité. Un livre plein d’humour et de tendresse, où l’on rit à chaque page sans cesser d’être ému.
L'homme allongé et autres nouvelles… de Édith Couture Saint-André
2016
Édith Couture Saint-André
Humour
1½ h
À cœur perdu : Quand on est aussi vieux que Thor, tomber amoureux d’une jeune artiste peintre réserve bien des surprises… pas nécessairement celles qu’on aurait pu imaginer. L’homme allongé : Qui est cet homme et pourquoi est-il allongé par terre chez Marguerite, dominatrice septuagénaire de grand renom ? Une belle-mère à durée indéterminée : Quelle tragédie lorsqu’une mère voit son fils unique la délaisser pour une femme trop jeune pour être à la hauteur de ses exigences… Roméo en Juillet : Un croque-mort qui prend son travail au sérieux a-t-il le droit de tomber éperdument amoureux d’une Valentine légère et volage ? Une tête en trop : Lorsqu’on a vingt ans, perdre la tête est, somme toute, une occurrence assez courante et on arrive à s’en remettre assez facilement. Mais quand on a soixante-dix ans ? Un hématome sur l’épaule : Le golf est un sport d’une grande violence, qui l’eut cru ? La mort, cette empêcheuse de tourner en rond, est le fil rouge qui sinue d’un récit à l’autre pour nous rappeler que nous sommes sur terre en location de courte durée et qu’il suffit parfois d’un événement anodin pour que le bail soit annulé…
 
 
Babylone de Yasmina Reza
2016
Renaudot 2016
Yasmina Reza
Littérature
3 h
« Tout le monde riait. Les Manoscrivi riaient. C’est l’image d’eux qui est restée. Jean-Lino, en chemise parme, avec ses nouvelles lunettes jaunes semi-rondes, debout derrière le canapé, empourpré par le champagne ou par l’excitation d’être en société, toutes dents exposées. Lydie, assise en dessous, jupe déployée de part et d’autre, visage penché vers la gauche et riant aux éclats. Riant sans doute du dernier rire de sa vie. Un rire que je scrute à l’infini. Un rire sans malice, sans coquetterie, que j’entends encore résonner avec son fond bêta, un rire que rien ne menace, qui ne devine rien, ne sait rien. Nous ne sommes pas prévenus de l’irrémédiable. »
La nuit avec ma femme de Samuel Benchetrit
2016
Samuel Benchetrit
Littérature
2 h
J’ai passé plus de temps que toi sur cette Terre. Et notre différence, c’est que moi, je t’ai perdue. C’est parce que j’ai continué à vivre que je le sais. J’ai voulu être seul souvent pour être avec toi. Il faut bien donner son temps aux amours invisibles. S’en occuper un peu. Encore maintenant je me demande comment tu vas. Ce que tu fais. Je cherche de tes nouvelles. J’invoque la colère pour que tu la calmes. Quelques rires où tu me rejoindrais. Et le soleil a changé, puisqu’il manque une ombre. Mais je suis heureux. Et c’est à ton absence que je dois de le savoir.
Cancer, chimio, champagne de Rocaya Paillet
2016
Rocaya Paillet
Littérature
2 h
Cancer, Chimio... Champagne ! Mon crédo, ma façon de vivre cette maladie. Je vous livre ici mes craintes, mais aussi mes folies. Ma joie de vivre m’a permis d’affronter ce Crabe et de faire la peau aux idées reçues. Ce n’est pas parce qu’on est malade qu’il faut s’isoler, pleurer sur son sort et perdre espoir. J’ai douté, j’ai crains ! Mais j’ai aussi continué à rire, à aimer, à m’amuser... Si bien qu’aujourd’hui je peux affirmer qu’aussi douloureux soit-il, ce combat est une ode à la vie.
Dahlia noir et rose blanche de Joyce Carol Oates
2016
Joyce Carol Oates
Littérature
6 h
Chez Joyce Carol Oates, les aspects les plus triviaux de la vie quotidienne peuvent tourner au cauchemar. Ces onze nouvelles dérangeantes et inventives en offrent encore une fois la preuve, disséquant les sentiments et les actes de personnages aux prises avec un univers lisse en surface, mais toujours susceptible de basculer. L’horreur n’est jamais loin : variation autour du meurtre du célèbre Dahlia noir, colocataire de la future Marilyn Monroe ; tourments d’une prof vieillissante dont le désir d’enseigner vire à la catastrophe ; angoisse d’une adolescente arrachée par la police à son cours de maths ; mésaventures d’une femme au foyer insatisfaite qui croit voir un intrus chez elle…
Comme à son habitude, Oates démontre son sens aigu de l’observation et son humour noir décapant quand elle croque les réactions désordonnées d’une mère apprenant que sa fille est victime de violences ; les tribulations d’un couple d’Américains en pleine crise de la quarantaine à Rome ; la rage rentrée d’un enfant non reconnu ; ou les efforts pitoyables d’un homme en quête de rédemption…
Une chose est sûre : les nouvelles de ce recueil procureront au lecteur rires nerveux et délicieux frissons.
13 à table ! 2017 de  Collectif
2016
Collectif
Littérature
5 h
Les plus grands auteurs de la littérature contemporaine ont pris leur plus belle plume pour la troisième année consécutive afin de vous concocter un délicieux recueil de nouvelles autour d’un thème : l’anniversaire. Le joyeux, le sinistre, le raté, celui qui finit dans les larmes ou le sang, l’apothéose de la fête et les éclats de rire, tout y est, comme dans la vie. Treize bougies à souffler sans modération. Françoise Bourdin – Maxime Chattam
François d’Epenoux – Caryl Férey
Karine Giébel – Alexandra Lapierre
Agnès Ledig – Marc Levy
Agnès Martin-Lugand – Bernard Minier
Romain Puértolas – Yann Quéffelec
Franck Thilliez
 
 
Chronique d'une fin de règne de Patrick Rambaud
2017
Patrick Rambaud
Littérature
2½ h
« Le Prince s’aperçut que le pouvoir était une maladie mortelle. La flèche du comte Macron était empoisonnée et il sentit ses os se refroidir. Dans son bureau, François l’Hésitant songeait à son destin. Puis il rédigea le discours qu’il devait prononcer aux fenestrons le soir même. Pour dire quoi ? » Rien ne va plus au royaume de France : le duc d’Évry bouillonne, Nicolas le Flambard ne s’est jamais résolu à la perte du Trône, le duc de Cherbourg recherche un dangereux Abdelkader Youssouf Cruchon, mademoiselle de Montretout se cache et ne montre plus ses dents… 2016, année difficile.
Entre House of Cards et Game of Thrones, il nous reste la chronique facétieuse, hilarante, terrible, d’un règne qu’on espère vite oublier. C’est compter sans le talent de Patrick Rambaud. Rire ? Oui, mais de tout, Majesté !
 
 
L'homme est un dieu en ruine de Kate Atkinson
2017
Kate Atkinson
Littérature étrangère
10 h
Teddy a vingt ans lorsqu’il s’enrôle en 1940 comme pilote de bombardier. Vite promu commandant d’Halifax, lui et son équipage vont connaître quatre années d’horreur et d’héroïsme où chaque mission risque d’être la dernière.
Il va pourtant vivre jusqu’à plus de quatre-vingt-dix ans sans jamais complètement accepter l’idée d’avoir survécu et avec une obsession : ne plus  faire de mal à personne. Le formidable pilote va donc épouser celle qui l’attendait, devenir père puis grand-père tout en se frayant un chemin au milieu des périls et des progrès du xxe siècle.
Mélangeant les genres avec maestria : roman de guerre et roman sociétal, passant avec virtuosité du futur au passé, des larmes aux rires, Kate Atkinson signe un roman éblouissant où l’ambition littéraire n’altère jamais l’empathie de l’auteur pour ses inoubliables personnages.
Inhumaines de Philippe Claudel
2017
Philippe Claudel
Littérature
1½ h
Nous sommes devenus des monstres.
On pourrait s’en affliger.
Mieux vaut en rire.
Les indésirables de Diane Ducret
2017
Diane Ducret
Roman Histo
4½ h
Un cabaret dans un camp au milieu des Pyrénées, au début de la Seconde Guerre mondiale. Deux amies, l’une aryenne, l’autre juive, qui chantent l’amour et la liberté en allemand, en yiddish, en français... cela semble inventé ! C’est pourtant bien réel. Eva et Lise font partie des milliers de femmes « indésirables » internées par l’État français. Leur pacte secret les lie à Suzanne « la goulue », Ernesto l’Espagnol ou encore au commandant Davergne. À Gurs, l’ombre de la guerre plane au-dessus des montagnes, le temps est compté. Il faut aimer, chanter, danser plus fort, pour rire au nez de la barbarie.
À la façon d’une comédie dramatique, Diane Ducret met en scène le miracle de l’amour, la résistance de l’espoir dans une fable terrible et gaie, inspirée d’histoires vraies.
Because of You de Juliette Bonte
2017
Juliette Bonte
Romance
6 h
Ils n’étaient pas censés s’aimer…
Dès leur première rencontre, une complicité naturelle les relie.
Dès leur premier fou rire, leur amitié devient une évidence.
Mais, lorsque le désir s’immisce entre eux, tout se complique…
Depuis qu’elle a menacé Luke avec une fourchette lors de leur première rencontre – épique –, Allison le considère très naturellement comme son meilleur ami. Il aime se moquer de son obsession pour les cookies maison et de sa façon de manger les hot-dogs ; elle adore l’écouter parler d’architecture et le remettre à sa place. Mais plus ils passent du temps ensemble, et plus Allison prend conscience que Luke est bien plus qu’un ami…
À ses côtés, elle découvre de nouveaux sentiments, plus intenses, plus troublants. Des sentiments qu’elle ne devrait pas éprouver. Car Luke est le seul homme qu’elle n’a pas le droit d’aimer.
Le dossier M de Grégoire Bouillier
2017
Le dossier M (1)
Grégoire Bouillier
Littérature
24 h
M comme une histoire d’amour – mais quand on a dit ça, on n’a rien dit. Ou alors, il faut tout dire. M comme l’amour rend clairvoyant et Cupidon s’en fout. M comme une histoire vraie – mais comment la raconter ? Avec quels mots ? M comme une soirée où l’on tire au pistolet sur des livres et autres jeux sexuels. M comme non ! Comme l’argent et les obstacles qui se dressent sur la route des amants. Comme les jolies filles avec des guillemets. M comme Zorro et comme Dallas.
M comme le niveau individuel des choses qui nous arrivent pour le pire et le meilleur. Comme une envie de tuer dans la nuit et un suicide pour de vrai. Comme une résistance au monde tel qu’il ne va pas. M comme une tentative de faire obstruction au mensonge.
Une façon d’inventer ses propres règles. M comme celle qui s’appelle M et cela veut tout dire. M comme passion, entre rire et larmes.
M comme un livre en deux volumes car il fallait au moins ça pour que le Dossier soit complet.
Et comme si cela ne suffisait pas, des pièces supplémentaires (des histoires, des photos, des vidéos...) seront disponibles sur Internet en libre accès, afin que rien ne se perde, pour pousser l’aventure du récit jusqu’au bout.
Brandebourg de Juli Zeh
2017
Juli Zeh
Littérature allemande
11 h
L’idyllique Brandebourg, située à une heure de Berlin, est une des contrées les plus pauvres de l’ex-Allemagne de l’Est. En 2010, un projet de construction de parc éolien vient perturber une petite commune où des Berlinois romantiques qui ont effectué un “retour à la terre” côtoient des paysans du cru et leurs familles. Dans une impressionnante partie d’échecs pleine de suspense, les désirs des uns sont confrontés aux haines des autres.
Grâce à la plume d’acier de Juli Zeh, cette grande fresque contemporaine nous offre du rire et de l’effroi. Un thriller rural qui renouvelle et dynamite le roman de terroir.  
Best kiss de Abbi Glines
2018
Abbi Glines
Littérature
4 h
Après avoir perdu l’amour de sa vie, River Kipling, alias Captain, a sombré dans le crime organisé. Mais le moment est venu pour lui de tirer un trait sur cette sordide existence. La seule chose qui le retient encore à Rosemary Beach est le nouveau restaurant qu’il s’est engagé à lancer. Même si, alors que l’ouverture est imminente, son aventure avec la cheffe de salle, la sulfureuse Elle, lui complique plus l’existence qu’autre chose.
Jusqu’à ce qu’il remarque Rose Henderson, la nouvelle serveuse. Tout ce qu’il sait de cette jolie rouquine à lunettes est qu’elle est une jeune mère célibataire, sérieuse et appliquée à la tâche. Pourtant, dans son rire, dans sa façon de regarder Captain, il y a quelque chose d’étrange, de trop familier… Qui est-elle vraiment ? Le passé de Captain risquerait bien de le rattraper…
Jours de crime de Pascale Robert-Diard
2018
Pascale Robert-Diard (et Stéphane Durand-Souffland)
Récit
4 h
« “Celui-là, je vais le tuer.” L’accusé est un homme – plus rarement une femme – qui, un beau jour, s’est dit que la seule chose à faire pour rendre sa vie meilleure était d’en supprimer une autre. Peu à peu, l’idée du crime s’est imposée, un scénario s’est élaboré, la main s’est armée. » Ici, tout est vrai. Les mots d’une fillette face à l’homme qui a tué sa mère, les confessions d’un fou, le vertige d’un aveu. On voit Guy Georges, Yvan Colonna, les innocents d’Outreau, des juges, des avocats, des jurés. La gouaille des voyous se mêle à la verve des grands du barreau. On pleure et on rit, on éprouve de la colère ou de la tendresse, on est devant le nu de la vie. Car aux assises, la justice décape, même ceux qui n’ont rien à cacher.
Changer l'eau des fleurs de Valérie Perrin
2018
Maison de la Presse (roman) 2018
Valérie Perrin
Littérature
9 h
Violette Toussaint est garde-cimetière dans une petite ville de Bourgogne. Les gens de passage et les habitués viennent se réchauffer dans sa loge où rires et larmes se mélangent au café qu’elle leur offre. Son quotidien est rythmé par leurs confidences. Un jour, parce qu’un homme et une femme ont décidé de reposer ensemble dans son carré de terre, tout bascule. Des liens qui unissent vivants et morts sont exhumés, et certaines âmes que l’on croyait noires, se révèlent lumineuses.
Après l’émotion et le succès des Oubliés du dimanche, Valérie Perrin nous fait partager l’histoire intense d’une femme qui, malgré les épreuves, croit obstinément au bonheur. Avec ce talent si rare de rendre l’ordinaire exceptionnel, Valérie Perrin crée autour de cette fée du quotidien un monde plein de poésie et d’humanité.
Un hymne au merveilleux des choses simples.
Dernière Danse de Mary Higgins Clark
2018
Mary Higgins Clark
Thriller
4 h
Musique, rires et flirts : on n’est pas sérieux quand on a presque dix-huit ans ! Kerry profite de l’absence de ses parents pour organiser une grande fête de fin d’année. Ce sera sa dernière danse : au petit matin, le corps sans vie de la jeune fille est retrouvé au fond de la piscine.
La thèse de l’accident écartée, la famille de Kerry doit se résigner à l’idée qu’elle a été tuée par un membre de son cercle proche. Son petit ami, avec lequel elle s’est disputée pendant la fête ? Jamie, le voisin de la famille, dont la mère retrouve une pile de vêtements mouillés dans un coin de sa chambre ? Un de ses camarades de classe ?
Aline, sa soeur aînée, qui vient juste d’être nommée conseillère d’orientation dans le lycée de Kerry, est peut-être la mieux placée pour découvrir la vérité. Mais ce sera au péril de sa vie.
Avec le sens du suspense dont elle a le secret, Mary Higgins Clark nous entraîne dans une ronde macabre où vérité et mensonge se tiennent par la main.
J'ai encore menti ! de Gilles Legardinier
2018
Gilles Legardinier
Humour
7 h
Laura se pose beaucoup de questions. Comment réussir sa vie ? Est-il possible de manger tout ce que l’on aime sans prendre dix kilos ? Comment trouver l’amour ?
Trop de doutes pour être heureuse, trop d’envies pour se contenter du banal... Jusqu’au jour où un accident va complètement effacer sa mémoire.
La voilà à nouveau débutante face à la vie, obligée de tout redécouvrir : les bonbons, les soutiens-gorges, les garçons, l’électricité et les lois qui gouvernent l’univers... Libérée des a priori, portée par un coeur affamé et un cerveau qui se cherche, Laura entame une aventure unique et hilarante. En ne sachant plus rien, elle a peut-être enfin une chance de devenir elle-même? Qui n’a jamais rêvé de tout oublier pour recommencer ?
Gilles Legardinier confirme brillamment qu’il n’a pas son pareil pour allier le rire à l’émotion.
Attention : les scènes de cette comédie sont vécues par des non-professionnels, il est vivement conseillé de les reproduire chez vous !
 
 
L'enfant qui ne pleurait pas de Torey Hayden
2019
Torey Hayden
Psychologie
5 h
Après avoir grièvement et volontairement brûlé un bébé de trois ans, Sheila, six ans, est condamnée à l’hôpital psychiatrique. Les conditions familiales – vie en bidonville, absence de mère, père alcoolique – ne semblent offrir aucune autre solution.
En attendant, elle est confiée à Torey Hayden, institutrice spécialisée qui s’occupe d’un groupe d’enfants attardés dans une école de l’Iowa.
Au fil des semaines, l’auteur et son équipe découvrent chez cette fillette plus que difficile des qualités intellectuelles exceptionnelles. Ils décident alors de mettre tout en œuvre pour la sauver de l’institution psychiatrique. Après des mois d’efforts, de progrès et d’espoirs, Sheila commence à s’épanouir, lorsqu’elle est violentée par son oncle, menaçant ainsi de replonger dans la folie. Mais la ténacité de Torey Hayden, l’intelligence de la fillette, et surtout l’immense tendresse qui les lie peu à peu auront raison de tous les obstacles. Après une séparation déchirante mais nécessaire, Sheila trouvera enfin son équilibre et la force d’affronter une vie normale. Elle saura enfin pleurer, aimer et rire comme les autres enfants.
Torey Hayden a rédigé le récit véridique, à la fois poignant et drôle, de ce « sauvetage » d’une enfant abandonnée, condamnée à la folie, perdue. Dans un style simple et vivant, elle démontre comment, hors des recettes conventionnelles, la qualité d’une relation adulte-enfant fondée sur la confiance et sur l’amour peut venir à bout de problèmes en apparence insurmontables.
 
 
Surprends-moi ! de Sophie Kinsella
2019
Sophie Kinsella
Romance
7 h
Après Ma vie (pas si) parfaite, la créatrice de l’inoubliable accro du shopping nous offre une nouvelle comédie, pleine de charme, d’humour et de rebondissements, sur un couple bien décidé à pimenter sa vie... pour le pire et surtout le meilleur.
Dix ans de bonheur sans nuage, deux adorables jumelles, une belle maison et des jobs épanouissants : Sylvie et Dan filent le parfait amour. Jusqu’à ce rendez-vous médical de routine où ils apprennent qu’ils vivront certainement centenaires, soit soixante-huit belles années de vie commune devant eux.
Sept décennies côte à côte ? Une éternité ! Et c’est le début de la panique...
Pour préserver la flamme, le couple lance le projet " Surprends-moi “, fait de cadeaux inattendus, dîners surprises, séances photos sexy... et autant d’occasions de malentendus, aussi drôles que désastreux. Mais les fous rires vont rapidement laisser place à d’étonnantes révélations. Et quand un scandale du passé resurgit, Sylvie et Dan en viennent à se demander : se connaissent-ils réellement ?
Un samedi soir entre amis de Anthony Bussonnais
2019
Anthony Bussonnais
Thriller
4½ h
Claire, inquiète, consulte à nouveau son portable. Il est vingt heures passées et son petit-ami, qui était censé venir la chercher, est introuvable. Cela fait bientôt six mois qu’ils sont ensemble, Claire le connaît bien. Medhi est toujours à l’heure.
François est extrêmement organisé. Grâce à lui, la soirée du samedi est devenue un évènement incontournable que ses voisins, choisis avec le plus grand soin, ne rateraient pour rien au monde. C’est le moment idéal pour décompresser et se relâcher.
En plein cœur de la forêt, Medhi est nu. Il tremble.
Malgré l’obscurité, il parvient à repérer plusieurs personnes autour de lui, les rires vont bon train, tout le monde semble à la fête… Mais qu’attend-on vraiment de lui ?
Il est juste que les forts soient frappés de Thibault Berard
2020
Thibault Berard
Littérature
4½ h
Lorsque Sarah rencontre Théo, c’est un choc amoureux. Elle, l’écorchée vive, la punkette qui ne s’autorisait ni le romantisme ni la légèreté, se plaisant à prédire que la Faucheuse la rappellerait avant ses 40 ans, va se laisser convaincre de son droit au bonheur par ce fou de Capra et de Fellini. Dans le tintamarre joyeux de leur jeunesse, de leurs amis et de leurs passions naît Simon. Puis, Sarah tombe enceinte d’une petite fille. Mais très vite, comme si leur bonheur avait provoqué la colère de l’univers, à l’euphorie de cette grossesse se substituent la peur et l’incertitude tandis que les médecins détectent à Sarah un cancer qui progresse à une vitesse alarmante. Chaque minute compte pour la sauver. Le couple se lance alors à corps perdu dans un long combat, refusant de sombrer dans le désespoir. Un récit d’une légèreté et d’une grâce bouleversantes, entre rire et larmes, dont on ressort empreint de gratitude devant la puissance redoutable du bonheur.
La fabrication des chiens de Agnès Michaux
2020
Agnès Michaux
Littérature
6½ h
Une histoire de chiens, une histoire française.
« Un petit chien noir taché de fauve, au museau exagérément court et écrasé, si écrasé qu’il semblait faire pression sur l’orbite de ses yeux ronds au point de les éjecter, furetait entre les ourlets précieux, attendrissant et ridicule. Dans le cliquetis des verres, le choc des talons sur le marbre de la salle de bal, dans les notes épuisées de l’orchestre qui cisaillait en rythme depuis des heures entre les exclamations et les rires, cette étrange créature sembla soudain l’axe impérieux décrétant les orbites, l’astre autour duquel ce monde effectuait sa révolution sans s’en apercevoir. –; Tout est là, reprit l’inconnu. Tout est dans la perfection de ce singulier animal. L’espoir d’un monde absolument nouveau. Absolument moderne. »
Paris, 1889. Au crépuscule de l’Exposition universelle, Louis Daumale, jeune apprenti journaliste au Figaro, part à la rencontre de son époque. Mais, très vite, une question l’obsède : d’où viennent ces nouveaux chiens que l’on voit aux bras des Parisiennes ? Dans un Paris célébrant les prodiges de la science comme de l’occultisme, Louis Daumale suit la piste de ces chiens fin de siècle et découvre, derrière la joyeuse célébration du progrès, l’esquisse d’un avenir inquiétant, pour les chiens comme pour les hommes.
Le sourire des fées de Laure Manel
2020
Laure Manel
Littérature
5 h
La suite de La Mélancolie du kangourou «  Rose l’a dit à Lou : il faut croire encore au bonheur. Elle a toujours eu le don pour apporter de la joie à partir de presque rien. Un joli paysage, une belle lumière, le parfum d’une pivoine, le goût du chocolat noir attrapé avec la langue sur le fouet à pâtisserie, un bon repas, un fou rire qui tire les larmes, respirer à pleins poumons, danser, jouer... Ce sont ces petites doses de bonheur à pratiquer au quotidien. C’est à cela qu’il faut s’accrocher. »
Jamais il n’y a eu plus d’urgence à aimer.
 
 
La dame du Ritz de Melanie Benjamin
2020
Melanie Benjamin
Roman Histo
7 h
Rien ne peut arriver au Ritz : dans ce temple du luxe qui autorise les caprices les plus farfelus, le prestige protège de tout. Même du pire, pense-t-on avant que l’armée allemande n’occupe Paris en juin 1940. Les hauts dignitaires nazis, dont Hermann Göring, investissent l’hôtel ; les portiers élégants sont remplacés par des soldats aux portes d’entrée. L’insouciance cède à la peur. Pour Blanche Auzello, l’épouse du directeur du Ritz, cette réalité est insupportable. La Dame du Ritz, une américaine rebelle et intrépide, n’est pas femme à se résigner. Mais comment faire ? Dans le palace où le bruit des bottes étouffe désormais les rires, Blanche comprend que sa seule issue est le mensonge. D’autant qu’elle cache un secret qui pourrait mettre sa vie et celle de son époux en danger, mais aussi ternir la légende du Ritz... Avec le talent qui a fait le succès des Cygnes de la Cinquième avenue, Melanie Benjamin, s’inspirant de faits réels, nous plonge dans les coulisses du Ritz sous l’Occupation avec ce roman étincelant, portrait d’une femme inoubliable.
La familia grande de Camille Kouchner
2021
Camille Kouchner
Récit
2½ h
C’est l’histoire d’une grande famille qui aime débattre, rire et danser, qui aime le soleil et l’été. C’est le récit incandescent d’une femme qui ose enfin raconter ce qui a longtemps fait taire la familia grande.  Camille Kouchner, 45 ans, est maître de conférences en droit. La Familia grande est son premier livre.
La soutenance de Anne Urbain
2021
Anne Urbain
Littérature
3 h
Parce qu’il n’a pas réussi à avouer à sa mère son intention d’arrêter sa thèse, Antoine se condamne à la terminer, disant adieu à ses projets de vacances. Mais le compte à rebours lancé, son quotidien vire à la catastrophe. Entre l’énigme de son frère, venu droit de Londres s’échouer sur son canapé, sa peur panique de ne pas y arriver et son angoisse de mettre le point final à ses études, rien ne se passe comme prévu : la perspective de sa soutenance se fait chaque jour plus incertaine.
Otage consentant des névroses familiales, pris dans une actualité chaotique qui met Paris et sa banlieue en ébullition, Antoine se prépare en toute sérénité au plus grand jour de sa vie.
Anne Urbain réussit à nous faire rire en abordant des sujets graves. Et s’intéresse à la place qu’occupe chacun au sein d’une famille. Elle observe, non sans ironie, les conséquences du dérangement d’un ordre établi.
Anne Urbain a publié sa thèse de doctorat sur la censure de la littérature érotique au XXe siècle.
Professeure agrégée, elle enseigne les lettres au lycée et à l’université.
La Soutenance est son premier roman.
L'envol du flamant rose de Jérôme Idelon
2021
Jérôme Idelon
Littérature
3½ h
Devant le regard innocent et amoureux de son fils, Rose plonge petit à petit dans la folie qui la dévore. Atteinte de bipolarité sévère, elle change peu à peu de réalité, arrange la sienne, fantasque et excentrique.
Pour supporter la maladie de sa mère, Théo, dix ans, se protège en composant avec les maux de Rose. Il va alors l’accompagner dans ses phases de démence, embrasser son extravagance et suivre chacune de ses danses. Il déploiera des trésors d’inventivité, d’humour et de tendresse pour aider sa mère à contenir sa folie.
Cependant, un jour, des adultes en costume voudront savoir pourquoi il y a tant de rires, de bruits et de larmes dans leur monde. Effrayée à l’idée que Théo soit coupé du sien, Rose prendra une décision qui aura raison de leur royaume.
En délaissant les jouets de son âge pour jouer avec les mots, Théo nous entraîne dans un univers mêlant poésie et surréalisme. Grâce à son âme d’enfant, son histoire, pourtant dramatique, deviendra au fil des pages aussi légère que sa plume. Plongez dans un monde onirique où les roses ne fanent jamais.
Je n'ai plus le temps d'attendre de Jean-Louis Fournier
2021
Jean-Louis Fournier
Littérature
½ h
« Je ne voulais pas attendre plus longtemps pour vous écrire, vous parler de mon impatience, peut-être pour apprendre à attendre et ne plus être l’enfant gâté qui veut tout, tout de suite. En attendant, j’attends le bonheur et mon plombier. » Avec son ton unique, son humour, son esprit inimitable, Jean-Louis Fournier nous offre un récit plein de tendresse, de mélancolie et de rires sur la patience et son contraire : nos impatiences, nos urgences, notre rapport au temps.
Bientôt minuit de Marie Pavlenko
2021
Marie Pavlenko
Littérature
3½ h
Pendant des années, Emma et Lucien se sont aimés en secret. Ils se sont promis de vieillir ensemble s’ils perdaient leur moitié. Emma est veuve depuis sept ans. Mais lorsque Lucien perd sa femme, sa mémoire chancelle. Il renonce à sa promesse et entre en maison de retraite. Emma, elle, n’a rien oublié.
Comment continuer à s’aimer, à rire, à vivre, alors que la société entière vous traite comme des êtres privés de tout désir, de tout libre arbitre ? Comment s’extraire du piège, et appartenir au monde, jusqu’au bout ?
Bientôt minuit est une plongée au cœur d’une marge, celle des vieux rendus invisibles, qui sont, et ont envie d’être, jusqu’à la fin.
Le roi n'avait pas ri de Guillaume Meurice
2021
Guillaume Meurice
Roman Histo
3½ h
Triboulet fut le difforme et volubile bouffon de Louis XII et François Ier. À travers sa vie de frasques et de facéties, il testa chaque instant les limites de sa liberté. Jusqu’à... la blague de trop. Le pouvoir tolère-t-il vraiment le rire ? Lorsqu’elle est permise par un roi, l’irrévérence fait-elle révérence ? L’ascension et la chute de Triboulet, racontée par un bouffon du XXIe siècle.
Les collectionneurs d'images de Joanes Nielsen
2021
Joanes Nielsen
Littérature étrangère
7 h
Djalli mourut le premier d’une méningite, Ingimar fut emporté au fond de l’eau par un filet de pêche, on retrouva le corps de Staffan dans la commune libre de Christiania à Copenhague, Fríðrikur fut lâchement assassiné, Olaf mourut d’une maladie interdite et Kári fit leur éloge funèbre. Sur plus de quarante années, de l’éducation religieuse à la révolution sexuelle, en passant par les luttes pour la culture féroïenne à l’exil sur le continent européen, le roman suit la destinée de six garçons de la classe de 1952 de l’école Saint-François de Tórshavn, capitale des Îles Féroé, dans l’Atlantique Nord. Entrelaçant devenirs intimes et collectifs, Les collectionneurs d’images déploie une fresque sociale et familiale qui retrace avec émotion l’entrée dans la modernité de cette partie isolée et méconnue du royaume du Danemark. Jóanes Nielsen offre un chef-d’œuvre de vie, de rires et de larmes à la littérature nordique.
289 livres correspondent à votre recherche sur NousLisons.fr
(Rappel de vos critères : tag contient rire, trié par Date Originale (croissante))